L’épreuve – 2 : la terre brûlée de James Dashner

[Article archivé]

La terre brûlée est le deuxième tome de la série L’épreuve de James Dashner. Il est paru aux éditions PKJ (Pocket Jeunesse) en août 2013 (415 pages, 18,50 €, ISBN 978-2-266-20013-4). The scorch trials (2010) est traduit de l’américain par Guillaume Fournier.

Genres : littérature américaine, littérature jeunesse, science-fiction.

James Dasher : consulter L’épreuve – 1 : le labyrinthe. Surtout, ne lisez pas ce nouveau billet si vous souhaitez lire le tome 1 avant !

Thomas pense que les Blocards sont en sécurité, loin du labyrinthe et des Griffeurs. Cette première nuit, dans le dortoir, il fait un rêve : il a 4 ou 5 ans et il est avec sa mère ! Mais Teresa le contacte : « Tom, il y a un problème. » (p. 11). En fait, ils sont entourés par les Fondus, des humains aux chairs brûlées et qui deviennent fous. Non seulement le contact avec Teresa est ensuite perdu mais ceux qui les ont aidés sont tous pendus dans le réfectoire et Teresa a disparu : à sa place, il y a Aris, un garçon qui était dans un autre labyrinthe, dans le groupe B avec seulement des filles. « […] ces Épreuves que vous traversez sont de la plus haute importance. Continuez de réagir correctement aux variables, continuez à vous en sortir, et vous pourrez avoir la fierté de vous dire que vous avez joué un rôle dans la survie de l’espèce humaine. Et dans la vôtre, bien sûr. » (p. 66). Facile à dire, la nature est détruite, la terre brûlée par les éruptions solaires et l’humanité pratiquement éradiquée par une épouvantable maladie, la Braise ! Mais Thomas « n’abandonnerait jamais, surtout pas maintenant. Pas après tout ce qu’on leur avait infligé, à ses amis et à lui. » (p. 82). Les deux groupes, celui des garçons et celui des filles, mis en concurrence arriveront-ils vivants au Refuge avant les deux semaines fatidiques, avant que la Braise ne les ronge ? Ils doivent traverser un désert de chaleur brûlante avec des tempêtes phénoménales et une ville habitée par des fous furieux ! « Quel monde pourri […] » (p. 161).

Le tome 2 est à la hauteur du Labyrinthe et je l’ai dévoré en deux fois aussi (désolée, j’ai relevé moins d’extraits). Impossible de lâcher un roman comme celui-ci, l’été, en vacances ! Bon, certains garçons sont morts avant de quitter le labyrinthe (ou même après) et il y a donc de nouveaux personnages qu’il faut découvrir, apprivoiser (Aris et les filles du groupe B), et puis il y a d’autres questions encore sans réponse. C’est palpitant, toujours très rythmé et soutenu, et je regrette que la bibliothèque n’avait pas le tome 3… Il faut que je le trouve très vite, n’importe où, bibliothèque ou librairie, mais que je puisse le lire, le dévorer, enfin vous voyez ce que je veux dire !

Une lecture effectuée durant la Reading’s week # 2 que je mets dans les challenges Les anciens sont de sortie (rentrée littéraire 2013), Anticipation, Geek, Jeunesse & young adults, Lire sous la contrainte (trilogie de l’été), Le mélange des genres (SF/fantasy/imaginaire) et Mois américain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s