Le château des étoiles – 1 : 1869 la conquête de l’espace d’Alex Alice

[Article archivé]

1869 la conquête de l’espace est une bande dessinée d’Alex Alice. C’est le premier tome de la trilogie Le château des étoiles. Rue de Sèvres, septembre 2014, 64 pages, 13,50 €, ISBN 979-2-36981-013-1.

Je remercie très fort Gilles Paris qui m’a envoyé cette magnifique bande dessinée fin août (juste pour mon anniversaire !).

Alex Alice est né le 2 novembre 1974. En 1997, il sort diplômé de l’École supérieure de commerce de Paris et il se lance dans la bande dessinée avec des thèmes plutôt historiques, fantastiques et science-fiction. Et c’est dingue parce que je ne connaissais pas cet auteur ! Plus d’infos sur http://alexaliceblog.blogspot.fr/.

Rue de Sèvres, éditeur créé en 2013, est le projet bande dessinée de l’éditeur jeunesse L’école des loisirs. Sont prévues des bandes dessinées ados-adultes, tout public et jeunesse. Le site et la page Facebook.

En 1868, la mère de Séraphin disparaît à bord de son ballon. Elle était à la recherche de l’Éther. Un an plus tard, son journal de bord, retombé sur terre, est retrouvé par le Roi Ludwig. Séraphin et son père se rendent donc en Bavière mais ils sont pourchassés par des espions. Car la conquête de l’espace changerait la face du monde ! « Le temps de l’Empire était proche, le train de l’histoire en marche. » (p. 18). Au château du Roi Ludwig, pendant que son père travaille sur un engin spatial, Séraphin se fait deux amis : Hans qui a construit un ballon et Sophie, la bonne. Les trois jeunes gens vont devenir des chevaliers secrets, les chevaliers de l’Éther.

1869 la conquête de l’espace est d’abord paru en trois gazettes : 1. Le secret de l’Éther, 2. Les chevaliers de l’Éther, 3. Les conquérants de l’Éther et ce sont ces trois journaux qui forment les trois chapitres de ce premier tome grand format (avec un cahier graphique supplémentaire pour l’édition collector).

Pour la suite, trois autres gazettes sont annoncées : 4. Les naufragés de la Lune, 5. Les secrets de la face cachée, 6. Le Roi-Lune avant que celles-ci ne paraissent également en un deuxième tome de bande dessinée.

Magnifique ! Grandiose ! Sublime ! Les dessins sont vraiment très beaux, en aquarelle, de la pure poésie. L’histoire est passionnante, il y a de l’action, du mystère, des rebondissements. Mi-historique (le contexte, les personnages historiques et les théories scientifiques sont bien réels) mi-science fiction tendance steampunk (rétro-futuriste), cette bande dessinée qui fait rêver est tout simplement géniale ! Et c’est un très bel objet à avoir dans sa bibliothèque ou à offrir.

Alex Alice s’est laissé influencé par les pionniers de la science-fiction (Albert Robida, Jules Verne…), les films de space opéra et, selon ses dires, les œuvres de Hayao Miyazaki : tant mieux, j’en redemande ! Car je l’ai dévorée, cette bande dessinée, je l’ai même relue tellement j’ai adoré ! D’ailleurs, je ne mets pas de coup de cœur habituellement pour les bandes dessinées mais là, je vais un mettre un.

Toutes les infos sur le site officiel Le château des étoiles.

À noter la soirée de lancement avec l’auteur ce mercredi 24 septembre à Le dernier bar avant la fin du monde (avenue Victoria à Paris) : si vous y allez, vous nous raconterez !

Une lecture pour les challenges 1 % de la rentrée littéraire (c’est une BD mais elle mérite d’être dans la rentrée littéraire !), BD, Geek, Petit Bac 2014 (catégorie Bâtiment), Royal (pour le Roi Ludwig de Bavière) et XIXe siècle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s