La huitième couleur de Terry Pratchett

8ecouleurLa huitième couleur de Terry Pratchett.

L’Atalante [lien], collection La bibliothèque de l’évasion, 1996, 279 pages, ISBN 2-84172-039-X.

The color of magic (1983) est traduit de l’anglais par Patrick Couton.

Genre : fantasy.

Lorsque Terry Pratchett est mort, le 12 mars 2015, je me suis rendue compte que je n’avais jamais rien lu de lui. Pourtant j’avais repéré les livres du Disque Monde mais ça me paraissait énorme (une quarantaine de tomes !). Je profite donc du Mois anglais pour découvrir cet auteur.

Le mage Rincevent et Deuxfleurs fuient la cité d’Ankh-Mordoch en feu. Deuxfleurs, un étranger, voyage avec le Bagage (un coffre en bois sur pattes qui marche seul) et une boîte noire à images (un appareil photos). Deuxfleurs est assureur et… touriste, le premier que voit passer Ankh-Mordoch. « Je veux connaître la vraie vie morporkienne : le marché aux esclaves, la fosse aux Catins, le temple des Petits Dieux, la Guilde des Mendiants… et une vraie bagarre de taverne. » (Deuxfleurs, p. 44). Nos deux héros, plutôt anti-héros, vont vivre d’incroyables aventures au côté de Hrun de Chimérie qui a une épée magique. Les voyages forment la jeunesse, on le sait, et on en sort toujours différent : « C’était un Rincevent quelque peu différent de celui qui avait échappé à l’incendie d’Ankh-Morpok six mois plus tôt. Il portait davantage de cicatrices, par exemple, et connaissait beaucoup mieux le monde. » (p. 211).

MoisAnglais2015-4ElizaLa tortue la Grande A’Tuin porte son fardeau : Bérilia, Tubul, Ti-Phon et Jérakine, les quatre éléphants géants qui eux portent le Disque Monde. Voici donc l’univers du Disque Monde que je découvrais au niveau littéraire car j’ai déjà vu une ou peut-être deux adaptations télévisées.

Dans ce premier tome, l’auteur s’attaque au tourisme ou plutôt au touriste. « Ils viennent de loin pour admirer notre belle cité, ses nombreuses curiosités historiques, son organisation municipale, toutes ces coutumes désuètes, et ils se réveillent morts dans une ruelle sombre, ou même au fil de l’Ankh. Comment vont-ils raconter à leurs amis qu’ils ont passé un séjour formidable ? » (Rerpf, p. 74).

De la magie, de l’humour, des êtres de toutes sortes comme la Mort et des dragons ! « Les dragons ! Depuis qu’il avait deux ans, les images de ces animaux fougueux dans le Livre octarine des fées le fascinaient. Sa sœur lui avait dit qu’ils n’existaient pas réellement, et il se souvenait de sa déception amère. Si le monde ne possédait pas de créatures aussi belles, avait-il conclu, alors c’était un monde sans intérêt. » (Deuxfleurs, p. 168).

Un mot sur l’Octarine (par rapport au titre) : c’est « la huitième couleur, le pigment de l’Imagination » et les êtres qui sont sensibles à ses radiations « sont capables de voir ce qui demeure invisible aux autres. » (p. 74).

Et il y a encore tant à voir, à découvrir, à explorer dans ce Disque Monde ! J’ai passé un très bon moment avec ce premier tome et je vais en lire d’autres, c’est sûr !

Publicités

9 réflexions sur “La huitième couleur de Terry Pratchett

  1. A_girl_from_earth dit :

    Un univers auquel on s’attache malgré tout. 🙂 Ce tome, c’était mon premier de l’auteur, j’avais trouvé ça sympa mais un peu trop particulier à mon goût, et puis j’en ai tenté un autre, qui m’a davantage enthousiasmée, et un 3e pour le mois anglais, qui m’a totalement conquise celui-ci !

    J'aime

    • Oui, oui, je pense que c’est un univers à découvrir, il faut s’y habituer, s’en imprégner et ensuite on a l’impression d’y être et c’est génial, en tout cas je voudrais les lire dans l’ordre 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s