Mes coups de… /17

J’aimerais bien chaque semaine publier un billet sur mes coups de… Ce sera coup de cœur, coup de gueule, coup de blues, coup de chapeau, coup de pompe, coup de théâtre ou simplement coup d’œil, histoire de marquer le coup – ou d’être dans le coup – un peu en coup de vent !

Coup de folie ? Coup de blues ? La vie continue…

Funeste anniversaire…

Mardi 11 septembre 2001. J’étais dans une librairie à Grenoble, la Fnac plus précisément et c’est pourquoi j’ai pu voir, avec les dizaines de clients et les vendeurs, les horribles images – que tout le monde a vues et revues – sur tous les écrans du magasin. Par contre, je ne me rappelle plus ni ce que je voulais acheter ni si je l’ai acheté !

Vendredi 11 septembre 2015. Quatorze ans après, la vie continue et les livres ont toujours une place importante dans ma vie, les images aussi. En sortant du travail, à 19 heures, je fonce à la librairie Notre Temps [lien] qui a fermé cet été pour travaux, pour un relooking en fait, et qui invite les fidèles clients, les collègues libraires et bibliothécaires à venir prendre un apéritif pour découvrir le nouveau look de la boutique. C’est beau, des tons beiges et rouges, qui correspondent bien à Cécile et Véronique ; c’est clair, c’est lumineux mais pas trop ; ça paraît plus grand et les livres sont vachement bien rangés. Il y a du monde, plus de 50 personnes, je ne peux pas prendre de photos, alors j’y retourne le samedi, pareil en sortant du travail, et je me prends la pluie qui n’avait été annoncée que pour dimanche… Voici donc les livres pour lesquels j’ai craqué vendredi soir (challenge coréen oblige !) et des photos de l’intérieur de la librairie (à cause de la pluie, j’ai raté l’extérieur, je l’ai déjà dit, le Smartphone n’est pas l’idéal pour les photos).

MonVieuxChat

NotreTemps1 NotreTemps2 NotreTemps3

Publicités

6 réflexions sur “Mes coups de… /17

  1. Elle est jolie cette librairie, ça semble aéré.

    Le 11 septembre 2001, j’étais en vacances à Nice et j’avais passé la journée au Marineland d’Antibes avec mon père… Je l’ai appris en reprenant le train pour Nice et je n’ai vraiment compris que le soir en regardant la télé.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s