Rencontre avec Angélique Villeneuve

VILLENEUVE - Fleurs d hiver.inddVous rappelez-vous que j’ai parlé de Les fleurs d’hiver d’Angélique Villeneuve en mai 2015 ? Ce cinquième roman de l’auteur a gagné le Prix La Passerelle 2015 (3e édition du Prix). Eh bien, hier soir la rencontre entre l’auteur et les bibliothécaires et lecteurs de la médiathèque a eu lieu. Super rencontre avec une Angélique Villeneuve naturelle, simple, ouverte et vive. Angélique fait partie des auteurs qui travaillent à fond sur leurs livres, qui s’engagent, qui recherchent, qui vont au-delà de l’histoire qu’ils veulent raconter, des auteurs pas prétentieux et qui ne se prennent pas la tête comme je les aime. Depuis Les fleurs d’hiver, j’ai lu Un territoire : beau roman en huis-clos d’une femme et deux enfants devenus adultes (je vous en parlerai prochainement) et j’ai acheté Grand paradis qu’Angélique m’a gentiment dédicacé (je vous en parlerai plus tard). J’ai plutôt filmé avec mon smartphone (j’espère que les vidéos sont réussies, je vous les montrerai dès que possible) et je n’ai finalement pris que trois photos que voici ci-dessous.

AngeliqueVilleneuve1

AngeliqueVilleneuve2

Publicités

14 réflexions sur “Rencontre avec Angélique Villeneuve

  1. J’ai beaucoup aimé « les fleurs d’hiver ». J’ai rencontré Angélique Villeneuve au salon du livre à Paris il y a deux ans et je la reconnais, telle que tu la décris.

    J'aime

    • Moi aussi 🙂 Mais c’est assez rare, dans les salons, les festivals, le contact est différent, simplement quelques mots le temps d’une dédicace car il y a du monde derrière. Bon weekend 🙂

      J'aime

      • Je suis tout à fait d’accord, dans les médiathèques, bibliothèques ou librairies, l’ambiance est plus intimiste, moins bondée et on peut approcher l’auteur différemment. L’auteur est d’ailleurs différent, moins pressé =)

        J'aime

        • C’est sûr ; une collègue a été la prendre à la gare TGV puis, après visite de la médiathèque, nous avons bu le thé (du rooibos) avec elle et nous avons pu parler (nous étions quatre avec elle), ensuite elle a préparé la soirée (lectures d’extraits, déroulement, questions…) avec deux de mes collègues (voir photo), ensuite ça a été la rencontre avec le public, j’ai un peu filmé (le smartphone est plus petit, plus discret et moins lourd que la tablette !), surtout c’était très intéressant, j’ai vu le livre – Les fleurs d’hiver – d’une autre façon, plus intime, plus professionnelle, comme si ma lecture était plus poussée, plus profonde, ensuite pendant le moment de dédicaces et d’apéritif, c’est sympa parce qu’on a l’impression d’avoir l’auteur rien que pour soi (enfin presque, je m’occupe des vidéos dès que possible). C’est dommage, je n’ai pas été au restaurant avec elle et mes collègues (c’était prévu pour les collègues qui géraient l’événement) parce que j’avais encore plein de choses à lui dire, des questions à lui poser (je le ferai sûrement sur FB).

          Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s