Fluctuat nec mergitur by Joann Sfar

La devise de Paris : Fluctuat nec mergitur, locution latine signifiant « Il est battu par les flots mais ne sombre pas ». Illustration de Joann Sfar [lien]. Un hommage aux victimes et des pensées à leur famille, leurs proches, et aux survivants. Je repense à ce que j’ai écrit mercredi 11 novembre à la fin de ma note de lecture de L’ombre du vide, recueil de poésie du Coréen Park Ynhui [lien] : « Alors vivons, étudions, lisons, pensons… ! ».

FluctuatNecMergiturJoannSfar

Publicités

4 réflexions sur “Fluctuat nec mergitur by Joann Sfar

Laissez un commentaire, merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.