Weekend à 1000 #16

weekend1000-2016Repéré chez Marjorie, ce weekend à 1000 #16 organisé par Lili bouquine m’a fait de l’œil ! C’est donc parti pour « trois » jours de lecture – du vendredi 11 à 19 heures au dimanche 13 à 23 h 59 – mais il faut quand même que j’avance dans mes cours.

Plus d’infos sur le groupe FB (tiens, je ne l’ai pas encore rejoint, pourtant j’ai déjà participé au weekend à 1000 #13 !).

Mon suivi de lecture

filsfeuVendredi soir : Fils du feu de Guy Boley (157 pages), un très beau premier roman paru aux éditions Grasset en août 2016 que j’ai reçu (merci Véronique Plume nacrée !) dans le cadre des 68 premières fois 2016 et qui a reçu le Prix Georges Brassens un mois seulement après sa parution !

Total : 157 pages, je démarre doucement.

lithiumromanSamedi après-midi : Lithium d’Aurélien Gougaud (189 pages), un agréable premier roman publié chez Albin Michel en août 2016 que j’ai également reçu (merci Catherine A. !) dans le cadre des 68 premières fois 2016 et qui est en lice pour deux prix littéraires, le Prix de la Vocation (délivré finalement à Line Papin) et le Prix Révélation de la Société des Gens de Lettres qui sera attribué début décembre.

Total : 346 pages, ça avance.

moabicinemaSamedi soir : Le moabi cinéma de Blick Bassy (230 pages),  un premier roman (décidément que des premiers romans pour l’instant !) paru aux éditions Gallimard dans la collection Continents noirs (Cameroun) en mai 2016 mais je me suis ennuyée…

Total : 576 pages, super !

jonquillesgreenparkDimanche après-midi : Je pensais ne pas pouvoir lire car j’avais un ado chez moi mais il a regardé des épisodes de Futurama et j’ai pu lire le très beau Les jonquilles de Green Park de Jérôme Attal (215 pages) paru aux éditions Robert Laffont en mars 2016, et ce n’est pas un premier mais un dixième roman !

Total : 791 pages, ça se précise mais je n’arriverai pas aux 1000 pages même en lisant encore un roman après le repas.

parfaiteautrechoseDimanche soir : La parfaite autre chose de Fernanda García Lao (125 pages) paru aux éditions La dernière goutte en mars 2012, un roman argentin polyphonique féroce et étrange (je cogite…).

Total : 916 pages, c’est pas mal, je suis quand même contente même si je ne suis pas arrivée à 1000.

Publicités

8 réflexions sur “Weekend à 1000 #16

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s