Deux marathons de lecture pour Noël !

Deux marathons de lecture pour Noël ! Il me faut bien ça pour faire face à ma panne de lecture…

Le premier est prévu de longue date, c’est la dernière Semaine à lire (associée aux week-ends à 1000) qui se déroule du vendredi 21 au vendredi 28 décembre 2018 (groupe FB). Il faut se donner un objectif alors je cible 1 000 pages (plus ne serait pas raisonnable car je travaille la semaine prochaine).

Le deuxième est impromptu, c’est le Rat a week – édition Noël organisé par Marjorie (groupe FB) sur une idée d’une blogueuse (que je ne connais pas). Ce marathon se déroule du lundi 17 décembre 2018 au dimanche 6 janvier 2019 (soit trois semaines).

Eh bien, les deux sont déjà commencés au moment où j’écris (et où je publie) ce billet mais ce n’est pas grave et c’est avec plaisir que j’y participe.

Mes lectures pour ces marathons

(Je mettrai à jour régulièrement).

Samedi 22 décembre – Longue journée avec une séance cinéma (Oscar et le monde des chats) et le soir lecture de Prendre refuge de Zeina Abirached et Mathias Énard, grosse bande dessinée de 344 pages parue chez Casterman en septembre 2018. ❤

Dimanche 23 décembre – Journée lecture avec La servante écarlate (The Handmaid’s Tale) de Margaret Atwood, un roman de science-fiction paru en 1985 que j’avais envie de lire depuis très longtemps, 544 pages pour l’édition Pavillons Poche en juin 2017. ❤

Lundi 24 décembre – Je n’ai pas encore décidé de ce que je vais lire, c’est que, après deux coups de cœur, il faut que je choisisse bien ! Les derniers jours de Hugues Boulet, j’ai choisi ce roman car c’est un livre voyageur que je dois envoyer à une autre participante, une lecture de 174 pages, agréable mais ambiguë.

Total provisoire : 344 + 544 + 174 = 1062 pages. Finalement, en trois jours j’ai atteint mon objectif de la Semaine à lire alors qu’il reste 4 jours 🙂

Mardi 25 décembre – Journée lecture avec Le cœur perdu des automates de Daniel H. Wilson, un beau roman mi-historique mi-science-fiction paru chez OutreFleuve en septembre 2018, 416 pages que j’ai dévorées d’une traite, avec quelques petites pauses goûter, boissons chaudes. 🙂

Du mercredi 26 au vendredi 28 décembre, pour finir la Semaine à lire – J’avais dit que je travaillais et que je ne pourrais pas lire… J’ai quand même eu le temps de lire un petit roman jeunesse le soir, Le journal de Gurty : Parée pour l’hiver de Bertrand Santini, un roman de 176 pages paru en novembre 2016 chez Sarbacane (j’avais déjà beaucoup ri avec le tome 1, Le journal de Gurty : Vacances en Provence de Bertrand Santini).

Total pour la Semaine à lire : 344 + 544 + 174 + 176 = 1 238 pages. J’avais ciblé 1 000 pages alors je suis satisfaite et je continue le marathon avec le Rat a week – édition Noël pendant encore une semaine.

Du dimanche 30 décembre 2018 au mardi 1er janvier 2019 – J’ai travaillé samedi et j’étais si fatiguée que je me suis couchée très tôt donc pas de lecture samedi. Dimanche j’ai commencé un roman que je n’ai pas eu le temps de terminer lundi donc je l’ai terminé mardi. C’est État de nature de Jean-Baptiste de Froment, un premier roman de 265 pages à paraître Aux Forges de Vulcain le 4 janvier mais je l’ai reçu jeudi dernier (merci à l’éditeur !)

Mercredi 2 janvier 2019 – J’ai lu deux livres jeunesse, Le premier amour de Grand Corbeau de Muriel Bloch, un conte inuit de 32 pages chez Didier Jeunesse en 2014, et Le renard sans le corbeau de Pascale Petit et Gérard DuBois, un recueil de fables de 36 pages chez Notari en 2018, soit en tout 68 pages.

Jeudi 3 janvier 2019 – J’ai un peu lu le décalé magazine [sic] reçu hier et j’ai feuilleté deux nouvelles revues, Terra Darwin (que je vous ai montrée ici) et Yummy Pets mais je ne les comptabilise pas pour le marathon.

Vendredi 4 janvier 2019 – Je profite de mes congés et ce matin j’ai lu Nous étions beaux la nuit de Philippe Fusaro, un beau roman musical qui se déroule à Rome en Italie, 192 pages à La fosse aux ours en août 2018, il est dédicacé par l’auteur et partira comme livre voyageur 😉 Ensuite j’ai lu Rendez-vous avec le crime de Julia Chapman, la première enquête des détectives du Yorkshire, 408 pages chez Robert Laffont en avril 2018, c’est une agréable alternative à la série Agatha Raisin je trouve.

Total provisoire avant le week-end, dernière ligne droite du marathon : 1 238 + 265 + 32 + 36 + 192 + 408 = 2 171 pages, pas mal, j’espère encore lire durant les deux derniers jours 😉

Samedi 5 janvier 2019 – J’ai peu lu car je suis allée au cinéma avec une amie (L’empereur de Paris, pas mal, sombre) mais le soir, j’ai lu un livre qu’elle m’a offert (avec une très belle tasse, photo ci-dessous, elle sait que j’aime les chats !), Mais que pense vraiment mon chat ? de Dannyboy et Sophie Johnson, un petit livre illustré et humoristique de 104 pages paru chez Solar en octobre 2018.

Dimanche 6 janvier 2019 – J’ai pris grand plaisir à lire Les attracteurs de Rose Street de Lucius Shepard, un roman de science-fiction steampunk de 136 pages paru en août 2018 chez Le Bélial. Il me reste du temps pour lire encore un livre. J’ai lu L’homme gribouillé de Serge Lehman et Frederik Peeters, une grosse bande dessinée de 326 pages parue en janvier 2018 chez Delcourt. J’ai commencé le marathon avec une grosse bande dessinée et je le termine de même.

Total pour le Rat a week Noël  : 2 171 + 104 + 136 + 326 = 2 737 pages 🙂

Le livre et la tasse offerts par une amie samedi 5 ; la revue, je l’ai achetée jeudi 3.

Publicités

8 réflexions sur “Deux marathons de lecture pour Noël !

Laissez un commentaire, merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.