Journal de bord 8-2020

Bonsoir à vous,

Après le Journal de bord 1-2020 publié le 31 janvier, le Journal de bord 2-2020 publié le 29 février, le Journal de bord 3-2020 publié le 31 mars, le Journal de bord 4-2020 publié le 30 avril, le Journal de bord 5-2020 publié le 31 mai, le Journal de bord 6-2020 publié le 30 juin et le Journal de bord 7-2020 publié le 31 juillet, voici le Journal de bord d’août 2020.

Marathons. J’ai encore participé à plusieurs Marathons de l’été [lien vers les billets marathons].

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite) : eh bien, vacances obligent, il n’y a pas de nouveau(x) challenge(s) mais demain commence le Mois américain.

Les livres que j’ai lus : j’ai terminé Octobre de Søren Sveistrup (Le livre de poche, 736 pages, en fait j’ai lu les 346 dernières pages). La goûteuse d’Hitler de Rosella Postorino (Le livre de poche, 384 pages). Clara et la Pénombre de José Carlos Somoza (Babel noir, 656 pages). Porc braisé d’An Yu (Delcourt, 208 pages). Un quai dans la brume de Louisa Treyborac (auto-édition, 22 pages). Water Knife de Paolo Bacigalupi (Au Diable Vauvert, 378 pages). L’edda poétique (Fayard, 686 pages). Sa majesté des chats de Bernard Werber (Albin Michel, 464 pages). La ronde des innocents de Valentin Musso (Points, 384 pages). Volia Volnaïa de Victor Remizov (Belfond, 464 pages). Les recettes du Globe-Cooker : Inde de Fred Chesneau (Mango, 50 pages). Les recettes du Globe-Cooker : Japon de Fred Chesneau (Mango, 50 pages). Les recettes du Globe-Cooker : Thaïlande de Fred Chesneau (Mango, 50 pages). L’énigme de Saint-Olav (Melchior l’apothicaire, 1) d’Indrek Hargla (Babel noir, 432 pages). La civilisation du poisson rouge de Bruno Patino (Grasset, 184 pages).

Les BD et mangas : comme La BD de la semaine est en vacances, j’ai lu peu de bandes dessinées. Isabella Bird, femme exploratrice 3 de Taiga SASSA (Ki-oon, 208 pages). Isabella Bird, femme exploratrice 4 de Taiga SASSA (Ki-oon, 208 pages). Isabella Bird, femme exploratrice 5 de Taiga SASSA (Ki-oon, 208 pages). Le rêve de mon père 2 de Taiyô Matsumoto (Kana, 240 pages). Le rêve de mon père 3 de Taiyô Matsumoto (Kana, 256 pages).

Soit 20 livres (dont 1 qui était commencé) dont 5 BD et 5878 pages.

Les livres que j’ai achetés : pas d’achat pour moi ce mois-ci mais j’ai reçu : Porc braisé d’An Yu, très bon premier roman chinois à paraître le 9 septembre (je publierai ma note de lecture à ce moment-là).

Les films que j’ai vus : Leo Da Vinci : mission Mona Lisa réalisé par Sergio Manfio en 2018, un film d’animation italien, vraiment agréable et amusant avec le jeune Léonard, son meilleur ami Lorenzo et celle qu’il aime Lisa ; de l’aventure, des expériences, des pirates et un trésor ! Glass réalisé par M. Night Shyamalan en 2019, un film américain fantastique, bonne suite et fin des « super héros » (l’homme qui casse, la Bête, l’homme incassable) de Incassable (2000) et Split (2017). C’est la fin (This is the end) réalisé par Seth Rogen et Evan Goldberg en 2013, un film fantastique américain, un film de mecs sur la fin du monde pour les mecs mais qui m’a bien fait rire (depuis que j’ai vu L’interview qui tue, j’aime bien Seth Rogen et James Franco). Colette réalisé par Wash Westmoreland en 2018, très beau film américain inspiré de la vie de la romancière Colette avec (puis sans) son mari Willy. Le poirier sauvage (Ahlat Ağacı) réalisé par Nuri Bilge Ceylan en 2018, un film turc de 3 heures (!), dramatique et somptueux. The Mumbai Murders (Raman Raghav 2.0 ou Psycho Raman) réalisé par Anurag Kashyap en 2016, un film policier indien, plus que violent, brutal, qui met en parallèle deux meurtriers, un psychopathe et un jeune commissaire drogué, on est loin des comédies musicales de Bollywood ! The dead don’t die réalisé par Jim Jarmusch en 2019, un film américain de zombies différent avec humour, clins d’œil et références au rendez-vous et un casting redoutable ! Numéro une réalisé par Tonie Marshall, un film dramatique français sur la place des femmes dans les grandes sociétés et par extension dans le monde du travail (les hommes ne se rendent même pas compte des propos misogynes qu’ils tiennent !) avec des acteurs investis. Les roseaux sauvages réalisé par André Téchiné en 1994, un film dramatique français qui se déroule au printemps 1962 sur fond de guerre d’Algérie, de baccalauréat et de découverte de la sexualité.

Télévision : comme d’habitude, j’ai regardé le journal télévisé d’Arte du soir puis le 28’, quelques émissions musicales (comme le documentaire Kate Bush la sorcière du son sur Arte) et concerts en bruit de fond, et des séries (voir ci-dessous).

Les séries que j’ai vues : j’ai continué Montalbano saison 13 le 2e épisode (France 3), The Inbetween (13e rue) et Indian Summers (Chérie 25). J’ai vu Le silence de l’eau en 8 épisodes (France3), une belle série policière italienne avec des rebondissements et de bons acteurs. Lucky Man (saison 2) en 10 épisodes (France2), série policière anglaise et c’est avec plaisir que j’ai retrouvé Harry et sa chance providentielle mais j’ai raté 2 épisodes… Bull saison 4 en 20 épisodes (M6), un plaisir de retrouver Bull et son équipe. True Detective (saison 3) en DVD, très belle saison, avec trois périodes (1980, 1990 et 2015) donc avec des flashbacks, une histoire passionnante et des acteurs vraiment très bons (peut-être ma saison préférée). Les enquêtes du commissaire Van der Valk en 3 épisodes (France3), une série policière hollandaise adaptée de romans. Moins de séries pour deux raisons : j’ai préféré lire (marathons) et il y a eu beaucoup de séries rediffusées (par contre j’attends les nouvelles séries et les nouvelles saisons de la rentrée !).

J’espère que ce huitième Journal de bord vous a intéressés ; je vous souhaite une bonne continuation et un beau mois de septembre.

< – Journal de bord 1-2020. < – Journal de bord 2-2020. <- Journal de bord 3-2020.< – Journal de bord 4-2020. < – Journal de bord 5-2020. < – Journal de bord 6-2020. < – Journal de bord 7-2020.

Laissez un commentaire, merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.