Un travail comme un autre d’Alex W. Inker

Un travail comme un autre d’Alex W. Inker.

Sarbacane, mai 2020, 184 pages, 28 €, ISBN 978-2-37731-402-7.

Genre : bande dessinée française.

Alex W. Inker est le pseudonyme d’Alexandre Widendaële, né le 16 janvier 1986 à Maubeuge dans le Nord (Hauts de France). Il étudie à Institut Saint-Luc de Bruxelles (Arts et culture, cinéma) puis à l’Université Charles-de-Gaulle – lille 3 (Esthétique, pratique et théorie des arts contemporains). Il s’intéresse aux relations entre bande dessinée et cinéma. Il est illustrateur de romans jeunesse, scénariste et dessinateur de bande dessinée et a reçu plusieurs prix pour Apache (2016), Panama Al Brown. L’énigme de la force (2017) et Servir le peuple (2018) adapté du roman du Chinois Yan Lianke. Un travail comme un autre est l’adaptation de Work Like Any Other, un roman états-unien de Virginia Reeves paru chez Stock en 2016 ; cette BD est nommée pour le Prix des libraires 2021.

Alabama, années 20-30, durant la Grande Dépression. Roscoe T. Martin est marié à Mary, a un jeune fils, Gerald, et vit dans une ferme (la ferme du père de Mary qui est mort) mais il refuse d’être fermier et ne travaille pas au grand désarroi de son épouse. Toutefois il est électricien et les lignes électriques que l’Alabama Power installe lui donne une idée : raccorder sa ferme aux lignes ! Il demande de l’aide à son voisin, un Noir, Wilson. « Oh ! J’ai pour idée que ça va pas plaire aux femmes, votre idée, m’sieur Roscoe ! Oh non ! – Alors pour les femmes, ce sera l’œuvre de la compagnie ! » (p. 26). Tout fonctionne comme prévu jusqu’à ce qu’un employé de la compagnie meurt électrocuté… Wilson et Roscoe sont arrêtés. « Roscoe T. Martin, vous êtes condamné à purger une peine de vingt ans dans un pénitencier d’État. » (p. 56).

Roscoe est conduit à Kilby où il n’est pas trop malheureux : il travaille à la laiterie de la prison (il trait les vaches) et à la bibliothèque (il range les livres), il peut lire et écrire à Mary (qui ne lui répond pas). Son compagnon de cellule, Ed Mason, menuisier et ébéniste construit une chaise en bois. Peut-être que Roscoe pourra l’électrifier…

Lorsqu’il est libéré, Roscoe redevient électricien. « C’est un travail comme un autre. » (p. 169).

Toute la bande dessinée est en noir et blanc et orange comme les uniformes rayés des prisonniers. C’est résolument réaliste, il y a presque un côté blues. L’influence n’est pas tant de la BD franco-belge que des comics américains. Il il y a surtout beaucoup de violence : le milieu carcéral mais aussi la vie quotidienne, le couple, la mine, le racisme… Même l’électricité est dangereuse (d’ailleurs ça m’a fait penser à Les derniers jours de l’émerveillement de Graham Moore que j’ai lu début mai, il faut que je publie ma note de lecture !). Un travail comme un autre est une histoire tragique mais a des côtés émouvants. J’ai bien aimé la chienne de la prison, Maggie, qui a droit à une retraite bien méritée après avoir eu une portée de chiots.

Une très belle BD pour La BD de la semaine que je mets aussi dans Animaux du monde #3 (vaches, chevaux et chiens, en particulier Maggie), BD 2020-2021 et Challenge du confinement (case BD). Plus de BD de la semaine chez Noukette.

28 réflexions sur “Un travail comme un autre d’Alex W. Inker

    • Tout à fait, c’est la première fois que je le lisais et j’ai vraiment bien accroché alors je lirai d’autres titres, c’est sûr 😉 D’ailleurs j’ai repéré Apache chez toi, je vois que la couleur orange est prédominante, ça me plaît 🙂

      J'aime

  1. Sabine Faulmeyer dit :

    Une BD ouch waouh… dure mais d’une force et d’une luminosité dingue. Un sujet dur mais quelle beauté !! Et comme toi et Moka, l’envie de lire le roman

    J'aime

Laissez un commentaire, merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.