Festival Corée d’ici 2020

Du 13 au 24 novembre se déroulait la 6e édition du Festival Corée d’ici, le festival franco-coréen de Montpellier [site officiel]. En cette année spéciale, il a eu lieu 100 % en ligne : l’occasion pour moi de voir le contenu de ce festival que je n’aurais pas pu voir en temps normal ! Le thème de cette année est « identité et technologies ».

Si vous regardez la vidéo de l’ouverture officielle du festival, vous découvrirez, dans la 3e partie, l’exposition de manwha « Histoires de vies » (76 planches et des objets du quotidiens fabriqués par des artisans coréens exposés dans 4 salles). Les deux artistes sont Keum Suk Gendry-Kim (née en 1971) et Jung-Sik Jun (né en 1965, plus connu sous le simple nom Jung.

En plus de cette belle exposition : danse traditionnelle et contemporaine, musique traditionnelle (geomungo) et contemporaine (K-pop), art martial coréen (Haedong Kumdo), calligraphie (coréenne et chinoise) avec un très beau message de Jong-Chil Kim (le calligraphe), gastronomie, conférences, cinéma, peinture minhwa (peinture folklorique) avec des explications de Lee Han Rae (l’artiste coréenne de Gongju), etc.

J’ai particulièrement aimé (tous les liens ci-dessous renvoient à la chaîne YouTube de Festival Corée d’ici) :

La danse traditionnelle de l’éventail par An Jae-Hyun, danseuse et chorégraphe : c’est vraiment beau, les éventails, le costume traditionnel (hanbok), la coiffure, et bien sûr la musique et la danse. À voir ici. Deux autres vidéos avec la danse traditionnelle de chambre et la danse traditionnelle du tambour coréen (le janggu).

Le solo de danse contemporaine par Hong Jee-Hyun, une Coréenne qui vit à Montpellier ; même si la danse contemporaine est plus hermétique pour moi… Pour la première partie (dans la salle d’expo), j’ai apprécié la musique mais je ne sais pas qui est l’interprète et quel est le titre… La deuxième partie, en extérieur, intitulée « jarre de lune » est surprenante et me semble mi-traditionnelle mi-contemporaine. À voir ici.

La danse du sabre coréen avec maître Park, une Coréenne de Young Am (province de Joella Nam Do). C’est très beau et le hanbok qui virevolte est fascinant. À voir ici.

En fait, j’ai tout aimé et je vous invite à visiter vous aussi en ligne ce festival ! Que je mets dans le Challenge coréen.

4 réflexions sur “Festival Corée d’ici 2020

Laissez un commentaire, merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.