Volia Volnaïa de Victor Remizov

Volia Volnaïa de Victor Remizov.

Belfond, janvier 2017, 464 pages, 21 €, ISBN 978-2-71446-894-9. воля вольная (Volya Volnaya, 2014) est traduit du russe par Luba Jurgensen.

Genres : littérature russe, roman.

Victor Remizov (Виктор Ремизов) naît en 1958 à Saratov (à l’époque Union soviétique). Il étudie les langues à Moscou puis travaille comme géomètre, journaliste et professeur avant de se lancer dans l’écriture avec Volia Volnaïa, son premier roman paru en 2014, et Devouchki paru en 2016.

Après avoir lu Devouchki de Victor Remizov, son deuxième roman, j’ai eu très envie de lire Volia Volnaïa, le premier roman.

Août. Guennadi Milioukine dit Guenka, 43 ans, est à la pêche sur la rivière Ioukhta (apparemment près de la mer d’Okhotsk) avec son fils aîné Mikhaïl dit Michka. « Une mine d’or, cette rivière. » (p. 11).

En hiver, c’est la chasse à la zibeline dans la taïga ; Guenka emmène son vieux chien, Tchinguiz, et sa jeune chienne, Aïka. Il respecte les règles et se sent récompensé.

Ilya Jebrovski, riche Moscovite de 48 ans, vient chasser en hiver. « La solitude dans la taïga est une drogue accrocheuse. Celui qui y a goûté, s’il vaut quelque chose, ne peut plus s’en passer et, s’il y renonce contre son gré, il en souffre comme une perte irréparable. Bien sûr, c’était un caprice de citadin, mais une fois seul au milieu de la forêt, il se sentait bien comme nulle part ailleurs. » (p. 62).

Mais la pêche et la chasse sont interdites ; les policiers ferment les yeux contre 20 % mais, parfois, ils saisissent les marchandises ce qui met en colère les habitants. « C’était prévisible, non ? À partir de là, soit ils nous coffrent jusqu’au dernier, soit on doit travailler pour eux. Tout ça a a été manigancé exprès. » (p. 121).

La liberté est donc menacée… « En cela, tous les gars du coin se ressemblaient : ils voulaient une vie libre. Même au prix d’un pouvoir inique. Or un pouvoir inique corrompt même la liberté. » (p. 138).

S’ensuit une chasse à l’homme (les chasseurs, les pêcheurs, le Moscovite, un étudiant, un chanteur… et les policiers zélés) dans la Nature immense de Sibérie sous la neige ; c’est très beau et il y a beaucoup d’animaux, des chiens, des saumons, des coqs de bruyère, des gelinottes, des zibelines, quelques loups et ours. Mais le roman va beaucoup plus loin qu’un récit pastoral. « C’est une longue histoire, poursuivit Ilya. On nous a volé notre rêve, on l’a remplacé par du fric ! Et surtout… le peuple n’a rien contre. On lui jette des miettes de la table des maîtres, il est ravi ! » (p. 196).

Ainsi, quoique totalement différent de Devouchki qui était urbain, Volia Volnaïa (qui signifie Libre Liberté) traite du pouvoir en place, de l’argent, de l’âme russe et des « petites » gens, les mêmes que ceux dont Dostoïevski ou Tolstoï racontaient les vies mais transposés à notre époque. Finalement rien n’a changé en 200 ans… à part un peu de technologie alors que tradition et modernité s’affrontent.

J’avoue que j’ai été parfois perdue avec tous ces personnages (ils sont listés sur une double page en début de roman, plus de quarante tout de même !) mais je me suis laissée porter par ce beau roman, immense comme la taïga. Un mélange de roman naturaliste et de western russe ! Et un premier roman en plus, chapeau ! Lu en août (oui, je sais, j’ai du retard dans la publication de mes notes de lectures), il m’a apporté un grand bol d’évasion et un voyage depuis mon canapé !

Pour les challenges Animaux du monde #3 et Voisins Voisines 2020 (Russie). Et n’oubliez pas de visiter Mon avent littéraire 2020 pour le jour n° 4.

Laissez un commentaire, merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.