Le courtier Delaunay de Georges-Olivier Châtaureynaud

Le courtier Delaunay de Georges-Olivier Châtaureynaud.

In Le jardin dans l’île, Zulma, mars 2010, 176 pages, 14,20 €, ISBN 978-2-84304-301-7.

Genres : littérature française, nouvelle, fantastique.

Georges-Olivier Châteaureynaud naît le 25 septembre 1947 à Paris. Il est romancier, nouvelliste et reçoit plusieurs prix littéraires. Parmi ses titres : La faculté des songes (1982), Singe savant tabassé par deux clowns (2005), Jeune vieillard assis sur une pierre en bois (2013). Plus d’infos sur son site officiel.

Le narrateur est dans son magasin d’antiquités lorsque le client entre. Edmond Thyll, l’antiquaire, n’aime pas la médiocrité et ce client est mal habillé mais il a un regard et une voix… « […] cet homme-là n’était pas quelconque. » (p. 45). Ce client, c’est en fait le courtier Delaunay. « – Ah ! Ainsi, vous existez ? Il eut un sourire amusé. – Il faut croire. » (p. 46).

Le courtier n’a plus de travail depuis que Raymann est mort alors il compte sur cet antiquaire. Et leur collaboration fonctionne ! « Je l’accorde, nous étions chers, Delaunay et moi. Mais nous procurions à nos chalands ce qu’ils nous avaient eux-mêmes dépeint comme des merveilles. Il était naturel qu’ils les paient merveilleusement cher. » (p. 47-48).

Mais l’antiquaire est curieux et Delaunay refuse de parler de ses filières. « Je vais vous dire ! Si je vous révélais où je me fournis, vous ne seriez pas plus avancé… Et maintenant foutez-moi la paix avec ça, ou je vous quitte ! » (p. 48).

Mais un jour, Delaunay apporte au magasin une tabatière, non pas commandée par un client mais dessinée par Thyll ! « À compter de ce jour je ne connus plus de repos. Il avait fallu cet épisode pour que l’évidence m’apparût : tout cela n’était pas naturel. J’aurais dû m’en aviser plus tôt, bien entendu. » (p. 51). Il embauche donc Lambert, un détective privé.

Oh, avec son petit côté fantastique inattendu, qu’elle est bonne, cette nouvelle (de 17 pages) écrite en avril 1988 en Lozère (première publication en 1996 chez Librio avant rééditions chez Zulma en 2004 et 2010). Et qui me donne très envie de relire cet auteur que je découvrais ici ! Avez-vous déjà lu Georges-Olivier Châteaureynaud ? Avez-vous un titre à me conseiller ?

Peut-être la dernière nouvelle pour le Mois des nouvelles (janvier) que je mets aussi dans le challenge Littérature de l’imaginaire #9 et le Projet Ombre 2021.

11 réflexions sur “Le courtier Delaunay de Georges-Olivier Châtaureynaud

Laissez un commentaire, merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.