Erectus 2 – L’armée de Darwin de Xavier Müller

Erectus 2 – L’armée de Darwin de Xavier Müller.

XO, février 2021, 496 pages, 19,90 €, ISBN 978-2-37448-089-3.

Genres : littérature française, thriller, science-fiction.

Xavier Müller naît le 3 octobre 1973 en France. Il est Docteur en Physique, journaliste scientifique et romancier. J’ai lu il y a bientôt 10 ans son premier roman, Dans la peau d’un autre, un thriller à la fois scientifique et science-fiction (comme la série Erectus). Après avoir lu Erectus de Xavier Müller, j’avais très envie de lire la suite ! Lien vers le site consacré à la série Erectus.

Sept ans après l’arrivée du virus Krûger, Anna Meunier est directrice de la réserve du Kenya et du Center for Living Prehistory. C’est là que vit Yann, son ancien compagnon, rebaptisé Oreille-Cassée, avec son clan la Pierre-Levée. Anna élève donc seule leur fille, Alice, et garde espoir d’un vaccin (sur lequel travaille Linn Visnar, la scientifique suédoise qui a déjà créé un antidote). Mais un commando « rapide, brutal et sans scrupules » (p. 15) enlève des Erectus et c’est aussi le cas dans d’autres réserves dans le monde.

Anna vit avec Alice, 7 ans, mais aussi avec la famille Abiker, Mary et son fils, Kyle, qui a maintenant 21 ans, et le grand-père, Dany, rebaptisé Ny, le seul Erectus au monde à vivre avec des humains.

Lauryn Gordon, 24 ans, la fille de Stephen Gordon, qui vivait dans le mutisme depuis la mort de sa mère, fait irruption dans cet opus en chattant sur Internet sous le pseudonyme de LucyFer.

À Madagascar, une autre scientifique française, Estelle Naudin, 29 ans, microbiologiste, travaille avec un richissime Américain, Owen Firth. Un homme qui veut créer une armée d’Erectus améliorés, l’armée de Darwin. « La théorie de Firth était aussi éblouissante qu’audacieuse : puisque l’humanité allait droit dans une impasse – évolutive, biologique, écologique, idéologique… – alors il fallait incurver la course. » (p. 60). L’armée de Darwin c’est « les bataillons de ses fidèles serviteurs » (p. 65).

C’est un plaisir de retrouver les personnages du premier tome (auxquels je m’étais attachée) et quelques nouveaux (pas toujours du côté des gentils). Le variant du virus Krüger est baptisé virus Ganesh et un nouveau comité international nommé Krüger 2 est créé. Non seulement il faut faire avec les Erectus de la première vague (certains Sapiens veulent toujours les exterminer) mais aussi lutter contre des moustiques modifiés et les Erectus variants de la nouvelle vague (intelligents, manipulés, violents). Ce phénomène de variants n’est pas inconnu aux lecteurs… (même si ce que nous vivons est différent).

Un bon opus qui se lit d’une traite, ou presque, mais je trouve tout de même léger et péremptoire la rivalité que décrit l’auteur dans cet extrait. « Les manifestations géantes avaient débuté aux quatre coins de la planète. Partout, des rubans de contestataires envahissaient les rues des capitales, des villes et même des villages. Rubans verts pour les pro-erectus, écolos, collapsos, altermondialistes, zadistes, décroissants ou adeptes d’un retour à une nature toute-puissante. Face à eux, les rubans bleus des anti-E, inconditionnels de la castration des erectus, défenseurs des camps de relégation. Dans ce groupe majoritairement violent, on trouvait aussi les inévitables survivalistes tendance fasciste, raciologues convaincus que les gouvernements fricotaient pour mettre au pas le peuple. » (p. 182). Bref, d’un côté les gentils, les gens de gauche, et de l’autre les méchants, les gens de droite, je trouve ça très manichéen, très limité, même si je suis bien consciente que ces gens existent, mais cette dualité qui fonctionne sûrement pour la France ne peut pas être donnée comme telle pour tous les autres pays du monde.

Ce nouvel épisode est plus axé sur les humains, même si on entend un peu parler de flore et de faune, en particulier avec le trafic d’animaux ayant régressés et avec des animaux atrocement modifiés…

Mais gardons espoir. « La communauté internationale avait vaincu la première pandémie, elle l’emporterait sur la seconde… » (p. 245). Lucas Carvalho est bien optimiste alors qu’Anna et Alice sont toujours retenues à Sanya en Chine. Eh oui, dans le premier opus, l’auteur faisait voyager ses lecteurs en Afrique, en Europe et aux États-Unis, cette fois c’est en Afrique, en Europe et en Chine, entre autres.

Car tout est en marche pour l’armée de Darwin ! « Chaque mort est un ennemi en moins, chaque régression est un soldat qui viendra agrandir notre armée. » (Owen Firth, p. 311). Une guerre ultime entre Sapiens, Erectus et Ganesh ? Après tout, tous veulent « vivre libres sur une planète saine. » (p. 392).

J’ai une question : y aura-t-il un tome 3 ?

Pour les challenges À la découverte de l’Afrique (Kenya, Madagascar), Littérature de l’imaginaire #9, Polar et thriller 2020-2021 et Printemps de l’Imaginaire Francophone (ma note de lecture a 3 jours de retard mais j’ai bien lu ce roman en avril, durant le PIF).

18 réflexions sur “Erectus 2 – L’armée de Darwin de Xavier Müller

Laissez un commentaire, merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.