Le cahier des livres n° 1 (automne 2021)

Une nouvelle revue littéraire ! Lorsque j’ai lu l’info (en mai sur Livres Hebdo), j’ai immédiatement cherché le site de Le cahier des livres puis j’ai attendu avec impatience la parution du n° 1 (sorti plutôt en septembre qu’en août).

Créé par un trio féminin (Carine Iorenzoni, Lucie Servin et Jennifer Favorel), Le cahier des livres contient 52 pages et coûte 7,50 €.

Après l’édito de Lucie Servin (rédactrice en chef), la promotion du Festival Griboullis à Bordeaux (première édition d’un festival du livre dessiné) et le sommaire, le lecteur entre dans le vif du sujet, la littérature et les auteurs.

Au programme : Lydie Salvayre, Brigitte Fontaine, Magali Le Huche, Charles Baudelaire et Jeanne Duval, Alain Damasio, Leonardo Padura, le métier de relieur… C’est que toutes les littératures sont représentées dans Le cahier des livres : roman, témoignage, bande dessinée, imaginaire, classique, littérature française, littérature étrangère, roman policier, poésie, histoire et même journalisme avec L’affaire Dreyfus version 2.0.

Mes principaux ressentis et envies après la lecture de ce n° 1 :

Source : page FB de Le cahier des livres (19 août 2021)

Un passionnant entretien sur le nouveau roman de Lydie Salvayre, Rêver debout, qui parle de Cervantès et de l’utopie, et je vous avoue que je n’ai jamais lu Lydie Savayre (que je connais tout de même de nom) mais, qu’après la lecture de cet entretien, j’ai très envie de découvrir ses romans !

Dans la sélection littérature, je repère deux romans que j’ai commandés pour la médiathèque : Les enfants de la Volga de Gouzel Iakhina (autrice tatare qui écrit en russe) et Le chat, le général et la corneille de Nino Haratischwili (autrice géorgienne qui écrit en allemand), que je lirai dès que possible.

Enig marcheur de Russell Hoban (1980, traduction en français en 2012) est un roman que j’ai repéré depuis des années mais que je n’ai pas encore eu le temps (le courage) de lire ! Un jour peut-être…

Photo perso (octobre 2019)

Les biblios d’Alain Damasio m’ont rappelé que j’avais beaucoup aimé la rencontre avec cet auteur discret de science-fiction (3 romans en 20 ans, La zone du dehors en 1999, La horde du contrevent en 2004 et Les furtifs en 2019).

J’ai remarqué une erreur : il manque le s à ils dans « qu’il se fient » (p. 9, en bas à gauche).

Cette nouvelle revue littéraire est grand public, tout le monde peut la lire et y trouver son compte.

J’ai aimé le papier (sa texture, sa couleur) et je lirai sûrement le n° 2 (à paraître au prochain trimestre) mais il y a des bonus sur le site, Le cahier des livres, et sur la page FB.

Et vous, avez-vous lu ce Cahier des livres ? Qu’en avez-vous pensé ?

24 réflexions sur “Le cahier des livres n° 1 (automne 2021)

  1. Alors ce nouveau magazine me tentait bien mais il est resté introuvable dans ma région. A voir avec le prochain numéro car il a l’air de t’avoir convaincu !
    Merci du partage 😉

    J'aime

  2. Je ne l’ai pas lu et j’ignorais la parution de cette nouvelle revue, mais je suis très tentée, ne serait-ce que pour l’entretien avec Damasio. Et oui, il faut lire Enig Marcheur : il demande au départ un peu d’effort d’adaptation, mais une fois qu’on a assimilé la manière dont s’exprime le narrateur, ça roule, et c’est une grande expérience de lecture !!

    J'aime

  3. Je ne connaissais pas du tout, mais ça a l’air intéressant, il y a l’air d’avoir une belle diversité de littératures. Et je suis sidérée du nombre de livres écrits par Lydie Salvayre: je la connaissais de nom, jamais lue, mais je n’avais connaissance que de deux-trois romans. Je suis un peu à la ramasse !

    J'aime

Laissez un commentaire, merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.