Les carnets de l’Apothicaire 1 de Natsu Hyûga, Itsuki Nanao et Nekokurage

Les carnets de l’Apothicaire 1 de Natsu Hyûga, Itsuki Nanao et Nekokurage.

Ki-oon, collection Seinen, janvier 2021, 178 pages, 7,90 €, ISBN 979-10-327-0778-4. Kusuriya no hitorigoto 1 薬屋のひとりごと (Square Enix, 2017) est traduit du japonais par Géraldine Oudin.

Genres : manga, seinen, Histoire, aventure.

Natsu Hyûga 日向 夏 est l’auteur (l’autrice ?) de la light novel (2011), aucune info… mais vous pouvez consulter son site officiel.

Itsuki Nanao, mangaka, s’est occupé du scénario et du story-board. Il a collaboré avec Jôgi Shiraishi pour Wandereing Witch – Voyage d’une sorcière (3 tomes parus chez Kurokawa).

Nekokurage ねこクラゲ, la dessinatrice, naît un 30 juin à Kumamoto. Elle est passionnée par la période des Trois Royaumes. Plus d’infos sur son Pixiv Fanbox, sur son tumblr et sur son twitter.

La jeune Mao Mao (17 ans) était apothicaire dans le quartier des plaisirs mais, il y a trois mois, elle a été enlevée alors qu’elle cueillait des plantes médicinales. La voici servante à la Cour intérieure, un pavillon du Palais royal réservé aux femmes. « Je ne sais pas si j’ai été vendue ou échangée contre une autre femme… Mais j’aurais préféré ne jamais mettre les pieds ici ! ».

Shaolan, une autre petite servante, lui apprend que trois nouveaux-nés de l’Empereur sont morts en bas-âge. Rumeur ou empoisonnement ?

Grâce à un subterfuge de Mao Mao, Gyokuyo, la favorite de l’Empereur, a pu sauvé son nourrisson et Mao Mao devient sa cinquième dame de compagnie au Pavillon de Jade. « Je crois que je viens d’être promue. » Mais n’est-elle pas tombée dans le piège de Jinshi ?

Les décors et les personnages sont très réussis. L’histoire est prometteuse (Chine impériale, jalousies, complot…), en fait c’est presque un huis-clos puisque le récit se déroule en milieu fermé. Jinshi est un haut-fonctionnaire qui dirige tout mais il n’a pas l’air d’être un eunuque alors qu’il vit avec les femmes (c’est pourquoi Mao Mao le trouve bizarre et le surveille). Je veux lire la suite d’autant plus que j’ai toujours apprécié les choix éditoriaux de Ki-oon. Ce manga ressemble à un shôjo (manga pour filles, jolis personnages, amour) mais il a des côtés shônen (manga pour garçons, mystères, intrigues) et il est en fait classé en seinen (manga pour adultes) donc il peut plaire à (presque) tous par son thème, sa beauté et sa richesse.

Un petit conseil : soulevez la jaquette pour lire les yonkoma sur la couverture (un yonkoma est une histoire humoristique en 4 cases, du même genre que les comics strips américains).

La série est en cours au Japon (9 tomes parus entre 2017 et 2021) et, en France, 6 tomes sont parus dont les 3 premiers en coffret (début décembre).

Si vous êtes intéressée, voici les liens vers le Web Novel, le Light Novel, le site officiel du manga chez Square Enix et le site officiel du manga dérivé chez Shôgakukan.

Pour les challenges BD : La BD de la semaine, Des histoires et des bulles (catégorie 33, une BD offerte). Plus de BD de la semaine chez Moka.

Pour les autres challenges : Adaptations littéraires (adaptation d’un roman en manga), Bingo littéraire d’Hylyirio (n° 10, un manga), Challenge lecture 2022 (catégorie 6, un livre dont le titre comporte un métier), Jeunesse young adult #11 et Un genre par mois (en janvier fantasy ou aventure).

30 réflexions sur “Les carnets de l’Apothicaire 1 de Natsu Hyûga, Itsuki Nanao et Nekokurage

    • Je connais Shan Sa, j’avais lu La joueuse de go (2001) et La cithare nue (2010) à leur parution mais j’ai l’impression qu’elle n’a plus écrit de romans depuis… En tout cas, j’espère que tu liras ce premier tome et qu’il te plaira 🙂

      J’aime

Laissez un commentaire, merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.