Image

En coup de vent… /39

Bonjour, profitez bien de la dernière semaine de l’été. Ma journée du patrimoine, hier, c’était… patrimoine japonais avec Mangalaxy ! L’année dernière, j’avais disséminé quelques photos ici, ici et ici. Cette année, deuxième édition de Mangalaxy et voici un patchwork de photos 🙂

Publicités

En coup de vent… /38

Après la surprise de mercredi, deux autres surprises, ah que j’aime les bonnes surprises !

Hier, une copine m’a offert deux pots de confitures qu’elle venait de faire, une d’abricots et une de mirabelles, encore merci ! Évidemment je les ai goûtées ce matin au petit-déjeuner et je n’ai qu’un mot : délicieuses 🙂

Ce matin, pas de programme télé dans ma boîte aux lettres (je suis abonnée, c’est plus pratique que de courir l’acheter chaque semaine et accessoirement moins cher aussi), mais un petit paquet : le premier livre pour la session d’automne des 68 premières fois 2017 (merci Nicole !).

Les liens du sang d’Errol Henrot chez Le Dilettante. « Un soir, le père de François lui dit : ‘Tu as rendez-vous demain à 6 heures pour signer. Tu commences la semaine prochaine.’ Il n’avait jamais cherché à connaître les sentiments de son fils, quelles images il avait emportées avec lui, s’il était choqué ou indifférent. Six mois de stage, et l’avenir, ce serait l’abattoir, jusqu’à la retraite, ou la mort. Le fils n’avait pas eu le temps de demander : ‘À quel poste ?’ il avait déjà refermé la porte. Mais là non plus, le doute ne dura pas. Le poste, ce serait le même que celui de son père. L’abattage. Son métier, ce serait tueur. » dit la 4e de couverture. Ouah, pour quelqu’un comme moi qui ne mange plus de viande (ou très très peu, lorsque je suis invitée ou parfois au restaurant), ça va être chaud ! Mais justement, le thème m’intéresse (d’ailleurs, j’ai envie de lire aussi L’été des charognes de Simon Johannin paru en janvier chez Allia) et le livre est court (192 pages) alors je me demande bien si je ne vais pas mettre de côté les deux livres que j’ai commencés (un perso plaisir et un pour le travail mais plaisir aussi) pour dévorer ce roman durant le weekend ! (d’autant plus qu’il pleut et que j’ai annulé ma virée à Visa pour l’image à Perpignan).

Bon, allez, je vais bouquiner, bon weekend à vous 🙂

En coup de vent… /37

Vous aimez les surprises ? Moi oui ! Enfin… les bonnes surprises ! Ce soir, je rentre du travail (la reprise a été difficile hier matin…), j’étais passée à la poste pour récupérer un colis (j’étais contente d’avoir reçu ce paquet) puis j’arrive chez moi, j’ouvre la boîte aux lettres et… un autre paquet ! Sur le moment, j’ai cru que c’était déjà un premier roman de la rentrée littéraire pour les 68 premières fois. Mais non, c’était un super cadeau de Noctenbule du blog 22 h 05 rue des Dames. Merci, merci beaucoup, Noctenbule ! « Je t’envoie une ou deux petites cartes pour ton anniversaire » m’avait dit Noctenbule, mais dans le paquet, joliment décoré et timbré, j’ai trouvé 4 jolies cartes, 2 marques-pages (mon préféré est bien sûr celui d’inspiration asiatique que vous voyez à droite sur la photo ci-dessous), 3 sachets de thé ou infusion (je n’en connais aucun mais j’ai d’autres parfums de ces thés anglais bio Clipper), une recette de cuisine secrète, un ruban et un ballon bleus (que le matou a essayé de subtiliser !) et un petit paquet en papier kraft. Elle m’a gâtée, Noctenbule ; que je suis contente ! Dans le papier kraft, un livre et j’ai eu la surprise de découvrir un classique que je ne connaissais pas du tout : Le tour du monde en 72 jours de Nellie Bly (1864-1922) et, comme vous pouvez le voir sur la deuxième photo ci-dessous, Noctenbule a même prévu que ce tour du monde se ferait en ballon ! « Défier Jules Verne et son Phileas Fogg ? C’est l’ambitieux projet de Nellie Bly et de son journal, le New York World. C’est en femme, en journaliste et en solitaire qu’elle entame cette traversée en novembre 1889, chargée d’un unique sac à main. Une première. Et en 72 jours, elle boucle cette expédition, qui est autant une ode à l’audace et à la détermination qu’une lutte pour l’émancipation des femmes. » dit la 4e de couverture ; j’adore l’idée ! Alors, encore une fois, un gros merci Noctenbule, bises 🙂 Et pourquoi pas une lecture commune de ce récit de voyage pour le 14 novembre à 9 heures 40 (date et heure où Nellie Bly est partie en 1889) ?

En coup de vent… /36

Bonjour, comme vous avez pu le voir, j’ai profité des vacances pour publier plusieurs notes de lectures (entre autres articles). Non pas que j’aie lu tous ces livres durant mes trois semaines de congés mais j’avais énormément de retard dans la rédaction et la publication de ces billets et j’ai essayé de rattraper le plus possible ce retard, comme je vous l’annonçais dans En coup de vent… /35. Mais, évidemment, durant ces longues journées d’été, j’ai aussi lu donc je dois mettre le turbo pour que toutes mes notes de lectures soient rédigées dans un délai raisonnable ! En tout cas, vous pouvez suivre ma progression de lecture sur le Rat a Week estival (marathon organisé par Marjorie qui se termine demain à minuit) et le Challenge de l’été (organisé par Saefiel et qui lui se termine le 21 septembre). J’en ai aussi profité pour mettre à jour les liens des challenges : certains sont terminés mais pas de panique, je me suis inscrite à de nouveaux, en fait des challenges qui reprennent chaque année comme le 1 % rentrée littéraire ou Polar et Thriller ou A year in England ou encore BD ! Je participe à un nouvel événement littéraire, le Throwback Thursday livresque (organisé par BettieRose) et mieux vaut tard que jamais, à La BD de la semaine (coup de cœur BD le mercredi) ! Et puis, si vous avez raté cet épisode, je vous invite à découvrir Ma liseuse Kobo aura H20 (la 2e édition, sortie en mai 2017) et j’en suis vraiment très contente. Voilà, je vous souhaite un bon weekend et une bonne rentrée/reprise, ou de bonnes vacances car je sais qu’il y en a qui partent en septembre, eh oui, c’est encore l’été même si les feuilles tombent déjà. 🙂

En bonus, c’est l’heure du goûter : orange ! Non, je ne vais pas encore vous parler de la ville d’Orange – que vous pouvez voir ici et ici – mais de la couleur orange et donc voici deux photos… gourmandes !

En coup de vent… /35

Bonjour, si vous me suivez fidèlement vous savez que j’ai de nombreuses notes de lectures en retard… Je vais me rattraper pendant les vacances mais je n’ai pas non plus envie de passer tout mon temps devant l’ordinateur !

En ce moment, je lis Le moine et le singe-roi (Une enquête du commissaire aux morts étranges) d’Olivier Barde-Cabuçon (Actes Sud, mars 2017) et regardez : ma robe rouge et noire est assortie au livre !

Hier soir j’ai écouté Gilles Paris dans le 28’ d’Arte du début de l’émission jusqu’à 11:45 à (re)voir sur https://youtu.be/SxzvxXsOAXo (impossible d’intégrer la vidéo sur le billet).

Je vous souhaite un bon weekend que j’espère ensoleillé 🙂

Image

En coup de vent… /34

Il y a des travaux cette semaine au travail et ce n’est pas évident : bruits, odeurs (peintures, vernis…) et beaucoup de poussière. Alors, soirée sympa entre copines et très bonne coupe glacée « Maison des Têtes » (violette, abricot, Chantilly) au Salon de thé glacier chocolatier Pierre Chauvet. Et une photo de la Maison des Têtes à Valence (ancien hôtel particulier, style gothique flamboyant, début du XVIe siècle).

Maison des Têtes, Valence (1528-1532)