En coup de vent… / 49

Bonjour, une troisième semaine de 2018 commence et voici quelques petits plaisirs pour bien la débuter avant l’arrivée de notes de lecture (ou d’autres challenges !) sur le blog.

Les deux revues d’abord.

À gauche, In the Moment (vous pouvez feuilleter la revue en ligne) « parce qu’être soi n’attend pas », une revue créée en mai 2017 pour l’édition anglaise et dont le n° 1 vient de paraître en français. Il y a beaucoup de revues bien-être, détente, cocooning, je dirais que ça a commencé avec le très joli Simple Things, une revue féminine différente qui mettait en avant la douceur de vivre et le cocooning, et puis il y a eu Happinez, Respire, Plénitude, Calme, Open Mind, Inspire, Positivez, dans le désordre et j’en oublie ! Alors pourquoi acheter ce n° 1 plutôt qu’un autre ? La couverture m’a plu (le rose est reposant finalement), quand j’ai feuilleté, j’ai trouvé le papier agréable et le contenu aussi (contenu divisé en 4 thèmes : bien-être, création, living et évasion), le prix n’est pas trop élevé (4,50 € tous les deux mois) et les deux thèmes japonais de Ikigai (oui, il y a une faute sur la couverture !) et de Wabi-Sabi m’ont convaincue. Pour l’instant, j’ai feuilleté cette revue (ainsi que trois copines qui ont bien aimé aussi) donc je vous en reparlerai.

Au centre, Le Novelliste #1 (vous pouvez feuilleter la revue en ligne), une revue créée en novembre 2017 et que je viens de recevoir (je vous en avais déjà parlé ici). Elle coûte un peu cher (12 € + 4 € de frais d’envoi mais il n’y a que deux numéros par an). Pareil, pour l’instant, je ne l’ai que feuilletée mais je peux vous dire que c’est une belle « revue littéraire de patrimoine et de création », soignée, riche, avec des nouvelles anciennes (patrimoine) et des nouvelles récentes (création) et un roman à suivre en trois parties. Et je vous en reparlerai aussi évidemment mais pour l’instant c’est La bonne nouvelle du lundi pour tous ceux qui aiment lire des nouvelles.

Les livres maintenant.

La steppe rouge de Joseph Kessel (France Loisirs), son premier roman, 1922, parfait pour lire un classique ! D’ailleurs je dois voir si le challenge Classiques continue en 2018.

La guerre de sécession de Fabrice Lardreau (Lemieux), une surprise reçue dans ma boîte aux lettres et je suis un peu confuse car j’avais reçu du même éditeur Le rabbin aux mille vies de Haïm Harboun qui m’intéresse beaucoup mais que je n’ai pas encore lu…

Cox ou la course du temps de Christoph Ransmayr (Albin Michel) qui me fait très envie depuis sa parution fin août 2017. Je l’ai emprunté à la bibliothèque mais je dois d’abord finir L’archipel des Solovki de Zakhar Prilepine, un pavé russe (Actes Sud).

Et l’objet noir, au milieu, c’est mon nouveau sac à main car celui que j’ai pour l’instant est trop petit.

Voilà, c’était pour honorer le Défi 52 semaines 2018 : un après-midi à la maison, c’est un peu de ménage, lessive, rangement, lecture, ordinateur (écriture de billets pour le blog, un peu de FB), cuisine (pour préparer les repas que je mangerai au déjeuner au travail), quelques boissons chaudes et un goûter mais je ne pouvais pas tout mettre sur la photo.

Bonne semaine 🙂

Photo prise à la Maison de la presse (merci pour l’autorisation)

Publicités

En coup de vent… / 47

Bonjour, besoin de couleurs après la mauvaise nouvelle d’hier [Mes coups de… /1-2018] et la grisaille du jour ? Regardez le fonds d’écran que j’ai choisi pour janvier ! Moi qui ne suis pas fan du rose, je l’aime beaucoup, il égaye vraiment bien. Vous le trouverez chez paon paon, et j’espère que, comme moi, vous aimerez ses belles illustrations.

En coup de vent… /45

Aujourd’hui, c’est l’hiver ! Ce n’est pas ma saison préférée, quoique je supporte mieux le froid (en me couvrant plus) que les grosses chaleurs… Il y a déjà eu de la neige deux fois : le 1er et le 18 décembre, ce qui est assez rare pour être signalé ! J’ai ressorti le petit sapin acheté l’année dernière et j’ai un peu plus de décorations cette année mais je vous montrerai ça le samedi 30 pour la dernière photo du Projet 52-2017 (Ma renouvelle le projet en 2018, ce sera donc ma troisième année avec ce super projet photographique). En attendant, voici une photo de Malissard (une petite commune drômoise au sud-est de Valence) sous la neige. Bonne fin de semaine 🙂

En coup de vent… /44

Bonjour, un petit billet en coup de vent pour vous dire que c’était de nouveau tout blanc lundi matin (mais ça n’a pas tenu) et que je vais bien. Je me repose et je profite de petits plaisirs. Sur la première photo : des œufs frais d’une amie qui a des poules, une omelette (trois œufs, une endive, un peu d’huile d’olive et quelques pignons de pin), des bugnes (une collègue qui participe au Téléthon) et une illumination. Sur la deuxième photo : le paquet que j’ai reçu de la part de Noctenbule (merci beaucoup Noctenbule, c’est trop !). Sur le carnet « I’m over it » qui est à gauche, j’ai déjà commencé à noter des petits plaisirs 🙂

Image

En coup de vent… /43

Bonjour, semaine compliquée et grosse fatigue (déménagement d’une amie, froid, bassin bloqué, problème médical avec mon chat…) mais, heureusement des petits plaisirs (photos ci-dessous) ! Du repos ce weekend, ça va me faire le plus grand bien et je veux lire pour le dernier marathon Thriller Policier 2017 : j’ai prévu Entre deux mondes d’Olivier Norek et L’appel du coucou de Robert Galbraith (en fait J.K. Rowling). Je vous souhaite un excellent weekend 🙂

En coup de vent… /42

Bonjour, weekend chargé… J’ai eu le temps de lire Le courage qu’il faut aux rivières d’Emmanuelle Favier (reçu la semaine dernière) et je l’ai bien apprécié mais ce n’est pas un coup de cœur. Une seule lecture donc et toujours pas de notes de lectures rédigées « au propre »… Comme j’ai déjeuné avec Lyz, en Ardèche, je vous invite de nouveau à visiter son blog, Lyz Cook & Photography, mon carnet de recettes : avec les fêtes, j’ai hâte de voir ses prochaines photos et recettes ! Il fait beau alors j’en ai profité pour faire du shopping, chose que je ne fais pas très souvent mais j’avais envie d’une petite robe pour mettre avec des collants de couleur. Celle que j’ai achetée est le genre de robe que je n’aurais jamais porté avant mais elle me va très bien et je change un peu de look 🙂 Au retour, j’ai trouvé dans ma boîte un livre des 68 premières fois, session d’automne, Il n’y a pas Internet au paradis de Gaëlle Pingault, ça m’a fait plaisir (merci Sara !). Bon, je vous laisse, je vais chez le kiné ! Bonne semaine.