Mes coups de… /3-2017

Deux « coups de… » de suite, redeviendrais-je régulière ?

Source de la photo : Archives Roger Moore le 31 octobre 1968

Coup de blues

Roger Moore avait un cancer, il est mort le 23 mai, il aurait eu 90 ans le 10 octobre. Son site officiel, http://roger-moore.com/, en anglais. Pour moi, Roger Moore est un grand acteur, beau, le charme so british, un charismatique James Bond, mais c’est surtout ses rôles de Simon Templar dans Le Saint (1962-1969, 118 épisodes de 50 minutes chacun) et de Brett Sinclair dans Amicalement vôtre au côté de Danny Wilde interprété par Tony Curtis (1925-2010), très bon acteur lui aussi mais américain (1971-1972, 24 épisodes de 50 minutes chacun) qui ont charmé mon enfance et mon adolescence (avec d’autres séries bien sûr). J’en garde un goût certain pour les séries policières et d’espionnage. Grande tristesse… R.I.P.

Allez, je vous mets le générique d’Ivanhoé en plus (1958-1959, 39 épisodes en noir et blanc de 25 minutes chacun) :

Mes coups de… /2-2017

Très peu de « coups de… » depuis le début de l’année, par manque de temps le dimanche…

Coup de gueule

Source de la photo : Reuters sur Ouest France

Dans les Landes, toute une tribu de macaques de Java a été euthanasiée dans la semaine car ces singes auraient été porteurs d’un virus de l’herpès très contagieux pour les humains… Apparemment ce virus ne gênait personne quand ce parc animalier, la Pinède des singes, à Labenne, était ouvert au public ! Plus de cent-cinquante animaux ont donc été tués alors que ce macaque est une espèce protégée en voie de disparition… Qui a sorti ces malheureux singes de leur milieu naturel, qui les a placés là pour le simple loisir des humains, qui les a laissés se reproduire en dépit du bon sens, qui les a abandonnés lorsque le parc a fermé faute de moyens financiers en 2016 ? Les humains, dont la stupidité qui ne serait pas un virus mais qui serait vraiment super contagieux, toujours les mêmes humains, responsables et coupables !

Coup de blues

Source de la photo : RTBF

Jeudi matin, j’apprenais la mort de Chris Cornell, chanteur, batteur et guitariste, de Soundgarden puis d’Audioslave (deux groupes classées en rock grunge). Il n’avait que 52 ans… Grande tristesse… Une page musicale qui se tourne… Le grand titre de Soundgarden : Black Hole Sun (dans leur quatrième album, Superunknown, 1994), mais c’est Audioslave que je préférais alors je vous mets Cochise (leur tout premier single, dans leur premier album, Audioslave, 2002) et Be yourself (dans le deuxième album, Out of Exile, 2005).

Mes coups de… /1-2017 – Jirô Taniguchi

Je n’oublie pas cette rubrique dominicale même si je ne publie pas toutes les semaines…

jirotaniguchi2011

Photo de Jirô Taniguchi par Niccolò Caranti à Lucca Comics and Games 2011 (Wikimedia Commons)

Coup de blues

Gros coup de blues effectivement. Je viens d’apprendre le décès de Jirô Taniguchi ! Et, comme c’est le Mois Natsume Sôseki, maintenant en février, j’avais parlé de Jirô Taniguchi qui a dessiné l’excellente série de mangas Au temps de Botchan 坊っちゃんの時代 (Botchan no jidai) dans les années 80-90.

Jirô Taniguchi 谷口 ジロー est né le 14 août 1947 à Tottori. Il est mort hier, le 11 février 2017 ; il aurait eu 70 ans cette année. R.I.P. 😥 Né dans une famille pauvre, il lit et dessine beaucoup dès l’enfance. Il découvre d’abord le shônen (manga action aventure pour garçons) puis le seinen (manga pour adultes) et le gekiga (manga dramatique pour adultes, plus intellectuel, plutôt dans les années fin 50 à 70). À 21 ans, il sait ce qu’il veut faire : mangaka (dessinateur de manga) ! Il part à Tokyo où il devient assistant de mangakas, commence ses premiers mangas et découvre la bande dessinée européenne (il sera très influencé par la ligne claire). Quelques mangas érotiques dans les années 70 (des commandes), des mangas de tous genres (aventures, histoires policières, historiques, un peu politiques), puis des mangas sur les relations humaines, sur les relations des humains avec les animaux et avec la nature, sur la vie quotidienne, la famille, l’enfance, les souvenirs : tous des chefs-d’œuvres que je vous conseille fortement ! Il travaillait dans son atelier à Kumegawa, un quartier à l’ouest de Tokyo.

De nombreuses distinctions, des Prix prestigieux, des expositions ont accompagné l’auteur et son œuvre tout au long de sa vie, ainsi que quelques adaptations : drama au Japon (série télévisée), film en France (aviez-vu aperçu Jirô Taniguchi dans le train dans Quartier lointain, le film réalisé par Sam Garbarski en 2010 ?), théâtre et film d’animation prévu.

Son œuvre (sélection chronologique selon les parutions japonaises des mangas parus en français)

Années 70 : rien qui ne soit traduit en français.

Années 80 (plusieurs mangas non traduits en français) :

blanco1Blanco ブランカ (Buranka), 1984-1986 -> Le chien Blanco (Casterman, 1996, réédition 2009)

Enemigo sur un scénario de M.A.T., 1985 (Casterman, 2012)

Tokyo killers 海景酒店 (Kaikei shuten Hotel Harbour View) sur un scénario de Natsuo Sekikawa, 1986 (Kana, 2016)

K ケイ sur un scénario de Shirô Tôzaki 1986 (Kana, 2006)

Au temps de Botchan ぼっちゃんの時代 Botchan no jidai) sur un scénario de Natsuo Sekikawa (fresque évoquant l’ère Meiji et ses écrivains), 1987-1996 (Seuil, 2002-2006 et Casterman, 2011-2013)

Ice age chronicle of the Earth 地球氷解事紀 (Chikyû hyôkai-ji-ki), 1987-1988 (Casterman, 2015)

Encyclopédie des animaux de la Préhistoire 原獣事典 (Genjû jiten), 1987-1990 (Kana, 2006, one-shot)

Garôden 餓狼伝 (Garôden) sur un scénario de Baku Yumemakura, 1989-1990 (Casterman, 2011, one shot)

Années 90 (quelques mangas non traduits en français) :

homme-qui-marcheL’homme qui marche 歩くひと (Aruku hito), 1990-1991 (Casterman, 1995, one shot)

Kaze no shô, le livre du vent 風の抄 (Kaze no shô) sur un scénario de Kan Furuyama, 1992 (Panini Comics, 2004, one shot)

Terre de rêves 犬を飼う, (Inu o kau, littéralement Acheter / donc Élever un chien), 1991-1992 (Casterman, 2005, recueil de 5 nouvelles)

L’orme du Caucase 人びとシリーズけやきのき (Hitobito Shirîzu – Keyaki no ki, littéralement Série sur les humains – Le Zelkova du Japon) sur un scénario de Ryûichirô Utsumi, 1993 (Casterman, 2004, recueil de 8 nouvelles)

Le journal de mon père 父の暦 (Chichi no koyomi), 1994 (Casterman, 1999-2000, réédition 2004, one shot)

gourmetsolitaireLe gourmet solitaire 孤独のグルメ (Kodoku no gurume) sur un scénario de Masayuki Kusumi, 1994-1996 (Casterman, 2005, one shot)

Blanco 神の犬 ブランカII (Kami no inu Buranka II, littéralement Le chien divin, Blanca II), 1995-1996 (Casterman, 2010)

Icare イカル (Ikaru) sur un scénario de Mœbius, 1997 (Kana, 2005, one shot)

Quartier lointain 遥かな町へ (Harukana machi e), 1998 (Casterman, 2002-2003)

Tokyo est mon jardin 東京は僕の庭 (Tôkyô ha boku no niwa) avec Frédéric Boilet et Benoît Peeters (Kôrinsha, 1998) : Jirô Taniguchi a réalisé les trames de cet ouvrage publié uniquement au Japon (mais je voulais le mettre car je le connais)

Le sauveteur 捜索者 (Sôsakusha, littéralement L’enquêteur), 1999 (Casterman, 2007, one shot)

Années 2000 :

sommetdieux1Le sommet des dieux 神々の山嶺 (Kamigami no Itadaki) sur un scénario de Baku Yumemakura, 2000-2003 (Kana, 2004-2005)

Sky Hawk 天の鷹 (Ten no taka, littéralement Le faucon du ciel), 2001-2002 (Casterman, 2002)

Le promeneur 散歩もの (Sampo mono) sur un scénario de Masayuki Kusumi, 2003-2005 (Casterman, 2008)

L’homme de la toundra 凍土の旅人 (Tôdo no tabibito), 2004 (Casterman, 2006, recueil de 6 nouvelles)

Un ciel radieux 晴れゆく空 (Hareyuku sora), 2004 (Casterman, 2006, one shot)

seton-taniguchi1Seton シートン (Shîton) sur un scénario de Yoshiharu Imaizuma (sur l’artiste animalier canadien d’origine écossaise Ernest Thompson Seton), 2004-2006 (Kana, 2005-2008)

Ciel d’été 夏の空 (Natsu no sora), nouvelle de douze pages parue dans le recueil Japon dirigé par Frédéric Boilet – avec des auteurs français, belges et japonais – (Casterman, 2005)

La montagne magique 魔法の山 (Mahô no yama), 2005 (Casterman, 2007, one shot)

Les années douces センセイの鞄 (Sensei no kaban, littéralement Le sac du professeur) d’après le roman de Hiromi Kawakami, 2008 (Casterman, 2010-2011)

Un zoo en hiver 冬の動物園 (Fuyu no dôbutsuen), 2008 (Casterman, 2009, one shot)

Mon année sur un scénario de Jean-David Morvan (Dargaud, 2009, 1 volume – Printemps – paru sur 4 prévus)

À noter que, au Japon, est parue 谷口ジロー選集 (Taniguchi Jirô Senshû soit une Anthologie de Jirô Taniguchi avec deux mangas inédits : La lune finissante 秘剣残月 (Hiken zangetsu) et Une lignée centenaire 百年の系譜 (Hyakunen no keifu).

Années 2010 :

furari-taniguchiFurari ふらり。 (Furari.) inspiré de la vie de Tadataka Inô (célèbre géomètre et cartographe japonais, 1745-1818), 2011 (Casterman, 2012, one shot)

L’homme qui dessine : entretiens avec Benoît Peeters (Casterman, 2012)

Les enquêtes du limier 猟犬探偵 (Ryôken tantei) d’après le roman St-Mary no ribbon セント・メリーのリボン (Sento Merî no ribon) d’Itsura Inami, 2011-2012 (Casterman, 2013)

Les contrées sauvages 荒野より (Kôya yori), recueil de nouvelles, 2012 (Casterman, 2014)

Les gardiens du Louvre 千年の翼、百年の夢 (Chitose no tsubasa, hyaku nen no yume, littéralement Ailes de mille ans, rêve de cent ans), 2014 (Louvre éditions/Futuropolis, 2014, one shot)

tomojiElle s’appelait Tomoji とも路 (Tomoji) avec Jirô Taniguchi et Miwako Ogihara au scénario, 2014 (Rue de Sèvres, 2015, one shot)

Rêveries d’un gourmet solitaire 孤独のグルメ2 (Kodoku no gurume 2) sur un scénario de Masayuki Kusumi, 2014 (Casterman, 2016, one shot)

L’art de Jirô Taniguchi 谷口ジロー画集 (Taniguchi Jirô gashû), 2016 (Casterman, 2016, artbook)

Jirô Taniguchi était vraiment un grand mangaka, un grand homme et je suis sûre que, comme moi, vous êtes très tristes. Que diriez-vous de mettre Jirô Taniguchi à l’honneur dans vos lectures dans les semaines, les mois qui viennent ?

Mes coups de… /11-2016

J’aimerais bien chaque semaine publier un billet sur mes coups de… Ce sera coup de cœur, coup de gueule, coup de blues, coup de chapeau, coup de pompe, coup de théâtre ou simplement coup d’œil, histoire de marquer le coup – ou d’être dans le coup – un peu en coup de vent !

ousmanesowCoup de blues 1

Le 1er décembre, un grand homme est parti… Ousmane Sow, né le 10 octobre 1935 à Dakar au Sénégal, était kinésithérapeute, sculpteur et humaniste. RIP. J’avais vu un documentaire qui m’avait fait découvrir l’artiste et ses œuvres, et j’avais été épatée. Photos sur http://www.ousmanesow.com/.

Coup de blues 2

gotlibAujourd’hui, 4 décembre, un autre grand homme est parti… Gotlib (de son vrai nom Marcel Mordekhaï Gottlieb – origine juive hongroise), né le 14 juillet 1934 à Paris, était auteur de bandes dessinées. RIP. Gai-Luron, c’est une partie de mon enfance dans Pif Gadget ! Ainsi que les Dingo-Dossiers dans Pilote que lisait mon père, et aussi la Rubrique-à-brac : c’est grâce à ces gags que j’ai découvert l’humour. Gotlib sur http://www.marcelgotlib.com/.

Coup de cœur

Je ne suis pas une fana de chevaux et d’équitation mais je découvre Salim Ejnaïni, un cavalier aveugle, parrainé par l’acteur Guillaume Canet. Né avec une maladie aux yeux, il commence l’équitation à 12 ans et devient aveugle à 16 ans mais il a su affronter le handicap et se surpasser : bravo !

(Il n’est plus possible d’ajouter des vidéos ???)

https://youtu.be/7uWvt0mHx_E

Vidéo

Mes coups de… /10-2016

J’aimerais bien chaque semaine publier un billet sur mes coups de… Ce sera coup de cœur, coup de gueule, coup de blues, coup de chapeau, coup de pompe, coup de théâtre ou simplement coup d’œil, histoire de marquer le coup – ou d’être dans le coup – un peu en coup de vent !

Coup de cœur

Pour le cinéma russe : plus de 200 films à voir librement entre le 28 novembre (demain) et le 4 décembre (dimanche prochain) sur Google ! Je vous conseille le très beau Leviathan (Левиафан) d’Andreï Zviaguintsev (2014) que j’ai vu cette année. Par contre, j’ai l’impression que certains films ne sont pas sous-titrés… ou alors en anglais.

(Source : numerama)

Mes coups de… /9-2016

Rubrique délaissée depuis fin juin 2016… Il est temps de la reprendre ! Qu’en pensez-vous ?

Coup de cœur

Pour les chocolats Voisin : j’ai goûté les cinq crus dans le magasin et j’ai choisi les deux qui me plaisaient le plus : Venezuela et Tanzanie (en photo ici). Le site officiel : http://www.chocolat-voisin.com/.

Coup de blues

Deux grands hommes partis ces derniers jours :

Leonard Cohen, né le 21 septembre 1934 à Westmount au Québec, nous a quittés le 7 novembre 2016. C’était un artiste accompli : auteur, compositeur, interprète, musicien (guitare, harmonica), poète, écrivain et peintre. Voici Suzanne (chanson sortie l’année de ma naissance, 1966) et I’m your man (1988). Le site francophone sur Leonard Cohen : http://www.leonardcohensite.com/.

David McCallum (Illya Kuryakin) et Robert Vaughn (Napoleon Solo)

Robert Vaughn, né le 22 novembre 1932 à New York, nous a quittés le 11 novembre 2016. C’était un acteur de séries et au cinéma. Il a joué de nombreux rôles mais je l’ai découvert durant l’enfance grâce à son rôle de Napoleon Solo dans la série Des agents très spéciaux : mon idéal masculin ! De plus, cette série ainsi que la série Mission impossible m’ont fait aimer les histoires d’espionnage.

Coup de gueule

… politique. Même pas… Pourquoi faire ? Quand il faut choisir entre la peste et le choléra… Ici ou ailleurs ou partout… On n’est pas sortis de l’auberge ! Allez, un petit chocolat ?

Mes coups de… /8-2016

J’aimerais bien chaque semaine publier un billet sur mes coups de… Ce sera coup de cœur, coup de gueule, coup de blues, coup de chapeau, coup de pompe, coup de théâtre ou simplement coup d’œil, histoire de marquer le coup – ou d’être dans le coup – un peu en coup de vent !

MoisAnglais2016-1Coup de blues

Depuis vendredi matin [lien], je suis tout chose, je me sens vraiment triste, j’ai même encore du mal à y croire… Peut-être que les Écossais, les Irlandais (les Gallois aussi ?) vont demander leur indépendance et rester dans l’Europe ?… D’après ce que j’ai vu [lien trouvé sur le blog d’une Française qui vit en Angleterre], ce sont les plus de 50 ans qui ont voté la sortie alors que les jeunes (et les Londoniens, j’ai lu aussi) voulaient rester… Triste, vraiment triste… God save the Queen… Heureusement, il y a les fleurs, la musique, un marathon et les livres pour égayer mon weekend 😉

Bon dimanche à vous aussi et passez un bel été que j’espère ensoleillé 🙂

BrexitPourcentages