Like a steak machine de Fabcaro

[Article archivé]

Like a steak machine est une bande dessinée de Fabcaro (Fabrice Caro) parue à La Cafetière, dans la collection Corazon, en septembre 2009 (48 pages, 9,50 €, ISBN 978-2-84774-016-5).

Comment est conçue cette bande dessinée ? Une page = un souvenir = une chanson !

Né en 1973, l’auteur parle surtout des titres des années 80 et 90 qui ont bercé son enfance et son adolescence voire le début de l’âge adulte.

Les premières découvertes musicales, la confrontation de ses goûts avec ceux des copains, les premières boums et les bals avec la hantise des slows, les prémices de rébellion, les chansons qu’on n’aime pas mais qu’on entend partout, l’arrivée du CD et les adeptes du vinyle, le moment où on délaisse la variété pour se diriger vers le rock, la coolitude du reggae, la fan-attitude, le premier groupe qu’on forme avec des copains, l’arrivée du karaoke, les différences de goût avec les filles, etc.

Autant de titres et d’artistes qui racontent une enfance, une adolescence, des souvenirs plus ou moins nostalgiques. À découvrir pour s’amuser de ses souvenirs ou se découvrir les mêmes !

Fabcaro est aussi musicien, ce qui ne m’étonne pas car on voit que la musique tient une place importante dans sa vie.

D’autres œuvres de Fabcaro dans Psikopat, L’écho des Savanes, Zoo le mag ou des collectifs, et aux éditions 6 pieds sous terre, La Cafetière, et un roman Figurec chez Gallimard (mis en BD par Christian De Metter, Casterman).

C’est la cinquième bande dessinée que je présente dans le cadre du Challenge BD de Mr Zombi.