Le mystère des pavots blancs (Enola Holmes – 3) de Nancy Springer

[Article archivé]

Le mystère des pavots blancs est le troisième tome des Enquêtes d’Enola Holmes écrites par Nancy Springer.

Nathan, collection grand format, mai 2008, 201 pages, 13,50 €, ISBN 978-2-09-251302-6. The case of the bizarre bouquets – An Enola Holmes mystery (2008) est traduit de l’américain par Rose-Marie Vassallo.

Mars 1889, un certain Mr Kippersalt, interné à l’asile psychiatrique Colney Hatch, prétend être le Dr Watson mais l’infirmière ne l’écoute pas : depuis trente ans qu’elle travaille dans cet hôpital, elle a en effet entendu de nombreuses fantaisies ! Enola quant à elle cherche un nouveau pseudonyme depuis qu’elle sait que son frère connaît les précédents (voir L’affaire Lady Alistair) mais Sherlock Holmes est sur une autre affaire : son assistant, le Dr John Watson a disparu.

Enola, devenue maître du déguisement, découvre que l’épouse, Mary Watson, reçoit d’étranges bouquets et s’intéresse aussi à Pertelote qui tient boutique à la place de son époux à Holywell Street.

Basé sur un détail du passé du Dr Watson, ce troisième tome plutôt centré sur la psychiatrie par l’intermédiaire du destin d’une pauvre malheureuse, fait encore la part belle aux fleurs qui suivent Enola depuis le début.

Challenge Le signe des Trois – Sherlock Holmes.

L’affaire Lady Alistair (Enola Holmes – 2) de Nancy Springer

[Article archivé]

L’affaire Lady Alistair est le deuxième tome des Enquêtes d’Enola Holmes écrites par Nancy Springer.

Nathan, collection grand format, septembre 2007, 267 pages, 13,50 €, ISBN 978-2-09-251301-9. The case of the left-handed Lady – An Enola Holmes mystery (2007) est traduit de l’américain par Rose-Marie Vassallo.

Janvier 1889, Mycroft et Sherlock n’ont toujours pas trouvé trace ni de leur mère ni de leur sœur. De son côté, Enola a ouvert dans l’East End de Londres une agence de « recherches toutes disparitions » sous le nom du Dr Ragostin et se fait passer soit pour Ivy Meshle la secrétaire du docteur, soit pour Mrs Ragostin son épouse, soit pour une bonne sœur qui arpente les rues pour distribuer des petites choses aux pauvres. Elle communique avec sa mère par annonces interposées mais se doute que son frère a éventé leur système de codage floral des messages. Pour le moment elle enquête sur la disparition de la jeune Lady Alistair : fugue seule, fugue amoureuse ou enlèvement ? Alors qu’un inconnu a essayé de l’étrangler, que le Dr Watson est venu lui rendre visite et que son frère la poursuit, elle va s’enfoncer dans les bas-quartiers où même les malheureux agressent plus faibles qu’eux et où la révolte sociale naît sous les cris de quelques excités marxistes ou anarchistes.

Plus fourni en intrigue que le premier tome et plus intéressant au niveau historique et social, ce roman – qui décrit bien la vie des pauvres de Londres et le début des revendications sociales – se lit d’une traite et appelle à découvrir la suite : Le mystère des pavots blancs.

Challenge Le signe des Trois – Sherlock Holmes.

La double disparition (Enola Holmes – 1) de Nancy Springer

[Article archivé]

La double disparition est le premier tome des Enquêtes d’Enola Holmes écrites par Nancy Springer.

Nathan, collection grand format, février 2007, 250 pages, 13,50 €, ISBN 978-2-09-251300-2. The case of the missing marquess – An Enola Holmes mystery ( 2006) est traduit de l’américain par Rose-Marie Vassallo.

Juillet 1888, Enola Holmes, la sœur cadette de Mycroft et Sherlock Holmes s’apprête à fêter ses 14 ans dans la maison familiale, le manoir de Ferndell Hall. Mais Lady Eudoria Vernet Holmes a disparu en laissant à sa fille ses cadeaux d’anniversaire : un nécessaire à dessin, un livre sur le langage des fleurs et un recueil de messages codés à décrypter. L’adolescente mesure d’autant mieux la solitude qui l’étreint que son prénom Enola se dit à l’envers Alone, c’est-à-dire seule. De plus, son frère aîné qu’elle n’a pas vu depuis dix ans – date de l’enterrement de leur père – veut se débarrasser d’elle en la mettant en pension afin qu’elle apprenne les bonnes manières que leur mère fantasque et suffragette ne lui a jamais enseignées. Ne pensant qu’à sa liberté, Enola s’enfuit à bicyclette avec quelques biens et de l’argent que sa mère avait caché pour elle. C’est donc sur une double disparition que le célèbre Sherlock Holmes va devoir enquêter mais c’est Enola, l’héroïne que le lecteur suit dans sa fuite et dans la résolution de l’affaire Basilwether. Affaire qui va lui donner l’idée de créer à Londres – sous un pseudonyme bien sûr – une agence de « recherches toutes disparitions ».

Bien que l’intrigue ne soit pas aussi approfondie que dans les enquêtes de Sherlock Holmes écrites par Arthur Conan Doyle, ce roman destiné aux adolescents et jeunes adultes se lit avec plaisir et donne envie de connaître la suite : L’affaire Lady Alistair et Le mystère des pavots blancs. Il met aussi en avant la vie des gens aisés à la campagne, le langage des fleurs et la passion de l’époque pour le spiritisme.

Challenge Le signe des Trois – Sherlock Holmes.

Nancy Springer et Les enquêtes d’Enola Holmes

[Article archivé]

Nancy Springer – Née à Montclair dans le New Jersey en 1948, Nancy Springer a lu et relu les œuvres complètes de Sir Arthur Conan Doyle que sa mère possédait en dix tomes reliés. Puis elle a eu l’idée de créer Enola Holmes mais elle a aussi détourné un autre personnage de fiction, Robin des Bois en lui inventant une fille Robin Hood. Elle est professeur de littérature à New York et en Pennsylvanie (elle habite à East Berlin, PA). Elle a reçu deux fois le Prix Edgar Allan Poe dans la catégorie meilleur roman policier pour jeunes adultes.

Enola Holmes – Vous ne saviez pas que Sherlock Holmes avait une jeune sœur ? Si Enola Holmes ressemble plus à un personnage de fiction que son célèbre détective de frère, ses enquêtes se lisent avec plaisir et permettent d’appréhender la vie anglaise et le Londres de la fin du XIXe siècle.

Les tomes déjà parus en France chez Nathan
1 – La double disparition, février 2007 (The Case of the Missing Marquess)
2 – L’affaire Lady Alistair, septembre 2007 (The Case of the Left-Handed Lady)
3 – Le mystère des pavots blancs, mai 2008 (The Case of the Bizarre Bouquets)

Les tomes suivants parus aux États-Unis dans la série « An Enola Holmes mystery »
The Case of the Peculiar Pink Fan (2008)
The Case of the Cryptic Crinoline (2009)
Mise à jour : The Case of the Gypsy Goodbye (2010)

Challenge Le signe des Trois – Sherlock Holmes.