Cœur de bois d’Henri Meunier et Régis Lejonc

Cœur de bois d’Henri Meunier et Régis Lejonc

Notari, collection L’oiseau sur le rhino, 2016, 34 pages, 19 €, ISBN 978-2-970106-89-0.

Genres : album illustré, conte.

Henri Meunier, né en 1972 à Suresnes, vit à Londres. Étudiant en Arts plastiques puis travailleur social à Bordeaux, il est écrivain, plutôt pour la jeunesse. Du même auteur chez Notari : les albums La mer et lui, La rue qui ne se traverse pas également illustrés par Régis Lejonc.

Régis Lejonc, né en 1967 à Suresnes, a grandi à Annecy, vit et travaille à Bordeaux. Il est illustrateur pour plusieurs éditeurs. Plus d’infos sur sa page FB.

C’est l’hiver, janvier est froid. Aurore, la quarantaine, se prépare pour sortir. « Elle s’apprécia une dernière fois dans le miroir. ‘La plus belle, c’est moi. Et merde à Blanche Neige !’, gloussa-t-elle. » (p. 5). En partant, elle s’arrête à la boulangerie et achète une galette des rois. Aurore pense à ses enfants, aux prochaines vacances, c’est une femme heureuse. En fait, elle va rendre visite à un vieillard qui vit seul dans une chaumière perdue en pleine forêt. « […] un pavillon de chasse délabré. Le fantôme d’une superbe passée. » (p. 9). Vous serez surpris de découvrir le vieillard impotent !

C’est la troisième fois que je lis cet album ! En numérique d’abord, en papier ensuite (un bel album, grand format, superbe ambiance réaliste, feutrée, mystérieuse) et de nouveau en numérique parce que je veux en parler sur le blog. Et je remercie les éditions Notari de me l’avoir envoyé en numérique.

Les images en aquarelle sont magnifiques, elles ressemblent à des gravures, mais l’histoire de cet album illustré pour « les grands » est surprenante. Une histoire de grandeur d’âme, de pardon peut-être, de vie épanouie et équilibrée assurément, avec une référence à un célèbre conte.

Publicités

Le renard et l’aviateur de Luca Tortolini et Anna Forlati

Le renard et l’aviateur de Luca Tortolini et Anna Forlati.

Notari, collection L’oiseau sur le rhino, avril 2017, 44 pages, 22 €, ISBN 978-2-9701150-3-8. La volpe e l’aviatore (2017) est traduit de l’italien par Notari et Marcel Cottier.

Genres : littérature italienne, album illustré.

Luca Tortolini naît en 1980 en Italie. Il étudie les Beaux-Arts à Rome. Il vit à Macerata. Il est auteur de plusieurs albums publiés aux éditions Cambourakis, Notari et Rouergue. Plus d’infos sur sa page FB.

Anna Forlati naît en 1980 à Padoue en Italie. Elle est illustratrice. Plus d’infos sur son site (sur lequel j’ai pris l’illustration ci-dessous) et sa page FB.

J’ai reçu ce magnifique album pour le weekend de Pâques, ça m’a fait une très belle surprise et je remercie les éditions Notari !

Il fait nuit et Antoine est obligé de faire un atterrissage forcé en forêt. Un petit morceau de la carlingue blesse un renard et Antoine le soigne. « Il prit soin de moi. Il me banda la patte pendant que je faisais semblant d’être mort. »

Comme vous le voyez, le narrateur est Renard. Je trouve que ça donne une autre ampleur à l’histoire, douce, tendre.

Lorsque l’avion est réparé, Antoine repart mais il n’a pas fait attention que Renard dormait à l’intérieur. C’est une grande aventure pour Renard ! Pourra-t-il manger la poule dont il rêve ?

Les dessins sont complémentaires à l’histoire, en double page, grandioses, avec des détails d’une grande richesse (par exemple, sur la couverture, vous pouvez chercher le hibou, l’oiseau, et c’est comme ça à chaque dessin, un papillon, des baies, etc.).

L’histoire paraîtra douce aux enfants, ils se sentiront confidents de Renard devenant la mascotte de la base militaire, observant Antoine quand il écrit dans ses cahiers et menant une vie agréable malgré la nostalgie de sa forêt. Les adultes, eux, savent qui est Antoine, ce qu’il écrit dans les cahiers, et surtout ils savent qu’Antoine ne reviendra jamais de sa dernière mission… Les enfants se sentiront proches de Renard et garderont espoir au fond de leur cœur.

Ce grand album est propice à parler d’Antoine de Saint-Exupéry, de l’animal et de son milieu naturel, des relations entre l’humain et l’animal, de l’aviation aussi pourquoi pas.

Une très belle lecture que je mets bien sûr dans le Mois italien. Je vais le glisser également dans Je lis aussi des albums organisé chaque année par Sophie Hérisson.

Vacarme de Gaëtan Dorémus

[Article archivé]

Vacarme est un album illustré de Gaëtan Dorémus paru aux éditions Notari dans la collection L’oiseau sur le rhino en avril 2014 (40 pages, 23 €, ISBN 978-2-940408-67-2).

Gaëtan Dorémus est né le 20 novembre 1976 à Lille (Nord). Il a étudié les Arts décoratifs à Strasbourg. Il a travaillé pour la presse ; il est auteur illustrateur d’albums pour la jeunesse depuis 2000. Plus d’infos sur http://gaetan.doremus.free.fr/.

Un éléphanteau en salopette bleue. Et un éléphant, ça a de grandes oreilles alors soient elles sont trop grandes et sensibles soit il y a vraiment trop de bruit partout ! La cocotte-minute, les klaxons, les voisins, la télévision… C’est TROP ! « Ce monde vraiment est trop bruyant » (p. 13).

Vacarme est un album sur le bruit et sur l’acceptation de soi (nous ne sommes pas silencieux, nous faisons du bruit, nous aussi) et des autres, sur la découverte des bruits de la nature aussi, plus calmes, plus reposants. Les dessins sont simples et colorés mais certaines illustrations sont faites avec des papiers collés. Un album original donc qui ravira les 3-6 ans et les curieux !

Une lecture pour les challenges Animaux du monde (éléphant), Arche de Noé et Je lis aussi des albums.