La librairie de tous les possibles de Shinsuke Yoshitake

La librairie de tous les possibles de Shinsuke Yoshitake.

Milan, septembre 2018, 104 pages, 13,90 €, ISBN 978-2-4080-0625-9. Arukashira Shoten (2017) est traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako.

Genres : littérature japonaise, bande dessinée, album illustré.

Shinsuke Yoshitake ヨシタケシンスケ naît en 1973 à Chigasaki (préfecture de Kanagawa) au Japon. Il étudie les arts plastiques à l’Université de Tsukuba. Il est auteur et illustrateur mais aussi graphiste et sculpteur. Plus d’infos sur son site officiel (pour l’instant en pause).

La librairie de tous les possibles a dans ses rayons tous les livres que les clients demandent. Des livres rares, des livres sur les livres, des livres multiples, etc. J’aimerais fréquenter une telle librairie !

Découvrez l’arbre des écrivains, les albums surprises ! Et puis vous apprendrez des choses intéressantes sur les métiers liés aux livres : libraires, bibliothécaires, éleveurs de chiens bouquinistes ou simplement sur les livres et les lecteurs.

Mon passage préféré. « Les livres rangés sur les étagères d’une maison ont un seul propriétaire, mais ceux des bibliothèques débordent d’espoir. ‘Je pourrais être utile à quelqu’un.’ ‘Je vais peut-être amuser un lecteur, ou l’encourager, le consoler.’ ‘Je pourrais faire découvrir des choses aux gens, les rapprocher.’ »

Shinsuke Yoshitake aime les livres et les librairies et offre aux jeunes lecteurs (et aux plus grands) des petites histoires drôles, sensibles et originales avec de très beaux dessins tendres et poétiques.

Pour certains ce livre est un album illustré, pour d’autres une bande dessinée mais la bibliothèque où je l’ai emprunté l’a classé en roman, et en fait, il est un peu tout ça en même temps, un OLNI (Objet littéraire non identifié), et il correspond bien finalement à cette librairie de tous les possibles. En lisant ce livre, le jeune lecteur comprend qu’il lui est possible de tout lire, de tout découvrir et ça c’est merveilleux.

Je mets cette ravissante lecture dans BD, Challenge lecture 2021 (catégorie 2, un livre dont l’action se passe dans une bibliothèque ou une librairie, 2e billet) et Jeunesse young adult #10.

Ah ! La belle journée ! d’Elena Pavlovna Gertik

Ah ! La belle journée ! d’Elena Pavlovna Gertik.

Flammarion, Albums du Père Castor, 1934, 30 pages (numérique), réédition en 2012.

Genre : album illustré franco-russe.

Elena Pavlovna Gertik naît le 18 février 1897 à Saint-Pétersbourg en Russie. Fuyant la révolution bolchevique, elle arrive en France en 1923. Elle est dessinatrice et travaille régulièrement avec d’autres autrices et illustratrices comme Rose Celli (1895-1982), Lida (1899-1955), Marguerite Reynier (1881-1950) et Nathalie Parain (1897-1958). Elle meurt accidentellement le 2 avril 1937 à Paris.

Françoise et Jacques se préparent pour promener Boum, leur chien, avec maman. Le collier, la balle, tout est prêt. Ils croisent une marchande de ballons et se dirigent vers le bois où il y a un jardin zoologique. Des ours, des pélicans… Puis ils vont dans la prairie pour pique-niquer. Et passent ensuite l’après-midi au parc pour enfants où Jacques fait une promenade à dos d’âne pendant que Françoise et maman assistent à un spectacle de Guignol. Et, après un dernier tour de manège, il faut rentrer car papa doit les attendre. Ah, quelle belle journée !

Cet album illustré – dans les tons pastels – propose non seulement une histoire (toute simple mais agréable) mais aussi du coloriage, c’est-à-dire de terminer les images inachevées, ceci avec quatre crayons de couleurs (rose, bleu, jaune, marron) qui peuvent créer chacun « cinq tons différents (très clair, clair, moyen, foncé, très foncé) » ainsi que des mélanges (il y a des conseils en introduction, par exemple marron puis bleu donnent du gris).

Ce genre d’albums existent-ils encore de nos jours ? En tout cas, c’était idéal pour que les enfants deviennent à la fois lecteurs et artistes.

J’aimerais lire Album magique dessiné avec Nathalie Parain et qui développe le principe du Bolchtchebine kartinki ou images magiques (ce sont deux feuilles transparentes qui se superposent, en général une bleue et une rouge, et qui montrent une image différente), vous connaissez ?

Je mets cette lecture dans 2021, cette année sera classique, Challenge Cottagecore (catégorie 2, Retour aux sources, avec des histoires qui se déroulent en pleine campagne, dans la forêt), Jeunesse Young Adult #10 et Les textes courts.

Le chat blanc et le moine de Jo Ellen Bogart et Sydney Smith

Le chat blanc et le moine de Jo Ellen Bogart et Sydney Smith.

Kaléidoscope, février 2017, 32 pages, 13 €, ISBN 978-2-877-67921-3. The White Cat and the Monk (2016) est traduit de l’anglais par Élisabeth Duval.

Genres : album illustré canadien, Histoire médiévale.

Jo Ellen Bogart, l’auteur, naît le 20 octobre 1945 à Houston (Texas). Elle part au Canada en 1975 et devient citoyenne canadienne ; elle vit en Ontario. Elle est autrice de littérature jeunesse.

Sydney Smith est Canadien ; il vit à Halifax (Nouvelle-Écosse). Il est illustrateur depuis 2010 et a reçu plusieurs prix.

C’est la nuit ; un chat blanc sort de la forêt et s’introduit dans un monastère ; il sait exactement où aller : la cellule d’un moine est encore éclairée. Ces cases sont sans texte. Puis, à l’arrivée du beau chat, le moine commence : « Moi, le moine qui étudie, je partage mon logis avec Pangur, mon chat blanc. » (p. 10-11).

Une belle histoire d’amitié et de complicité entre le vieux moine et le chat. « L’un l’autre, nous aimons la vie que nous menons. Notre histoire est une belle histoire. » (p. 24-25).

Ma page préférée ? La page 19 avec le dessin pleine page ressemblant à un manuscrit sur lequel on voit le moine et le chat blanc.

Au IXe siècle, en Irlande, un moine bénédictin – dont le nom est inconnu – partage sa cellule avec un chat blanc et écrit un poème intitulé Pangur Bán. Ce poème est écrit dans un carnet nommé Reichenau Primer (il a été découvert à Reichenau, au sud de l’Allemagne) et il est conservé à la bibliothèque de l’abbaye Saint-Paul du Lavantall en Carinthie, en Autriche. C’est l’histoire de ce moine et de ce chat blanc (en gaéllique, pangur signifie qui redonne du gonflant au tissu et bán signifie blanc) que Jo Ellen Bogart raconte dans ce très bel album richement illustré par Sydney Smith.

Si vous avez besoin de calme, de quiétude, cet album est fait pour vous.

Une très belle histoire inspirée d’un poème du IXe siècle donc je mets cet album illustré dans 2021, cette année sera classique mais aussi dans Jeunesse Young Adult #10 et Les textes courts.

Le petit loup de papier de Céline Person et Francesca Dafne Vignaga

Le petit loup de papier de Céline Person et Francesca Dafne Vignaga.

Circonflexe, collection Albums, octobre 2018, 32 pages, 15 €, ISBN 978-2-87833-970-3.

Genre : album illustré franco-italien.

Céline Person, née à Nantes, est l’autrice. Elle travaille pour la jeunesse (pour des revues et plusieurs maisons d’éditions).

Francesca Dafne Vignaga, Italienne, est illustratrice et peintre. Elle aime ses chiens, la cuisine et le jardinage. Plus d’infos sur son blog (en italien).

Une fillette dessine un loup sur une feuille de papier qu’elle met sur le frigo avant de partir à l’école. Mais alors que les chatons de la maison s’amusent ensemble, le loup de papier s’ennuie et décide de partir à l’aventure : il découvre le quartier, la route et sa circulation, le parc où vivent un écureuil et un hérisson. Tous trouvent le loup « très beau » et « très élancé » mais léger sur son papier. C’est vrai qu’il y a maintenant plus de vent et le loup de papier doit se mettre à l’abri.

Que voici un très bel album illustré, poétique, tendre et drôle. Ce petit loup se sent abandonné alors il part à l’aventure et attire la sympathie du lecteur, en particulier du jeune lecteur qui va découvrir que la solitude peut déboucher sur la découverte.

Pour le challenge Jeunesse Young Adult #10, le Mois italien et Les textes courts.

Encore un peu petite de Mari Kasai et Chiaki Okada

Encore un peu petite de Mari Kasai et Chiaki Okada.

Nobi Nobi, août 2019, 40 pages, 12,50 €, ISBN 9782373491609. Chiisai watashi (2013) est traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako.

Genre : album illustré japonais.

Mari Kasai naît à Hokkaido. Elle est autrice pour la jeunesse. Son autre titre chez Nobi Nobi : Le portrait de Nounours (2016) et d’autres titres chez Mango : Grand Ours est fâché et Grand ours est timide (2003).

Chiaki Okada naît à Ôsaka. Elle est illustratrice pour la jeunesse. Ses autres titres chez Nobi Nobi : J’attends maman (2016), Douce lumière (2017), Maman ! Oui (2018), Un vœu aux étoiles (2018) et d’autres titres chez Seuil : C’est toi le printemps ? (2014), Une nuit à la bibliothèque (2016), Grande fille (2017), Viens, rejoins-nous ! (2018).

Une fillette va promener son chien, Lulu, mais elle est encore un peu petite alors elle y va avec sa maman. « Moi, je suis encore un peu petite. Mais un jour, je pourrai aller toute seule en promenade avec Lulu. Parce que je grandis ! » (p. 5).

Voici un très joli album illustré pour grandir !

Je démarre en douceur le challenge Un mois au Japon et je mets cette lecture dans Animaux du monde #3 (chien), Jeunesse Young Adult #10, Petit Bac 2021 (catégorie Adjectif avec Petite) et Les textes courts.

 

La musique d’Édouard de Monika Filipina

La musique d’Édouard de Monika Filipina.

Crackboom Livres, mars 2021, 36 pages, 11,90 €, ISBN 978-2-89802-264-7. La musica di Ettore (2020) est traduit de l’italien par Corinne Delporte.

Genres : album illustré italien, musique.

Monika Filipina naît en Pologne. Elle étudie l’illustration de littérature enfantine à l’université de Wolverhampton et à la Cambridge School of Arts (Angleterre). Elle vit et travaille à Torun en Pologne mais elle aime la jungle. Elle est autrice et illustratrice depuis le début des années 2010. Plus d’infos sur son site officiel, sa page FB et son Intagram.

« Il était une fois, dans une grande et mystérieuse forêt qu’on appelle la jungle, un éléphant et tous ses amis animaux qui avaient une passion en commun. » (p. 5). En effet, ils font tous de la musique ! Tous sauf Édouard… Pas qu’il ne soit pas mélomane mais sa trompe fait « un boucan infernal » (p. 8).

Il fait de la peine, Édouard, car il fait des efforts mais « ça ne fonctionne jamais » (p. 9)… Pourtant, un jour, qu’il est en retard pour écouter ses amis jouer, il découvre son talent.

Bravo Édouard, bravo l’orchestre ! Vous montrez qu’on a chacun un don ou un talent et une place à prendre dans le collectif. Peut-être que des enfants deviendront musiciens après la lecture de ce conte moderne, en tout cas ils auront certainement envie d’écouter de la musique !

Les dessins double page superbement colorés sont magnifiques et l’histoire est vraiment belle. Les quatre dernières pages sont consacrées à un dossier sur les animaux dans les œuvres musicales, les instruments et l’autrice. Je suis fan de ses illustrations !

À noter que les éditions Crackboom Livres sont basées au Québec (par contre je n’ai pas trouvé le livre sur leur site) et je remercie NetGalley pour la lecture en avant-première de ce très bel album illustré.

Pour les challenges Animaux du monde #3, Challenge lecture 2021 (catégorie 31, un livre ayant comme thème principal la musique, 2e billet), Contes et légendes #3 (c’est un conte moderne mais il commence par « il était une fois »), Jeunesse Young Adult #10 et Les textes courts.

La hache d’or de Fang Yuan et Yang Yongqing

La hache d’or de Fang Yuan et Yang Yongqing.

Éditions en langues étrangères est une maison d’éditions chinoise, basée à Beijing, qui publie depuis 1952 des œuvres chinoises dans plus de 40 langues (dont le français) pour faire découvrir la littérature chinoise. 30 pages.

Genres : littérature chinoise, conte illustré, fantastique.

Fang Yuan est un auteur chinois.

Yang Yongqqing est un illustrateur chinois (1928-2011). Quelques œuvres sur Artnet.

Petit Suo est orphelin depuis l’âge de 5 ans. Il vit donc avec son frère aîné et son épouse.

Petit Suo a maintenant 12 ans et il travaille beaucoup : chercher l’eau, couper le bois, faire fonctionner la meule, décortiquer le riz…

Mais un jour, en passant sur une passerelle avec le bois, sa hache tombe dans la rivière dont le courant est très fort. Alors que Petit Suo est en larmes, un vieil homme le console et plonge dans la rivière pour récupérer sa hache.

Est-ce une hache en argent ? Non, répond Petit Suo. Une hache en or ? Non, répond Petit Suo. Le soir, comme Petit Suo rentre tard, il raconte son histoire et le frère aîné est bien intéressé par la hache en or !

Dans ce conte chinois, Petit Suo est le symbole de l’honnêteté avec un album joliment illustré.

Pour les challenges Contes et légendes #3, Jeunesse young adult #10, Littérature de l’imaginaire #9, Petit Bac 2021 (catégorie Objet pour la hache) et Les textes courts.

Un câlin pour ma colère de Fifi Kuo

Un câlin pour ma colère de Fifi Kuo.

Albin Michel Jeunesse, septembre 2020, 32 pages, 12,50 €, ISBN 978-2-22644-278-9. The Magic Hug (2019) est traduit du chinois (Taïwan).

Genre : album illustré taïwanais.

Fifi Kuo est Taïwanaise. Elle étudie l’architecture du paysage à l’Université de Fu-Jen puis l’illustration jeunesse à la Cambridge School of Art. Du même auteur : Le bon canapé (janvier 2020). Plus d’infos sur CargoCollective.

« Je suis en colère… mais je ne sais pas trop pourquoi. » (p. 4-5) dit le petit dinosaure.

Une histoire amusante pour dédramatiser la colère et comprendre comment la calmer avec un album tout beau tout doux pour se faire plaisir.

Pour Animaux du monde #3 (les personnages sont des dinosaures) et Jeunesse Young Adult #10.

Bon sang, en commentaire Rachel me dit que c’est aujourd’hui la Journée internationale des câlins, je ne savais pas, c’est un pur hasard !!! 🙂

Pourquoi les chiens ont la truffe humide de Kenneth Steven et Øyvind Torseter

Pourquoi les chiens ont la truffe humide de Kenneth Steven et Øyvind Torseter.

Cambourakis, janvier 2016, 32 pages, 16 €, ISBN 978-2-36624-034-4. Historia om korleis hunden fekk våt snute (2012) est traduit du norvégien par Aude Pasquier.

Genres : littérature norvégienne, album illustré.

Kenneth Steven naît en Norvège. Il est écrivain et poète. Il vit en Écosse. Du même auteur : À l’ouest du monde (Autrement, 2008).

Øyvind Torseter naît le 2 octobre 1972 à Oslo en Norvège. Il étudie l’illustration en Norvège puis en Angleterre. Il est écrivain pour la jeunesse, auteur de BD et illustrateur.

Alors qu’il pleut à verse sur Terre, Noé construit une très haute arche en bois pour accueillir les animaux. Il essaie d’embarquer le plus d’animaux possible. Le dernier à embarquer est le chien de Noé ; sa particularité est d’avoir une très grosse truffe noire toute douce. Mais, au bout de vingt jours, l’arche prend l’eau…

Voici l’histoire de l’arche de Noé revisitée pour comprendre pourquoi les chiens ont la truffe humide.

Une jolie histoire que je mets dans les challenges Animaux du monde #3, Contes et légendes #2, Jeunesse Young Adult #10 et bien sûr Décembre nordique.

Nils, Barbie et le problème du pistolet de Kari Tinnen et Mari Kanstad Johnsen

Nils, Barbie et le problème du pistolet de Kari Tinnen et Mari Kanstad Johnsen.

Albin Michel Jeunesse, avril 2013, 32 pages, 14,50 €, ISBN 978-2-22624-731-5. Barbie-Nils og pistolproblemet (2011) est traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud.

Genres : littérature norvégienne, album illustré.

Kari Tinnen naît le 23 décembre 1975 en Norvège. Elle est scénariste pour la télévision et autrice de deux livres jeunesse. Du même auteur : Ulla hit og dit c’est-à-dire Ulla ici et là (2010).

Mari Kanstad Johnsen naît le 7 août 1981 à Bergen en Norvège. Elle étudie à l’École nationale des arts d’Oslo puis à la Konstfack à Stockholm (Suède). Depuis 2011, elle est illustratrice de livres pour enfants et aussi autrice. Plus d’infos sur son site officiel.

Bravo : Nils a soufflé les 5 bougies en même temps ! Alors, pour son anniversaire, Papa lui promet de lui acheter ce qu’il veut. Papa pense à un pistolet en plastique par exemple mais il y a plein d’autres beaux jouets au magasin. Mais Nils veut une Barbie pour faire comme son amie Angelika. « Ça et rien d’autre ! ».

Alors Nils aura-t-il sa Barbie ? Son père est vraiment gêné devant les autres clients, devant la caissière et devant un copain de Nils plus âgé qui est aussi dans le magasin avec son père…

Une histoire bien traitée que je mets dans Jeunesse Young Adult #10 et bien sûr Décembre nordique.