Image

Le jeudi, c’est musée/expo #33 – Coink, en avant la musique !

Je voulais absolument vous montrer cette expo Coink, en avant la musique ! de Lionel Le Néouanic (visible en février-mars 2022), mes photos ci-dessous.

Coink, en avant la musique ! paru au Rouergue en octobre 2017, 144 pages, 19 €, ISBN 978-2-8126-1481-1.

Genres : littérature jeunesse, album illustré, beau livre, Art.

Lionel Le Néouanic naît en 1964 à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Il est auteur et illustrateur de livres jeunesse et aussi artiste (plasticien, graphiste, musicien). Il vit dans la Drôme.

J’aime sa façon d’utiliser toutes sortes de matériaux (pâte à modeler, ficelles, bois, pierre, papiers, métaux même rouillés, etc.) pour en faire de l’art, de beaux objets. Et vous ?

Plus d’infos sur son site officiel sur lequel vous pouvez découvrir ses livres publiés, sur sa page FB et vous pouvez voir plusieurs vidéos sur internet.

Coink, en avant la musique !, c’est donc un livre mais aussi des objets d’art, une expo, le thème de la musique donc je mets tout ça dans les challenges Adaptations littéraires, Jeunesse young adult #11 et Petit Bac 2022 (catégorie Art pour Musique).

Le jeudi, c’est musée/expo #34 – Éphémère

Bonsoir, je n’ai pas eu le temps de m’occuper des photos avant donc je publie ce billet en soirée (au lieu de la programmation le matin).

Cette année, le thème (national) du Printemps des poètes est L’éphémère et je voulais vous montrer cette exposition… éphémère.

La première photo est une vue d’ensemble. La deuxième photo est un montage réalisé avec trois photos prises les unes après les autres. Vous pouvez cliquer sur les photos. Et ci-dessous il y a une vidéo (provenant du site du Printemps des poètes).

Image

Le jeudi, c’est musée/expo #33 – Benjamin Chaud

Après l’exposition Les Romantiques et l’exposition Trait pour trait, voici encore une sélection de photos de Trait pour trait et de la rencontre avec Benjamin Chaud. Un auteur illustrateur un peu réservé mais très agréable et ouvert qui parle volontiers de la traduction de ses livres et de ses voyages à l’étranger pour leur promotion (de supers anecdotes) et bien sûr de son travail, son dessin (ci-dessous, une vidéo) et… son crayon magique ! J’ai déjà chroniqué Les Romantiques, 60 classiques de la littérature en version érotique et Ma folle vie de dessinateur ou comment faire son autoportrait en toutes circonstances et demain, je présenterai la série Taupe et Mulot.

Le jeudi, c’est musée/expo #32 – Benjamin Chaud

Vous pouvez cliquez sur les photos !

Après des photos de l’exposition Les Romantiques jeudi dernier, voici d’autres dessins de Benjamin Chaud avec la deuxième exposition, Trait pour trait, tout public celle-ci.

C’est une première sélection (vues d’ensemble, dessins en couleurs, dessins en noir et blanc) mais si ça vous plaît, je peux publier un autre billet jeudi prochain.

Vous pouvez en tout cas voir des dessins de Benjamin Chaud sur sa page FB, sur Oh!Mirettes et bien sûr en achetant ses livres (vous en voyez quelques-uns sur les présentoirs) !

Bonne fin de semaine.

Le jeudi, c’est musée/expo #31 – Les Romantiques

Suite à ma chronique de lecture de Les Romantiques, 60 classiques de la littérature en version érotique de Benjamin Chaud et Cécile Coulon (Robert Laffont, 2021), voici quelques photos de l’exposition Les Romantiques avec des dessins de Benjamin Chaud.

Je suis bien consciente que les dessins sont petits (format A5) et qu’on ne voit pas grand chose sur les photos… mais je voulais tout de même partager avec vous. Vous pouvez voir des dessins de Benjamin Chaud sur sa page FB, sur Oh!Mirettes et bien sûr en achetant le livre !

Bonne fin de semaine.

Le jeudi, c’est musée/expo #30 + Défi du 20 janvier 2022

Après une première année de l’atelier d’écriture Le défi du 20 en 2021, je continue avec les nouvelles consignes et le nouveau joli logo coloré (créé par Soène) chez Passiflore, où vous pouvez consulter toutes les infos.

En janvier, l’objectif est d’écrire un texte (ou de publier une photo) sur 1 peintre. Je vais faire les deux et vous parler de Kandinsky (dont j’ai déjà parlé ici, ici, ici, ici, ici et surtout ici), c’est pourquoi je couple cet atelier d’écriture à ma rubrique « Le jeudi, c’est musée/expo ».

Cliquez !

Kandinsky est un peintre russe né un siècle avant moi et, comme moi, il aime les couleurs.

La première photo montre Noir-Rouge, juin 1934 (aquarelle sur papier, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, Paris).

Cliquez !

La deuxième, Mouvement I, 1935 (huile sur toiles, Galerie nationale Tretiakov, Moscou), la création d’un monde… cosmique.

Cliquez !

La troisième, Entassement réglé, 1938 (huile et ripolin sur toile, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, Paris).

La quatrième, Bleu de ciel, mars 1940 (huile sur toile, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, Paris).

Cliquez !

J’espère que vous aimez ! Ayant abandonné l’art figuratif, Kandinsky est considéré comme le ‘père’ de l’art abstrait de l’époque moderne. Il voulait mettre du spirituel dans ses œuvres. Qu’en pensez-vous ?

Les autres billets à consulter chez Passiflore et rendez-vous le 20 février avec le thème 2 poètes (ci-dessous, le tableau des thèmes pour l’année).

Image

Le jeudi, c’est musée/expo #29

Je vous présente l’expo que je suis allée voir dimanche à la Maison du Gardien au Parc Jouvet (Valence) : De l’intérieur à l’extérieur (du 7 juin au 31 juillet 2021) : une rencontre aux confins de trois univers proposée par Guillermo Labastida dit Memo (artiste peintre et plasticien, c’est lui qui était présent ce jour-là), Raymond Ponson (auteur) et Jean-François Tixier (photographe).

« Leur univers tourne autour des 4 éléments : l’air, l’eau, la terre, le feu. Faire entrer à l’intérieur des ‘morceaux’ d’extérieur pour amener le public à un voyage introspectif et intime tourné vers soi, pour mieux s’ouvrir au monde qui nous entoure. Un monde végétal, minéral, animal né des 4 éléments. »

Cette exposition m’a plu par son originalité et l’inventivité des trois artistes (complémentaires). Voici quelques photos dont celle de mon œuvre préférée (ci-dessus) mais il y avait plusieurs autres œuvres qui méritent d’être vues.

Le jeudi, c’est musée/expo #27

Bonjour, à l’heure où les musées sont fermés, ce n’est pas facile de voir des expositions à part celles qui sont en ligne. Mais, jeudi dernier, je suis enfin allée à la nouvelle médiathèque de Valence et, même si j’ai été déçue car le roman que j’avais réservé et qui devait être disponible pour moi n’était pas là, j’ai été ravie de voir enfin les lieux et l’exposition. Je vous montre quelques photos et je vous donne quelques infos. La médiathèque, c’est Latour-Maubourg tout près du centre-ville de Valence, en face de l’université. C’est un beau site. L’exposition, c’est des structures métalliques de Georges Meurdra jusqu’au 14 mars (il était temps que je la vois !). Le site de Georges Meurdra et son blog. Sous mes photos, une vidéo.

Exposition Georges Meurdra à Latourg-Maubourg

Le jeudi, c’est musée/expo #26

Suite à la lecture des deux bandes dessinées, Général Leonardo 1 – Au service du Vatican et Général Leonardo 2 – Croisade vers la Terre Sainte d’Erik Svane et Dan Greenberg, j’ai pensé à voir (en ligne) l’exposition Léonard de Vinci (1452-1519) réalisée du 24 octobre 2019 au 24 février 2020 au Louvre pour l’anniversaire (500 ans) de sa mort.

Léonard est né le 15 avril 1452 à Vinci près de Florence. Ce que j’aime chez lui ? Sa curiosité, son amour de la Nature, son génie ! Sa chance ? Vivre dans l’Europe de la Renaissance ! Florence était une ville riche en pleine expansion et humaniste. Par rapport aux bandes dessinées (citées ci-dessus) dans lesquelles Leonardo se veut contre la guerre et partisan de la paix, il faisait en réalité connaître ses talents d’ingénieur militaire et dessinait des machines de guerre (ce qui peut-être ne l’empêchait pas d’être pour la paix).

Il s’est intéressé à presque tout ! La Nature, les sciences (mathématiques, anatomie, astronomie, géologie, physique…), les Arts (dessin, peinture, il a inventé la perspective !, architecture…), etc. et a écrit de nombreux codex (dont beaucoup ont malheureusement disparu…). Mais il est possible de consulter en ligne le Codex Atlanticus (en italien et en anglais). Un de ses plus grands fans était sûrement François 1er, roi de France, qui a déclaré : « Il n’y a jamais eu un autre homme né au monde qui en savait autant que Léonard. ».

Deux citations magnifiques de Léonard de Vinci. « J’ai l’intention de laisser un souvenir impérissable dans la mémoire des mortels. » (c’est fait !). « Les détails font la perfection, et la perfection n’est pas un détail. » (c’est parfait !).

Pour tout savoir sur Léonard de Vinci, son œuvre, sa mort en France (c’est pourquoi la Joconde, héritée par François 1er, est en France), visitez Beaux-Arts Léonard de Vinci (le cahier hors-série sur l’exposition est aussi visible sur Calaméo) et Le Louvre.