Image

De retour de Grenoble (Le jeudi, c’est musée #10)

Une grosse virée à Grenoble aujourd’hui 🙂 Pluie mais excellente journée avec Lee Rony du blog Lire au nid. Un agréable resto vietnamien, deux expos de peintures : Kandinsky (billets ici et ici) et Mengpei Liu (billet ici), et une virée en centre ville 🙂 Je vous souhaite un bon long weekend (durant lequel je vais avancer dans mes cours).

retourgrenoble

Le jeudi, c’est musée #9

AnneDangarCeramisteJe n’ai pas honoré cette rubrique depuis fin avril… Ce n’est pas sérieux… Mais comme je vous le disais, je n’ai pas vraiment vu passer ni le mois de mai [lien] ni les deux premières semaines de juin [lien]…

Aujourd’hui, je voulais simplement vous dire que, cet été, j’irai voir cette exposition qui se tiendra du 26 juin 2016 au 26 février 2017 au Musée de Valence : Anne Dangar, céramiste. Le cubisme au quotidien. Et que, bien sûr, je vous en parlerai !

Anne Dangar (1885-1951) était Australienne. Lors d’un voyage en Europe en 1928, elle a découvert le cubisme avec les œuvres d’Albert Gleizes (à Paris). Alors qu’elle était professeur à la Sydney Art School et peintre, elle s’est installée en France (en Isère) et s’est investie dans la poterie traditionnelle.

C’est la première fois qu’un tel hommage lui est rendu dans un musée français avec exposition de ses céramiques – aux « motifs géométriques et animaliers d’inspiration traditionnelle et celtique ».

Des conférences, lectures, concerts, ateliers et visites commentées sont programmés et un catalogue de l’exposition sera édité.

Je vous en reparle et vous montre des photos prochainement !

Le jeudi, c’est musée #8

Cette fois, je ne vous emmène finalement pas au musée mais dans une médiathèque ! C’est bien un lieu de culture, de savoir et d’histoire aussi, n’est-ce pas ? Je veux partager avec vous une exposition visible jusqu’au samedi 30 avril 2016. Les unes de ces journaux – édités entre 1853 et 1925 – ont un point commun : elles montrent le génocide des Arméniens. Et comme je vous l’ai dit dans Le jeudi, c’est musée #1, il y a à Valence de nombreux Arméniens arrivés au début du XXe siècle et un Centre du Patrimoine arménien unique au monde.

ExpoArmenie1

ExpoArmenie2

ExpoArmenie3

ExpoArmenie4

Le jeudi, c’est musée #7

Quand j’ai créé la rubrique, Le jeudi, c’est musée, je l’imaginais hebdomadaire mais ce n’est finalement pas évident de m’y tenir…

Aujourd’hui, je veux simplement vous montrer l’œuvre mobile située dans l’entrée du Musée de Valence. Elle est spéciale parce qu’elle est évolutive.

Vous pouvez voir cette œuvre dans la vidéo de réouverture du musée (février 2014) ci-dessous et plus de vidéos sur la chaîne YouTube du musée.

OeuvreMuseeValence

Le jeudi, c’est musée #6

Vers Glas © Ontwerp / Design: Gijs Kuijper

Vers Glas © Ontwerp / Design: Gijs Kuijper

Bert Haanstra (1916-1997) est un photographe, réalisateur et documentariste néerlandais multi-récompensé. Glas (Verre), son film documentaire réalisé en 1958, reçoit l’Oscar du meilleur court métrage documentaire en 1959. Le contraste entre la verrerie artisanale et l’industrielle est extraordinairement bien montré. Les deux méthodes sont accompagnées d’une excellente musique du pianiste de jazz néerlandais Pim Jacobs (1934-1996). À voir absolument 🙂

Le film est sur le compte de Aeon Video sur Vimeo en HD mais le voici sur YT :

Le jeudi, c’est musée #5

Au cœur du quartier Chony à Bourg lès Valence, La Cartoucherie n’est en fait pas un véritable musée mais elle a reçu les Rencontres de la bande dessinée (en 2013 et en 2015) et elle accueille des expositions.

Cet ensemble architectural est d’abord une ferme avec des terres agricoles et une source. De 1855 à 1866, c’est une usine textile traitant le coton et la soie. De 1874 à 1964, le corps de bâtiments devient une cartoucherie nationale (avec la construction d’une petite gare pour assurer la liaison avec Grenoble et Valence). Entre 1964 et 1990, la fabrication de cartouches continue ainsi que la fabrication de matériaux plastiques, de matériaux de chaudronnerie, puis de matériaux électroniques.

La municipalité de Bourg-lès-Valence achète le site en 1993 et la Cartoucherie est inscrite à l’inventaire supplémentaire des bâtiments historiques en février 2003. Les bâtiments à eux seuls (bâtiment principal quadrilatère, grande cour, canaux, entrepôts, cheminée, chaudière, roue hydraulique, gare et ses quais, château d’eau, poudrière) sont musée ! Ils représentent l’architecture industrielle du XIXe siècle.

Depuis 2009, la Cartoucherie, rénovée, est devenue la Cour des images avec des studios d’animation (parmi les plus connus, Folimage, Les films du Nord et TeamTO), une école européenne du cinéma d’animation (La Poudrière) et d’autres entreprises et associations en lien avec l’image (comme Citron Bien ou L’Équipée).

Les photos ci-dessous ont été prises avec mon Smartphone ; une prochaine fois je publierai d’autres photos de meilleure qualité.

Cartoucherie1

Cartoucherie2

Le jeudi, c’est musée #4

La beauté idéale d’Alexandre Séon – 3

Il y a trois semaines [lien] et la semaine dernière [lien], je vous présentais Alexandre Séon, un peintre symboliste français, né le 18 janvier 1855 dans la Loire, et mort le 5 mai 1917 à Paris. La beauté idéale est l’exposition temporaire actuelle au Musée de Valence jusqu’au 28 février 2016 [lien]. J’espère que vous avez apprécié les précédentes photos ; voici la troisième et dernière partie avec les représentations de la beauté masculine : le père du peintre, Saint François d’Assise et Joséphin Péladan, fondateur de la Rose+Croix.

AlexandreSeon5

AlexandreSeon6