Journal de bord 09-2022

Bonjour, j’espère que vous allez bien. Voici le Journal de bord de septembre 2022 (publié avec 2 jours de retard).

Mon mois de septembre. Un mois compliqué avec la reprise du travail (contente), un agréable café littéraire de rentrée mais un marathon de lecture que je n’ai pas du tout réussi à honorer et un gros coup du destin qui me laisse vide, En coup de vent… 156.

Le nouveau challenge auquels j’ai participé (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : Mois américain très réussi avec Belette Cannibal Lecteur et tous les blogueurs qui nous ont rejointes.

Les livres que j’ai lus : à vrai dire surtout des revues, Epsil∞n n° 10 (avril 2022) (100 pages). Epsil∞n n° 11 (mai 2022) (100 pages). Epsil∞n n° 12 (juin 2022) (100 pages). Epsil∞n n° 13 (juillet 2022) (100 pages). Bien dans ma vie numéros 1 et 2 (Prisma, 2022, Epsil∞n n° 14 (août 2022) (100 pages). Et quelques romans récents, Mokhtar et le figuier d’Abdelkader Djemaï (Le Pommier, 2022, 128 pages). Rita trace sa route de Flor Lucienne (Velvet, 2022, 132 pages). La sauvagière de Corinne Morel Darleux (Dalva, 2022, 144 pages).

Soit 10 livres et 1200 pages.

Les BD et mangas : … Soit 0 BD et 0 pages.

Soit 10 lectures dont 0 BD et 1200 pages.

Les livres que j’ai achetés : Epsil∞n n° 15 de septembre 2022 et Epsil∞n hors-série n° 4 (spécial Aliens).

Les films que j’ai vus : Greenland, le dernier refuge, film catastrophe anglo-états-unien réalisé par Ric Roman Waugh en 2020 (je ne me suis pas ennuyée pendant les 2 h 20 du film que j’avais raté au cinéma, divertissant mais avec un côté psychologique). Captain Marvel, film fantastique et science-fiction états-unien et australien réalisé par Anna Boden et Ryan Fleck en 2019 (divertissant avec un petit côté philosophique pas inintéressant).

Télévision : soirée avec Arte, les dernières images du documentaire (souvent animalier ou touristique) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2). Quelques émissions musicales ou concerts principalement sur France2 ou Arte ou CultureBox (ex France4).

Les séries que j’ai vues : j’ai terminé Et la montagne fleurira (série historique française sur France2), Astrid et Raphaëlle saison 3 (série policière française sur France2). Les nouvelles séries sont : Hors saison, série policière franco-suisse en 6 épisodes sur France3 (vraiment bien, les décors et les personnages). Vise le cœur, série policière française en 6 épisodes sur TF1 (regardée en replay, je l’ai trouvée moins prenante que Hors saison diffusée le même soir). Legacies saison 4, série fantastique états-unienne en 20 épisodes sur Syfy (ultime saison si j’ai bien compris). Marianne, série policière française en 6 épisodes sur France2 (je connais peu Marilou Berry mais je l’ai bien aimée en juge Vauban fantasque qui sort de son bureau pour enquêter avec un policier qu’elle chamaille souvent). Les rivières pourpres saison 4, série policière française en 8 épisodes sur France2 (que je retrouve toujours avec plaisir même si c’est sombre). Les combattantes, série historique et romanesque française en 8 épisodes sur TF1 que je regarde en replay puisque c’est diffusé le même soir que Les rivières pourpres (très bien réalisée et jouée avec 4 femmes totalement différentes mises en avant). La deuxième partie de Les enquêtes de Vera saison 11 (épisodes 4 à 6) sur France3 (je retrouve toujours avec plaisir Vera et son équipe). Syndrome [E], série policière française d’après le roman de Franck Thilliez en 6 épisodes sur TF1 (c’est violent mais quand on aime les romans de Thilliez !). Je n’ai pas regardé Les papillons noirs, série thriller française en 6 épisodes sur Arte, peut-être en replay.

J’espère que ce Journal de bord vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois d’octobre.

< – Journaux de bord 2020. < – Journaux de bord 2021. < – Journal de bord 01-2022. < – Journal de bord 02-2022. < – Journal de bord 03-2022. < – Journal de bord 04-2022. < – Journal de bord 05-2022. < – Journal de bord 06-2022. < – Journal de bord 07-2022. < – Journal de bord 08-2022.

Journal de bord 08-2022

Bonjour, j’espère que vous allez bien. Voici le Journal de bord d’août 2022 (billet publié avec du retard, désolée).

Mon mois d’août. Des explications ici. Quelques marathons, la Semaine à mille pages – Août 2022 (du 22 au 28, réussie) et les Week-ends à 1000 de l’été #2, #3, #4 (pas réussis…) et un chouette tag, 10 livres qui m’accompagnent sur une île. Ce qui m’a fait très plaisir : tous vos messages pour mon anniversaire (56 ans !) et le gros paquet envoyé par Noctenbule (que je vous montrerai demain).

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : eh bien, il n’y a pas eu de nouveaux challenges en août, c’est assez rare un mois sans nouveau(x) challenge(s).

Les livres que j’ai lus : Avant que le monde ne se ferme d’Alain Mascaro (Autrement, 2021, 256 pages). Aucune femme au monde de Catherine Lucille Moore (Le passager clandestin, 2021, 144 pages). Au service secret de Marie Antoinette 2 – Pas de répit pour la reine de Frédéric Lenormand (La Martinière, 2019, 336 pages). Célestopol 1922 d’Emmanuel Chastellière (L’homme sans nom, 2021, 416 pages). L’extraordinaire voyage du chat de Mossoul raconté par lui-même d’Élise Fontenaille et Sandrine Thommen (Gallimard Jeunesse, 2018, 28 pages). Liberté sur parole d’Octavio Paz (Gallimard, 1962-1966, 192 pages). Comment se passe ton été ? de KIM Ae-ran (Decrescenzo, 2015, 162 pages). Nézida de Valérie Paturaud (Liana Levi, 2020, 192 pages). Soit 8 livres et 1726 pages.

Les BD et mangas : Solo 2 – Le cœur et le sang d’Oscar Martin (Delcourt, 2016, 112 pages). Solo 3 – Le monde cannibale d’Oscar Martin (Delcourt, 2017, 128 pages). Solo 4 – Legatus d’Oscar Martin (Delcourt, 2019, 80 pages). Solo 5 – Marcher sans soulever la poussière d’Oscar Martin (Delcourt, 2021, 88 pages). Entre les lignes de Baptiste Beaulieu et Dominique Mermoux (Rue de Sèvres, 2021, 168 pages). Les bons gros bâtards de la littérature d’Aurélien Fernandez et PoPésie (Lapin, 2020, 128 pages). Soit 6 BD et 704 pages.

Soit 14 lectures dont 6 BD et 2430 pages (un petit mois, pire qu’en juillet…).

Le livre que j’ai acheté : Epsil∞n n° 14 d’août 2022. Mais j’ai reçu deux bandes dessinées dans le paquet de Noctenbule, Super Cyprine de Tess Kinski (Massot, 2022) et La ligue des chats contre l’humain écolo de Bénédicte Moret (Lombard, 2022), super contente.

Les films que j’ai vus : Les traducteurs, film français réalisé par Régis Roinsard en 2019 sur le monde de l’édition, un incroyable huis-clos et une incroyable supercherie. Les nouvelles aventures de Gulliver, film d’animation ukrainien réalisé par Ilya Maksimov en 2021 (sur une idée de… Volodymyr Zelensky), très beau, très bien fait et drôle.

Télévision : comme d’habitude, en soirée avec Arte, les dernières images du documentaire (souvent animalier ou touristique) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2) mais il y a des jours trop chauds où je n’ai même pas allumé pour le journal… Quelques émissions musicales ou concerts sur France2 ou Arte ou CultureBox (Cyril Mokaiesh, Thomas Dutronc, entre autres) .

Les séries que j’ai vues : j’ai terminé Falco saison 3 (série policière française sur 13e rue), Most Wanted Criminals saison 2 (série policière états-unienne sur TF1, série terminée), neXt (série thriller et science-fiction états-unienne sur France2), Superman et Loïs (série science-fiction états-unienne sur TF1) et Yellowstone saison 2 (série western états-unienne sur TMC). Les nouvelles séries sont Conscience morale, série policière états-unienne et canadienne en 10 épisodes sur Série Club. Et la montagne fleurira, série historique française en 6 épisodes d’après un roman de Françoise Bourdon sur France2. Falco saison 4, série policière française en 8 épisodes sur 13e rue (série terminée). The Lost Symbol, série policière états-unienne en 10 épisodes d’après un roman de Dan Brown sur M6. Deux épisodes de Montalbano (durée d’un film, 1h50), série policière italienne sur France3. Et surtout Astrid et Raphaëlle saison 3, série policière française en 8 épisodes sur France2. Je n’ai pas regardé Le silence de l’eau saison 2 (série policière italienne en 8 épisodes sur France3) alors que j’avais bien aimé la 1ère saison.

J’espère que ce Journal de bord vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois de septembre.

< – Journaux de bord 2020. < – Journaux de bord 2021. < – Journal de bord 01-2022. < – Journal de bord 02-2022. < – Journal de bord 03-2022. < – Journal de bord 04-2022. < – Journal de bord 05-2022. < – Journal de bord 06-2022. < – Journal de bord 07-2022.

Tag 10 livres qui m’accompagnent sur une île

Illustration de chez Soène

Tag vu chez Soène qui l’avait vu chez Cécile qui l’avait vu chez Julie… Vous savez ce que c’est, un tag, ça circule, et j’imagine qu’au bout d’un moment cette île n’est plus du tout déserte et qu’il faudrait apporter quelques boîtes de jeux de société et quelque chose pour écouter de la musique ! Vous êtes d’accord ?

Alors, pour moi, un roman qui se lit en 2 ou 3 heures… Ou alors, au bout d’un moment, on échange avec les autres qui sont sur l’île et qui ont aussi apporté 10 livres… Tout dépend combien de temps je (on) reste sur cette île… Alors je vais être maligne, je vais choisir des intégrales, vous savez genre Omnibus ou Quarto ou même Pléiade même si je ne suis pas fan, il y en a même en coffret, ça compte pour un livre, non ?

1. L’intégrale Victor Hugo pour m’y plonger à fond.

2. L’intégrale Oscar Wilde (bon, en français, parce qu’en anglais je crains de ne pas avoir le niveau et mon cerveau surchaufferait, ou alors en bilingue, super idée !).

3. L’intégrale Marcel Pagnol pour relire cet auteur provençal et me rappeler ma jeunesse (pas que j’aie passé mon enfance en Provence, pas du tout, mais j’ai lu cet auteur entre 10 et 14 ans, parce que j’ai voulu tout lire après les 3 tomes des Souvenirs d’enfance, et j’ai beaucoup aimé son théâtre).

Illustration trouvée sur internet

4. L’intégrale Jules Verne, pareil pour relire et me rappeler ma jeunesse et lire ceux que je n’ai pas encore lus.

6, 7, 8. Les intégrales de 3 auteurs russes, le choix est difficile… Peut-être Dostoïevski, Pouchkine, Tolstoï. Mais je pleure pour les autres, Boulgakov, Gogol, Lermontov, Pasternak, Tchekhov, Tourgueniev… Il n’existerait pas une intégrale de tous les auteurs russes, au moins ceux du XIXe siècle ? 😉

9. L’intégrale Harry Potter parce que je n’ai pas lu les deux derniers tomes (le tome 7, Les reliques de la mort, et le tome 8 en théâtre, L’enfant maudit).

10. Je triche un peu, mais j’apporterais ma liseuse Bookeen Diva HD, on est diva ou on ne l’est pas ! (en espérant que je puisse la recharger) parce qu’elle peut contenir 15000 livres. J’y mettrais en particulier de l’imaginaire, du policier, des auteurs asiatiques et américains que j’ai envie de lire. 😛

10, c’est tout ! Bon sang, j’ai zappé Balzac, Dumas, Stendhal, Zola et tant d’autres… j’en pleure… méchant tag trop réducteur !

Journal de bord 07-2022

Bonjour, j’espère que vous allez bien. Voici le Journal de bord de juillet 2022.

Mon mois de juillet. Reprise et rechute, sans commentaires… Quelques marathons, la Semaine à mille pages – Juillet 2022 et les Week-ends à 1000 de l’été #1, #2, #3, #4 et #5 (que je n’ai pas bien réussi à honorer…).

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : Club de lecture de Vendredi Lecture – Rattrapage (juillet-août), Challenge polar et thriller 2022-2023.

Les livres que j’ai lus : Play de Mènis Koumandarèas (Ginkgo, 2016, 128 pages). Epsil∞n n° 9 (mars 2022) (100 pages). Les nouvelles aventures d’Arsène Lupin 1 – Les héritiers de Benoît Abtey et Pierre Deschodt (XO, 2016, 352 pages). Les tambours du dieu noir suivi de L’affaire étrange du djinn du Caire de P. Djèli Clark (L’Atalante, 2021, 144 pages). Felis silvestris d’Anouk Lejczyk (Éditions du Panseur, 2022, 192 pages). Les nuages de Juan José Saer (Le Tripode, 2020, 224 pages). À dos de crocodile de Greg Egan (Le Bélial, 2021, 112 pages). Le mystère du tramway hanté de P. Djèli Clark (L’Atalante, 2021, 104 pages). Bob, le chat philosophe de James Bowen (City, 2019, 160 pages). Rencontrer Barbe Nicole de Colombe Schneck (Héroïnes, 2022, 24 pages). L’aimante de Caroline Doudet (auto-édition, 2022, 250 pages). La saison des ouragans de Fernanda Melchor (Grasset, 2019, 288 pages). L’Évangile des Assassins d’Adam Blake (Ma, 2011, 480 pages). To Repel Boarders (À l’abordage) de Jack London (1902, 10 pages en anglais, 10 pages en français soit 20 pages). Le chant des Fenjicks de Luce Basseterre (Mnémos, 2020, 336 pages). Soit 15 livres et 2914 pages.

Les BD et mangas : Sky Hawk de Jirô Taniguchi (Casterman, 2009, 288 pages). Carbone & Silicium de Mathieu Bablet (Ankama, 2020, 277 pages). La voie du tablier (tomes 1 à 4) de Kôsuke Oono (Kana, 2019-2020, 4 tomes, 160 pages chacun soit 640 pages). La voie du tablier (tomes 5 à 7) de Kôsuke Oono (Kana, 2021, 3 tomes, 160 pages chacun soit 480 pages). Soit 9 BD et 1685 pages.

Soit 24 lectures dont 9 BD et 4599 pages.

Les livres que j’ai achetés : Epsil∞n n° 13 de juillet 2022. Epsil∞n hors série n° 3 (sur le thème Infini).

Les films que j’ais vus : Un peuple et son roi réalisé par Pierre Schoeller en 2018 et un film historique franco-belge (une réussite). Parallel minds réalisé par Benjamin Ross Hayden en 2020 est un film de science-fiction canadien (pas mal). Budori (L’étrange voyage) réalisé par Gisaburô Sugii en 2012 est un très beau film d’animation fantastique japonais adapté de la nouvelle de Kenji Miyazawa (1932). Certains de ces films participent au Movie Challenge 2022.

Télévision : comme d’habitude, en soirée avec Arte, les dernières images du documentaire (souvent animalier ou touristique) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2). Quelques émissions musicales ou concerts sur France2 ou Arte ou CultureBox. Mais j’ai moins regardé tout ça depuis quelques semaines…

Les séries que j’ai vues : j’ai terminé Marion (13e rue), Bull saison 6 (M6), Débris (Série Club), The Tourist (France2), Yellowstone (TMC), Falco (13e rue), Hudson et Rex saison 3 (France3). Les nouvelles séries sont neXt, série thriller et science-fiction états-unienne en 10 épisodes sur France2 (ça m’a fait pensé à Person of Interest mais en plus contemporain). Superman et Loïs, série science-fiction états-unienne en 15 épisodes sur TF1 (j’aime bien). Falco saison 2, série policière française en 6 épisodes sur 13e rue qui a embrayé avec la saison 3 (6 épisodes également). Trauma, série policière française en 6 épisodes sur 13e rue (j’avais peut-être déjà vu le début). En fait, j’ai profité des rediffusions de certaines chaînes pour regarder des séries anciennes que je n’avais pas vues comme Falco et Trauma. J’ai manqué Das Boot, série historique germano-tchèque en 8 épisodes sur Paris Première, tant pis. En DVD, j’ai regardé The Salisbury Poisonings (en français Affaire Skripal, l’espion empoisonné), une série anglaise dramatique et policière de la BBC en 4 épisodes (sur des faits réels, très bonne série).

J’espère que ce Journal de bord vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois d’août.

< – Journaux de bord 2020. < – Journaux de bord 2021. < – Journal de bord 01-2022. < – Journal de bord 02-2022. < – Journal de bord 03-2022. < – Journal de bord 04-2022. < – Journal de bord 05-2022. < – Journal de bord 06-2022.

Journal de bord 06-2022

Bonjour, j’espère que vous allez bien. Voici le Journal de bord de juin 2022.

Mon mois de juin. Comme pour le mois de mai, mes activités culturelles ont été amoindries (et moi aussi) par de grosses douleurs… Je n’ai même pas pu assister à la soirée du Prix La Passerelle 2022… Heureusement un marathon de lecture enfin honoré, la Semaine à mille pages – juin 2022 (même si j’ai eu du mal à me concentrer pour lire ce mois-ci, j’ai fait un effort pour le marathon), un Tag Ménage de printemps amusant et deux ateliers d’écriture avec le Défi du 20 (mensuel) et le retour des Plumes chez Émilie après de longs mois d’absence. Et puis, j’ai réussi à rédiger un (long) billet Mes coups de…, seulement le 2e de l’année.

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : Mois H.G. Wells (billet publié fin mai mais le challenge court sur juin et juillet). Mois anglais #11. Shiny Summer Challenge (de juin à août). Challenge de l’été – Tour du monde #3 (de juin à septembre). L’été, lisons l’Asie (de juin à septembre). S4F3 #8 (de juin à septembre). Soit 6 nouveaux challenges.

Les livres que j’ai lus : Epsil∞n n° 8 (février 2022) (100 pages). Sherlock Holmes et le démon de Noël de James Lovegrove (Bragelonne, 2021, 336 pages). Bien dans ma vie by Femme Actuelle n° 1 (Prisma, 2022, 148 pages). Lignes de Jacques Arragon (Éditions courtes et longues, 2016, 258 pages). Son espionne royale et le collier de la reine de Rhys Bowen (Robert Laffont, 2020, 360 pages). Le chat du bibliothécaire 1 – Succès mortel de Miranda James (J’ai lu, 2021, 320 pages). L’Autre Paris d’Ivar Lo-Johansson (Ginkgo, 2016, 88 pages). Soit 7 livres et 1610 pages.

Les BD et mangas : Le Cercle du Dragon-Thé de Katie O’Neill (Bliss, 2020, 72 pages). Après le monde de Timothée Leman (Sarbacane, 2020, 158 pages). Stand Still Stay Silent, livre 1 de Minna Sundberg (Akileos, 2018, 320 pages). Soit 3 BD et 550 pages.

Soit 10 lectures dont 3 BD et 2160 pages.

Les livres que j’ai achetés: Epsil∞n n° 12 de juin 2022. Bien dans ma vie by Femme Actuelle n° 1 (Prisma, 2022, 148 pages) et Bien dans ma vie by Femme Actuelle n° 2 (Prisma, 2022, 148 pages).

Les films que j’ai vus: Jurassic World, Fallen Kingdom réalisé par J.A. Bayona en 2018, un film états-unien et espagnol que j’avais déjà vu au cinéma (avec de dangereux dinosaures, mais surtout de dangereux humains complètement cinglés). Jodie Foster, Hollywood dans la peau réalisé par Camille Juza et Yal Sadat en 2021 est un passionnant film documentaire sur Jodie Foster, sa carrière d’actrice (dès l’âge de 3 ans) et de réalisatrice et une plongée dans l’Amérique de la deuxième moitié du XXe siècle. Le Roi Scorpion 3, L’œil des dieux réalisé par Roel Reiné en 2012 est un film fantastique, fantasy états-unien dans lequel Mathayus, devenu assassin, est engagé pour libérer une princesse asiatique qui possède un précieux collier (ça se laisse regarder). Le Roi Scorpion 5, Le livre des âmes réalisé par Don Michael Paul en 2018 est un film fantastique, fantasy états-unien qui se déroule dans l’Égypte antique et dans lequel Mathayus doit empêcher Nebserek d’obtenir le livre des âmes (pareil, ça se laisse regarder, c’est divertissant). The Darkest Hour réalisé par Chris Gorak en 2011 est un film de science-fiction états-unien et russe (il se déroule à Moscou) avec des extraterrestres bizarres qui désintègrent tout ce qui bouge (divertissant, un bon moment de frayeur). Genesis réalisé par Freddie Hutton-Mills et Bart Ruspoli en 2018 est un film de science-fiction anglais post-apocalyptique avec un humanoïde qui pourrait respirer à l’extérieur et sauver l’humanité. Le dragon des mers réalisé par Jay Russell en 2007 est un film fantastique néo-zélandais, australien et anglais (en avril 1942, Angus découvre un œuf et il en sort une petite créature qui mange beaucoup et qui grandit à vue d’œil, ou une jolie revisite du monstre du loch Ness).

Les films d’animation. Toy Story 4 réalisé par Josh Cooley et John Lasseter en 2019 est un film d’animation états-unien avec les jouets Woodie, Buzz l’Éclair, entre autres et une nouvelle venue, Fourchette, toujours aussi amusant et très bien fait. L’âge de glace 5, Les lois de l’univers réalisé par Mike Thurmeier et Galen T. Chu en 2016 est un film d’animation états-unien que j’ai revu avec plaisir. J’ai zappé J’ai perdu mon corps sur Arte (peut-être en replay ?). Certains de ces films participent au Movie Challenge 2022.

Télévision : comme d’habitude, en soirée avec Arte, les dernières images du documentaire (souvent animalier ou touristique) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2). Quelques émissions musicales ou concerts sur France2 ou Arte ou CultureBox (Fête de la musique, Bénabar, Catherine Ringer, Alain Souchon…).

Les séries que j’ai vues : j’ai terminé les deux derniers épisodes de La faute à Rousseau saison 2 (France2) et HPI saison 2 (TF1). Les nouvelles séries sont Marion, série policière française en 6 épisodes sur 13e rue (une série policière différente avec la police ferroviaire, adaptée des romans de Danielle Thiéry, ancienne commissaire divisionnaire). Bull saison 6, série policière et judiciaire états-unienne en 22 épisodes a repris sur M6 (à partir de l’épisode 9, j’aime bien retrouver cette équipe). Débris, série de science-fiction états-unienne en 13 épisodes sur Série Club (les débris d’un vaisseau extraterrestre endommagé s’écrasent sur Terre et provoquent des événements étranges). The Tourist, série policière australienne et anglaise en 6 épisodes sur France2 (un trentenaire roule dans l’outback australien lorsqu’il est violemment percuté par un camion, genre Duel, il ne se rappelle ensuite plus de rien, un très bon thriller avec une apprentie policière). Yellowstone, série états-unienne genre western contemporain en 10 épisodes sur TMC, avec Kevin Costner en patriarche, se déroule dans le Montana et raconte les conflits entre Blancs et descendants des Amérindiens dépossédés de leur terre. Zomboat, série d’horreur anglaise en 6 épisodes (courts, 22 minutes chacun), sur le replay de Série Club, est comme son titre l’indique une histoire de zombies et de bateau (4 survivants, 2 sœurs et 2 anglo-indiens, fuient à bord d’une péniche sur le canal qui relie Birmingham à Londres), il y a de l’humour et ça m’a fait penser à la mini série Dead Set. Hudson et Rex saison 3, série policière canadienne en 16 épisodes sur France3 (je n’ai pas vu les précédents épisodes mais je voulais voir si la série canadienne était plus pêchue que la série allemande). Falco, une série policière française en 6 épisodes avec un policier qui sort du coma 22 ans après avoir pris une balle dans la tête et veut reprendre du service (la série date de 2013 mais je ne l’avais jamais vue). Et en DVD, Years and Years, série dramatique anglaise, à la fois politique et science-fiction, en 6 épisodes (1 heure chacun), de 2020 à 2032 (les séries de la BBC, elles sont top !). Je n’ai pas regardé Beau Rivage saison 2, série policière belge en 10 épisodes sur Arte, je me souviens avoir pourtant bien aimé la saison 1 (peut-être en replay si j’ai le temps, si j’y pense).

J’espère que ce Journal de bord vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois de juillet.

< – Journaux de bord 2020. < – Journaux de bord 2021. < – Journal de bord 01-2022. < – Journal de bord 02-2022. < – Journal de bord 03-2022. < – Journal de bord 04-2022. < – Journal de bord 05-2022.

Tag Ménage de printemps

Vu chez Light and Smell qui l’avait vu chez La Bibliomaniaque, ce Tag Ménage de printemps m’a plu et il est encore temps de le faire.

1. Lavage des fenêtres (un livre qui est une porte ouverte sur une autre culture ou une autre époque) avec Le dernier quartier de lune de CHI Zijian (Philippe Picquier, 2016, Chine), le peuple Évenk ou Yakoute entre Chine et Union Soviétique au XXe siècle, très beau roman historique et ethnique.

2. Épilation (un livre qu’on a acheté parce que tout le monde l’a lu), alors là, je ne vais sûrement pas acheter un livre parce que tout le monde l’a lu, au contraire !, mais un livre que beaucoup de monde a lu et qu’on m’a prêté (et que j’aurais pu acheter finalement), L’anomalie de Hervé Le Tellier (Gallimard, 2020, France), en plus il a reçu le Goncourt 2020, mérité je pense.

3. Ménage des armoires (un livre qui prend la poussière depuis trop longtemps), gloups… La mer de la fertilité de Yukio Mishima (Quarto, 2004, Japon) m’a été offert par un ami pour mon anniversaire il y a… une dizaine d’années… Il contient Neige de printemps (1967), Chevaux échappés (1969), Le temple de l’aube (1970), L’ange en décomposition (1970), plus de 1200 pages et je n’ai lu que L’ange en décomposition que j’ai d’ailleurs rapatrié sur PatiVore pour y mettre un lien.

4. Marie Kondo (un essai ou un documentaire), allez, un documentaire musical (parce que, quand on fait du ménage, on met de la musique, non ?), Oasis ou la revanche des ploucs de Benjamin Durand et Nico Prat (Playlist Society, 2021) et en plus le nouvel album de Liam Gallagher, C’mon You Know, est sorti fin mai 2022.

5. Renouveau (une parution 2021), bon ça, c’est parce que le tag a été créé l’année dernière… Alors je vais donner un titre de 2021 (pour suivre le tag), L’ours d’Andrew Krivak (Globe, 2021, États-Unis) et un titre de 2022 (sinon ça ne fait pas vraiment renouveau !), La vie qui commence d’Adrien Borne (JC Lattès, 2022, France).

6. Rangement des vêtements d’hiver (un livre qui fait penser à l’hiver ou à l’été), eh bien les vêtements d’hiver sont déjà bien rangés alors qui a envie de partir au Japon cet été ? Il y en a qui aimeraient mais qui ne peuvent pas alors je vous propose Les cahiers japonais tome 1 – Un voyage dans l’empire des sens d’Igort (Futuropolis, 2015, Italie).

7. Nettoyage du terrain (un livre qu’on a hâte de lire à l’extérieur), je l’ai déjà lu mais comme c’est un poche et que c’est de la poésie, c’est le livre idéal à transporter et à (re)lire en attendant un transport en commun ou un(e) ami(e) ou en se reposant sur un banc dans un parc, Habitant de nulle part, originaire de partout de Souleymane Diamanka (Points, 2021, France/Sénégal).

Que des coups de cœur en fait. Un tag court et si vous voulez y répondre, n’oubliez pas de citer la créatrice du tag et des deux beaux logos, La Bibliomaniaque. J’en profite pour vous montrer mon joli fond d’écran (musical) de juin, toujours créé par mademoiselle Farfalle. Bon week-end 🙂

Journal de bord 05-2022

Bonjour, j’espère que vous allez bien. Voici (avec un jour de retard) le Journal de bord de mai 2022.

Mon mois de mai. Eh bien, au niveau culturel le mois de mai a été gâché à cause des douleurs, au moins je me suis reposée et j’ai profité d’un agréable pique-nique au bord de l’eau mais j’ai raté café littéraire, balade et musée et j’ai participé sans grand succès à une semaine à mille pages.

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : Les classiques c’est fantastique ! #3, Printemps de la littérature turque, Mois espagnol et sud-américain #8, Une semaine en Italie et Mois H.G. Wells. Soit 5 nouveaux challenges.

Les livres que j’ai lus : Epsil∞n n° 5 (novembre 2021) (100 pages). La vie qui commence d’Adrien Borne (JC Lattès, 2022, 240 pages). Moka fête Noël et Moka part au ski ! d’Anne Mahler (2021, 20 pages chacun). Epsil∞n n° 6 (décembre 2021) (100 pages). Epsil∞n n° 7 (janvier 2022) (100 pages). Un chat dans la gorge d’Émilie Chazerand et Amandine Piu (Benjamins Media, 2020, 48 pages). Voyage en Iran – En attendant l’imam caché de Nedim Gürsel (Actes Sud, 2022, 176 pages). La machine Ernetti de Roland Portiche (Albin Michel/Versilio, 2020, 448 pages). Yaban (L’étranger) de Yakup Kadri Karaosmanoglu (Cent Pages, 1989, 215 pages, ancien billet revisité). Nero & Marlowe, les chats mènent l’enquête 1 – Un cadavre dans les pattes de Leighann Dobbs (Harper Collins, 2021, 286 pages). L’œuf de cristal de H.G. Wells (Mercure de France, 1899, 35 pages). Les quatre fils d’Ève de Vicente Blasco Ibáñez (La Revue de Paris, 1922, 45 pages). Le Bureau des affaires occultes d’Éric Fouassier (Albin Michel, 2021, 368 pages). Soit 12 livres (+ 1 billet revisité) et 1746 pages.

Les BD et mangas : Seizième printemps de Yunbo (Delcourt, 2022, 120 pages). Secrets of Magical Stones 1 de Marimuu (Dupuis Vega, 2021, 178 pages). Tête de mule d’Øyvind Torseter (La joie de lire, 2016, 120 pages). Les cahiers japonais tome 1 – Un voyage dans l’empire des sens d’Igort (Futuropolis, 2015, 184 pages). Gentlemind 2 de Díaz Canales, Valero et Lapone (Dargaud, 2022, 72 pages). Soit 5 BD et 671 pages.

Soit 17 lectures (+ 1 billet revisité) dont 5 BD et 2417 pages.

Les livres que j’ai achetés : Epsil∞n n° 11 de mai 2022. Miaou n° 19 de mai-juin 2022.

Les films que j’ais vus : 2021 la guerre des mondes, film de science-fiction états-unien réalisé en 2021 par Mario N. Bonassin n’est pas un chef-d’œuvre mais j’ai passé un moment divertissant. Meteor Moon, film de science-fiction états-unien réalisé en 2020 par Brian Nowak, pas un chef-d’œuvre non plus mais pareil bon divertissement. Ces films participent au Movie Challenge 2022.

Télévision : comme d’habitude, en soirée avec Arte, les dernières images du documentaire (souvent animalier ou touristique) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2). Quelques émissions musicales ou concerts sur France2 ou Arte ou Culture Box et quelques images du tennis (meilleurs moments, balles de match) à Roland Garros.

Les séries que j’ai vues : En replay Resident Alien saison 2 (série états-unienne de science-fiction sur Syfy). Les nouvelles séries sont Wolfe, série policière anglaise en 6 épisodes en replay de 13e rue (vraiment bien). The 4400, série états-unienne de science-fiction en 13 épisodes sur Syfy (très bien). Bull saison 6, série policière (judiciaire) états-unienne en 22 épisodes sur M6. Les carnets de Max Liebermann saison 2, série policière historique anglo-autrichienne en 3 épisodes (chaque épisode dure le temps d’un film) sur France3 (très bonne série). HPI saison 2, série policière française sur TF1 (j’aime bien le côté déjanté, ça change). Visions, série policière française en 6 épisodes sur TF1 (intrigante, il y a une vraie fin, c’est bien). La faute à Rousseau saison 2, série dramatique française en 6 épisodes sur France2 (philosophie et humour, personnages attachants). Parlement saisons 1 et 2, en replay sur France Télévisions, série française, belge et allemande, chaque saison a 10 épisodes, la 1ère saison se déroule à Bruxelles et la 2e à Strasbourg (de la fiction, vraiment ?, en tout cas vraiment instructif et drôle). Et j’avais oublié l’épisode 9 de Commissaire Dupin, série policière allemande sur France3 (un épisode dure le temps d’un film). Soit 10 séries. Je n’ai pas regardé Jane Austen – Bienvenue à Sanditon, série anglaise en 8 épisodes sur Chérie25 car il n’y avait pas de replay (je ne sais pas si c’était bien, peut-être lors d’une rediffusion ou en DVD) et La montagne aux secrets, série allemande en 8 épisodes sur Arte mais si j’y pense, je regarderai en replay.

J’espère que ce Journal de bord vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois de juin.

< – Journaux de bord 2020. < – Journaux de bord 2021. < – Journal de bord 01-2022. < – Journal de bord 02-2022. < – Journal de bord 03-2022. < – Journal de bord 04-2022.

Tag Je suis bibliothécaire

Illustration récupérée chez Soène

J’ai repéré le tag Je suis bibliothécaire chez Soène (elle m’avait prévenue qu’elle le ferait !) qui l’avait vu chez Cécile qui l’avait vu chez Cœur d’encre (la créatrice du tag).

Comme je suis bibliothécaire (je disais à Soène qu’on dit médiathécaire, maintenant, puisqu’il y a non seulement des livres mais aussi d’autres média comme les CD, les DVD, les jeux vidéo, le numérique, etc., mais je trouve ce mot un peu moche, bibliothécaire est plus beau), bref comme je suis bibliothécaire, je répondrai tantôt pro tantôt perso.

1- Quelle est la chose la plus importante selon vous dans votre bibliothèque ? (le rangement, la lumière, la fontaine à chocolat chaud planquée sous votre bureau ?). L’ambiance, ce qui forme un tout avec le mobilier, les livres, la luminosité et pourquoi pas la fontaine à chocolat chaud 😛

2- Comment rangeriez-vous les livres ? Euh, par ordre alphabétique d’auteurs pour la fiction et par domaines (thématiques) pour les documents, pourquoi, il existe un autre rangement, on m’aurait menti ?

3- Décrivez un peu la décoration (chaînes au plafond, licornes qui broutent la moquette ?). Du classique, aussi bien dans le mobilier que dans la déco (mais pour le perso, j’aime bien l’industriel et l’ethnique) car ce sont les livres qui doivent être mis en avant.

4- Quels sont vos horaires d’ouverture ? Vous comprenez bien qu’en travaillant 35 heures par semaine, il n’est pas possible d’ouvrir 35 heures par semaine (travail interne, équipement, rangement, veilles littéraire, musicale, cinématographique ce qui inclut lectures de la presse professionnelle, des blogs, ainsi que recherches de nouveaux auteurs, éditeurs, artistes, etc. pour passer commandes, tout ça demande du temps et de l’énergie, et il y a le ménage des lieux aussi). Alors, selon où est située la bibliothèque, je dirais entre 20 et 25 heures par semaine, 30 heures pour une ville plus grande (avec plus de personnel).

5- Quel serait votre rayonnage préféré, et comment le mettriez-vous en valeur ? (spots lumineux, promo du style un livre emprunté le deuxième offert ?). Euh, j’ai du mal à choisir un rayonnage préféré (bandes dessinées, DVD de films d’animation…) et je ne suis pas trop spots et promos, ça fait commercial, alors je préfère mettre en avant un auteur, un illustrateur, un éditeur (et quand je dis ‘un’, c’est neutre, ça peut être ‘une’), les documents qui concernent un pays (fait pour l’Ukraine).

6- Citez une chose que toutes les autres bibliothèques n’auraient pas, parce que la vôtre est la meilleure de tout le monde de l’univers. Eh bien, je ne suis pas une chose, mais je dirais moi puisque je ne suis pas dans les autres bibliothèques 😛

7- Quelle punition réservez-vous à ceux qui ne rangent pas correctement les livres et mettent le bazar sur vos belles étagères ? Ranger toute l’étagère, et sans erreurs, non mais !

8- Quel est le prix à payer pour un livre rendu en retard ? Bah, il n’y a plus de pénalités de retard depuis des années où je travaille alors je dirais aucun prix à payer. Sauf si le livre est endommagé, il faut le remplacer à l’identique.

9- Tant qu’on y est, parce que vous ne vous refusez rien, votre bibliothèque a un blason et une devise : quels sont-ils ? Le blason représenterait des livres ou peut-être une personne qui lit un livre ouvert et la devise serait Lire à tout prix (je ne parle pas du prix marchand) mais s’il y a la place pour une deuxième ligne, ce serait Lire à tout prix, lire à toute heure (et je ne parle pas des horaires d’ouverture, je parle de la lecture chez soi ou en extérieur).

10- Quel est votre catégorie de lecteurs préférée ? Les éclectiques qui sont curieux de tout, ou presque, je n’en voudrai à personne de ne pas apprécier la poésie, les littératures de l’imaginaire, par contre pour la bande dessinée je ne comprends pas qu’il y ait des réfractaires !

11- Le silence est-il d’or, ou bien y a-t-il une musique d’ambiance ? Les médiathèques sont considérées depuis des années (début des années 2000) comme des 3e lieux (de vie) ou ‘tiers-lieux’ (vous pouvez trouver des articles sur internet) et sont parfois un peu bruyantes (selon certains lecteurs) mais ma bibliothèque perso, c’est calme ou alors musique classique en bruit de fond.

12- Pour faire honneur à votre profession, avez-vous un uniforme ? Si oui, comment est-il ? Oh non, pas d’uniforme, nous ne sommes pas à l’armée ou dans une brigade de cuisine !

13- Vous allez faire une exposition des livres que vous possédez : quel en sera le sujet, et comment sera-t-elle organisée ? Ce sera peut-être mon livre préféré de chaque auteur que je possède et ce sera tout simple (je n’aime pas les fioritures).

14- ATTENTION ! Catastrophe ambulante, le cauchemar de votre havre de paix : des enfants turbulents. Comment réagissez-vous ? Eh bien, l’espace Enfance vit ça tous les jours bien que la médiathèque ne soit pas un terrain de jeux (et qu’il est normalement interdit de courir et de jouer dans les escaliers…), j’avoue que c’est pénible quand je suis fatiguée mais c’est aux parents d’apprendre la politesse et le bien-vivre à leurs enfants, non ?

Parce qu’il n’y a pas que les livres !

15- Vous devez faire de la pub pour votre bibliothèque pour attirer du monde, que faites-vous ? Eh bien, pas évident… J’ai du budget pour faire ça ou pas ? Si oui, annonces sur les sites culturels locaux et les réseaux sociaux (la médiathèque moderne se doit d’être connectée !), sur les ondes de radios et dans les journaux locaux, bon tout ça sans fioritures, hein (j’ai déjà dit que je n’aimais pas ça), sinon eh bien le sourire et la motivation des bibliothécaires avec le bouche-à-oreilles des lecteurs (dans le jargon professionnel, c’est ‘usagers’) devrait suffire. Non ?

16- Acceptez-vous la diversité d’opinions littéraires, ou telle une parfaite dictature, régnez-vous en maître sur l’esprit de vos sujets abonnés ? Comme j’ai répondu à la question n° 10 (oui, je les ai numérotées, chose que n’avaient pas faite les blogueuses citées ci-dessus, mais que voulez-vous, les chiffres font aussi partie de la vie), j’aime les lecteurs et lectrices éclectiques qui sont curieux, et tant mieux pour eux s’ils lisent des choses différentes (que je n’aime pas ou que je ne lirais pas), il y a quand même un échange et ils ont pris plaisir à lire donc ils reviennent !

17- N’importe qui dirait que vous travaillez assidûment sur votre ordinateur, lunettes sur le nez et souris en main. En réalité, est-ce le cas ? Ben oui, mon capitaine, puisque je travaille devant un écran d’ordinateur avec un clavier et une souris et que, même, je porte des lunettes, mais… toujours souriante et disponible dès que quelqu’un arrive !

18- Le droit de cuissage livresque : lisez-vous vos nouvelles acquisitions avant tout le monde quitte à les mettre en retard sur le rayon, ou acceptez-vous que vos lecteurs se les arrachent avant vous ? La question ne tient pas compte de la réalité du métier, déjà il est impossible de tout lire, en plus lorsqu’une personne a demandé un livre, il est réservé pour cette personne donc il est immédiatement emprunté puis il rejoint le circuit soit des nouveautés soit des réservations et il faut parfois attendre des mois (pour ne pas dire plus) avant de pouvoir emprunter le livre (il m’est arrivé – et à des collègues aussi – de lire le livre deux ans après sa parution !).

19- C’est l’heure du conte : comment allez-vous l’organiser ? Tout dépend si c’est un(e) bibliothécaire qui raconte ou si une rencontre avec un(e) professionnel(le) est organisée… Avec un(e) bibliothécaire, ça peut se faire chaque semaine, le mercredi par exemple. Avec un conteur (ou une conteuse) pro, c’est différent et je ne vais pas prendre le temps de tout expliquer mais je vous invite à voir mes billets expo et rencontre avec Benjamin Chaud ou plus ancien expo et rencontre avec Olivier Philiponneau (d’autres ne sont pas sur le blog, je ne sais pas pourquoi, quoique voir question suivante).

20- Vous allez faire intervenir un auteur : qui, pourquoi, dédicaces autorisées ? Question multiple… Un auteur peut-être pas célèbre mais abordable (pas que financièrement) et qui a des choses à dire, des choses à partager, et bien sûr photographies et dédicaces autorisées ! Je vous invite à voir mes billets Rencontre avec Angélique Villeneuve, Rencontre avec Hana Jaber et Jabbour Douaihy, une des rencontres avec Philippe Fusaro, Rencontre avec Laurent Petitmangin et plus récemment Rencontre avec Dalie Farah (il y a d’autres auteurs comme Hubert Mingarelli par exemple mais je pense que, parfois, je n’ai simplement pas le temps d’en parler sur le blog et après coup, c’est moins intéressant…).

21- Voici le couronnement de votre carrière, la réalisation de votre Grande Œuvre : vous avez publié un livre. Que deviendra-t-il dans votre bibliothèque ? Eh bien, tous les bibliothécaires ne sont pas auteurs (heureusement !) et je ne suis pas mégalomane alors il sera classé comme les autres livres par ordre alphabétique d’auteurs.

Eh bien, qui a dit que les tags étaient des billets faciles et rapides à rédiger ? Si vous avez envie d’y répondre, vous aussi, n’hésitez pas !

Journal de bord 04-2022

Bonjour, j’espère que vous allez bien. Voici le Journal de bord davril 2022. Et j’en profite pour vous dire qu’en ce 1er mai, le blog fête ses 6 ans !

Mon mois d’avril. Le 1er, c’est poisson d’avril mais on sent que l’ambiance est morose, il y en a de moins en moins… Expo L’éphémère pour le printemps des poètes. Du 4 au 10, le marathon de lecture Semaine à mille pages. Le 7, ma télé (3e photo) a grillé alors que je regardais l’épisode 3 de Resident Alien saison 2 sur Syfy… (heureusement qu’il y a la télé en direct et en replay sur internet, mais pas Syfy…), j’ai regardé les modèles et les comparatifs mais pour avoir un bel écran, c’est cher et je paye pour l’instant le nouvel ordinateur (2e photo) donc je vais réfléchir. Le 8, café littéraire rentrée d’hiver et lectures coups de cœur (avec 10 autres lectrices, c’était bien). Le 11, pour gagner de la place dans la cuisine, j’ai acheté une desserte à roulettes et le 14, j’ai eu mon après-midi, j’ai réaménagé la table pour gagner de la place. Le 17-18, je me suis reposée durant ce week-end de Pâques, j’en avais bien besoin (le problème est que c’est difficile de tenir la semaine sans avoir ma séance chez le kiné le lundi…). Le 22, je suis en congés pour profiter d’un long week-end, je vais acheter une nouvelle paire de chaussures et surtout une nouvelle télévision qui me sera livrée le 28 au matin (bon, eh bien, je poserai les jours de récup qu’il me reste), et la nouvelle télévision est comment dire, ouah ! Du 22 au 24, marathon de lecture (séance de rattrapage) du Week-end à 1000.

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : Un mois au Japon et Hanami Book Challenge #2.

Les livres que j’ai lus : Notes sur le chagrin de Chimamanda Ngozi Adichie (Gallimard, 2021, 112 pages). Epsil∞n n° 4 (UHM, 2021, 100 pages). Voyage au bout de l’enfance de Rachid Benzine (Seuil, 2022, 84 pages). Vie et poésie de Taras Chevtchenko (XIXe siècle, Ukraine, environ 10 pages). Ali et sa mère russe d’Alexandra Chreiteh (Perspective Cavalière, 2022, 96 pages). Le Cousin Pons d’Honoré de Balzac (je n’ai lu que 100 pages sur 386). L’ours d’Andrew Krivak (Globe, 2021, 160 pages). Coink (en avant la musique !) de Lionel Le Néouanic (Rouergue, 2017, 144 pages). Soit 6 livres (+ 1 commencé + de la poésie) et 806 pages.

Les BD et mangas : Kamisama 2 – Les contes de la colline de Keisuke Kotobuki (Ki-oon, 2007, 136 pages). Pépère le chat 2 – Une famille au poil de Ronan Badel (Père Castor, 2019, 48 pages). Le chat qui rendait l’homme heureux – et inversement – tome 2 d’Umi Sakurai (Soleil Manga, 2021, 144 pages). Green Mechanic 2 de Yami SHIN (Ki-oon, 2017, 192 pages). Kamisama 3 – Au bout du chemin de Keisuke Kotobuki (Ki-oon, 2010, 136 pages). Panda Detective Agency 1 de Pump Sawae (Mangetsu, 2021, 224 pages). Construire un feu de Chabouté d’après la nouvelle de Jack London (Vents d’Ouest, 2016, 80 pages). Le château des animaux 2 – Les marguerites de l’hiver de Delep et Dorison (Casterman, 2020, 56 pages). Soit 8 BD et 1016 pages.

Soit 16 lectures dont 8 BD et 1822 pages.

Les livres que j’ai achetés : Epsil∞n n° 10 d’avril 2022. Le Miaou n° 19 n’est toujours pas sorti (apparemment il faut attendre la nouvelle formule en mai).

Le film que j’ai vu : Les animaux fantastiques 2 – Les crimes de Grindenwald, film anglais et états-unien réalisé par David Yates en 2018 que j’avais déjà vu mais que j’ai pris plaisir à revoir (il faudrait que j’aille voir Les animaux fantastiques 3 – Les secrets de Dumbledore au cinéma). Ce film participe au Movie Challenge 2022.

Télévision : comme d’habitude, en soirée avec Arte, les dernières images du documentaire (souvent animalier ou touristique) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2). Quelques émissions musicales ou concerts sur France2 ou Arte ou Culture Box. Avec la télévision qui a grillé le 7, j’ai moins regardé ce mois-ci même si j’ai un peu regardé en direct grâce à l’ordinateur.

Les séries que j’ai vues : j’ai terminé L’île aux 30 cercueils (France 2) et MacGyver saison 5 (série états-unienne d’action sur M6, d’après ce que j’ai lu la série est terminée pour de bon, j’aimais bien les personnages alors ils vont me manquer). Quant à Resident Alien saison 2 (série états-unienne de science-fiction sur Syfy), il faut que je regarde les replays puisque je n’ai pas pu les voir en direct… La nouvelle série est The Rookie saison 3, série policière états-unienne en 14 épisodes sur M6, c’est rare que je regarde si peu de séries… !

J’espère que ce Journal de bord vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois de mai (fais ce qu’il te plaît !).

< – Journaux de bord 2020. < – Journaux de bord 2021. < – Journal de bord 01-2022. < – Journal de bord 02-2022. < – Journal de bord 03-2022.

Journal de bord 03-2022

Bonjour, j’espère que vous allez bien et que vous avez du beau temps. Voici le Journal de bord de mars 2022 (avec un petit jour de retard car je n’ai pas eu le temps de le publier hier soir).

Mon mois de mars. J’ai revu avec plaisir des amis (depuis deux ans, avec le covid, il y a malheureusement des amis qu’on ne voit pas souvent…). Expo Trait pour trait et rencontre avec Benjamin Chaud le 5. Nouvel ordinateur commandé le 9, reçu le 11 et installé toute seule le 12 (contente et fière de moi). Boire un coup avec des amis en terrasse le 16, ça fait du bien même s’il fait un peu frais lorsque la nuit tombe. Dentiste annulé le 14 (cabinet fermé), kiné annulé le 21 (malade)… Heureusement que j’ai eu un long week-end pour me reposer, du 25 au 29, ça fait beaucoup de bien.

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : BD 2022 et Mois Europe de l’Est.

Les livres que j’ai lus : Lune n’est lune que pour le chat de Vénus Khoury-Ghata et Sibylle Delacroix (Bruno Doucey, 2019, 64 pages). Red Man de Jean-François Chabas (Au Diable Vauvert, 2021, 128 pages). Vertige d’Isabelle Simler (Courtes et longues, 2020, 50 pages). Taupe & Mulot 4 – Notre part de ciel d’Henri Meunier et Benjamin Chaud (Hélium, 2021, 64 pages). Oasis ou la revanche des ploucs de Benjamin Durand et Nico Prat (Playlist Society, 2021, 144 pages). Le garçon qui ne voulait pas parler de Cassandra O’Donnell (Flammarion, 2021, 120 pages). Les abeilles grises d’Andreï Kourkov (Liana Levi, 2022, 400 pages). La chambre d’ami 1966 de Hans Herbjørnsrud (Cambourakis, 2021, 80 pages). Soit 8 livres et 1050 pages.

Les BD et mangas : Où est le Club des Chats ? de Yoon-sun Park (Misma, 2021, 112 pages). Le monde sans fin de Jancovici et Blain (Dargaud, 2021, 196 pages). Les aventures de Hong Kiltong de Yoon-sun Park (Misma, 2018, 60 pages). La conférence de Mahi Grand (Dargaud, 2022, 128 pages). Go West Young Man de Tiburce Oger (Grand Angle, 2021, 112 pages). Pépère le chat 1 – La maison du chat de Ronan Badel (Père Castor, 2019, 48 pages). Pépère le chat 3 – Une vie de chat de Ronan Badel (Père Castor, 2020, 48 pages). Dans la tête de Sherlock Holmes, 2 – L’affaire du ticket scandaleux de Cyril Lieron et Benoit Dahan (Ankama, 2021, 48 pages). Kamisama 1 – La mélodie du vent de Keisuke Kotobuki (Ki-oon, 2006, 112 pages). Soit 9 BD et 864 pages.

Soit 17 lectures dont 9 BD et 1914 pages.

Les livres que j’ai achetés : Epsil∞n n° 9 de mars 2022. Apparemment Miaou n° 19 de mars-avril 2022 n’est pas encore paru…

Les films que j’ai vus : Beyond the sky réalisé par Fulvio Sestito en 2018 est un thriller de science-fiction états-unien de 82 minutes, un jeune réalisateur dont la mère a disparu lorsqu’il était enfant et dont le père n’a cessé de répéter qu’elle avait été enlevée par des extraterrestres réalise un film documentaire avec un ami pour prouver que les extraterrestres sont une imposture mais il rencontre une jeune femme qui a été enlevée, pas un chef-d’œuvre mais un film à petit budget qui se laisse bien regarder. Old réalisé par M. Night Shyamalan (dont je suis fan) en 2021 est un film fantastique états-unien de 108 minutes, une famille et d’autres personnes en vacances sont isolées sur une plage et vieillissent à la vitesse grand V sans moyen de s’échapper, ce film est en fait l’adaptation de la bande dessinée franco-suisse Château de sable de Pierre Oscar Lévy (scénario) Frederik Peeters (dessins) parue en 2010. Final Days (ou Alone) réalisé par Johnny Martin en 2020 est un film d’horreur états-unien de 92 minutes, un virus s’étant propagé parmi les humains ceux-ci se transforment en zombies cannibales et un jeune homme pensant être le seul survivant enregistre des vidéos sur son ordinateur mais au moment où il veut se suicider il découvre qu’il y a une autre survivante dans l’immeuble d’en face, pas un chef-d’œuvre non plus mais un film de zombies différent. La nuée réalisé par Just Philippot en 2020 est un film français fantastique de 101 minutes, une éleveuse de criquets comestibles qui élève seule ses enfants veut agrandir son exploitation et devient obsédée par ses criquets, ce premier long métrage qui fait froid dans le dos a reçu plusieurs récompenses bien méritées, il y a une intimité malsaine et les acteurs sont excellents ; il y a deux courts métrages sur le DVD, Ses souffles (24’) et Acide (18’) qui sont tout aussi pessimistes. Skyscraper réalisé par Rawson Marshall Thurber en 2018 est un film catastrophe états-unien de 103 minutes qui se déroule à Hong Kong avec une tour (la plus haute du monde) qui prend feu, un film d’action efficace sans temps morts. Ces films participent au Movie Challenge 2022.

Télévision : comme d’habitude, en soirée avec Arte, les dernières images du documentaire (souvent animalier ou touristique) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2). Quelques émissions musicales ou concerts sur France2 (en particulier, j’ai regardé Basique le concert de Clara Luciani) ou Arte ou Culture Box.

Les séries que j’ai vues : j’ai terminé Leonardo (série historique italienne, anglaise et française sur France2), The Outpost saison 4 (série états-unienne de fantasy sur Syfy), Grantchester saison 6 (série policière anglaise sur France3) et A discovery of witches saison 3 (série fantastique anglaise sur Syfy). Les nouvelles séries sont MacGyver saison 4 suivie de la saison 5, série thriller action espionnage états-unienne en 13 épisodes sur M6, un plaisir de retrouver l’équipe (mais le personnage de Jack Dalton présent dans les saisons 1 à 3 n’est plus là). L’île aux 30 cercueils, série dramatique et policière française en 6 épisodes sur France 2 est librement adaptée du roman policier et fantastique éponyme de Maurice Leblanc paru en 1919 (en 1979, j’avais vu la série franco-belge avec Claude Jade). Resident Alien saison 2, série science-fiction états-unienne en 14 épisodes sur Syfy, un plaisir de retrouver Harry l’extraterrestre qui doit détruire les humains (pour sauver la Terre) et son amie Asta une Amérindienne infirmière.

J’espère que ce Journal de bord vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois d’avril.

< – Journaux de bord 2020. < – Journaux de bord 2021. < – Journal de bord 01-2022. < – Journal de bord 02-2022.