68 premières fois – 2017

Après les 68 premières fois – 2015 et 68 premières fois – 2016, le projet continue en 2017, légèrement différent puisqu’il y a deux parties : une première pour la rentrée de printemps et une deuxième pour la rentrée d’automne. 68 premières fois – 2017 est encore cette année organisé de main de maître par Charlotte, Églantine et Nicole avec toujours le groupe FB et maintenant un blog dédié. Un projet toujours un peu fou mais tellement riche en contacts, échanges et bien sûr en belles lectures ! Ou parfois déceptions… mais c’est le jeu 😉

68premieresfois2017

Les premiers romans lus pour ces 68 premières fois

1. Ne parle pas aux inconnus de Sandra Reinflet (JC Lattès, janvier 2017)

2. La sonate oubliée de Christiana Moreau (Préludes, janvier 2017)

3. Presque ensemble de Marjorie Philibert (JC Lattès, janvier 2017)

4. Les parapluies d’Erik Satie de Stéphanie Kalfon (Joëlle Losfeld, février 2017)

5. Nous, les passeurs de Marie Barraud (Robert Laffont, janvier 2017) ❤

6. La téméraire de Marine Westphal (Stock, janvier 2017)

7. Mon ciel et ma terre d’Aure Atika (Fayard, février 2017)

Des nouvelles des 68 premières fois

Bonjour, je viens vous donner des nouvelles des 68 premières fois – 2016.

Tout d’abord, je suis très contente d’avoir reçu… trois premiers romans ! Merci à Natacha, Joëlle et Véronique !

68premieresfois-3livres

Ensuite, avec un peu de retard, j’avais reçu en mai deux premiers romans, je les ai lus, appréciés à leur juste valeur, mais pas de coup de cœur et j’ai un peu de mal à rédiger mes notes de lectures… Lundi, ils vont partir chez Virginie (En attendant Bojangles) et chez Gloria (Rien que des mots).

68premieresfois-2livres

Je remercie Églantine pour sa gentillesse et sa patience.

Bon weekend à tous, participants à cet événement littéraire ou non. 🙂

68 premières fois – 2016

Vous rappelez-vous des 68 premières fois auxquelles j’ai participé en 2015 ? Le projet revient en 2016, un peu différent et avec plus de participants (75 !) mais Charlotte – du blog L’insatiable – gère toujours ça de main de maître ! Tout savoir sur ces 68 premières fois – 2016 sur le blog de Charlotte et sur le nouveau groupe FB. À noter que, cette année, Charlotte organise ces 68 premières fois avec Nicole – du blog Mots pour Mots – et Églantine du blog – Le petit carré jaune – deux blogs que je connais (pour le premier : un peu, et pour le deuxième : je le suis).

68premièresfois2016

Ce que Charlotte dit des premiers romans en exergue à ce projet : « Les premiers romans sont des promesses, celles d’un nouvel univers, d’une plume différente, d’une autre façon de voir le monde. Ils occupent une place spéciale dans la littérature, dans la vie d’un auteur aussi ; ils sont sources d’une folle excitation (oh graal de la publication), de déconvenues, de déceptions de ne pas voir ce qui a causé des heures de travail, de transpiration et de doutes étalés à la une de tous les magazines et de jolies choses aussi. ».

Je me suis donc inscrite à ce projet un peu fou : lire les premiers romans des deux rentrées littéraires 2016 (hiver et automne) et j’ai d’ailleurs choisi l’option dingue !

Les titres que j’ai lus (j’en rajouterai au fur et à mesure)

Ahlam de Marc Trévidic (Jean-Claude Lattès)

Bianca de Loulou Robert (Julliard)

Branques d’Alexandre Fritz (Grasset)

Les brasseurs de la ville d’Evains Wêche (Philippe Rey)

Les bonnes mœurs de Timothée Gaget (Intervalles) -> 6/68

Brillante de Stéphanie Dupays (Mercure de France) -> 4/68

Le carré des Allemands de Jacques Richard (La Différence)

Ce qui nous sépare d’Anne Collongues (Actes Sud)

Celui-là est mon frère de Marie Barthelet (Buchet-Chastel) -> 11/68

Comme neige de Colombe Boncenne (Buchet-Chastel)

De ce pas de Caroline Broué (Sabine Wespieser) -> 5/68

En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut (Finitude) -> 3/68

Fils du feu de Guy Boley (Grasset) -> 9/68

Le grand marin de Catherine Poulain (L’Olivier)

Les grandes et les petites choses de Rachel Khan (Anne Carrière)

Hiver à Sokcho d’Elisa Shua Dusapin (Zoé) -> 10/68

UneFamilleNormaleJupe et pantalon de Julie Moulin (Alma)

Lithium d’Aurélien Gougaud (Albin Michel -> 8/68

Monsieur Origami de Jean-Marc Ceci (Gallimard) -> 7/68 + interview

Notre château d’Emmanuel Régniez (Le Tripode)

Petit pays de Gaël Faye (Grasset)

Rien que des mots d’Adeline Fleury (François Bourin) -> 2/68

Une famille normale de Garance Meillon (Fayard) -> 1/68

Je voulais publier ce billet vendredi 22 avril parce que j’ai reçu le premier livre mais j’avais du monde pendant plusieurs jours et je n’ai pas du tout eu le temps…

68 premières fois – Mon top 5

68-premieres-foisL’événement 68 premières fois continue jusqu’en décembre mais Charlotte a demandé un top 5 de nos lectures pour le 20 octobre. Ce qui est difficile, ce n’est pas d’élaborer le top 5 (j’ai noté les romans lus comme demandé et quelques-uns ont de meilleures notes que d’autres), c’est de faire ce top 5 à l’encontre des romans pas (encore) lus…

Voici les romans que j’ai lus au 20 octobre avec leur note (13 sur 68 seulement soit 1/5e) :

1. Korzen de Baptiste Boryczka –> 15/20

2. Comment j’ai perdu ma femme à cause du tai chi de Hugues Serraf –> 16/20

3. 111 d’Olivier Demangel –> 10/20

4. Le divan illustré de Michel Longuet -> 14/20

5. La petite galère de Sacha Després -> 12/20

6. Djibouti de Pierre Deram –> 12/20

7. Le renversement des pôles de Nathalie Côte -> 16/20

8. Camille, mon envolée de Sophie Daull –> 14/20

9. Avec lui. de Nathalie Poitout –> 15/20

10. Mary d’Emily Barnett -> 14/20

11. Kuessipan de Naomi Fontaine -> 15/20

12. Figurante de Dominique Pascaud -> 14/20

13. Kokoro de Delphine Roux -> 15/20

Et voici donc mon top 5 (en fait, il y en a 6 puisque les deux premiers ont 16/20 et les 4 suivants ex aequo ont 15/20) :

1. Comment j’ai perdu ma femme à cause du tai chi de Hugues Serraf

2. Le renversement des pôles de Nathalie Côte

3. Korzen de Baptiste Boryczka

4. Avec lui. de Nathalie Poitout

5. Kokoro de Delphine Roux

6. Kuessipan de Naomi Fontaine

MonTop5

Les notes de lecture de Kuessipan, Figurante et Kokoro arrivent ! (je rajouterai les liens ci-dessus).

Il me reste à lire Ce qui ne nous tue pas… de Carole Declercq, Demain, il fera beau… de Céline Rouillé, La maladroite d’Alexandre Seurat, Le pardon de Rodolphe Blavy, La ruche de Mahmoud Chokrollahi, Un mot sur Irène d’Anne Akrich que j’ai reçus et une dizaine de romans en numérique.

J’aimerais encore lire Les échoués de Pascal Manoukian, Ressources inhumaines de Frédéric Viguier et Sfumato de Xavier Durringer plus Les vénus aux kakis d’Anna Druesne que j’ai reçu en numérique.

Je remercie chaleureusement non seulement Charlotte pour ces 68 premières fois, pour l’idée, le déroulement, l’organisation mais aussi tous les participants pour les échanges et les petits mots reçus avec les livres.

Je ne pourrai pas être avec vous le 6 novembre car je travaille le vendredi et le samedi et en plus, ce sera les 4e Rencontres de la bande dessinée [lien] ici. Quant à décembre, c’est compromis aussi mais je penserai bien à vous. Pour les participants qui, comme moi, continuent de lire les premiers romans de cette rentrée littéraire 2015, bonnes lectures, bonnes découvertes, il y a peut-être encore des pépites à lire !

Encore deux livres pour 68 premières fois

J’ai encore reçu deux nouveaux livres pour 68 premières fois. Merci à Charlotte pour Camille, mon envolée reçu hier et merci à Laurie pour Le renversement des pôles reçu ce matin.

Camille, mon envolée de Sophie Daull (paru le 20 août chez Philippe Rey [lien]) ;

Le renversement des pôles de Nathalie Côte (paru le 19 août chez Flammarion [lien]).

Bon weekend et bonnes lectures à tous les participants, et aux autres lecteurs aussi !

LivresRL2015-3

Nouvelles réceptions pour 68 premières fois

68-premieres-foisContente de recevoir aujourd’hui deux nouveaux livres pour 68 premières fois ! Merci à Laurie (et à Jostein qui fait circuler son livre) pour Le divan illustré et merci à Caroline pour La petite galère.

Le divan illustré de Michel Longuet (à paraître ce jour, le 21 août, chez Les Impressions nouvelles [lien]) ;

La petite galère de Sacha Després (à paraître le 3 septembre chez L’Âge d’homme [lien]).

Merci à tous pour les partages et l’organisation ! Bon weekend et encore bonnes lectures !

LivresRL2015-2