Des nouvelles écrites par Benoit Camus

Une bonne nouvelle pour La bonne nouvelle du lundi ? Des nouvelles écrites par Benoit Camus en lecture libre ! Je vous en présente deux, mais d’abord l’auteur.

Benoit Camus, né en 1971, était ingénieur avant de devenir écrivain. Il publie depuis 2012 ses nouvelles dans des revues, des anthologies, chez de « petits » éditeurs et en propose pour des concours. Plus d’infos sur son site et sa page FB.

Portrait de Benoit Camus : http://www.lanthologiste.fr/benoitcamus/

En trompette – Monsieur Cornet a un problème : non seulement il a le nez en trompette mais il l’a en permanence bouché car il est toujours enrhumé… Bien sûr, tout ce tintamarre nasal dérange ses voisins ! « Mettez une sourdine […] On n’a pas idée d’avoir un tarin aussi tapageur. » À lire sur Nouvelles courtes pour une bonne vidange (nasale bien sûr) avec humour !

Maquille – Martin a « emprunté » une voiture et a fait boire Louis et Jean, mais pourquoi les conduit-il dans la forêt du Brammois en pleine nuit ? « On s’est pris une bête. ». Une surprenante histoire de chasseur mécontent. À lire sur Éditions de l’abat-jour (site sur lequel vous pouvez lire également d’autres nouvelles d’autres auteurs et l’excellente revue L’Ampoule).

J’espère que vous prendrez plaisir à découvrir ces sites et ces nouvelles, passez un bel été 🙂

Image

Projet 52-2017 #27

Voici ma vingt-septième participation (ça y est, on est dans la deuxième moitié de l’année !) pour le Projet 52-2017 de Ma et cette semaine, le thème choisi par Ma est lecture.

Montrer un ou plusieurs livres ? Montrer mes bibliothèques ? Elles ne sont pas rangées depuis mon déménagement… Et puis, j’ai déjà photographié tout ça par le passé. Par contre, mon petit coin lecture à l’extérieur, ça, c’est nouveau !

Je vous souhaite un bon weekend et, si vous voulez aussi participer à ce projet photographique sur l’année, allez vite voir Ma !

Agir et penser comme un chat, et jus de pommes coings bio acheté au marché jeudi soir : très bon !

Rat a Week, édition estivale 2017

Marjorie – du blog Chroniques littéraires – lance un grand marathon de lecture : le Rat a Week, édition estivale qui se déroule du 3 juillet au 3 septembre 2017. Il est découpé par semaine (sur 9 semaines) et les participants honorent une ou plusieurs semaines au choix (ou toutes !). La seule obligation est de lire au moins 500 pages par semaine. Marjorie propose aussi des défis, des thématiques et bien sûr des catégories. Infos, logos et inscription chez Marjorie ou sur le groupe FB.

Je pense choisir la catégorie « Verre en terrasse » (500 pages par semaine, liberté totale dans le choix des livres) ou la catégorie « Tongs et paréo » (500 pages par semaine, liberté totale dans le choix des livres, un ou plusieurs défis) mais en fait il est possible de changer de catégorie chaque semaine alors j’aviserai 😉

Semaine du 3 au 9 juillet : j’ai laissé tomber cette première semaine, pas le temps de beaucoup lire, d’autant plus que je travaille jusqu’au samedi…

Semaine du 10 au 16 juillet : La brigade chimérique de Serge Lehman et Fabrice Colin (bande dessinée, 6 tomes, 300 pages), Le retour de Jules de Didier Van Cauwelaert (176 pages) et j’ai enfin lu La cucina d’Ines de Philippe Fusaro (88 pages). Total de 564 pages. J’ai profité du long weekend, il va falloir que je m’organise différemment pour les semaines suivantes.

Semaine du 17 au 23 juillet : cette semaine, c’est le Marathon Thriller/Policier alors je pense me concentrer sur des romans policiers. Hum, sans commentaire…

Semaine du 24 au 30 juillet : …

Semaine du 31 juillet au 6 août : …

Semaine du 7 au 13 août : …

Semaine du 14 au 20 août : …

Semaine du 21 au 27 août : …

Semaine du 28 août au 3 septembre : …

Image

Projet 52-2017 #26

Voici ma vingt-sixième participation (et je me rends compte qu’on est déjà à la moitié de l’année !) pour le Projet 52-2017 de Ma et cette semaine, le thème choisi par Ma est vert.

Facile puisque j’aime photographier les arbres ! Mais je vous mets un objet perso (vert bien sûr) en plus.

Je vous souhaite un bon weekend même s’il n’est pas très ensoleillé et, si vous voulez aussi participer à ce projet photographique sur l’année, allez vite voir Ma !

Clues, intégrale de Mara

Clues, intégrale de Mara.

Akileos, octobre 2016, 220 pages, 32 €, ISB 978-2-35574-285-9.

Genres : bande dessinée, policier.

Mara, de son vrai nom Margaux Kindhauser, naît le 9 juillet 1983 à Bâle en Suisse. Elle est autodidacte et elle fait tout : dessinatrice, scénariste et coloriste. Clues est sa première bande dessinée : une réussite ! Plus d’infos sur My little bazaar.

Lorsqu’elle était enfant, Emily a vu des choses qu’elle n’aurait pas dû voir sur le gang des Red Arrows. Sa mère, Mylena Emerson, l’a envoyée à New York. Devenue adulte, Emily Arderen revient à Londres pour découvrir pourquoi et comment sa mère est morte. Elle intègre le département de l’inspecteur Nathanaël Hawkins, spécialisé dans l’entomologie forensique naissante, à Scotland Yard. « Arderen, vous êtes dans un monde cruel et sans pitié. Un monde dans lequel on est mort si l’on ne frappe pas le premier. Un monde où la femme n’a pas sa place. Vous avez voulu intégrer la police, soit. Mais vous ne tarderez pas à réaliser que vous n’avez rien à y faire. Plus tôt vous en prendrez conscience, plus vite je serai débarrassé de vous. » Évidemment Emily va se montrer désobéissante, mais contre toute attente, elle sera aussi curieuse et efficace. Pourtant, le danger est plus important que ce qu’elle imaginait et elle met en danger la vie de policiers.

Dans Londres de la fin du XIXe siècle, cette histoire policière de style victorien est plus complexe qu’il n’y paraît ; elle est par ailleurs superbement illustrée. Après l’intégration d’Emily, difficile comme vous pouvez le comprendre en lisant l’extrait ci-dessus (c’était la mentalité misogyne de l’époque), la jeune femme et le lecteur vont de surprises en révélations ! Avec du rythme, du mystère, de l’action et des rebondissements. Mon tome préféré est le troisième, un flashback rédigé par Henry Feldman, le médecin légiste de Scotland Yard, ami de Nathanaël Hawkins. Le plus de cette intégrale, c’est un carnet de croquis de 26 pages en fin de volume. Le prix de 32 € peut sembler excessif mais si vous comptez les 4 tomes, ça représente 56,50 € en tout donc il y a finalement une belle économie.

Voici les 4 tomes de Clues réunis dans l’intégrale :

1. Sur les traces du passé, Akileos, juin 2008, 56 pages, 14 €, ISBN 978-2-35574-009-1

2. Dans l’ombre de l’ennemi, Akileos, mars 2010, 56 pages, 14 €, ISBN 978-2-35574-050-3

3. Cicatrices, Akileos, octobre 2012, 56 pages, 14 €, ISBN 978-2-35574-097-8

4. À la croisée des chemins, Akileos, octobre 2015, 56 pages, 14,50 €, ISBN 978-2-35574-224-8

Je me rappelle très bien avoir lu le premier tome à sa parution, mais le problème c’est l’attente entre les différents tomes et je n’avais jamais lu la suite… J’ai donc été ravie de découvrir cette intégrale, de pouvoir reprendre depuis le début et surtout de pouvoir lire toute l’histoire d’un coup ! Et, à la lecture, je comprends effectivement le long travail durant des années de Mara, au niveau de l’histoire, des dessins et des couleurs, bravo ! Si vous aimez la bande dessinée, l’Angleterre victorienne et les romans policiers, foncez !

Une dernière lecture pour le Mois anglais 2017 que je mets dans les challenges BD, Polars et thrillers et Un genre par mois (en juin, bande dessinée).

Image

Projet 52-2017 #25

Voici ma vingt-cinquième participation pour le Projet 52-2017 de Ma et cette semaine, le thème choisi par Ma est outil.

J’ai été embêtée pour ce thème car j’ai vraiment très peu d’outils comme vous pouvez le voir… !

Je vous souhaite un bon weekend ensoleillé et, si vous voulez aussi participer à ce projet photographique sur l’année, allez vite voir Ma !