Olivier Philipponneau, l’expo et la rencontre

Il y a une dizaine de jours, je vous parlais de sept magnifiques albums illustrés d’Olivier Philipponneau : à lire de toute urgence si vous ne connaissez pas ! Je veux aujourd’hui vous montrer la très belle exposition L’oiseau à deux becs qui dure jusqu’au 19 mars. Lors de ma rencontre avec l’auteur, j’ai fait dédicacer L’oiseau à deux becs. Un auteur fort abordable et gentil comme tout. J’en ai profité pour lui demander quelle sorte d’animal est Zébulon ! Voici sa réponse : une partie zèbre, une partie putois et une partie hérisson.

OlivierPhilipponneau1

OlivierPhilipponneau2

OlivierPhilipponneau3

Le diamant fou de Federico García Lorca

DiamantFouLe diamant fou de Federico García Lorca – Traduit de l’espagnol par André Belamich, Claude Couffon et Bernard Sesé – Illustré par Séverine Assous.

Éditions Michalon [lien], collection Album Tatou, octobre 2006, 43 pages, 15 €, ISBN 978-2-84186-329-7.

Genre : Poésie

C’est pour le Mois espagnol de Sharon que j’ai lu ces poèmes de Federico García Lorca. Cet auteur espagnol, né le 5 juin 1898, a été exécuté le 17 août 1936. Il jouait du piano, il chantait, il peignait, il écrivait, il avait voyagé à New York et à Cuba, il était engagé. Il était ami avec Salvador Dalí qui disait de lui qu’il était un diamant fou. Très belle biographie de García Lorca écrite par Héliane Bernard (p. 40 à 42) et un hommage (p. 2).

Les 18 poèmes présentés dans cet album illustré par Séverine Assous ont été écrits entre 1920 et 1936. Ils racontent la vie, les femmes, l’amour, la musique, New York et Cuba. Ce recueil est bien plus agréable à lire qu’un recueil habituel, académique. Les illustrations en double page sont intenses et colorées, elles entourent bien les poèmes. J’ai en fait découvert Federico García Lorca que je n’avais jamais lu et c’est une belle surprise !

MoisEspagnolMai2015-3Mon poème préféré est Suite (1923).

« Toute chanson

est une eau dormante

de l’amour.

Tout astre brillant

une eau dormante

du temps.

Un nœud

du temps.

Et tout soupir

Une eau dormante

du cri. »

Le cerf aux bois d’argent de Mani et Gabrielle Richard

[Article archivé]

Le cerf aux bois d’argent est un album illustré de Mani et Gabrielle Richard. Chemins de traverse, septembre 2011, collection L’Arche, 20 pages, 7,99 €, ISBN 978-2-313-00291-9.

Mani est l’auteur de cet ouvrage mais elle est aussi illustratrice et webdesigner.

Gabrielle Richard est l’illustratrice ; elle aime les univers étranges, merveilleux, oniriques.

Le cerf au bois d’argent est fier de ses bois, tellement fier qu’il se croit supérieur. Ses congénères ne supportent plus son arrogance et l’abandonnent dans « la forêt des illusions ». Seul, perdu au milieu de cette forêt magique, le cerf aux bois d’argent a faim, il a sommeil, il a soif mais il a trop peur car les végétaux lui disent tous qu’il perdrait ses bois s’il mangeait, s’il se reposait, s’il buvait.

Le cerf va-t-il se défaire de son orgueil et apprendre la tendresse, la chaleur fraternelle, la loyauté… ? Les dessins féeriques sont très beaux mais les couleurs psychédéliques rendent cet album un peu spécial ! J’espère que vous aimerez !

Une lecture pour les challenges Animaux du monde, Arche de Noé, Je lis aussi des albums, Petit Bac 2014 (catégorie Animal).

Vacarme de Gaëtan Dorémus

[Article archivé]

Vacarme est un album illustré de Gaëtan Dorémus paru aux éditions Notari dans la collection L’oiseau sur le rhino en avril 2014 (40 pages, 23 €, ISBN 978-2-940408-67-2).

Gaëtan Dorémus est né le 20 novembre 1976 à Lille (Nord). Il a étudié les Arts décoratifs à Strasbourg. Il a travaillé pour la presse ; il est auteur illustrateur d’albums pour la jeunesse depuis 2000. Plus d’infos sur http://gaetan.doremus.free.fr/.

Un éléphanteau en salopette bleue. Et un éléphant, ça a de grandes oreilles alors soient elles sont trop grandes et sensibles soit il y a vraiment trop de bruit partout ! La cocotte-minute, les klaxons, les voisins, la télévision… C’est TROP ! « Ce monde vraiment est trop bruyant » (p. 13).

Vacarme est un album sur le bruit et sur l’acceptation de soi (nous ne sommes pas silencieux, nous faisons du bruit, nous aussi) et des autres, sur la découverte des bruits de la nature aussi, plus calmes, plus reposants. Les dessins sont simples et colorés mais certaines illustrations sont faites avec des papiers collés. Un album original donc qui ravira les 3-6 ans et les curieux !

Une lecture pour les challenges Animaux du monde (éléphant), Arche de Noé et Je lis aussi des albums.