Où est Anne Frank ! d’Ari Folman et Lena Guberman

Où est Anne Frank ! d’Ari Folman et Lena Guberman.

Calmann Lévy, collection Graphic, octobre 2021, 160 pages, 18 €, ISBN 978-2-70218-079-2. Where is Anne Frank ? (2021) est traduit de l’anglais par Claire Desserrey.

Genres : littérature israélienne, bande dessinée, littérature jeunesse.

Ari Folman naît le 17 décembre 1962 à Haïfa en Israël. Il est réalisateur et scénariste pour le cinéma. Il est scénariste de cette bande dessinée. Je me disais bien que je connaissais ce nom : j’avais beaucoup aimé le film d’animation Valse avec Bachir (2008) et il a aussi réalisé le film d’animation Où est Anne Frank (2021), site officiel (en anglais ou en allemand) et vidéo de la bande annonce ci-dessous.

Lena Guberman naît en Israël et commence à dessiner et à s’intéresser à l’art dès l’enfance. Elle étudie la communication visuelle à l’Académie Betzalel à Jérusalem et en sort diplômée en 2003. Elle est illustratrice (albums illustrés, pour les journaux), sculptrice et travaille avec Ari Folman sur The Congress (2013). Plus d’infos sur son site officiel et sur sa page FB.

De nos jours, la maison d’Anne Frank se visite. Un soir d’orage, Kitty, son amie imaginaire, sort du livre et devient réelle mais invisible. Elle voit les portraits… « Anne ?! Otto ?!… Edith ?… Où sont-ils tous ? Je commence à avoir peur. » (p. 9).

12 juin 1942, Anne reçoit un journal pour son 13e anniversaire. « Non seulement je n’ai jamais écrit, mais il me semble que plus tard, ni moi ni personne ne s’intéressera aux confidences d’une écolière de 13 ans. Mais, à vrai dire, cela n’a pas d’importance, j’ai envie d’écrire et bien plus encore de dire vraiment ce que j’ai sur le cœur une bonne fois pour toutes à propos d’un tas de choses. » (p. 13).

Bon, je ne raconte pas l’histoire, (presque) tout le monde la connaît et que vous la connaissiez ou non, lisez cette belle bande dessinée émouvante ! Mais je veux noter quelques extraits. « Anne, ma chérie, ta plus grande force, c’est ton imagination (son père, p. 54). « Personne n’en revient jamais. On raconte que ce sont des camps d’extermination. Ils séparent les hommes des femmes, les enfants des adultes. Ils tuent ceux qui sont trop faibles ou trop vieux. » (monsieur Dussel, p. 65). « Je me rends compte que cela ne nous mène nulle part. On aurait mieux fait de ne pas se cacher. Mieux vaut mourir que nourrir l’espoir que quelque chose de positif va se produire. Je n’en ai jamais eu peur, parce qu’au pire, je verrai l’au-delà comme dans la mythologie grecque : un paradis entouré de cinq fleuves magnifiques. » (Margot, la sœur d’Anne, 31 décembre 1944, p. 100).

Quant à Kitty, elle est invisible lorsqu’elle est dans la maison d’Anne Frank, mais si elle sort, elle devient visible aux yeux de tous et si elle s’éloigne du journal d’Anne, elle s’évapore. Elle est recherchée par la police car elle est partie avec le journal mais elle rencontre Peter (l’ami d’Anne s’appelait Peter) qui aide des réfugiés : il va l’aider et lui faire comprendre ce qui est arrivé à Anne et à sa famille.

Les dessins sont très beaux, l’histoire très fluide et j’aimerais bien voir le film d’animation. L’objectif des deux auteurs, avec ce roman graphique transposé à notre début de XXIe siècle, est « de toucher le plus grand nombre de jeunes lecteurs du monde entier. » (p. 156) et de faire comprendre qu’encore maintenant il y a des enfants et des familles qui sont touchés par la guerre et ont besoin d’aide. Une histoire profondément humaniste (et c’est bien un ! et pas un ? dans le titre).

Ils ont lu ce roman graphique (et/ou vu le film) : Bazaart de Baz’art, Calypso d’Aperto libro, Karine de Les chroniques de Koryfée, Mamzelle Potter, Raphaéla de CinéChronicle, d’autres ?

Pour 2023 sera classique (pour l’adaptation du Journal d’Anne Frank), ABC illimité (lettre F pour nom), BD 2023, La BD de la semaine (plus de BD de la semaine chez Moka), Bingo littéraire d’Hylyirio (case n° 2, une BD ou un manga, 3e billet), Challenge lecture 2023 (catégorie 25, un livre sur le thème de la seconde guerre mondiale), Jeunesse & young adult #12, Lire (sur) les minorités ethniques (j’ai vérifié, les Juifs ont toujours été une minorité ethnique, religieuse et persécutés…), Littérature de l’imaginaire #11 (je mets dans ce challenge parce que l’amie imaginaire prend vie, c’est donc du fantastique), Petit Bac 2023 (catégorie Prénom pour Anne), Tour du monde en 80 livres (Israël), Un genre par mois (en février, du rires au larmes, (romans feel good ou) drame).

Publicité