Défi du 20 janvier 2023

Découvrez les thèmes de l’année sur Défi du 20 – 2023. En janvier, le thème est un métier, une passion. Les liens chez Passiflore.

Je vais donc vous parler de mon métier : je suis bibliothécaire et ce métier est passionnant surtout quand, comme moi, on lit depuis l’âge de 3 ans, on a beaucoup de livres, on rédige des fiches de lectures, on fait des classements, on se tient au courant de l’actualité littéraire et culturelle depuis presque toujours (quand internet n’existait pas, je contactais les éditeurs pour qu’ils m’envoient leurs catalogues papiers), etc. Mais il ne suffit pas de lire beaucoup pour être bibliothécaire ! Il faut aimer le contact avec le public, il faut arriver à parler en public, il faut savoir conseiller et donner envie, et tellement d’autres choses parce qu’il n’y a pas que les livres et les magazines en médiathèque, il y a aussi des CD musicaux ou des textes lus, des DVD, du multimédia…

J’aime les rencontres littéraires, les concerts, les spectacles, les expos… Pour la photo, je l’ai prise samedi dernier lors de la présentation des 6 romans finalistes du Prix La Passerelle 2023 et je l’ai réduite car ce n’est pas évident de montrer des personnes (même si elles forment un groupe).

Je vous souhaite un bon week-end et vous donne rendez-vous le 20 février avec le thème ombres et lumières.

Publicité

Défi du 20 – 2023

J’ai pris un grand plaisir à participer à l’atelier d’écriture, Défi du 20, en 2021 et en 2022 donc je rempile pour le Défi du 20 – 2023.

Joli nouveau logo (made by Lydia) et les thèmes chez Passiflore.

Les thèmes 2023 (je rajouterai les liens vers mes billets)
Janvier = un métier, une passion
Février = ombres et lumières
Mars = à la campagne
Avril = reflets
Mai = fleurs des villes, fleurs des champs
Juin = rouge
Juillet = eau douce, eau salée
Août = duo, trio, multiple
Septembre = graines, fruits, légumes
Octobre = transports
Novembre = étangs, cascades, ruisseaux
Décembre = musique

Défi du 20 décembre 2022

Après une première année de l’atelier d’écriture Le défi du 20 en 2021, je continue avec les nouvelles consignes et le nouveau joli logo coloré (créé par Soène) chez Passiflore, où vous pouvez consulter toutes les infos.

En janvier c’était 1 peintre, en février 2 poètes, en mars 3 chanteurs, en avril 4 titres de livres, en mai 5 oiseaux, en juin 6 arbres, en juillet 7 légumes, en août 8 fleurs, en septembre 9 prénoms, en octobre 10 animaux, en novembre mot de 11 lettres et en décembre, c’est 12 signes du zodiaque.

Je ne veux pas vous parler des signes du zodiaque utilisé dans le monde occidental, le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Cancer, le Lion, la Vierge, la Balance, le Scorpion, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau et les Poissons, car les repères astrologiques ont changé depuis la création (par les Hindous et les Hébreux) de ce zodiaque.

Alors ? Je vais vous parler du zodiaque asiatique, souvent appelé zodiaque chinois. Connaissez-vous les légendes ? Certaines disent que Bouddha invita les animaux à un banquet, d’autres que c’est l’Empereur qui les invita en envoyant son serviteur, mais peu importe : les deux figurent la divinité. L’Empereur voulait organiser une course et récompenser les douze premiers arrivés par un banquet divin et… leur passage à la postérité puisque chacun marquerait une année – dans leur ordre d’arrivée – ainsi il serait possible de compter l’âge par cycle de douze ans. Mais la course était difficile car il fallait traverser une rivière et bon nombre d’animaux ne savaient pas nager…

Il existe plusieurs histoires qui racontent les aventures des animaux car certains ont utilisé des subterfuges (pour ne pas dire triché). Par exemple, le rat est monté sur la tête du bœuf, avec son accord, pour traverser la rivière mais a sauté le premier devant l’Empereur, le bœuf se retrouvant deuxième. Ou le serpent glissant dans l’eau entre les pattes du cheval pour l’effrayer et grimper sur la rive avant lui pour la sixième place, le cheval arrivant septième. D’autres s’entraidèrent comme la chèvre, le singe et le coq qui arrivèrent ensemble sur un radeau. Vous pouvez lire de nombreux contes et récits asiatiques (chinois, coréens, japonais, vietnamiens…) qui narrent les aventures de ces douze animaux. Dans certains pays, la terminologie change, selon si cet animal y existe ou pas (voir ci-dessous).

1er. Rat (ou Souris) 鼠 (shŭ) associé au yang
2e. Bœuf / Buffle (ou Vache) 牛 (niú) associé au yin
3e. Tigre 虎 (hŭ) associé au yang
4e. Lapin (ou Lièvre ou Chat) 兔 (tù) associé au yin
5e. Dragon (ou Lézard) 龍 (lóng) associé au yang
6e. Serpent 蛇 (shé) associé au yin
7e. Cheval 馬 (mă) associé au yang
8e. Chèvre (ou Mouton) 羊 (yáng) associé au yin
9e. Singe 猴 (hóu) associé au yang
10e. Coq (ou Phénix) 鷄 (jī) associé au yin
11e. Chien 狗 (gŏu) associé au yang
12e. Cochon (ou porc, sanglier ou même éléphant) 猪 (zhū) associé au yin.

Ces 12 animaux forment donc un cycle de 12 ans qui revient à chaque fois dans l’ordre de leur arrivée mais d’autres éléments rentrent en compte comme le yin 陰 et le yang 陽 (voir ci-dessus) et surtout les 5 éléments, Métal 金 (jin), Bois 木 (mù), Eau 水 (shuĭ), Feu 火 (huŏ) et Terre 土 (tŭ) à tour de rôle ce qui donne 5 cycles de 12 ans soit un cycle de 60 ans (qui revient tous les 60 ans).

Le Nouvel an ‘chinois’ est plutôt le Nouvel an lunaire puisqu’il concerne plusieurs pays d’Asie (les pays où il existe du bouddhisme). Depuis le 1er février 2022, nous sommes dans l’année du Tigre d’Eau et ce jusqu’au 21 janvier 2023. Du 22 janvier 2023 au 9 février 2024, nous serons dans l’année du Lapin (ou Lièvre ou Chat) d’Eau mais je vous en reparlerai d’ici là.

Voilà j’espère que tout ça vous a plu et vous donnera envie de lire des histoires et des contes sur ces 12 animaux et je vous souhaite une bonne fin d’année puisque c’est le dernier atelier d’écriture de 2022. Vous pouvez consulter les billets des autres participant(e)s chez Passiflore. Et j’ai hâte de voir ce que Passiflore nous concocte pour 2023 !

Défi du 20 novembre 2022

Après une première année de l’atelier d’écriture Le défi du 20 en 2021, je continue avec les nouvelles consignes et le nouveau joli logo coloré (créé par Soène) chez Passiflore, où vous pouvez consulter toutes les infos.

En janvier c’était 1 peintre, en février 2 poètes, en mars 3 chanteurs, en avril 4 titres de livres, en mai 5 oiseaux, en juin 6 arbres, en juillet 7 légumes, en août 8 fleurs, en septembre 9 prénoms, en octobre 10 animaux et en novembre c’est mot de 11 lettres.

Pendant un moment, j’ai pensé qu’il fallait 11 mots de 11 lettres mais Passiflore m’a dit : un mot de 11 lettres, un seul OK… Mais quoi en faire… un court texte, un acrostiche (j’en ai déjà rédigé un pour le mois d’octobre avec les animaux), un poème… ? Je suis bien embêtée… En plus, des mots de 11 lettres, il y en a énormément (près de 60 000 en français mais beaucoup sont des verbes conjugués).

Après avoir hésité entre plusieurs mots, je choisis Alexandrins pour parler un peu de poésie.

La poésie en alexandrins naît dans un poème du Roman d’Alexandre de Lambert le Tort (recueil de légendes sur Alexandre le Grand). Dans ce poème épique du XIIe siècle, chaque vers contient 12 syllabes donc des alexandrins mais le terme n’est utilisé qu’au XVe siècle. Je vous passe de difficiles explications sur les deux hémistiches et vous dis simplement que chaque vers est composé de deux parties ce qui donne 6 syllabes, 1 césure, 6 syllabes. C’est bon, vous suivez ?

Les alexandrins sont cependant peu utilisés en France avant le XVIe siècle, les vers héroïques étant décasyllabiques (10 syllabes). Mais les poètes du groupe la Pléiade, en particulier le célèbre Pierre de Ronsard (1524-1585) et le moins célèbre Jean-Antoine de Baïf (1532-1589), qui sont amis, pratiquent les alexandrins qui s’imposent en poésie (au XVIe siècle) puis au théâtre (au XVIIe siècle). Les alexandrins sont d’abord classiques et vantés par Nicolas Boileau (1636-1711) puis romantiques avec le grand Victor Hugo (1802-1885) et bien sûr Paul Verlaine (1844-1996) et Arthur Rimbaud (1854-1891).

Pour l’époque moderne : au XXe siècle c’est un poète français d’origine ukrainienne, Emmanuel Lochac, né à Kiev le 27 mars 1886 et dont la famille émigre en France (à Paris) en 1894 qui remet au goût du jour les alexandrins avec ses célèbres Monostiches (1936), des poèmes très courts en un seul alexandrin. Il meurt le 10 novembre 1956 à Nice. Et en ce début de XXIe siècle, les alexandrins sont devenus des vers blancs (non rimés ou en prose) comme C’est une chose étrange à la fin que le monde de Jean d’Ormesson, (Noyelles, 2010) ou Visibles de l’espace, où nos vies s’égalisent dans En camping-car d’Ivan Jablonka (Seuil, 2018), deux livres que je n’ai pas lus.

Mais, vous voyez, les alexandrins ont encore de beaux jours devant eux et c’est tant mieux, n’est-ce pas ? D’ailleurs, j’aimerais bien lire Alexandrin ou l’Art de faire des vers à pieds, une bande dessinée de Pascal Rabaté et Alain Kokor (Futuropolis, 2017).

Vous trouverez les billets des autres participant(e)s chez Passiflore et je vous donne rendez-vous le 20 décembre avec 12 signes du zodiaque (ci-dessous, le tableau des thèmes pour 2022 mais le thème de décembre est le dernier de l’année).

Défi du 20 octobre 2022

Après une première année de l’atelier d’écriture Le défi du 20 en 2021, je continue avec les nouvelles consignes et le nouveau joli logo coloré (créé par Soène) chez Passiflore, où vous pouvez consulter toutes les infos.

En janvier c’était 1 peintre, en février 2 poètes, en mars 3 chanteurs, en avril 4 titres de livres, en mai 5 oiseaux, en juin 6 arbres, en juillet 7 légumes, en août 8 fleurs, en septembre 9 prénoms et en octobre c’est 10 animaux.

Cliquez

D’après les dictionnaires et les encyclopédies, les animaux (Animalia) sont des êtres animés donc vivants mais qui sont aussi hétérotrophes (ils se nourrissent de substances organiques) et possèdent du collagène (protéine) dans leur matrice extracellulaire – ou ciment intercellulaire – (soit des glycoprotéines, des protéines et des glycosaminoglycanes chez les animaux alors que ce sont des pectines dans les végétaux). Le zoologiste français Paul Bert (1833-1886) les a définis comme ayant un appareil digestif, un appareil respiratoire, un appareil excréteur, un appareil circulatoire et un appareil nerveux ce qui inclut les « bêtes » et les humains. Ça va, pas trop compliqué ?

Mais comment illustrer ce thème avec du texte et de l’image ? J’espère que ce que j’ai imaginé – acrostiche et photos provenant du site Monde-animal.fr (sauf pour les deux animaux en X) – vous plaît.

Vous trouverez les billets des autres participant(e)s chez Passiflore et je vous donne rendez-vous le 20 novembre avec un mot (ou des mots ?) de 11 lettres (ci-dessous, le tableau des thèmes pour l’année).

Défi du 20 septembre 2022

Après une première année de l’atelier d’écriture Le défi du 20 en 2021, je continue avec les nouvelles consignes et le nouveau joli logo coloré (créé par Soène) chez Passiflore, où vous pouvez consulter toutes les infos.

En janvier c’était 1 peintre, en février 2 poètes, en mars 3 chanteurs, en avril 4 titres de livres, en mai 5 oiseaux, en juin 6 arbres, en juillet 7 légumes, en août 8 fleurs et en septembre, c’est 9 prénoms (d’enfants).

Comment illustrer 9 prénoms d’enfants ?… Et puis j’ai eu cette petite idée : écrire des prénoms (au hasard) selon que le nom d’une police de caractère corresponde à un prénom ! C’est tout simple mais, avec la reprise du travail, mardi 20 justement, je n’ai pas pensé à programmer le billet donc j’ai deux jours de retard, désolée…

Vous trouverez les billets des autres participant(e)s chez Passiflore et je vous donne rendez-vous le 20 octobre avec le thème 10 animaux (ci-dessous, le tableau des thèmes pour l’année).

Image

Défi du 20 août 2022

Après une première année de l’atelier d’écriture Le défi du 20 en 2021, je continue avec les nouvelles consignes et le nouveau joli logo coloré (créé par Soène) chez Passiflore, où vous pouvez consulter toutes les infos.

En janvier c’était 1 peintre, en février 2 poètes, en mars 3 chanteurs, en avril 4 titres de livres, en mai 5 oiseaux, en juin 6 arbres, en juillet 7 légumes et en août c’est 8 fleurs.

Cliquez !

Ma petite histoire. Je suis un peu en retard car j’avais préparé 8 photos de fleurs mais je voulais faire un montage et je n’ai pas pu hier soir (je me suis couchée très tôt, 21:30, deux soirs de suite, malgré les siestes de l’après-midi). J’aime beaucoup les fleurs (non coupées !) mais je ne connais pas toujours le nom des celles que je photographie et parfois j’ai bien du mal à trouver… Vous reconnaîtrez (si je ne me trompe pas) du laurier rose (foncé en haut à gauche et clair en bas à droite) et du laurier blanc (en bas au milieu), des passiflores (au milieu à gauche), du mimosa (au milieu à droite) et des lys orientaux Stargazer (en bas à droite). Pour les deux fleurs du haut (milieu et gauche), les jaunes et les blanches avec du rose foncé, je ne sais pas ce que c’est alors si vous pouviez éclairer ma lanterne, merci ! Mes fleurs préférées sont celles de couleur orange mais il n’y en a pas (!) alors j’ai choisi cette couleur pour le texte du milieu. Je vous souhaite un bon week-end 🙂

Vous trouverez les billets des autres participant(e)s chez Passiflore et je vous donne rendez-vous le 20 septembre avec le thème 9 prénoms (ci-dessous, le tableau des thèmes pour l’année).

Image

Défi du 20 juillet 2022

Après une première année de l’atelier d’écriture Le défi du 20 en 2021, je continue avec les nouvelles consignes et le nouveau joli logo coloré (créé par Soène) chez Passiflore, où vous pouvez consulter toutes les infos.

En janvier c’était 1 peintre, en février 2 poètes, en mars 3 chanteurs, en avril 4 titres de livres, en mai 5 oiseaux, en juin 6 arbres et en juillet c’est 7 légumes.

Un atelier d’écriture un peu spécial puisque ça sera une recette de salade. Vous connaissez la salade de riz bien sûr ! J’ai remplacé le riz par des coquillettes donc voici la salade de coquillettes !

Sur la photo ci-contre, vous pouvez voir une courgette, trois petits poivrons de couleurs différentes (jaune, orange, rouge), un mini-concombre, des épis de maïs, des tomates en branches (bon, je sais la tomate est un fruit donc je ne la compterai pas en légume), des cornichons, des petits oignons blancs et des artichauts, ce qui fait neuf mais, pour pallier au fait que les poivrons sont les mêmes légumes, j’ai rajouté dans la salade des oignons rouges, des échalions et des feuilles de basilic (frais, en pot).

Pour que ça soit plus digeste, j’ai fait revenir les poivrons, oignons et échalions dans de l’huile d’olive. En plus j’ai rajouté des œufs cuits durs. Huiles = huile d’olive de Crète et un peu d’huile de pépins de courge (bio) et vinaigre = vinaigre balsamique. Vous pouvez voir la salade sur la photo ci-contre.

Vous trouverez les billets des autres participant(e)s chez Passiflore et je vous donne rendez-vous le 20 juillet avec le thème 7 légumes (ci-dessous, le tableau des thèmes pour l’année).

Défi du 20 juin 2022

Après une première année de l’atelier d’écriture Le défi du 20 en 2021, je continue avec les nouvelles consignes et le nouveau joli logo coloré (créé par Soène) chez Passiflore, où vous pouvez consulter toutes les infos.

En janvier c’était 1 peintre, en février c’était 2 poètes, en mars c’était 3 chanteurs, en avril c’était 4 titres de livres, en mai c’était 5 oiseaux et en juin c’est 6 arbres.

Voici une photo avec 6 arbres (5 grands en premier plan à droite et 1 plus petit à gauche). Vous pouvez cliquer sur la photo. Bien sûr c’est agréable qu’il y ait des arbres en ville, ils apportent de l’ombre et un habitat pour les oiseaux mais ils souffrent de la pollution et du bruit… Il y a même une très belle chanson consacrée aux arbres qui vivent en milieu urbain (vidéo ci-dessous).

Vous trouverez les billets des autres participant(e)s chez Passiflore et je vous donne rendez-vous le 20 juillet avec le thème 7 légumes (ci-dessous, sous la vidéo, le tableau des thèmes pour l’année).

Les plumes chez Émilie 2022 #1

Eh bien, il n’y avait pas eu d’atelier d’écriture Les plumes depuis des mois (novembre 2021) et j’apprends hier soir (vendredi) que les plumes sont de retour avec l’annonce ici, la collecte des mots ici (à laquelle je n’ai pas participé) sur le thème des retrouvailles et la récolte des mots ici.

Alors, les mots à utiliser sont : émotion, partager, festif, réjouissance, rendez-vous, impatience, se souvenir, joie, verre, pétiller, épicurien, éternel, éphémère et il est possible d’utiliser l’expression (latine) in illo tempore.

Retrouvailles

In illo tempore – en ce temps-là… Nous nous souvenons d’un rendez-vous que nous attendions avec impatience et dont nous nous faisions une joie de participer tous ensemble puisque ce précieux rendez-vous festif – quoiqu’à distance – était un atelier d’écriture. Mais les aléas de la vie nous apprennent que tout est éphémère… Et cette semaine, c’est avec une grande émotion que nous apprenons le retour des Plumes ! La réjouissance nous a alors tous happés bien fort et en bons épicuriens que nous sommes, nous levons nos verres et, à défaut de Champagne (pour ceux qui n’en boivent pas), ce sont nos yeux et nos cœurs qui pétillent à l’idée de partager à nouveau nos textes. Finalement, l’écriture, le partage et l’amitié sont éternels. Re-bienvenue à tous et bon week-end !