Journal de bord 6-2021

Bonsoir à vous, c’est avec 3 jours de retard que je publie ce journal de bord car je n’avais pas terminé les rubriques films et séries. Après le Journal de bord 01-2021, le Journal de bord 02-2021, le Journal de bord 03-2021, le Journal de bord 04-2021 et le Journal de bord 05-2021, voici le Journal de bord de juin 2021.

Un « petit » mois avec deux ateliers d’écriture (les Plumes et le Défi du 20), deux rendez-vous photographiques hebdomadaires (le lundi et le samedi), deux marathons de lecture, quelques coups de… (vent, blues, cœur, gueule) et un premier Papotage de lecture. La reprise du travail en présentiel le 8 juin, une animation littéraire avec les résultats du Prix La Passerelle 2021 et une expo.

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : le Mois anglais (10e édition !), le Challenge de l’été (Tour du monde) #2 et le S4F3 #7.

Les livres que j’ai lus : Sa Majesté mène l’enquête 1 – Bal tragique à Windsor de S.J. Bennett (Presses de la Cité, 2021, 352 pages). Toto ninja chat 1 – L’évasion du cobra royal de Dermot O’Leary (Gallimard, 2019, 208 pages). Le silence de Don DeLillo (Actes Sud, 2021, 112 pages). L’été de la sorcière de Nashiki Kaho (Philippe Picquier, 2021, 168 pages). La librairie de tous les possibles de Shinsuke Yoshitake (Milan, 2018, 104 pages). Le Chancellor : journal du passager J.-R. Kazallon de Jules Verne (Omnibus, 2001, 154 pages). Maître Zacharius ou l’horloger qui avait perdu son âme de Jules Verne (Ouest France, 2000, 70 pages). Quand viendra la vague d’Alice Zeniter (L’Arche, 2019, 80 pages). Le Ladies Football Club de Stefano Massini (Globe, 2021, 192 pages). Soit 1440 pages.

Les BD et mangas : Raven & l’ours 2 de Bianca Pinheiro (La boîte à bulles, 2018, 80 pages). Solo 1 – Les survivants du chaos d’Oscar Martin (Delcourt, 2014, 128 pages). Avant de partir de Mi-Jin Jung et Ja-Seon Gu (Sarbacane, 2019, 64 pages). Wandering Souls de Zelihan (H2T, tome 1, 2020, 228 pages, tome 2, 2021, 212 pages soit 440 pages en tout). Le souffle du géant de Tom Aureille (Sarbacane, 2021, 160 pages). Le baron perché de Claire Martin (Jungle, 2021, 128 pages). Soit 1000 pages.

Soit 16 lectures dont 7 BD et 2440 pages (quelques notes de lectures seront publiées en juillet).

Les livres que j’ai acheté: Sa Majesté mène l’enquête 1 – Bal tragique à Windsor de S.J. Bennett et Toto ninja chat 1 – L’évasion du cobra royal de Dermot O’Leary pour le Mois anglais #10 + Miaou n° 15 (juillet-août 2021) et Epsiloon n° 1 (nouveau magazine d’actualité scientifiques, juillet 2021).

Les films que j’ai vus : Kin le commencement réalisé par Josh et Jonathan Baker en 2018 est un film de science-fiction américain et canadien dont j’avais vu la bande annonce au cinéma et qui se laisse regarder, j’imagine qu’il y aura une suite (ou pas). Imposture réalisé par Julien Despaux en 2017 est un drame français avec Alice/Laura Smet qui se bat pour récupérer son identité volée par une autre femme. Les films documentaires sont Le roman de Renan réalisé par Anne Gintzburger en 2020 sur Renan, un enfant brésilien de 10 ans, adopté par Philippe et François après six ans de combat, Sapiens et la musique fut et Échos de l’Antiquité, deux films sur Arte sur l’histoire de la musique dans la Préhistoire et l’Antiquité (j’ai appris des choses surprenantes).

Télévision : comme d’habitude, en soirée avec Arte, documentaire (souvent animalier) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2). Quelques morceaux d’émissions musicales comme Basique ou Taratata (France2) ou concerts d’Arte, et j’ai regardé La fête de la musique à Roland Garros sur France2 pour la 40e édition (même s’il y avait des artistes que je n’aime pas, j’ai trouvé que c’était pas mal). D’ailleurs, en parlant de Roland Garros, j’ai aussi vu quelques images du tennis mais aucun match complet.

Les séries que j’ai vues : j’ai terminé Almost Paradise (13e rue), Astrid et Raphaëlle saison 2 (France2), Bull saison 5 (M6), Luther (TF1) et Wynonna Earp saison 4 (Syfy), il ne me reste que 3 épisodes de Hawaii 5.0 saison 10 (dernière saison). J’ai commencé Blacklist Redemption, une série américaine thriller en 8 épisodes mais j’ai réalisé que je l’avais déjà vue donc je n’ai pas continué. Les nouvelles séries sont Agatha Raisin saison 3, série policière anglaise en 4 épisodes (chaque épisode dure 1 heure et demie) sur France3, série adaptée des romans de MC Beaton, The Outpost saison 3, série américaine de fantasy en 13 épisodes sur Syfy, La meute, série policière chilienne (c’est la première fois que je vois une série chilienne) en 8 épisodes sur Arte (très violent et il faut que je vois la suite en replay). J’ai commencé à regarder en replay The hunt for a killer, série policière suédoise en 6 épisodes diffusée sur 13e rue mais je n’ai pas eu le temps de regarder la suite (peut-être que le replay est encore disponible).

J’espère que ce sixième Journal de bord de l’année vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois de juillet.

<- Journaux de bord 2020. <- Journal de bord 01-2021. < – Journal de bord 02-2021. < – Journal de bord 03-2021. < – Journal de bord 04-2021. < – Journal de bord 05-2021.

Summer Short Stories of SFFF – S4F3 #7

J’ai failli oublier de m’inscrire à cette nouvelle édition ! Je ne connaissais pas ce challenge pour les trois premières éditions mais j’ai participé en 2018 (13 lectures), en 2019 (2 lectures) et en 2020 (7 lectures) et voici donc la 7 édition du Summer Short Stories of SFFF soit S4F3 #7 qui dure du 21 juin au 21 septembre 2021.

Infos, logo et inscription chez Lutin82 (Albédo) avec formulaire pour déposer les liens.

Apparemment l’objectif est toujours de lire de la littérature de l’imaginaire c’est-à-dire science-fiction, fantastique, fantasy = SFFF (livres, anthologies, essais et recueils de nouvelles).

Mes lectures pour ce challenge

1. Le Chancellor : journal du passager J.-R. Kazallon de Jules Verne (Omnibus, 2001, France, 1875)

2. Maître Zacharius ou l’horloger qui avait perdu son âme de Jules Verne (Ouest France, 2000, France 1854)

3. Le silence de Don DeLillo (Actes Sud, 2021, États-Unis)

4. Wandering Souls (2 tomes) de Zelihan (H2T, 2020-2021, France)

5. Quand viendra la vague d’Alice Zeniter (L’Arche, 2019, France)

6. La cité du Soleil de Tommaso Campanella (1602, Italie)

Challenge de l’été (Tour du monde) #2 avec Pingouin Vert

Après la 1ère édition l’été dernier (que j’avais honorée avec deux tours et demi), Petit Pingouin Vert organise le Challenge de l’été – Tour du monde #2 qui se déroule du 21 juin au 21 septembre 2021.

Infos, logo et inscription chez Petit Pingouin Vert et sur son Instagram (mais je n’y suis toujours pas).

L’objectif est toujours de lire 9 livres (romans, BD, comics, manga, essais, etc.) mais, cette année, il ne faut pas tenir compte de la nationalité des auteurs, puisque c’est l’intrigue qui compte. C’est-à-dire qu’il faut lire 9 livres dont l’intrigue se déroule dans 9 pays différents (hors notre pays).

Il y a 3 niveaux à atteindre : 3 pays = Voyageur débutant, 6 pays = Grand voyageur, 9 pays = Voyageur expérimenté et il est possible de valider une deuxième fois le challenge (mais avec 9 nouveaux pays).

Mes 9 destinations pour ce challenge estival

1. Angleterre avec la visite de Londres en particulier du quartier de Camden avec Toto Ninja Chat et l’évasion du cobra royal de Dermot O’Leary (Gallimard, 2019) et à Sheffield avec Le Ladies Football Club de Stefano Massini (Globe, 2021)

2. Suisse, dans la ville de Genève au XVe siècle avec Maître Zacharius ou l’horloger qui avait perdu son âme de Jules Verne (Ouest France, 2000, France, 1853-1854)

3. Corée du Sud avec Trois contes coréens : Le tigre et le kaki séché, Frère Lune et Sœur Soleil, Deux bons frères (KBS World)

Niveau Voyageur débutant atteint 🙂

4. États-Unis avec Le silence de Don DeLillo (Actes Sud, 2021)

5. Japon avec L’été de la sorcière de Nashiki Kaho (Philippe Picquier, 2021)

6. Ceylan avec La cité du Soleil de Tommaso Campanella (1602, l’auteur est Italien)

Niveau Grand voyageur atteint 🙂

7. Pérou avec La fleur perdue du chaman de K de Davide Morosinotto (L’école des loisirs, 2021, l’auteur est Italien)

8. Italie avec Le Baron Perché de Claire Martin (Jungle, 2021, France / Italie, 1957)

9.

Mois anglais #10 – juin 2021

Comme je le disais en début d’année dans A year in England 2021, j’ai participé aux précédentes éditions du Mois anglais. Sur un ancien blog, 1ère édition en 2011-2012 (4 billets), 2e édition en 2013 (8 billets), 3e édition en 2014 (1 billet). Sur ce blog, 4e édition en 2015 (12 billets + bilan), 5e édition en 2016 (2 billets), 6e édition en 2017 (5 billets), 7e édition en 2018 (6 billets), 8e édition en 2019 (4 billets) et 9e édition en 2020 (7 billets).

En ce mois de juin, voici donc le Mois anglais 10e édition, c’est énorme ! Infos, programme (je pense plutôt publier en « billets libres »), superbes logos et inscription chez Lou et chez Titine + groupe FB. Bon Mois anglais à tous les participants, bonnes lectures et belles découvertes !

Mes billets pour ce Mois anglais

1. Sa Majesté mène l’enquête 1 – Bal tragique à Windsor de S.J. Bennett (Presses de la Cité, 2021, 352 pages).

2. Toto Ninja Chat et l’évasion du cobra royal de Dermot O’Leary (Gallimard, 2019, 208 pages).

Un petit Mois anglais (c’était à prévoir avec la reprise du travail en présentiel) mais je suis contente car j’ai lu et aimé les deux romans que j’avais achetés exprès.

Breaking news : j’ai lu Le Ladies Football Club de Stefano Massini (Globe, 2021, 192 pages) le 30 juin avant minuit (avant 23 heures même et en rédigeant ma chronique au fur et à mesure de la lecture, elle sera en ligne vendredi matin), l’auteur est Italien mais l’histoire se déroule à Sheffield en Angleterre de 1917 à 1918.

Challenge Cottagecore de MissyCornish

Alors, je vous explique, le blog de MissyCornish – Art de lire – fête ses 12 ans et elle a créé son premier challenge, le Challenge Cottagecore, le 29 avril pour durer du 1er mai au 30 septembre 2021.

Je vous avoue que c’est la première fois que je m’inscris à un challenge en craignant de ne pas le réussir, c’est que MissyCornish a fait fort ! Mais n’est-ce pas là, finalement, un véritable challenge pour moi ?

Déjà, je ne savais pas ce qu’était le cottagecore (jamais ni entendu ni vu ce mot) mais voici ce qu’elle nous en dit : « ‘Le Cottagecore est l’art de mettre en scène une version romancée (et très idéalisée) de la vie agreste (avec le bon angle et le bon filtre)’. Pour ce qui est du domaine littéraire, c’est avant tout une sous-catégorie qui invite le lecteur à célébrer la nature dans tous ses états. L’ambiance enchanteresse et bucolique d’Anne de Green Gables donne parfaitement le ton de ce nouveau genre qui tire principalement son inspiration des ambiances champêtres du XIXe siècle. »

MissyCornish nous invite donc à « aborder la lecture avec optimisme » et nous dit que « L’objectif principal est de découvrir des lectures réconfortantes (pouvant aussi être parfois mélancoliques) afin de renouer avec les petits plaisirs de la vie. Ce challenge fait ainsi avant tout l’éloge de la nature. […] ».

Elle a créé 5 catégories :

1. The cottagecore lifestyle – Magazines, documentaires autour du jardinage, couture, cuisine, ambiances cocooning…

2. Retour aux sources – Des histoires qui se déroulent en pleine campagne, dans la forêt, (peut-être loin de la civilisation). Exemples : Loin de la foule déchaînée ou Les forestiers de Thomas Hardy, La petite maison dans la prairie de Laura Ingalls Wilder, etc.

3. Les propriétés et jardins dissimulés – Secrets de familles, sagas familiales à la campagne dans un cottage ou manoir. Exemples : Le jardin secret de F. H. Burnett, Les brumes de Riverton de Kate Morton, etc.

4. Rêveries au bord de l’eau – Des histoires qui se déroulent au bord de la mer, d’un étang, d’un marais tout en conservant une ambiance champêtre et romantique. Exemples : Les dames de la côte de Nina Companeez, Le blé en herbe de Colette, Le chant des écrevisses de Delia Owens, etc.

5. Contes et légendes campagnards – Des éditions illustrées telles que les Mythes des Léprechauns (légendes irlandaises) ou les histoires pour enfants de Beatrix Potter.

Eh bien, j’ai déposé un commentaire lundi en fin d’après-midi pour dire à MissyCornish que je réfléchissais… Tu parles, j’ai rédigé mon billet de présentation dans la foulée et jamais billet de présentation n’a été aussi long ! Ce qui permet de caser les 4 logos, mouah ah ah ! Mais ce n’est pas tout, pour infos supplémentaires avec conditions de validation (ben non, je n’ai pas tout dévoilé), lectures communes (chaque fin de mois), très beaux logos et inscription, allez chez MissyCornish + le groupe FB que j’ai rejoint dès lundi soir. Comment ça, je suis incorrigible, mais non simplement optimiste, c’est bien ce que demande MissyCornish, non ?

Mes billets pour ce challenge

1. Le dernier loup de László Krasznahorkai (Cambourakis, 2019, Hongrie) pour la catégorie 2, Retour aux sources (l’Estrémadure est une région hors du monde, isolée, sauvage, montagneuse)

2. Ah ! La belle journée ! d’Elena Pavlovna Gertik (Flammarion, 1934, France/Russie) pour la catégorie 2, Retour aux sources (avec la promenade, le bois, le pique-nique, le jardin zoologique)

3. Patte de velours, œil de lynx de Maria Ernestam (Gaïa, 2015, Suède) pour la catégorie 3, propriétés et jardins dissimulés (pour la vie à la campagne et le jardin de Sara)

4. Avant de partir de Mi-Jin Jung et Ja-Seon Gu (Sarbacane, 2019, Corée du Sud) pour la catégorie 2, Retour aux sources (forêt, douceur)

5. Wandering Souls (2 tomes) de Zelihan (H2T, 2020-2021, France) pour la catégorie 2, Retour aux sources (forêt, lac, montagnes, le tout isolé)

6. L’été de la sorcière de Nashiki Kaho (Philippe Picquier, 2021, Japon) pour la catégorie 3, Propriétés et jardins dissimulés (jardin, secret de famille, campagne)

7. La fleur perdue du chaman de K de Davide Morosinotto (L’école des loisirs, 2021, Italie) pour la catégorie 4, Rêveries au bord de l’eau – Des histoires qui se déroulent au bord de la mer, d’un étang, d’un marais tout en conservant une ambiance champêtre et romantique, bon on est au bord de l’Amazonie, c’est plutôt dangereux mais El Rato étant amoureux de Laila, il y a un certain romantisme

Mois espagnol et Mois italien – mai 2021

Comme chaque année, en mai, c’est le Mois espagnol et sud américain chez Sharon et le Mois italien chez Martine. 7e édition pour les deux challenges.

Mes précédents « Mois espagnol » : 2015 (+ bilan), 2016, 2017, 2018, 2019, 2020. Direction l’Espagne et l’Amérique du Sud ! Infos, logo et inscription chez Sharon + le groupe FB.

Mes précédents « Mois italien » : 2015, 2017, 2020. Cette année, Martine fixe l’objectif de se balader dans les 20 régions d’Italie. Infos, logos et inscription chez Martine.

Mes billets pour le Mois espagnol

1. Le dernier loup de László Krasznahorkai (Cambourakis, 2019), l’auteur est Hongrois mais l’histoire se déroule en Estrémadure, une région peu connue d’Espagne

2. Novela Negra, le polar latino (film documentaire, 2020)

Mes billets pour le Mois italien

1. Le petit loup de papier de Céline Person et Francesca Dafne Vignaga (Circonflexe, 2018), l’illustratrice de ce bel album illustré est Italienne

2. Une famille comme il faut de Rosa Ventrella (Pocket, 2020, Italie)

Deux billets pour chaque Mois. Comme chaque année, j’aurais voulu faire plus, mais…

Les classiques c’est fantastique ! #2

Une année bien remplie avec Les classiques c’est fantastique ! : j’ai raté le premier rendez-vous, celui d’avril 2020 sur Zola, je n’avais pas fait attention à ce challenge… Ensuite, j’ai honoré chaque thème mensuel avec une ou plusieurs notes de lectures (soit 11 thèmes et 17 billets). Et de nombreuses découvertes chez les participantes occasionnelles ou fidèles.

Moka annonce la suite : Les classiques c’est fantastique ! #2. Les deux consignes principales sont toujours de ne pas divulguer notre lecture et de publier notre billet le dernier lundi du mois, avec possibilité de publier aussi les jours suivants durant la dernière semaine du mois.

E. Ridgway / S. Jarnot / C. Heitmann / S. Casado / Y. Bryksenkova / M. Murphy / A. Bentley / D. Levin / E. Ponzi / A. Graux / T. Pericoli

Infos, nouveau logo (plus un nouveau logo thématique chaque mois, ouah !) et inscription chez Moka + (c’est tout nouveau) le groupe FB.

Mon billet chronique spéciale pour fêter la première année du challenge est sur « Classiques chéris » pour Les classiques c’est fantastique.

Les prochains thèmes

Mai : l’invitation au voyage (récits de voyages réels ou imaginaires, voire métaphoriques, romans de l’ailleurs…) avec Fantômes et samouraïs – Hanshichi mène l’enquête à Edo d’OKAMOTO Kidô (Philippe Picquier, 2007, Japon, 1917-1937)

Juin : le tour des livres de Jules Verne (exploration de l’œuvre de l’écrivain) avec Le Chancellor : journal du passager J.-R. Kazallon (Omnibus, 2001, France, 1875) et Maître Zacharius ou l’horloger qui avait perdu son âme (Ouest France, 2000, France, 1853-1854)

Juillet : on dirait le Sud (littérature italienne, portugaise, espagnole, du bassin méditerranéen…) avec La cité du Soleil de Tommaso Campanella (1602, Italie) et Le Baron Perché de Claire Martin (Jungle, 2021, France, adaptation d’un roman d’Italo Calvino paru en Italie en 1957)

Août : de l’écrit à l’écran en passant par les cases (romans classiques aussi adaptés en BD ou au cinéma) avec

Septembre : et moi et moi et moi ! (les plumes trempées dans le nombril, place à l’autobiographie) avec

Octobre : sacrées femmes, illustres autrices ! (une semaine 100 % autrices) avec

Novembre : quand l’histoire raconte l’Histoire… (les événements historiques vus à travers le prisme de la littérature) avec

Décembre : élémentaire mon cher Watson ! (les classiques policiers, romans noirs) avec

Janvier 2022 : chroniques des gros(ses) dégueulasses (auteurs, autrices, œuvres controversées et ou censurées) avec

Février : les bijoux indiscrets (les classiques de la littérature érotique) avec

Mars : Marguerite VS Marguerite (Duras VS Yourcenar) avec

Avril : les enfants du siècle (œuvre(s) d’un siècle de votre choix à l’honneur) avec

Lire en thème 2021

Hylyirio l’a annoncé le 12 avril, le challenge Lire en thème est de retour ! J’avais participé en 2019 et en 2020 avant qu’il ne s’arrête. Quelques changements pour l’édition 2021. Déjà, un nouveau logo. Ensuite, chaque premier du mois, Hylyirio donnera un thème principal (exemple, un livre d’un auteur belge) qu’il faudra absolument suivre et deux thèmes secondaires (exemples, un livre d’un auteur belge avec une femme sur la couverture et un livre d’un auteur belge avec un prénom dans le titre) qui eux seront facultatifs. Il y a un système de points mais je ne vais pas m’en occuper, je vais simplement lire et publier une note de lecture lorsque j’aurai ce qu’il faut par rapport au thème.

Infos, logo et inscription chez Hylyirio + le groupe FB de son blog.

Les thèmes pour ce challenge

Mai 2021 : thème principal = une couverture majoritairement rouge, 1er thème secondaire = un livre d’horreur, 2e thème secondaire = un auto-édité. La légende de Songoku (4 tomes) d’Osamu Tezuka (Delcourt, 2007-2008, Japon), la couverture du tome 4 est rouge et il y a des monstres, démons, sorcières

Juin 2021 : thème principal = un thriller, 1er thème secondaire = un auteur belge, 2e thème secondaire = un huis-clos. Avec le Mois anglais et la reprise du travail en présentiel, j’ai zappé…

Juillet 2021 : thème principal = un livre où la maison (ou une pièce en particulier) est le lieu principal de l’action, thème secondaire 1 = le mot maison dans le titre, thème secondaire 2 = une maison sur la couverture. Eh bien, je n’ai rien lu qui corresponde…

Août 2021 : thème principal = un livre feel-good (qui détend, fait rire, ou se fait se sentir bien), thème secondaire 1 = un livre qui fait partie d’une saga, thème secondaire 2 = majoritairement du jaune la couverture.

Challenge coréen #2

Une très bonne nouvelle alors que le Challenge coréen s’est terminé hier : Cristie crée le Challenge coréen #2 qui dure du 21 avril 2021 au 21 avril 2022. Bien sûr, je rempile car j’ai encore beaucoup de littérature coréenne et de manhwas à lire et j’ai très envie de (re)voir des films coréens à défaut de dramas (séries coréennes, beaucoup sont historiques ou dramatiques) malheureusement pas diffusés en France.

Logo, infos et inscription chez Cristie.

Le challenge commence pour tous avec la catégorie Débutant, c’est-à-dire un billet (autre que le billet de présentation) et ensuite les paliers augmentent de 5 en 5 :
Palier 1 = j’ai atteint 5 billets, je deviens Visiteur,
Palier 2 = j’ai atteint 10 billets, je deviens Voyageur,
Palier 3 = j’ai atteint 15 billets, je deviens Explorateur,
Palier 4 = j’ai atteint 20 billets, je deviens Amoureux,
Palier 5 = j’ai atteint 25 billets, je deviens Passionné.

Mes billets pour ce challenge

1. Mémoires du masque (3 tomes) de Kim Jung-Han (Asuka, 2004-2005, Corée du Sud)

2. Avant de partir de Mi-Jin Jung et Ja-Seon Gu (Sarbacane, 2019, Corée du Sud)

3. Trois contes coréens : Le tigre et le kaki séché, Frère Lune et Sœur Soleil, Deux bons frères (KBS World, Corée du Sud)

Challenge nordique avec Marjorie

Marjorie – du blog Chroniques littéraires – a créé ce Challenge nordique en mars 2014 et il est devenu perpétuel. Mais il se perd un peu dans la blogosphère surchargée alors Marjorie lui donne un petit coup de fouet en ce début d’année pour le relancer et propose un nouveau logo (ci-contre).

Comme j’ai fait un beau score lors du Décembre nordique 2020 (10 billets), j’ai bien envie de m’inscrire à ce Challenge nordique : lectures (romans, BD, mangas, livres audios, romans graphiques…), culture, films, séries, recettes, voyages…

Infos, inscription et logo chez Marjorie + le groupe FB dont je suis en fait membre depuis janvier 2017 (c’est sûrement pour ça que je pensais déjà participer à ce challenge).

J’ai fait des petites recherches pour comprendre la différence entre nordique et scandinave… Alors Skandinavien est un mot commun aux Danois, Norvégiens et Suédois. Donc au niveau linguistique, la Scandinavie, c’est le Danemark, la Norvège et la Suède, plus les îles Féroé qui est un archipel danois. Mais, « pays nordiques » (Norden en danois, norvégien et suédois) a été créé car, géographiquement, la Finlande et l’Islande sont aussi au nord de l’Europe.

Sont donc concernés par ce challenge : le Danemark (et son archipel des îles Féroé), la Norvège, la Suède auxquels se rajoutent l’Islande, la Finlande (et sa province autonome d’Åland) ainsi que le Groënland (pour son patrimoine historique et culturel scandinave et ses relations étroites avec les pays cités plus haut, d’autant plus qu’il est rattaché au Danemark).

Mes billets pour ce challenge

1.  La gouvernante suédoise de Marie Sizun (Arléa, 2016, France), l’auteur est Française mais le roman se déroule en Suède

2. Patte de velours, œil de lynx de Maria Ernestam (Gaïa, 2015, Suède)

3. Extincta de Victor Dixen (Robert Laffont, 2019, France), l’auteur est Français mais de père Danois et surtout le roman se déroule dans la région de Svalbard (archipel norvégien)