Challenge coréen #2

Une très bonne nouvelle alors que le Challenge coréen s’est terminé hier : Cristie crée le Challenge coréen #2 qui dure du 21 avril 2021 au 21 avril 2022. Bien sûr, je rempile car j’ai encore beaucoup de littérature coréenne et de manhwas à lire et j’ai très envie de (re)voir des films coréens à défaut de dramas (séries coréennes, beaucoup sont historiques ou dramatiques) malheureusement pas diffusés en France.

Logo, infos et inscription chez Cristie.

Le challenge commence pour tous avec la catégorie Débutant, c’est-à-dire un billet (autre que le billet de présentation) et ensuite les paliers augmentent de 5 en 5 :
Palier 1 = j’ai atteint 5 billets, je deviens Visiteur,
Palier 2 = j’ai atteint 10 billets, je deviens Voyageur,
Palier 3 = j’ai atteint 15 billets, je deviens Explorateur,
Palier 4 = j’ai atteint 20 billets, je deviens Amoureux,
Palier 5 = j’ai atteint 25 billets, je deviens Passionné.

Mes billets pour ce challenge

Challenge nordique avec Marjorie

Marjorie – du blog Chroniques littéraires – a créé ce Challenge nordique en mars 2014 et il est devenu perpétuel. Mais il se perd un peu dans la blogosphère surchargée alors Marjorie lui donne un petit coup de fouet en ce début d’année pour le relancer et propose un nouveau logo (ci-contre).

Comme j’ai fait un beau score lors du Décembre nordique 2020 (10 billets), j’ai bien envie de m’inscrire à ce Challenge nordique : lectures (romans, BD, mangas, livres audios, romans graphiques…), culture, films, séries, recettes, voyages…

Infos, inscription et logo chez Marjorie + le groupe FB dont je suis en fait membre depuis janvier 2017 (c’est sûrement pour ça que je pensais déjà participer à ce challenge).

J’ai fait des petites recherches pour comprendre la différence entre nordique et scandinave… Alors Skandinavien est un mot commun aux Danois, Norvégiens et Suédois. Donc au niveau linguistique, la Scandinavie, c’est le Danemark, la Norvège et la Suède, plus les îles Féroé qui est un archipel danois. Mais, « pays nordiques » (Norden en danois, norvégien et suédois) a été créé car, géographiquement, la Finlande et l’Islande sont aussi au nord de l’Europe.

Sont donc concernés par ce challenge : le Danemark (et son archipel des îles Féroé), la Norvège, la Suède auxquels se rajoutent l’Islande, la Finlande (et sa province autonome d’Åland) ainsi que le Groënland (pour son patrimoine historique et culturel scandinave et ses relations étroites avec les pays cités plus haut, d’autant plus qu’il est rattaché au Danemark).

Mes billets pour ce challenge

1.  La gouvernante suédoise de Marie Sizun (Arléa, 2016, France) – > Suède

Hanami Book Challenge – printemps 2021

En parallèle avec Un mois au Japon, je vais en fait participer à la première édition de Hanami Book Challenge. J’ai découvert ce challenge « dédié au Japon et au printemps » hier chez Light and Smell mais il est organisé par Miss Chatterton (un blog que je ne connaissais pas). Il dure du 1er avril au 30 juin 2021, « le temps d’une floraison de cerisiers », donc, en avril, les billets seront communs aux deux challenges mais en mai et juin, ils ne seront que pour ce challenge.

Infos, magnifiques logos et inscription chez Miss Chatterton (Amélia). Pas de page FB consacrée au challenge mais un compte Instagram.

Les livres (romans, nouvelles, mangas, BD, romans graphiques, documentaires…) « doivent évoquer le Japon ou être écrits par un auteur japonais ». Comptent aussi les films, séries télévisées et animes (et la musique aussi j’imagine puisqu’il y a un menu « Japan pop »).

Il y a 3 menus composés chacun de 4 sous-menus et 6 paliers pour valider des niveaux. Pour que ça ne soit ni trop compliqué ni trop contraignant, je choisis le premier niveau, le « Niveau Disciple » ce qui correspond à 1 livre de chaque menu soit 3 livres au total (même si je publie plus).

Mes billets pour ce challenge

1. Haïkus des quatre saisons avec des estampes de Hokusai (Seuil, 2010) pour le menu 1, Au temps des traditions, et le sous-menu 4, fête traditionnelle, nature, écologie (chaque changement de saison est une fête au Japon et aussi bien les haïkus que les estampes font ici honneur à la Nature)

2. L’homme qui marche de Jirô Taniguchi (Casterman, 1995) pour le menu 3, le Japon d’aujourd’hui, et le sous-menu 1 (Fly to me Saitama, pour la vie à la campagne)

Un mois au Japon – avril 2021

Oui !!!!! 4e édition pour Un mois au Japon qui se déroule du 1er au 30 avril 2021. Je ne me suis pas inscrite aux deux premières éditions (je ne sais pas pourquoi) mais je publiais sur le groupe FB et en 2020, j’ai publié 21 billets : c’est beaucoup mais il y a deux explications, 1. le mois a continué en mai et 2. j’ai lu beaucoup de mangas que les éditeurs proposaient librement durant le confinement.

Pour cette nouvelle édition, infos, nouveau logo (mais les anciens logos sont encore bons) et inscription chez Hilde et chez Lou + le groupe FB.

Au programme. Livres (romans, nouvelles, essais culinaires, BD, manga, documentaires…). Films, films d’animation, séries, documentaires. Loisirs créatifs. Photos. Apprentissage du japonais. Recettes (sushi/makis, mochi, bento…). Objets, accessoires de décorations (marque-pages, magnets, stickers, cartes…) + billets libres. Je vous laisse consulter le programme quotidien (liens ci-dessus) que je ne suivrai pas (ou peut-être une ou deux fois) et il y aura également un marathon de lecture (date à fixer).

Mes billets pour ce Mois

1. Encore un peu petite de Mari Kasai et Chiaki Okada (Nobi Nobi, 2019)

2. Lundi Soleil 2021 #4 (1) : photo Tôkyô

3 . Haïkus des quatre saisons avec des estampes de Hokusai (Seuil, 2010)

4. Read-a-thon du Mois au Japon (marathon de lecture)

5. Lundi Soleil 2021 #4 (3) : photo Tôkyô

6. L’homme qui marche de Jirô Taniguchi (Casterman, 1995)

Challenge de la planète Mars

Non, ce n’est pas une blague, les scientifiques parlent beaucoup de Mars et de son exploration (par plusieurs robots, sondes et orbiteurs) alors ta d loi du ciné, squatter chez Dasola, a créé ce Challenge de la planète Mars et le voyage durera du 1er mars 2021 au 31 mars 2022 pour parler de Mars avec des livres (fiction, essai, scientifique, historique, bande dessinée…), des films (ou séries) ou d’autres œuvres artistiques (chansons, opéras, théâtres, etc.). Pour l’instant, je n’ai pas trop d’idées mais, comme j’aime la science-fiction (littérature, bandes dessinées, cinéma, séries…), Mars arrivera bien à un moment ou un autre !

Infos et inscription sur le blog de Dasola. Par contre il n’y a pas de logo donc j’en ai fabriqué un avec une image libre de droit (et chacun peut l’utiliser, pas de problème).

Mes billets pour ce challenge

1. La Mort et le Météore de Joca Reiners Terron (Zulma, 2020, Brésil)

Mois Europe de l’Est – mars 2021

Quatrième édition pour le Mois Europe de l’Est 2021, organisé par Eva et Patrice – du blog Et si on bouquinait un peu – et Goran – du blog Des livres et des films – qui se déroule durant tout le mois de mars.

Infos, logo et inscription chez Eva et Patrice et chez Goran.

Voici la liste des pays concernés : Albanie, Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Moldavie, Monténégro, Pologne, République du Kosovo, République de Macédoine, République Tchèque, Roumanie, Russie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Ukraine.

Mes billets pour ce challenge

1. L’anniversaire de Nikolaï Pavlov (Bibliothèque russe et slave, 1835, Russie)

2. La misère de Nikolaï Telechov (Bibliothèque russe et slave, 1903, Russie)

3. Roman en neuf lettres de Fédor Dostoïevski (ebooks, 1845-1847, Russie)

4. Le rendez-vous dans trois cents ans d’Alekseï Tolstoï (ebook, 1840, Russie)

5. Morozko réalisé par Alexandre Rou (1964, Russie)

6. Futu.re de Dmitry Glukhovsky (Le livre de poche, 2019, Russie)

7. La guerre des salamandres de Karel Čapek en théâtre (L’avant-scène théâtre, 2018, Tchécoslovaquie, 1936)

8. Metro 2033 de Dmitry Glukhovsky (L’Atalante, 2010, Russie)

9. Metro 2034 de Dmitry Glukhovsky (L’Atalante, 2011, Russie)

10. Aux jeunes gens de Piotr Kropotkine (ebook, 1881, Russie)

Journal de bord 2-2021

Bonsoir à vous,

Après le Journal de bord 01-2021, voici le Journal de bord de février 2021.

1er février. Les cours du MOOC 18e siècle, le combat des Lumières avec FUN MOOC commencent, et ce pour 6 semaines (la dernière semaine de janvier, c’était la présentation et l’introduction).

12 février. Bonne année du Buffle de métal (jusqu’au 31 janvier 2022).

Mi-février. J’ai répondu au questionnaire Cosy Crime pour le nouveau projet éditorial de HarperCollins France (le formulaire n’est plus disponible).

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : Mois Amérique latine (février 2021), Mois du polar (février 2021), Les textes courts (du 1er février 2021 au 1er février 2022) et A year in England 2021.

Les livres que j’ai lus : Les histoires du Petit Renaud de Léopold Chauveau (Gallimard, 1927, 96 pages). Dégels de Julia Phillips (Autrement, 2019, 384 pages – 63 pages lues fin janvier soit 321 pages). Histoire d’une baleine blanche de Luis Sepúlveda (Métailié, 2019, 128 pages). Le Liseron illustré par Walter Crane et Edmund Evans (Hachette, 1874, 26 pages). Le bureau du mariage idéal d’Allison Montclair (10/18, 2020, 384 pages). Le cabinet des antiques d’Honoré de Balzac (+ préface, France Loisirs, 1986, 188 pages). Histoire naturelle des plus rares curiositez de la mer des Indes – Poissons, écrevisses et crabes de diverses couleurs et figures extraordinaires que l’on trouve autour des isles Moluques et sur les côtes des terres australes, illustré par Samuel Fallours (Louis Renard, 1719, tome 1 = 62 pages, tome 2 = 66 pages soit 128 pages). Chronique d’une mort annoncée de Gabriel García Márquez (Le livre de poche, 2019, 128 pages). L’aliéniste de J.M. Machado de Assis (Métailié, 2005, 98 pages). Deux gouttes d’eau de Jacques Expert (Sonatine, 2015, 336 pages). Un bon chanteur mort de Dominique A (La machine à cailloux, 2008, 80 pages). La hache d’or de Fang Yuan et Yang Yongqing (Éditions en langues étrangères, 30 pages). Le manteau de neige de Nicolas Leclerc (Seuil, 2020, 352 pages). L’attaque du Calcutta-Darjeeling d’Abir Mukherjee (Liana Levi, 2019, 400 pages) = 2695 pages.

Les BD et mangas : Inhumain de Bajram, Mangin et Rochebrune (Dupuis, 2020, 113 pages). Bartleby le scribe de José-Luis Munuera (Dargaud, 2021, 72 pages). Gretch & Ferragus, dragons mégalos, 1 – Carboniser pour mieux régner de Joshua Wright (Robinson, 2019, 48 pages). L’aliéniste de Fábio Moon et Gabriel Bá (Urban Comics, 2014, 72 pages) = 305 pages.

Soit 19 lectures dont 4 BD et 3000 pages.

Les livres que j’ai achetés: Lire hors-série Gustave Flaubert (janvier 2021, 100 pages). Lire, hors-série Frankenstein et les grands monstres de la littérature (février 2021, 100 pages). Soupes brûle-graisses d’Alix Lefief-Delcourt (Leduc, 2014, 224 pages).

Les films que j’ai vus : La fille dans les bois réalisé par Marie-Hélène Copti en 2020 est un film policier diffusé sur France2, il est adapté d’un roman de Patricia MacDonald et en une heure et demi, tout est dit, pas besoin de faire une série qui traîne en longueur sur 6 (voire pire, sur 8) épisodes. Je voulais juste rentrer chez moi réalisé par Yves Rénier en 2016 sur l’affaire Patrick Dils qui débute en 1986, à la fois émouvant et glaçant, heureusement que la peine de mort avait été abolie en 1981 sinon la Justice aurait tué un innocent… Ferdinand, un beau film d’animation américain et espagnol réalisé par Carlos Saldanha en 2017 montrant aux enfants (et à tous !) que la corrida, c’est mal, Ferdinand étant un jeune taureau orphelin qui ne veut pas se battre et qui aime les fleurs.

Télévision : comme d’habitude, le journal télévisé du soir d’Arte puis le 28’ (parfois, le dimanche soir, je regarde le journal de France2). Quelques morceaux d’émissions musicales comme Basique ou Taratata (France2), de documentaires plutôt animaliers ou touristiques ou historiques en général sur Arte et parfois 6 à la maison le mercredi en deuxième partie de soirée sur France2 (Maxime Chattam et Olivier Norek).

Les séries que j’ai vues : j’ai terminé Grantchester saison 5 (France3), Les petits meurtres d’Agatha Christie saison 3 (France2 n’a diffusé que 2 épisodes), Stumptown (M6) et Wynonna Earp saison 1 mais Syfy a enchaîné avec la saison 2. Les nouvelles séries sont Les aventures du jeune Voltaire, excellente série historique et littéraire française en 4 épisodes sur France2, Les carnets de Max Liebermann, série historique et policière britannique et autrichienne qui se déroule à Vienne en 1906 avec un policier et un neurologue (c’est génial !) sur France3, La faute à Rousseau, une série française à la fois dramatique et amusante sur la philosophie en 8 épisodes sur France2, Hawaii 5.0, dixième et dernière saison de cette belle série policière américaine en 22 épisodes sur M6, Resident Alien, une série américaine de science-fiction mais totalement déjantée en 10 épisodes sur Syfy, The Sounds, une série policière canadienne qui se déroule en Nouvelle-Zélande, en 8 épisodes sur le replay de 13e rue. Et une très belle série animée française, de France Télévisions, en 40 épisodes, Les mystères de Paris d’Eugène Sue. Je n’ai pas regardé En thérapie (Arte), est-ce que c’était bien ?

J’espère que ce deuxième Journal de bord de l’année vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois de mars.

<- Journaux de bord 2020. <- Journal de bord 01-2021.

Printemps de l’Imaginaire Francophone 2021

Le Printemps de l’Imaginaire Francophone 2021 (ou PIF) revient pour une 6e édition du 1er mars au 1er juin 2021. J’ai participé en 2017 (1 lecture), 2018 (2 lectures) et 2020 (6 lectures) mais j’ai manqué les premières éditions car je ne connaissais pas le blog de Zahardonia.

L’objectif est toujours de lire de l’imaginaire écrit en français (donc auteurs « de Belgique, du Canada, de France, de Suisse ou d’ailleurs »), c’est-à-dire de la science-fiction, du fantastique, de la fantasy, voire du merveilleux, bref ce que l’on appelle SFFF avec « des romans, des nouvelles, du théâtre, des manfras, des BD, des albums, des comics… ».

Infos, nouveau logo (ci-dessus), nouveau logo avec paliers (ci-contre) et défis, inscription sur Monde Fantasy + le groupe FB.

Mes lectures francophones pour ce challenge

1. Le manteau de neige de Nicolas Leclerc (Seuil, 2020, France)

Palier Rêveur invétéré honoré 🙂

2.  La planète des chats de Bernard Werber (Albin Michel, 2020, France)

3. La fuite du cerveau de Pierre-Henry Gomont (Dargaud, 2020, France)

Palier Sorcier vagabond honoré 🙂

4. La Peau de chagrin d’Honoré de Balzac (1830-1831, France)

5. Les âges perdus 1 – Le fort des Landes de Jérôme Le Gris et Didier Poli (Dargaud, 2021, France)

6. Erectus de Xavier Müller (XO, 2018, France)

Palier Scientifique fou honoré 🙂

Journal de bord 1-2021

Bonjour à vous,

Accès aux journaux de bord 2020.

Après avoir réfléchi (parce que ça demande énormément de travail), j’ai décidé de continuer ces journaux de bord mensuels (même si je n’ai pas trouvé comment les alléger). Voici donc le Journal de bord de janvier 2021.

1 janvier. Je démarre mon nouveau Bullet Agenda qui me suivra durant cette année 2021. J’espère y noter plus de choses intéressantes (rendez-vous avec des amis, expos, musées, spectacles, etc.) qu’en 2020 ! (voir ci-contre et ci-dessous).

2 janvier. Le Projet 52-2021 de Ma est lancé (projet photographique à thèmes hebdomadaires auquel je participe depuis 2016).

4 janvier. Le Lundi Soleil 2021 de Bernie est lancé (défi photographique avec un thème mensuel auquel je participe pour la première fois).

6 janvier. Je continue La BD de la semaine en 2021 et je vais essayer de publier une chronique BD chaque mercredi de l’année.

9 janvier. Les Plumes chez Émilie, c’est reparti ! (atelier d’écriture mensuel auquel je participe régulièrement).

13 janvier. Visite virtuelle de l’exposition Léonard de Vinci (Louvre) pour un billet le lendemain.

20 janvier. Le Défi du 20 est lancé (atelier d’écriture mensuel auquel je participe pour la première fois).

25-31 janvier. Premiers marathons de lecture de l’année.

27 janvier. J’achète une lampe de lecture (je vous en parle demain).

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : Cette année, je (re)lis des classiques #4 devenu 2021, cette année sera classique, Challenge lecture 2021 de Mademoiselle Farfalle, Contes et légendes #3, Des livres (et des écrans) en cuisine, Les étapes indiennes #2, Littérature de l’imaginaire #9, Mois des nouvelles, Petit Bac, Projet Ombre 2021 (qui remplace le Maki Project 2020) et Voisins Voisines 2021. Soit 10 nouveaux challenges (en fait 3 nouveaux challenges et 7 nouvelles éditions de challenges que je suivais déjà). Et vous avez un aperçu des challenges de février car j’ai déjà publié des billets ! (mais je les listerai dans le prochain Journal de bord).

Les livres que j’ai lus : La princesse au visage de nuit de David Bry (L’homme sans nom, 280 pages). In nomine Tetris de Jean-Paul Didierlaurent (Au Diable Vauvert, 15 pages). James Day de Patrick Cialf (Ymaginères, 11 pages). L’empire de sable de Kayla Olson (Robert Laffont, 486 pages). Musher de Marcus Malte (Zulma, 43 pages). Cannibale de Didier Daeninckx (Verdier, 96 pages). Le Mouvement F d’Antonythasan Jesuthasan (Zulma, 21 pages). L’indiscrète de Marie Sizun (Arléa, 8 pages). Rétrocession de Southeast Jones (Nouveau Monde, 17 pages). Kabuliwallah de Rabîndranâth Tagore (Zulma, 15 pages). Helstrid de Christian Léourier (Le Bélial, 130 pages). La Mémoire de riz et Journal de David d’Ashby de Jean-Marie Blas de Roblès (Zulma, 20 pages). L’empreinte de Karel Čapek (Bibliothèque russe et slave, 26 pages). Le Gel craquant d’Alexandre Afanassiev (Imago, 16 pages, introduction + conte). Madame Diogène d’Aurélien Delsaux (Albin Michel, 138 pages). Jean de Kolno de Stefan Żeromski (Bibliothèque russe et slave, 22 pages). Le talisman de Vaikom Muhammad Basheer (Zulma, 2012, 24 pages). Robopocalypse de Daniel H. Wilson (Pocket, 480 pages). R.U.R. de Karel Čapek (Hachette, 1920, 110 pages). La mémoire du temps de Frank Leduc (Nouveaux auteurs, 374 pages). Le courtier Delaunay de Georges-Olivier Châtaureynaud (Zulma, 17 pages). Tous les péchés sont capitaux de Daria Desombre (Le Masque, 2019, 384 pages). Mémoire de soie d’Adrien Borne (JC Lattès, 2020, 250 pages). Dégels de Julia Phillips (Autrement, 2019, 384 pages) mais je n’ai lu que 63 pages alors je le compterai pour le mois prochain.

Les BD et mangas : Général Leonardo 1 – Au service du Vatican d’Erik Svane et Dan Greenberg (Paquet, 2006, 48 pages). Général Leonardo 2 – Croisade vers la Terre Sainte d’Erik Svane et Dan Greenberg (Paquet, 2006, 48 pages). Sur un air de fado de Nicolas Barral (Dargaud, 2021, 160 pages).

Soit 25 lectures (dont 13 nouvelles à l’unité) dont 3 BD et 2816 pages.

Les livres que j’ai acheté: je n’ai pas acheté de livres en janvier.

Les films que j’ai vus : Hôtel fantôme (Das letzte Problem) réalisé par Karl Markovics en 2019 est un bon film policier autrichien construit comme un huis-clos d’Agatha Christie (après une tempête de neige, les clients sont bloqués à l’Hôtel Edelweiss en montagne) et comme un Cluedo dans lequel le commissaire Horak (de Vienne mais en vacances) et son assistant Vendredi mènent l’enquête. La fugue réalisé par Xavier Durringer en 2020 est un téléfilm français diffusé sur France2 (je voulais lire mais comme j’avais laissé la TV allumée, j’ai finalement regardé, pas mal en fait). Sans un bruit réalisé par John Krasinski en 2018 est un film d’horreur américain qu’un ami m’a conseillé après que je lui aie parlé de Bird Box (vu en novembre dernier) ; Sans un bruit est angoissant mais moins que Bird Box qui est plus dans la suggestion et qui joue plus avec les nerfs (j’apprends qu’il y a une suite, Sans un bruit 2).

Télévision : comme d’habitude, le journal télévisé du soir d’Arte puis le 28’ (parfois, le dimanche soir, par exemple, je regarde le journal de France2). Quelques morceaux d’émissions musicales comme Basique ou Taratata (France2) et des documentaires plutôt animaliers ou touristiques ou historiques comme Charles Quint, le dernier chevalier et Maximilien d’Autriche, amour et pouvoir à la Renaissance (Arte). Un coup de cœur pour Andreï Makine, hier soir sur Arte dans le 28’ samedi (très envie de lire son nouveau roman).

Les séries que j’ai vues : les séries étaient toutes terminées fin décembre. Donc je débute l’année avec de nouvelles séries (dans l’ordre de visionnage). The Bay saison 2, très bonne série policière anglaise en 6 épisode sur France2. Wynnona Earp, série canadienne et américaine moitié western moitié fantastique en 13 épisodes sur Syfy. Mystery Road saison 2, belle série policière australienne en 6 épisodes sur Arte. La promesse, série policière française en 6 épisodes sur TF1 (bof, ce n’est pas très rythmé, ça traîne en longueur…). Stumptown, série policière américaine, un peu atypique, adaptée de comics, en 18 épisodes sur M6. Les enquêtes de Morse saison 7, ravie de retrouver cette série policière anglaise, en 3 épisodes (d’une heure et demie chacun) sur France3 avec passage en 1970. Le premier épisode de Les petits meurtres d’Agatha Christie saison 3 sur France2, série policière française, j’ai bien aimé, nouveaux personnages, nouvelle décennie (années 70), suivi du film documentaire La grande histoire des Petits meurtres réalisé par Thibault Pomares en 2021, un plaisir de revoir 12 ans de cette excellente série. Et enfin, le premiers épisodes de Grantchester saison 5 sur France3, série policière anglaise en 6 épisodes, avec un nouveau vicaire, William Davenport, puisque Sidney Chambers est parti aux États-Unis (ce n’est plus pareil mais c’est tout de même bien).

J’espère que ce premier Journal de bord de l’année vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois de février.

A year in England 2021 et Mois anglais – 10 ans !

Mon petit historique Mois anglais. Cryssilda, Lou et Titine (leurs billets d’archives !) ont créé le Mois anglais le 5 novembre 2011 pour un challenge du 15 décembre 2011 au 15 janvier 2012. Durant cette première édition, j’ai publié 4 billets (sur un ancien blog). En juin 2013, 2e édition et 8 billets puis en juin 2014, 3e édition et 1 seul billet (pareil, sur un ancien blog). Depuis 2015, le Mois anglais est sur ce blog (eh oui, créé en mai 2015) et je n’ai pas manqué une édition : 2015 (12 billets + bilan), 2016 (2 billets), 2017 (5 billets), 2018 (6 billets), 2019 (4 billets), 2020 (7 billets + 1 lecture dont je n’ai pas encore publié la chronique…). En général, mes billet sont des notes de lectures mais il y a aussi des billets sur la musique ou les séries anglaises. Lien vers le groupe FB. En 2021 le Mois anglais aura donc 10 ans !

Mon petit historique A year in England. En 2015, nous sommes plusieurs à penser qu’un Mois, c’est trop court, et puis nous lisons de la littérature anglaise toute l’année alors Titine crée A year in England en juillet et un groupe FB. J’ai participé (en plus des Mois anglais) aux trois éditions de 2015-2016 (8 billets), 2016-2017 (4 billets), 2017-2018 (3 billets). Ensuite, il n’y a pas eu de nouvelles éditions (je veux dire en 2018-2019 et 2019-2020) mais le challenge a continué sur le groupe FB.

30 janvier 2021, c’est le retour de A year in England pour les 10 ans du Mois anglais (qui aura lieu en juin) chez Cryssilda, Lou et Titine ! (cliquez sur ces liens pour infos, inscription et logos). Vous pensez bien que je n’allais pas manquer cet événement, moi qui participe depuis le début, qui lit régulièrement de la littérature anglaise, qui aime particulièrement les séries anglaises et la musique pop-rock anglaise ! « Encore un challenge » va dire Noctenbule 😉 mais celui-ci, il est IN-CON-TOUR-NA-BLE, unmissable my dears ! Les nouveaux logos, 5 en tout, sont magnifiques (mais je les ai réduits ici car ils étaient énormes), et en plus il y a un logo pour chaque mois avec une thématique (je les ajouterai dans mes billets en temps voulu mais je note les thématiques ci-dessous) et un logo spécial pour les 10 ans du Mois anglais (je ferai un billet spécial pour juin).

Les thématiques (facultatives, participations libres toute l’année)

Février : époque victorienne, théma honorée avec le billet n° 3

Mars : roman policier, théma honorée avec le billet n° 4

Avril : Jonathan Coe

Mai : anti-Brexit

Juin : 10 ans du Mois anglais

Juillet : voyages en Angleterre

Août : à la mer

Septembre : roman jeunesse

Octobre : plumes féminines

Novembre : du roman à l’écran

Décembre : un Noël anglais

Cryssilda, Lou et Titine ont « ouvert [leur] cottage qui sentira bientôt bon la glycine et les scones [et nous] attendent pour le thé. », quelle année ça va être, les amis !!!

Mes billets pour ce challenge so British

1. Poissons, écrevisses et crabes […] illustré par Samuel Fallours (Louis Renard, 1719)

2. Le bureau du mariage idéal d’Allison Montclair + réflexion sur le cozy mystery (10/18, 2020)

3. Le Liseron illustré par Walter Crane et Edmund Evans (Hachette, 1874), théma de février honorée

4. L’attaque du Calcutta-Darjeeling d’Abir Mukherjee (Liana Levi, 2019, l’auteur est un Anglo-Indien né à Londres

5. Le cœur battant du monde de Sébastien Spitzer (Albin Michel, 2019, France), l’auteur est Français mais le roman se déroule dans l’Angleterre de la 2e moitié du XIXe siècle