Journal de bord 04-2022

Bonjour, j’espère que vous allez bien. Voici le Journal de bord davril 2022. Et j’en profite pour vous dire qu’en ce 1er mai, le blog fête ses 6 ans !

Mon mois d’avril. Le 1er, c’est poisson d’avril mais on sent que l’ambiance est morose, il y en a de moins en moins… Expo L’éphémère pour le printemps des poètes. Du 4 au 10, le marathon de lecture Semaine à mille pages. Le 7, ma télé (3e photo) a grillé alors que je regardais l’épisode 3 de Resident Alien saison 2 sur Syfy… (heureusement qu’il y a la télé en direct et en replay sur internet, mais pas Syfy…), j’ai regardé les modèles et les comparatifs mais pour avoir un bel écran, c’est cher et je paye pour l’instant le nouvel ordinateur (2e photo) donc je vais réfléchir. Le 8, café littéraire rentrée d’hiver et lectures coups de cœur (avec 10 autres lectrices, c’était bien). Le 11, pour gagner de la place dans la cuisine, j’ai acheté une desserte à roulettes et le 14, j’ai eu mon après-midi, j’ai réaménagé la table pour gagner de la place. Le 17-18, je me suis reposée durant ce week-end de Pâques, j’en avais bien besoin (le problème est que c’est difficile de tenir la semaine sans avoir ma séance chez le kiné le lundi…). Le 22, je suis en congés pour profiter d’un long week-end, je vais acheter une nouvelle paire de chaussures et surtout une nouvelle télévision qui me sera livrée le 28 au matin (bon, eh bien, je poserai les jours de récup qu’il me reste), et la nouvelle télévision est comment dire, ouah ! Du 22 au 24, marathon de lecture (séance de rattrapage) du Week-end à 1000.

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : Un mois au Japon et Hanami Book Challenge #2.

Les livres que j’ai lus : Notes sur le chagrin de Chimamanda Ngozi Adichie (Gallimard, 2021, 112 pages). Epsil∞n n° 4 (UHM, 2021, 100 pages). Voyage au bout de l’enfance de Rachid Benzine (Seuil, 2022, 84 pages). Vie et poésie de Taras Chevtchenko (XIXe siècle, Ukraine, environ 10 pages). Ali et sa mère russe d’Alexandra Chreiteh (Perspective Cavalière, 2022, 96 pages). Le Cousin Pons d’Honoré de Balzac (je n’ai lu que 100 pages sur 386). L’ours d’Andrew Krivak (Globe, 2021, 160 pages). Coink (en avant la musique !) de Lionel Le Néouanic (Rouergue, 2017, 144 pages). Soit 6 livres (+ 1 commencé + de la poésie) et 806 pages.

Les BD et mangas : Kamisama 2 – Les contes de la colline de Keisuke Kotobuki (Ki-oon, 2007, 136 pages). Pépère le chat 2 – Une famille au poil de Ronan Badel (Père Castor, 2019, 48 pages). Le chat qui rendait l’homme heureux – et inversement – tome 2 d’Umi Sakurai (Soleil Manga, 2021, 144 pages). Green Mechanic 2 de Yami SHIN (Ki-oon, 2017, 192 pages). Kamisama 3 – Au bout du chemin de Keisuke Kotobuki (Ki-oon, 2010, 136 pages). Panda Detective Agency 1 de Pump Sawae (Mangetsu, 2021, 224 pages). Construire un feu de Chabouté d’après la nouvelle de Jack London (Vents d’Ouest, 2016, 80 pages). Le château des animaux 2 – Les marguerites de l’hiver de Delep et Dorison (Casterman, 2020, 56 pages). Soit 8 BD et 1016 pages.

Soit 16 lectures dont 8 BD et 1822 pages.

Les livres que j’ai achetés : Epsil∞n n° 10 d’avril 2022. Le Miaou n° 19 n’est toujours pas sorti (apparemment il faut attendre la nouvelle formule en mai).

Le film que j’ai vu : Les animaux fantastiques 2 – Les crimes de Grindenwald, film anglais et états-unien réalisé par David Yates en 2018 que j’avais déjà vu mais que j’ai pris plaisir à revoir (il faudrait que j’aille voir Les animaux fantastiques 3 – Les secrets de Dumbledore au cinéma). Ce film participe au Movie Challenge 2022.

Télévision : comme d’habitude, en soirée avec Arte, les dernières images du documentaire (souvent animalier ou touristique) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2). Quelques émissions musicales ou concerts sur France2 ou Arte ou Culture Box. Avec la télévision qui a grillé le 7, j’ai moins regardé ce mois-ci même si j’ai un peu regardé en direct grâce à l’ordinateur.

Les séries que j’ai vues : j’ai terminé L’île aux 30 cercueils (France 2) et MacGyver saison 5 (série états-unienne d’action sur M6, d’après ce que j’ai lu la série est terminée pour de bon, j’aimais bien les personnages alors ils vont me manquer). Quant à Resident Alien saison 2 (série états-unienne de science-fiction sur Syfy), il faut que je regarde les replays puisque je n’ai pas pu les voir en direct… La nouvelle série est The Rookie saison 3, série policière états-unienne en 14 épisodes sur M6, c’est rare que je regarde si peu de séries… !

J’espère que ce Journal de bord vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois de mai (fais ce qu’il te plaît !).

< – Journaux de bord 2020. < – Journaux de bord 2021. < – Journal de bord 01-2022. < – Journal de bord 02-2022. < – Journal de bord 03-2022.

Mes coups de… 1-2022

Bonsoir, mon dernier billet Mes coups de… date de mi-décembre 2021. J’avais de la matière mais la flemme de rédiger un nouveau billet… Comme pour le précédent billet, plusieurs coups de blues et un coup de cœur plutôt qu’un coup de gueule.

Coups de blues

Sidney Poitier, né le 20 février 1927 à Miami en Floride (États-Unis), était un grand acteur (des années 50 aux années 90). D’ailleurs il est 22e au classement des acteurs de légende de l’American Film Institute (100 Years… 100 Stars). Durant mon enfance et mon adolescence, je l’ai vu dans plusieurs films comme Les Drakkars (1963) ou Trente minutes de sursis (1965) et j’avoue que je le trouvais trsè beau. Il est mort le 6 janvier 2022 à Los Angeles (crise cardiaque). RIP.

Jean-Jacques Beineix, né le 8 octobre 1946 à Paris, était un cinéaste français (réalisateur, scénariste, producteur…). J’ai vu ses trois premiers films, Diva (1981), La lune dans le caniveau (1983) et 37,2° le matin (1986) mais pas les suivants. Dans les années 90-2010, il a réalisé des films documentaires et a mis en scène Kiki de Montparnasse au théâtre (2015). Ses mémoires sont parues en 2006 mais je ne les ai pas lues. Il est mort le 13 janvier 2022 à Paris. RIP.

Meat Loaf, né le 27 septembre 1947 à Dallas au Texas (États-Unis), était un chanteur de métal et un acteur. J’avoue que je ne suis pas fan mais j’aime bien le titre I’d Do Anything For Love (But I Won’t Do That) (1993). Il est mort le 20 janvier 2022 à Nashville (Tennessee). RIP.

Jean-Claude Mézières, né le 23 septembre 1938 à Paris, est un dessinateur de bandes dessinées très connu pour la série de science-fiction Valérian et Laureline (avec Pierre Christin au scénario et Évelyne Tranlé en tant que coloriste). Éclectique, il a aussi travaillé dans la communication et la publicité, pour la télévision et le cinéma, il a été professeur universitaire, photographe et illustrateur pour le journal Pilote. Il est mort le 23 janvier 2022. RIP. Plus d’infos sur son site officiel.

Mark Lanegan, né le 25 novembre 1964 à Ellensburg dans l’État de Washington (États-Unis), était un chanteur de rock, grunge, métal américain. J’ai surtout aimé sa carrière solo (à partir de 1990 jusqu’à 2020) et dans le groupe Queens of the Stone Age (QOTSA) entre 1999 et 2001 puis épisodiquement jusqu’en 2014. Il a travaillé avec Kurt Cobain et Melissa Auf Der Maur, entre autres. Il est mort le 22 février 2022 à Killarney (Irlande). RIP.

Coup de cœur

Plutôt que de rédiger un coup de gueule par rapport à la situation en Ukraine (40 jours de guerre, des milliers (millions ?) de morts, des millions de réfugiés…), je préfère proposer un coup de cœur pour l’Ukraine. Un littéraire avec Les abeilles grises d’Andreï Kourkov (dont je vous conseille également les autres titres), un musical avec le groupe de folk rock (ou ethno-rock ou rock folklorique) Haydamaky Гайдамаки (merci à Lydia pour les infos sur le nom, Haydamaky étant une version anglicisée, le nom se prononce Gaïdamaki) et un cinématographique avec le film dont le groupe chante la bande annonce. Fondé en 1991 à Kiev, Haydamaky, mené par Oleksander Iarmola (chanteur et parolier) entouré des musiciens, propose un rock à la fois inspiré du rock européen (comme The Pogues par exemple) et de la musique folklorique ukrainienne (avec des instruments ukrainiens comme la bandoura ou la sopilka). Huit albums sont sortis entre 2002 et 2012, malheureusement on n’en trouve aucun ici mais heureusement il est possible d’écouter les titres sur le site officiel du groupe. Les deux titres qui me touchent le plus sont Дума про полковника Петра Болбочана (qui se prononce ‘douma pro polkovnika petra bolbochana’ et qui signifie ‘Douma du colonel Petra Bolbochan’) et Чорна Рілля, саундтрек до фільму Крути 1918 (qui se prononce ‘chorna rillia, soundtrack do filmo Krouty 1918’ et qui signifie ‘terres arables noires’). En ce qui concerne le film, Krouty 1918, je ne l’ai pas vu mais je peux vous dire qu’il est réalisé par Alexei Shaparev et qu’il est sorti dans les salles en 2019 (mais pas en France… pourtant j’aimerais beaucoup le voir !) et qu’il est inspiré d’une histoire vraie (bande annonce ci-dessous).

Et j’en profite pour vous montrer mon très beau fond d’écran d’avril, toujours créé par mademoiselle Farfalle.

Journal de bord 03-2022

Bonjour, j’espère que vous allez bien et que vous avez du beau temps. Voici le Journal de bord de mars 2022 (avec un petit jour de retard car je n’ai pas eu le temps de le publier hier soir).

Mon mois de mars. J’ai revu avec plaisir des amis (depuis deux ans, avec le covid, il y a malheureusement des amis qu’on ne voit pas souvent…). Expo Trait pour trait et rencontre avec Benjamin Chaud le 5. Nouvel ordinateur commandé le 9, reçu le 11 et installé toute seule le 12 (contente et fière de moi). Boire un coup avec des amis en terrasse le 16, ça fait du bien même s’il fait un peu frais lorsque la nuit tombe. Dentiste annulé le 14 (cabinet fermé), kiné annulé le 21 (malade)… Heureusement que j’ai eu un long week-end pour me reposer, du 25 au 29, ça fait beaucoup de bien.

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : BD 2022 et Mois Europe de l’Est.

Les livres que j’ai lus : Lune n’est lune que pour le chat de Vénus Khoury-Ghata et Sibylle Delacroix (Bruno Doucey, 2019, 64 pages). Red Man de Jean-François Chabas (Au Diable Vauvert, 2021, 128 pages). Vertige d’Isabelle Simler (Courtes et longues, 2020, 50 pages). Taupe & Mulot 4 – Notre part de ciel d’Henri Meunier et Benjamin Chaud (Hélium, 2021, 64 pages). Oasis ou la revanche des ploucs de Benjamin Durand et Nico Prat (Playlist Society, 2021, 144 pages). Le garçon qui ne voulait pas parler de Cassandra O’Donnell (Flammarion, 2021, 120 pages). Les abeilles grises d’Andreï Kourkov (Liana Levi, 2022, 400 pages). La chambre d’ami 1966 de Hans Herbjørnsrud (Cambourakis, 2021, 80 pages). Soit 8 livres et 1050 pages.

Les BD et mangas : Où est le Club des Chats ? de Yoon-sun Park (Misma, 2021, 112 pages). Le monde sans fin de Jancovici et Blain (Dargaud, 2021, 196 pages). Les aventures de Hong Kiltong de Yoon-sun Park (Misma, 2018, 60 pages). La conférence de Mahi Grand (Dargaud, 2022, 128 pages). Go West Young Man de Tiburce Oger (Grand Angle, 2021, 112 pages). Pépère le chat 1 – La maison du chat de Ronan Badel (Père Castor, 2019, 48 pages). Pépère le chat 3 – Une vie de chat de Ronan Badel (Père Castor, 2020, 48 pages). Dans la tête de Sherlock Holmes, 2 – L’affaire du ticket scandaleux de Cyril Lieron et Benoit Dahan (Ankama, 2021, 48 pages). Kamisama 1 – La mélodie du vent de Keisuke Kotobuki (Ki-oon, 2006, 112 pages). Soit 9 BD et 864 pages.

Soit 17 lectures dont 9 BD et 1914 pages.

Les livres que j’ai achetés : Epsil∞n n° 9 de mars 2022. Apparemment Miaou n° 19 de mars-avril 2022 n’est pas encore paru…

Les films que j’ai vus : Beyond the sky réalisé par Fulvio Sestito en 2018 est un thriller de science-fiction états-unien de 82 minutes, un jeune réalisateur dont la mère a disparu lorsqu’il était enfant et dont le père n’a cessé de répéter qu’elle avait été enlevée par des extraterrestres réalise un film documentaire avec un ami pour prouver que les extraterrestres sont une imposture mais il rencontre une jeune femme qui a été enlevée, pas un chef-d’œuvre mais un film à petit budget qui se laisse bien regarder. Old réalisé par M. Night Shyamalan (dont je suis fan) en 2021 est un film fantastique états-unien de 108 minutes, une famille et d’autres personnes en vacances sont isolées sur une plage et vieillissent à la vitesse grand V sans moyen de s’échapper, ce film est en fait l’adaptation de la bande dessinée franco-suisse Château de sable de Pierre Oscar Lévy (scénario) Frederik Peeters (dessins) parue en 2010. Final Days (ou Alone) réalisé par Johnny Martin en 2020 est un film d’horreur états-unien de 92 minutes, un virus s’étant propagé parmi les humains ceux-ci se transforment en zombies cannibales et un jeune homme pensant être le seul survivant enregistre des vidéos sur son ordinateur mais au moment où il veut se suicider il découvre qu’il y a une autre survivante dans l’immeuble d’en face, pas un chef-d’œuvre non plus mais un film de zombies différent. La nuée réalisé par Just Philippot en 2020 est un film français fantastique de 101 minutes, une éleveuse de criquets comestibles qui élève seule ses enfants veut agrandir son exploitation et devient obsédée par ses criquets, ce premier long métrage qui fait froid dans le dos a reçu plusieurs récompenses bien méritées, il y a une intimité malsaine et les acteurs sont excellents ; il y a deux courts métrages sur le DVD, Ses souffles (24’) et Acide (18’) qui sont tout aussi pessimistes. Skyscraper réalisé par Rawson Marshall Thurber en 2018 est un film catastrophe états-unien de 103 minutes qui se déroule à Hong Kong avec une tour (la plus haute du monde) qui prend feu, un film d’action efficace sans temps morts. Ces films participent au Movie Challenge 2022.

Télévision : comme d’habitude, en soirée avec Arte, les dernières images du documentaire (souvent animalier ou touristique) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2). Quelques émissions musicales ou concerts sur France2 (en particulier, j’ai regardé Basique le concert de Clara Luciani) ou Arte ou Culture Box.

Les séries que j’ai vues : j’ai terminé Leonardo (série historique italienne, anglaise et française sur France2), The Outpost saison 4 (série états-unienne de fantasy sur Syfy), Grantchester saison 6 (série policière anglaise sur France3) et A discovery of witches saison 3 (série fantastique anglaise sur Syfy). Les nouvelles séries sont MacGyver saison 4 suivie de la saison 5, série thriller action espionnage états-unienne en 13 épisodes sur M6, un plaisir de retrouver l’équipe (mais le personnage de Jack Dalton présent dans les saisons 1 à 3 n’est plus là). L’île aux 30 cercueils, série dramatique et policière française en 6 épisodes sur France 2 est librement adaptée du roman policier et fantastique éponyme de Maurice Leblanc paru en 1919 (en 1979, j’avais vu la série franco-belge avec Claude Jade). Resident Alien saison 2, série science-fiction états-unienne en 14 épisodes sur Syfy, un plaisir de retrouver Harry l’extraterrestre qui doit détruire les humains (pour sauver la Terre) et son amie Asta une Amérindienne infirmière.

J’espère que ce Journal de bord vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois d’avril.

< – Journaux de bord 2020. < – Journaux de bord 2021. < – Journal de bord 01-2022. < – Journal de bord 02-2022.

Journal de bord 02-2022

Bonjour, j’espère que vous allez bien et que le printemps pointe son nez chez vous aussi. Voici le Journal de bord de février 2022.

Mon mois de février. Malheureusement le thème de février de Lundi Soleil, nord, m’a peu inspirée… Le 1er, année du Tigre d’eau. Le 7, recensement OK. Le 8, quel plaisir, j’ai revu un jeune homme que je n’avais pas vu depuis deux ans. Le 11, un café littéraire dans lequel j’ai présenté Le goût des garçons de Joy Majdalani et Un libraire de Mérédith Le Dez, deux livres totalement différents. Du 12 au 20, deux marathons de lecture (que je n’ai pas réussis, tant pis, l’important est de participer, n’est-ce pas ?). Le 16, j’ai mis sous cadre des dessins de Benjamin Chaud pour une expo. Le 17, une journée de récup avec une petite balade et ça fait du bien surtout avec ce beau soleil ! Je pense acheter une autre liseuse (billets ici et ici, la batterie de la Kobo ayant lâché), je commande finalement la Diva-HD et la reçoit deux jours plus tard, j’en suis vraiment satisfaite. Le 25, jour de congé et long week-end avec rendez-vous chez la coiffeuse et ça fait du bien (aux cheveux et au moral).

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : Mois du polar 2022, le challenge Les textes courts continue en 2022, Book Trip mexicain et Mois Amérique latine 2022 soit 4 challenges.

Les livres que j’ai lus : Un libraire de Mérédith Le Dez (Philippe Rey, 2021, 144 pages). Un mariage royal (Une enquête de Sparks & Bainbridge, 2) d’Allison Montclair (10-18, 2021, 384 pages). Un doux parfum de mort de Guillermo Arriaga (Libretto, 2005, 176 pages). Taupe & Mulot d’Henri Meunier et Benjamin Chaud avec La tarte aux lombrics (Hélium, 2019, 64 pages), Les beaux jours (Hélium, 2019, 64 pages) et Bonnet blanc et blanc bonnet (Hélium, 2021, 64 pages) soit 192 pages. La messe de l’athée d’Honoré de Balzac (numérique, 1836, 30 pages). Des haïkus pour le Défi du 20 février (mais je ne peux pas quantifier le nombre de pages). Que sur toi se lamente le Tigre d’Émilienne Malfatto (Elyzad, 2020, 80 pages). Jours de combat de Paco Ignacio Taibo II (Rivages, 2000, 288 pages). Le cahier des livres n° 2 (52 pages). Soit 11 livres et 1346 pages.

Les BD et mangas : Les oiseaux de Troubs (Futuropolis, 2021, 88 pages). Vertiges de Quito de Didier Tronchet (Futuropolis, 2014, 120 pages). Soit 2 BD et 208 pages.

Soit 13 lectures dont 2 BD et 1554 pages.

Les livres que j’ai achetés: Epsil∞n n° 8 de février 2022. Miaou n° 18 de janvier-février 2022.

Les films que j’ai vus: L’assistant du vampire – Cirque du freak réalisé par Paul Weitz en 2009 est un film états-unien fantastique plutôt pour les adolescents mais je l’ai regardé parce qui se déroule dans un cirque et, franchement, j’ai passé un bon moment (j’ai bien sûr pensé à l’excellent Freaks – La monstrueuse parade réalisé par Tod Browning en 1932). Nikos en vrai, à l’ombre des lumières réalisé par Valérie Inizan en 2022 est un film documentaire français sur la vie et la carrière du journaliste et présentateur Nikos Aliagas (un bon documentaire, intimiste, dans lequel on voit la Grèce, j’ai dû apercevoir Nikos Aliagas sur Euronews mais je ne m’en souviens pas, la première fois que je l’ai vu réellement à la télévision, c’était avec Canteloup sur TF1 dans les années 2000, j’aimais bien mais je ne regardais pas toujours, j’ai appris qu’il était aussi photographe et ses photos sont belles, je n’en reviens pas de tout ce qu’il a fait, une découverte). Royal Corgi réalisé par Ben Stassen et Vincent Kesteloot en 2019 est un film d’animation belge et états-unien qui se déroule en Angleterre avec les corgis de la reine Elizabeth mais le jeune corgi Rex, le préféré de la reine, disparaît, c’est drôle et rythmé ; le film montre le mari de la reine, Philip Mountbatten (qui était encore en vie) et Donald Trump (qui était encore président des États-Unis). Frontier réalisé par Dimitri Tiourine en 2018 est un film de science-fiction russe dans lequel un jeune homme, Mikhail, découvre l’histoire de sa famille durant la Seconde guerre mondiale (pas un chef-d’œuvre mais pas mal, je découvre ce jeune réalisateur russe qui a déjà réalisé des épisodes de séries et les films La soif en 2013, L’amour avec limites en 2016 que j’aimerais voir). Ces films participent au Movie Challenge 2022.

Télévision : comme d’habitude, en soirée avec Arte, les dernières images du documentaire (souvent animalier ou touristique) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2). Quelques émissions musicales ou concerts sur France2 ou Arte ou Culture Box.

Les séries que j’ai vues : j’ai terminé Day of the Dead (série canadienne sur Syfy), Les enquêtes de Morse saison 8 (série anglaise sur France3) et SurrealEstate (série états-unienne sur Syfy). Les nouvelles séries sont Leonardo, série historique italienne, anglaise et française en 8 épisodes sur France2 (bien sûr inspirée de la vie de Léonard de Vinci, très belle série, assez sombre). The Outpost saison 4, série états-unienne de fantasy en 13 épisodes sur Syfy (contente de retrouver Talon, Garret et les autres). Grantchester saison 6, série policière anglaise en 8 épisodes sur France3 (si j’ai, au début, eu du mal avec le départ de Sidney Chambers, j’apprécie depuis deux saisons Will Davenport). A discovery of witches saison 3, série fantastique anglaise en 7 épisodes sur Syfy (un plaisir de retrouver Diana, Matthew et les autres). J’ai enregistré sur la box Les chroniques de Sherlock, série policière russe en 8 épisodes sur Paris Première (les enquêtes de Sherlock Holmes à Saint-Pétersbourg) pour les regarder plus tard.

J’espère que ce Journal de bord vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois de mars.

< – Journaux de bord 2020. < – Journaux de bord 2021. < – Journal de bord 01-2022.

Journal de bord 01-2022

Bonjour, j’espère que l’année a bien démarré pour vous. Voici le Journal de bord de janvier 2022.

Mon mois de janvier. 1er janvier – Vœux, challenges qui redémarrent, nouveaux challenges qui sont créés, les deux défis photographiques auxquels je participe, Projet 52-2022 et Lundi Soleil 2022 nouvelle formule. Et aussi mon nouveau bullet journal, le « Joyeux journal 2022 » que vous pouvez voir ici (intérieur) et ici (couverture). 2 janvier – Rachel me prévient d’un nouveau challenge mexicain qu’elle organise avec A Girl et je m’inscris déjà au groupe FB Book Trip Mexicain pour suivre l’évolution de la préparation de ce challenge qui commencera en février. 6 janvier – En sortant du travail, je vais récupérer mes nouvelles lunettes, avec des verres progressifs comme les précédentes mais ma vue a évolué donc il faut que je m’y habitue. 7 janvier – Concert Pianocéan, j’en parle un peu ici (j’avoue que, comme je travaillais, je n’ai pas tout vu, mais j’ai pu tout entendre). 15 janvier – Prix La Passerelle 2022, 10e édition, très bon moment. 26 janvier – Une collègue me demande d’animer en binôme la présentation des 10 mangas pour Mangavore #6 (surtout pour prononcer les noms des mangakas et des titres en japonais). 27 janvier – Le matin, préparation des deux expos de Benjamin Chaud (je vous en parlerai en mars). L’après-midi, émission radio sur le Prix La Passerelle 2022 et les deux romans de Dalie Farah, puis rencontre avec Dalie Farah et restaurant (super moment !).

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : en janvier, c’est toujours profusion de challenges qui redémarrent ou qui sont nouvellement créés. Le tour du monde en 80 livres, Petit Bac 2022, Les adaptations littéraires, La BD de la semaine 2022 (rendez-vous hebdomadaire), Mois des nouvelles #2, Challenge lecture 2022, Bingo littéraire d’Hylyirio, Littérature de l’imaginaire #10, Voisins Voisines 2022, Un genre par mois 2022, 2022 en classiques, Les étapes indiennes #3, Des livres (et des écrans) en cuisine 2022, Les dames en noir, British Mysteries 2022, Movie challenge 2022, Contes et légendes 2022 soit 17 challenges.

Les livres que j’ai lus : Oiseau de Sigbjørn Skåden (Agullo, 2021, 160 pages). L’ex-magicien de la taverne du Minho et autres nouvelles de Murilo Rubião (L’arbre vengeur, 2021, 150 pages). Lucie ou la vocation de Maëlle Guillaud (Héloïse d’Ormesson, 2016, 208 pages). Les Romantiques de Benjamin Chaud et Cécile Coulon (Robert Laffont, 2021, 128 pages). Ma folle vie de dessinateur de Benjamin Chaud (Hélium, 2021, 128 pages). Habitant de nulle part, originaire de partout de Souleymane Diamanka (Points, 2021, 144 pages). Dans la neige d’Arnaud Rykner (Rouergue, 2016, 128 pages). La puissance des mouches de Lydie Salvayre (Seuil, 1995, 176 pages). Howl d’Allen Ginsberg (1955, 96 pages). Soit 9 livres et 1318 pages.

Les BD et mangas : Le chat qui rendait l’homme heureux – et inversement – d’Umi Sakurai (Soleil Manga, 2021, 144 pages). Elle et son chat de Makoto Shinkai et Tsubasa Yamaguchi (Pika, 2021, 164 pages). Mexique – El guido del crevardo de Camille Burger (Fluide Glacial, 2016, 96 pages). Carnet du Pérou – Sur la route de Cuzco de Fabcaro (Six pieds sous terre, 2013, 96 pages). La bibliomule de Cordoue de Lupano et Chemineau (Dargaud, 2021, 264 pages). Celestia de Manuele Fior (Atrabile, 2020, 272 pages). Kanopé 1 – Rencontre de Louise Joor (Delcourt, 2014, 128 pages). Kanopé 2 – Héritage de Louise Joor (Delcourt, 2019, 136 pages). Soit 8 livres et 1300 pages.

Soit 17 lectures dont 8 BD et 2618 pages.

Les livres que j’ai achetés : Un mariage royal – Une enquête de Sparks & Bainbridge, 2 d’Allison Montclair (10/18, 2021) en prévision du Mois du polar en février.

Les films que j’ai vus : La TV des 70’s réalisé par Mathieu Jaubert en 2021 est un film documentaire français sur la modernisation de la télévision française de 1974 à 1980 (l’ORTF est scindée en 3 chaînes, TF1, Antenne 2 et FR3), en 1974 j’ai 8 ans, toute mon enfance donc. Kingsman, le cercle d’or réalisé par Matthew Vaughn en 2017 est un film d’action et d’espionnage anglo-américain (c’est la suite de Kingsman, services secrets (2015) et je l’ai trouvé aussi énergique et divertissant). Ape vs Monster réalisé par Daniel Lusko en 2021 est un film de science-fiction avec un chimpanzé envoyé dans l’espace lors de la guerre froide dont la capsule revient sur Terre avec une substance dangereuse l’ayant transformé (divertissant). L’île secrète des dinosaures (Dinosaur Island) réalisé par Matt Drummond en 2014 est un film d’aventure australien dans lequel Lucas, 13 ans, est projeté sur une île inconnue sur laquelle vivent des dinosaures et une jeune fille qui lui enseigne tout ce qu’elle sait (divertissant et agréable à voir). Demain réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent en 2015 est un film documentaire qui recense des initiatives pour sauver la planète et l’humanité (un film optimiste avec une belle BO à voir absolument même s’il date un peu). Miss Fisher et le tombeau des larmes réalisé par Tony Tilse en 2020 est un film australien (aventure et policier, pas un chef-d’œuvre mais agréable pour ceux qui aiment les romans de Kerry Greenwood et/ou la série télévisée avec Phryne Fisher et le commissaire Jack Robinson). Jungle Run réalisé par Noah Luke en 2021 est un film états-unien qui se déroule en Amazonie, genre survival, avec les dangers et les bestioles (serpents, araignées, alligators, piranhas) que ça implique, pas un grand film mais ça m’a fait un peu rire. Pas de film d’animation ce mois-ci. Ces films participent au Movie Challenge 2022.

Télévision : comme d’habitude, en soirée avec Arte, les dernières images du documentaire (souvent animalier ou touristique) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2). Quelques émissions musicales ou concerts sur France2 ou Arte ou Culture Box.

Les séries que j’ai vues : j’ai terminé Le tour du monde en 80 jours (très belle série d’aventures européenne adaptée du roman de Jules Verne, les 2 derniers épisodes étaient diffusés lundi 3 janvier sur France2). Les nouvelles séries sont The Undoing, série policière états-unienne en 6 épisodes sur TF1, une série différente avec un côté dramatique et insidieux. Day of the Dead, série canadienne en 10 épisodes sur Syfy, une série avec des zombies mais décalée, presque drôle histoire de décompresser, de ne pas se prendre au sérieux. SurrealEstate, série états-unienne en 10 épisodes sur Syfy, une série avec un agent immobilier spécialisé dans la vente des maisons… habitées par des esprits, des démons (ça fait plus peur que les zombies). Les enquêtes de Morse saison 8, série policière anglaise en 3 épisodes (films d’une heure trente chacun), comme Les enquêtes de Murdoch et Les enquêtes de Vera je prends toujours plaisir à retrouver cette série (cette saison se déroule en 1971).

J’espère que ce premier Journal de bord de l’année vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois de février.

< – Journaux de bord 2020. < – Journaux de bord 2021.

Movie Challenge 2022

Vu sur Light and Smell, j’ai quand même un peu hésité avant de m’inscrire à ce challenge qui n’est pas littéraire mais cinématographique, le Movie Challenge 2022. Je suis ravie que Purple Velvet du Cabinet de curiosités participe et il y aura plusieurs films russes 🙂 Infos, logo et inscription chez Lily lit.

L’objectif est de regarder un film pour chaque catégorie durant l’année 2022 (paliers et catégories ci-dessous).

Les 4 paliers
10 catégories remplies = Movie Challenge en chocolat.
20 catégories remplies = Movie Challenge de bronze.
30 catégories remplies = Movie Challenge d’argent.
40 catégories remplies = Movie Challenge d’or.

Les catégories et les films vus

1/40. catégorie 20. Un film avec une course-poursuite avec Kingsman, le cercle d’or réalisé par Matthew Vaughn en 2017, c’est un film d’action et d’espionnage anglo-américain, c’est la suite de Kingsman, services secrets (2015) et je l’ai trouvé aussi énergique et divertissant, la course-poursuite avec les taxis est époustouflante. Janvier

2/40. Catégorie 12. Un film d’horreur avec Ape vs Monster réalisé par Daniel Lusko en 2021, c’est un film de science-fiction horreur avec un chimpanzé envoyé dans l’espace lors de la guerre froide dont la capsule revient sur Terre avec une substance dangereuse l’ayant transformé (divertissant). Janvier

3/40. Catégorie 14. Un film qui se déroule dans un lieu imaginaire avec L’île secrète des dinosaures (Dinosaur Island) réalisé par Matt Drummond en 2014, c’est un film d’aventure australien dans lequel Lucas, 13 ans, est projeté sur une île inconnue sur laquelle vivent des dinosaures et une jeune fille qui lui enseigne tout ce qu’elle sait (divertissant et agréable à voir). Janvier

4/40. Catégorie 2. Un film avec un titre en un mot avec Demain réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent en 2015, c’est un film documentaire qui recense des initiatives pour sauver la planète et l’humanité (un film optimiste avec une belle BO à voir absolument même s’il date un peu). Janvier

5/40. Catégorie 30. Un film qui n’est pas sorti en salles en France avec Miss Fisher et le tombeau des larmes réalisé par Tony Tilse en 2020, c’est un film d’aventure et policier australien qui n’est pas sorti en salles en France mais en VOD (un film pour ceux qui aiment les romans et/ou la série télévisée). Janvier

6/40. Catégorie 9. Un film dont au moins une scène se passe dans un cirque avec L’assistant du vampire – Cirque du freak réalisé par Paul Weitz en 2009, c’est un film états-unien fantastique plutôt pour les adolescents mais je l’ai regardé parce qui se déroule dans un cirque et, franchement, j’ai passé un bon moment (j’ai bien sûr pensé à l’excellent Freaks – La monstrueuse parade réalisé par Tod Browning en 1932). Février

7/40. Catégorie 39. Un film réalisé par une femme avec Nikos en vrai, à l’ombre des lumières réalisé par Valérie Inizan en 2022, c’est un film documentaire français sur la vie et la carrière du journaliste et présentateur Nikos Aliagas (un bon documentaire, intimiste, dans lequel on voit la Grèce, j’ai dû apercevoir Nikos Aliagas sur Euronews mais je ne m’en souviens pas, la première fois que je l’ai vu réellement à la télévision, c’était avec Canteloup sur TF1, j’aimais bien mais je ne regardais pas toujours, j’ai appris qu’il était aussi photographe et ses photos sont belles, je n’en reviens pas de tout ce qu’il a fait, une découverte). Février

8/40. Catégorie 34. Un film avec un enlèvement ou une disparition avec Royal Corgi réalisé par Ben Stassen et Vincent Kesteloot en 2019, c’est un film d’animation belge et états-unien qui se déroule en Angleterre avec les corgis de la reine Elizabeth mais le jeune corgi Rex, le préféré de la reine, disparaît, c’est drôle et rythmé ; le film montre le mari de la reine, Philip Mountbatten (qui était encore en vie) et Donald Trump (qui était encore président des États-Unis). Février

9/40. Catégorie 23. Un film qui t’a fait découvrir un(e) réalisateur(trice) avec Frontier réalisé par Dimitri Tiourine en 2018, c’est un film de science-fiction russe dans lequel un jeune homme, Mikhail, découvre l’histoire de sa famille durant la Seconde guerre mondiale (pas un chef-d’œuvre mais pas mal, je découvre ce jeune réalisateur russe qui a déjà réalisé des épisodes de séries et les films La soif en 2013, L’amour avec limites en 2016 que j’aimerais voir. Février

10/40. Catégorie 33. Un film à petit budget avec Beyond the sky réalisé par Fulvio Sestito en 2018, c’est un thriller de science-fiction états-unien de 82 minutes, un jeune réalisateur dont la mère a disparu lorsqu’il était enfant et dont le père n’a cessé de répéter qu’elle avait été enlevée par des extraterrestres réalise un film documentaire avec un ami pour prouver que les extraterrestres sont une imposture mais il rencontre une jeune femme qui a été enlevée, pas un chef-d’œuvre mais un film à petit budget qui se laisse bien regarder. Mars

1er palier honoré 🙂 (au 14 mars)

11/40. Catégorie 5. Un film adapté d’un roman graphique ou d’un comic avec Old réalisé par M. Night Shyamalan (dont je suis fan) en 2021, c’est un film fantastique états-unien de 108 minutes, une famille et d’autres personnes en vacances sont isolées sur une plage et vieillissent à la vitesse grand V sans moyen de s’échapper, ce film est en fait l’adaptation de la bande dessinée franco-suisse Château de sable de Pierre Oscar Lévy (scénario) Frederik Peeters (dessins) parue en 2010. Mars

12/40. Catégorie 37. Un survival/un film catastrophe avec Final Days (ou Alone) réalisé par Johnny Martin en 2020, c’est un film d’horreur états-unien de 92 minutes, un virus s’étant propagé parmi les humains ceux-ci se transforment en zombies cannibales et un jeune homme pensant être le seul survivant enregistre des vidéos sur son ordinateur mais au moment où il veut se suicider il découvre qu’il y a une autre survivante dans l’immeuble d’en face, pas un chef-d’œuvre mais un film de zombies différent dans lequel les deux jeunes gens vont tout faire pour survivre. Mars

13/40. Catégorie 17. Un court-métrage : après avoir regardé La nuée, le premier long métrage réalisé par Just Philippot en 2020 (un film français fantastique dans lequel une éleveuse de criquets comestibles qui élève seule ses enfants veut agrandir son exploitation et devient obsédée par ses criquets, un film qui a reçu plusieurs récompenses bien méritées mais qui fait froid dans le dos avec une intimité malsaine et des acteurs excellents), j’ai regardé les deux courts-métrages de Just Philippot qui sont proposés sur le DVD, Ses souffles (24’, drame familial) et Acide (18’, anticipation) qui sont tout aussi pessimistes. Mars

14/40. Catégorie 11. Un film où on peut entendre parler au moins deux langues avec Skyscraper réalisé par Rawson Marshall Thurber en 2018, c’est un film catastrophe états-unien de 103 minutes qui se déroule à Hong Kong (donc on peut entendre parler américain et chinois) avec une tour (la plus haute du monde) qui prend feu, un film d’action efficace sans temps morts. Mars

15/40. Catégorie 36. Un film dont un personnage va en prison avec Les animaux fantastiques 2 – Les crimes de Grindenwald réalisé par David Yates en 2018, c’est un film d’action et fantastique anglais et états-unien dans lequel Grindenwald, le méchant, est en prison, mais il s’en échappe et l’objectif des héros est de le remettre en prison. Avril

Les catégories pas encore honorées
1- Un film qui contient une chanson que tu adores
3- Un film français d’avant 1980
4- Un film avec un détective privé
6- Un film avec un split screen
7- Un film dont l’affiche est jolie
8- Un film sur l’amitié
10- Un film réhabilité après un flop au cinéma
13- Un film en grande partie tourné dans une voiture
15- Un film avec une fermeture/ouverture à l’iris
16- Un film dont le personnage principal est un enfant
18- Un film qui commence par la fin de l’intrigue
19- Un film dont un personnage porte le prénom de ton ami(e) d’enfance
21- Un film qui se déroule dans le milieu culinaire
22- Un film dont un personnage déménage
24- Une comédie musicale
25- Un film qui se passe dans le milieu sportif
26- Un film en noir et blanc
27- Un film qui a connu un tournage compliqué
28- Un film avec un verbe à l’infinitif dans le titre
29- Un film dont le personnage principal a plus de 60 ans
31- Un film avec un couple de cinéma que tu adores
32- Un film dont le titre est issu d’une chanson
35- Un film sensuel ou érotique
36- Un film dont un personnage va en prison
38- Un film européen hors France
40- Un film avec des jumeaux/jumelles

Challenge Les adaptations littéraires avec Lydia

En cette nouvelle année, Lydia crée un nouveau challenge intitulé Les adaptations littéraires et qui consiste à présenter des livres, bandes dessinées, séries, films, théâtre, spectacles, chansons adaptés d’une œuvre littéraire (classique ou contemporaine). Il court sur l’année 2022.

Premières infos ici, logo et dépôt des liens chez Lydia.

Mes billets pour ce challenge

1. Les carnets de l’Apothicaire 1 de Natsu Hyûga, Itsuki Nanao et Nekokurage (Ki-oon, 2021, Japon), roman adapté en manga

2. Howl d’Allen Ginsberg (1955, États-Unis), poésie adaptée en film et en chanson

3. Les Romantiques, 60 classiques de la littérature en version érotique de Benjamin Chaud et Cécile Coulon (Robert Laffont, 2021, France), littérature érotique classique adaptée en illustrations

4. Dans la tête de Sherlock Holmes, 2 – L’affaire du ticket scandaleux de Cyril Lieron et Benoit Dahan (Ankama, 2021, France), adaptation BD de Sherlock Holmes

5. Kamisama 1 – La mélodie du vent de Keisuke Kotobuki (Ki-oon, 2006, Japon), contes et folklore japonais adaptés en manga

6. Elle et son chat de Makoto Shinkai et Tsubasa Yamaguchi (Pika, 2021, Japon), court métrage d’animation et roman adaptés en manga puis en série animée

7. Kamisama 2 – Les contes de la colline de Keisuke Kotobuki (Ki-oon, 2007, Japon), contes et folklore japonais adaptés en manga

8. D.Gray-Man 1 de Katsura HOSHINO (Glénat, 2013, Japon), légende japonaise adaptée en manga, animation, jeu vidéo, roman, jeu de cartes

9. Coink, en avant la musique ! de Lionel Le Néouanic in Le jeudi, c’est musée/expo #33 (Rouergue, 2017, France), album illustré et objets adaptés en expo, vidéo et musique

10. Habitant de nulle part, originaire de partout de Souleymane Diamanka (Points, 2021, Sénégal), quand l’oral devient écrit, quand l’écrit devient Art, poésie, chansons, slam et vidéos

11. Kamisama 3 – Au bout du chemin de Keisuke Kotobuki (Ki-oon, 2010, Japon), contes et folklore japonais adaptés en manga

12. GrandMèreDixNeuf et le secret du Soviétique d’Ondjaki (Métailié, 2021, Angola), roman adapté au cinéma

Journal de bord 2021 – Bilan

Comme dans le Journal de bord 2020 – Bilan et grâce à mes journaux de bord mensuels, je vais calculer combien de livres j’ai lus en 2021 et combien de films et de séries j’ai vus exactement ! En espérant ne rien avoir oublié dans l’année (ça peut arriver mais si c’est le cas, tant pis). C’est donc la deuxième fois que je comptabilise le nombre de livres et de pages lus, de films et de séries vus dans une année précise. Il y a aussi le nombre de challenges, de marathons et d’activités culturelles dans l’année (bon, en 2021, il n’y en a pas eu tant que ça il me semble…).

Les lectures – Janvier = 25 dont 3 BD et 2816 pages. Février = 19 dont 4 BD et 3000 pages. Mars = 19 (+ 2) dont 3 BD et 3314 pages. Avril = 20 livres dont 8 BD et 4947 pages. Mai = 20 livres dont 10 BD et 4741 pages. Juin = 16 livres dont 7 BD et 2440 pages. Juillet = 14 livres dont 5 BD et 3112 pages. Août = 31 livres dont 11 BD et 5619 pages. Septembre = 18 livres dont 6 BD et 3031 pages. Octobre = 11 livres dont 6 BD et 1472 pages. Novembre = 4 livres dont 1 BD et 870 pages. Décembre = 13 livres dont 6 BD et 2105 pages. Soit au total 210 livres dont 70 BD et 37377 pages (à titre indicatif, 237 livres dont 72 BD et 52208 pages en 2020, ce qui je ne m’en rendais pas réellement compte était énorme), bon… 3 « petits » mois à moins de 2500 pages mais je suis contente quand même.

Les challenges – Janvier = 10. Février = 4. Mars = 4. Avril = 4. Mai = 4. Juin = 3. Juillet = 1. Août = 0. Septembre = 1. Octobre = 1. Novembre = 2. Décembre = 2. Soit au total 36 (à titre indicatif, 39 en 2020, c’est équivalent vu que des challenges se sont arrêtés).

Les marathons de lectures – Janvier = 2. Février = 2. Mars = 2. Avril = 4. Mai = 2. Juin = 2. Juillet = 0. Août = 3. Septembre = 0. Octobre = 1. Novembre = 0. Décembre = 2. Soit au total 20 (le même nombre qu’en 2020, je suis constante).

Les activités culturelles (les plus importantes) Janvier = 1 expo (virtuelle). Février = 1 mooc (que j’ai terminé mi-mars). Mars = 1 expo + 1 spectacle de danse (virtuel). Mai = l’anniversaire du blog. Juillet = 2 concerts + 1 expo. Octobre = 1 spectacle + 1 expo. Juin = les résultats du Prix La Passerelle 2021 + 1 expo. Octobre = 2 cafés littéraires + 1 rencontre avec un auteur. Décembre = l’avent littéraire. Soit au total 5 expos + 4 spectacles + 1 mooc + 5 événements littéraires. C’est pas mal vu les circonstances… et c’est plus qu’en 2020 !

Les films – Les films documentaires et les films d’animation sont inclus. Janvier = 4. Février = 3. Mars = 8. Avril = 12. Mai = 7. Juin = 5. Juillet = 3. Août = 1. Septembre = 2. Octobre = 2. Novembre = 2. Décembre = 10. Soit au total 59 (à titre indicatif, 74 en 2020, j’ai eu beaucoup moins le temps de regarder des DVD).

Les séries – Je ne reprends pas le mois suivant les séries commencées le mois précédent (sinon, elles compteraient deux fois dans le total). Janvier = 8. Février = 8. Mars = 4. Avril = 6. Mai = 7. Juin = 5. Juillet = 5. Août = 4. Septembre = 8. Octobre = 2. Novembre = 6. Décembre = 4. Soit au total 67 (à titre indicatif, 65 en 2020, c’est équivalent).

Alors, que pensez-vous de ce bilan 2021 ? Un gros moins pour les lectures et un petit moins pour les films mais j’ai des circonstances atténuantes (reprise du travail en présentiel en juin, pas mal de rendez-vous médicaux sur toute l’année et un déménagement à l’automne) et ça reste quand même des totaux bien élevés. Si vous avez fait vous aussi un bilan 2021, n’hésitez pas à déposer votre lien en commentaire pour que je le visite ! Je vous souhaite un bon dimanche et encore une bonne année 2022.

Journal de bord 12-2021

Bonjour chers visiteurs,

Après le Journal de bord 01-2021, le Journal de bord 02-2021, le Journal de bord 03-2021, le Journal de bord 04-2021, le Journal de bord 05-2021, le Journal de bord 6-2021, le Journal de bord 7-2021, le Journal de bord 8-2021, le Journal de bord 9-2021, le Journal de bord 10-2021 et le Journal de bord 11-2021, voici le Journal de bord de décembre 2021. Eh oui, déjà le dernier Journal de bord de l’année !

Du 1er au 24 décembre. Comme l’année dernière, j’ai pris plaisir à remplir quotidiennement Mon avent littéraire 2021 et à découvrir les propositions des autres participants.

6 décembre. Je me suis inscrite au groupe FB Fantasy et science-fiction, le groupe des cultures de l’imaginaire, histoire d’échanger sur mes lectures de l’imaginaire mais aussi cinéma, séries et pourquoi pas jeux vidéo (en parlant de jeu vidéo, je me suis inscrite sur Scrabble Go et je joue sur mon smartphone, c’est… addictif !).

Du 6 au 12 décembre. Les deux derniers marathons de l’année, Semaine à mille pages et Week-end à 1000 mais je n’ai réussi que le premier.

9 décembre. Suite à la réception d’une infolettre, je me suis inscrite pour participer à la 1ère édition du Grand Prix des Lecteurs Pocket en 2022 (prix lancé pour les 60 ans de Pocket en 2022). J’ai choisi la catégorie littérature étrangère (il y avait aussi littérature française et non-fiction) et je saurai si j’ai été retenue à partir du 5 janvier.

24 décembre. J’ai passé un bon Noël chez des amis (mon billet de Noël).

Dernière semaine de décembre. Je suis en vacances, j’en ai bien besoin, j’en profite pour ouvrir une dizaine de cartons mais il en reste encore.

28 décembre. J’ai été invitée à rejoindre le groupe FB Lire, rêver et partager alors j’ai accepté pour voir comment est ce groupe et partager mes lectures.

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : Décembre nordique (une note de lecture suédoise, voir ci-dessous) et Winter Short Stories of SFFF #1 (que je n’ai pas encore honoré…).

Les livres que j’ai lus : Message personnel (Opcop 1) d’Arne Dahl (Actes Sud, 2014, 464 pages). Mardy & Ozgo – Le monde d’en dessous de Marie Lenne-Fouquet et Marie Morelle (Sarbacane, 2020, 224 pages). Petits monstres, fantastique Moyen-Âge de Sabine Maffre (BnF, 2021, 48 pages). Méditations, miniatures indiennes de Pauline Chougnet (BnF, 2021, 48 pages). L’idiot du village de Patrick Rambaud (Grasset, 2005, 198 pages). L’aventure de la bande mouchetée d’Arthur Conan Doyle (Archipoche, 2019, 37 pages). Zadig de Voltaire (e-book, 92 pages, 1747). Soit 7 livres et 1111 pages.

Les BD et mangas : Canardo, premières enquêtes de Sokal (Casterman, 2002, 48 pages). Les carnets de l’Apothicaire 1 de Natsu Hyûga, Itsuki Nanao et Nekokurage (Ki-oon, 2021, 178 pages). La baleine bibliothèque de Judith Vanistendael et Zidrou (Le Lombard, 2021, 80 pages). L’accident de chasse de David L. Carlson et Landis Blair (Sonatine, 2020, 472 pages). Le cercle de Providence, 1 – L’appel de Viozat, Ott, Amalric (Jungle, 2020, 56 pages). Ours de Ben Queen et Joe Todd-Stanton (Kinaye, 2021, 160 pages). Soit 6 livres et 994 pages.

Soit 13 lectures dont 6 BD et 2105 pages. Soit plus du double que le mois dernier mais ça reste quand même un petit score pour moi et j’espère retrouver mon rythme de croisière dès janvier 2022, tout en sachant que je ne pourrai pas atteindre les scores réalisés durant les deux confinements !

Les livres que j’ai achetés: Epsil∞n n° 6 de décembre 2021 (en tout début de mois), Epsil∞n n° 7 de janvier 2022 (le 31) avec Epsil∞n hors-série n° 1 sur le thème Futur. Pas acheté mais reçu dans le paquet de Noctenbule (visible ici), La tentation de Pénélope de Belinda Cannone, je ne connaissais pas cet essai sur la féminité, je vous en parlerai lorsque je l’aurai lu.

Les films que j’ai vus: Emma Bovary, film dramatique français diffusé sur France2, bien sûr adapté du roman de Gustave Flaubert mais avec une particularité, il inclut le procès de Gustave Flaubert et lors du procès des extraits sont lus et c’est à ces moments-là qu’on voit Emma Bovary. Peninsula, film d’horreur sud-coréen réalisé par Yeon Sang-ho en 2020, la suite de Dernier train pour Busan, j’ai bien aimé mais je trouve que les zombies vont vite pour des zombies ! Godzilla 2, roi des dinosaures, film catastrophe (pas catastrophique, hein !) et de science-fiction américain et japonais réalisé par Michael Dougherty en 2019, ce n’est pas un chef-d’œuvre mais ça en jette, je n’avais jamais vu autant de « monstres » différents dans un seul film, c’est vraiment spectaculaire. J’ai oublié deux films qui se déroulent en Bretagne : Roxane, premier film réalisé par Mélanie Auffret en 2019, avec des poules et du Cyrano de Bergerac, à voir, tendre et drôle ; et Bécassine réalisé par Bruno Podalydès en 2018 et cette comédie est réussie, tendre et drôle aussi. Les films d’animation : Les incognitos (Spies in disguise), film américain réalisé par Nick Bruno et Troy Quane en 2019, une comédie d’espionnage très rythmée, j’ai bien ri (et j’espère une suite). Bambi, film américain réalisé par David Hand en 1942, je l’ai revu et c’est toujours aussi beau et émouvant. Sahara, film franco-canadien réalisé par Pierre Corré en 2017, intéressant de mettre en avant des serpents, animaux mal aimés (film tendre et drôle). Tous en scène, film américain et japonais réalisé par Garth Jennings et Christophe Lourdelet en 2016, musical et drôle (et j’apprends qu’il y a un deuxième opus, bonne nouvelle). Pokémon détective Pikachu, film américain, anglais et japonais réalisé par Rob Letterman en 2019, policier et science-fiction, j’ai bien aimé (alors que je n’ai jamais joué aux jeux Pokémon). J’ai raté Comme des bêtes 2 (j’étais au travail mais j’aurais pu programmer la box pour un enregistrement…) et Spider-Man, new generation (j’étais à l’extérieur, idem j’aurais pu programmer mais je ne savais pas s’il valait le coup).

Télévision : comme d’habitude, en soirée avec Arte, documentaire (souvent animalier ou touristique mais je rentre un peu plus tard qu’avant donc ce sont vraiment les toutes dernières minutes) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2). Quelques émissions musicales ou concerts sur France2 ou Arte ou Culture Box (que j’oublie depuis des mois !). Et, afin d’éviter les questions : non, je ne regarde ni films (téléfilms) de Noël ni bêtisiers.

Les séries que j’ai vues : j’ai terminé Intergalactic (science-fiction anglaise, Syfy), Rebecca (série policière française, TF1 en replay), Les enquêtes de Vera saison 7 (série policière anglaise, France3). Les nouvelles séries sont Les petits d’Agatha Christie saison 3, série policière française en 3 épisodes sur France2 (j’aime bien cette saison dans les années 70), Le mystère Kendrick, série policière anglaise en 4 épisodes sur TF1 (série dramatique et intense), Le tour du monde en 80 jours, série d’aventures européenne adaptée du roman de Jules Verne, en 8 épisodes sur France2 (très belles images).

J’espère que ce douzième et dernier Journal de bord de l’année vous a intéressés et je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année et un beau mois de janvier. De plus, de la même façon que j’avais fait un Journal de bord 2020 – Bilan, je ferai début janvier un Journal de bord 2021 – Bilan.

< – Journaux de bord 2020. < – Journal de bord 01-2021. < – Journal de bord 02-2021. < – Journal de bord 03-2021. < – Journal de bord 04-2021. < – Journal de bord 05-2021. < – Journal de bord 6-2021. < – Journal de bord 7-2021. < – Journal de bord 8-2021. < – Journal de bord 9-2021. < – Journal de bord 10-2021. < – Journal de bord 11-2021.

Mes coups de… 11-2021

Bonjour, plusieurs coups de blues et je ne vais pas publier ça le dimanche de Noël donc c’est pour aujourd’hui. Un coup de gueule aussi. Et je vous souhaite une bonne fin de semaine.

Coups de blues

😢 NOBUMOTO Keiko 信本敬子) naît le 13 mars 1964 à Hokkaidô (Japon). Comment, vous ne la connaissez pas ? Cette scénariste japonaise a pourtant écrit les scénarios de Cowboy Bebop (série et film), Macross Plus (série), Samurai Champloo (série), Tokyo Godfathers (film) et Wolf’s Rain (série), que de l’animation excellente. Elle est morte le 1er décembre 2021… RIP.

Pierre Rabhi naît Rabah Rabhi le 29 mai 1938 à Kenadsa (Algérie). Auteur (essais, romans), militant (écologie, agriculture biodynamique), conférencier, mystique, exilé à Paris, il s’installe avec son épouse en Ardèche (tout près de la Drôme). Je ne l’ai jamais rencontré mais des amis et des collègues ne tarissent pas d’éloges à son encontre (même s’ils ne sont pas d’accord avec toutes ses idées). Il est mort le 4 décembre 2021 à Lyon. RIP.

Song Gi-suk (송기숙) naît le 4 juillet 1935 à Jangheung (Corée du Sud). Professeur universitaire et auteur (romans, nouvelles, essais), il est bien dommage qu’il ne soit pas traduit en français… Il est mort le 5 décembre 2021. RIP

😢 Jean-Paul Didierlaurent naît le 2 mars 1962 à La Bresse dans les Vosges (France). De 1997 à 2015, il écrit d’abord des nouvelles (j’ai lu In nomine Tetris en début d’année) avant de publier un premier roman, en 2014, Le liseur du 6h27, que j’ai beaucoup aimé. Trois autres romans suivront, Le reste de leur vie (2016), La fissure (2018) et Malamute (2021), tous au Diable Vauvert. Il est mort le 5 décembre 2021 à Strasbourg. RIP.

Steve Bronski naît le 7 février 1960 à Glasgow (Écosse). Qui est-ce ? Le groupe Bronski Beat, années 80, vous vous rappelez ? C’est vrai que le chanteur du groupe, Jimmy Sommerville, est plus connu. Mais Steve Bronski, compositeur et claviériste, est cofondateur du groupe. J’aimais bien leur premier single, Smalltown Boy (1984, toute mon adolescence !). Il est mort le 7 décembre 2021. RIP.

Maryse Bachère épouse Wolinski naît le 3 mai 1943 à Alger (Algérie) mais elle vit et étudie le journalisme en France. Elle est autrice (romans, récits, essais) et a écrit trois livres après la mort de Georges Wolinski (en janvier 2015). Peut-être lirai-je un de ses romans un jour (en avez-vous un à me conseiller ?). Elle est morte le 9 décembre 2021 à Paris. RIP.

Anne Rice, de son vrai nom Howard Allen Frances O’Brien, naît le 4 octobre 1941 à La Nouvelle-Orléans (Louisiane, États-Unis). Elle est autrice de romans célèbres en particulier avec des vampires et j’avoue ne pas les avoir lus mais j’ai vu le film Entretien avec un vampire (Interview with the Vampire) réalisé par Neil Jordan en 1994 (adaptation du roman éponyme paru en 1976). Elle est morte le 11 décembre 2021 à Rancho Mirage (Californie, États-Unis). RIP.

Sergueï Aleksandrovitch Soloviov (Сергей Александрович Соловьёв) naît le 25 août 1944 à Kem (République de Carélie, Russie). Il est réalisateur, scénariste et acteur mais je n’ai jamais vu aucun de ses films, pourtant j’aimerais les voir, en particulier Assa (1987) avec des titres de rock russe (comme dans Leto réalisé par Kirill Serebrennikov en 2018). Il est mort le 13 décembre 2021 à Moscou (Russie). RIP.

Cliquez sur la photo !

Coup de gueule

C’est quoi ce vendeur (incompétent) qui m’a vendu la cuisinière électrique à induction (lire En coup de vent… 142, 143 et 144) sans le câble alors qu’il était en vente dans le magasin ? Il a été vexé parce que j’ai refusé de prendre l’assurance supplémentaire ? La cuisinière est garantie 3 ans et les pièces détachées 4 ans, ça n’est donc pas très utile de dépenser 150 € de plus pour amener l’assurance à 5 ans. Heureusement que j’ai eu affaire à un autre vendeur aimable et compétent, j’ai donc maintenant le bon câble et j’ai dû aller à Castorama pour acheter la prise 32A. Normalement le technicien électricien vient brancher tout ça mardi prochain, le 21, ouf !