En coup de vent…/ 75

Cliquez sur la photo !

Bonsoir les amis, j’espère que vous allez bien. Un petit billet en coup de vent pour vous montrer quelques photos et vous donner quelques nouvelles. Mais ne vous inquiétez pas, des notes de lecture vont arriver sur le blog ! En attendant, voici deux Avant… Après, bien colorés, n’est-ce pas ? Et mon nouveau téléphone : le Nokia Lumia que j’avais acheté en février… 2012 (ah ah ah !) m’a lâchée… Bon après plus de 6 ans et demi de bons et loyaux services quand même, surtout pour les sms, les photos et les vidéos car je téléphone peu en fait. Depuis octobre, je n’avais plus de connexion wifi (ou alors de façon aléatoire) et, en regardant dans les paramètres, j’ai vu qu’il n’y avait plus de mise à jour depuis… hum hum… juillet 2017 ! Donc, effectivement, plus de synchronisation et plus de wifi. De plus, ces deux-trois dernières semaines, il se déchargeait tous les jours et je devais le brancher chaque nuit pour qu’il se recharge et qu’il me réveille le matin… Jeudi dernier, il n’avait pas rechargé et avait du mal à se rallumer… Heureusement, depuis fin octobre, j’avais prospecté en prévision de l’achat d’un nouveau téléphone, j’avais consulté les modèles existants, les descriptions, les tests, etc. Et j’ai acheté un joli Huawei P20 Lite ; fabrication chinoise, je sais, c’est le mal, métaux et minerais… Mais j’avais besoin d’un nouveau téléphone et le Fairphone, éthique et éco-responsable, coûte plus de 500 € pour une technologie qui date de 3 ans, ça ne me convenait pas… Le Huawei P20 Lite me plaît beaucoup, il est fin, élégant, léger et facile d’utilisation, il était vendu avec son chargeur (usb et électrique), sa coque de protection, une paire d’écouteurs classiques et une paire d’écouteurs Bluetooth (le tout pour 269 €) et surtout il est équipé d’appareils photo Leica, prestigieux appareil photos (et pas daltonien comme le Nokia Lumia qui aimait beaucoup le jaune !). La photo du nouveau téléphone (ci-contre) est la dernière que j’ai prise avec l’ancien téléphone avant qu’il s’éteigne pour de bon et que je le donne au recyclage. Je vous souhaite une bonne fin de semaine et vous dit à bientôt.

Publicités

En coup de vent…/ 69

Bonsoir, le mois de septembre est passé tellement vite ! Les journées sont de plus en plus courtes mais je reste de bonne humeur. Le matin, il fait frais mais toutes les journées ont été chaudes et ensoleillées, sauf aujourd’hui où il a plu. Mais bienvenue à l’automne ! J’ai profité des Journées du patrimoine, de Mangalaxy #3 entre autres (il faut que je vous parle des Rencontres photo de Chabeuil) et j’ai encore des expos à voir. J’ai fait de la confiture de pêches de vigne : je n’ai pris que 20 pêches dans le panier que vous voyez ici (dernière photo) donc il n’y a que deux pots mais la confiture est très bonne et j’en referai. J’ai monté les deux lampes japonaises achetées à Mangalaxy : l’orange ne va pas rester au salon, elle est prévue pour la deuxième chambre. Et puis je vous montre de prochaines lectures dont Miss Sarajevo d’Ingrid Thobois reçu grâce aux Matchs de la rentrée littéraires organisés par Rakuten (ex PriceMinister) et les marraines : Antigone de Les Lectures d’Antigone, Jeannot de Jeannot se livre (chaîne YT), Leiloona de Bricabook, Moka de Au milieu des livres et Sylvie de Sylire. [J’ai reçu Miss Sarajevo d’Ingrid Thobois]. Voilà, je vous souhaite une bonne soirée et un agréable mois d’octobre avec des surprises, des découvertes et de belles lectures !

Confiture de pêches de vigne

Lampes japonaises

De prochaines lectures

Caramel beurre salé différent

Je vous ai parlé de mon caramel beurre salé, eh bien gourmande comme je suis 😛 j’ai voulu en refaire mais différemment. Le premier pot (celui de gauche) est avec du lait de soja et le deuxième pot (celui de droite donc) est avec du lait de coco, à la place de la crème. C’est très bien, ça change et c’est moins gras 😉

En coup de vent… /41

Bonjour, un petit billet pour vous montrer ce que j’ai reçu. Tout d’abord, un numéro gratuit du magazine Books, pas un ancien numéro, le nouveau, n° 86 de novembre-décembre 2017, je suis très contente, merci à l’équipe de Books ! Ensuite, deux romans des 68 premières fois 2017, session d’automne : Son absence d’Emmanuelle Grangé (merci à Boris !), je l’ai déjà depuis deux semaines (peut-être même trois…) mais je l’ai lu hier après-midi et il est pas mal ; Le courage qu’il faut aux rivières d’Emmanuelle Favier (merci à Aline !), je viens de le recevoir et je le lirai le weekend prochain. De plus, samedi soir, quand je suis sortie du travail, une amie m’a donné des coings (merci, merci beaucoup !) mais pas n’importe quels coings, des coings corses ! Il y en avait dix-huit et j’ai mis un certain temps à les éplucher et les couper : une heure et demie environ soit cinq minutes par coing, c’est pas mal mais je me suis fait deux ampoules… douloureuses 😥 Pas grave, la confiture est dans les pots, six en tout (la confiture paraît foncée à cause de la lumière je pense mais aussi parce que j’ai mis du sucre roux, c’est ce que j’avais) ; y a plus qu’à laisser refroidir et à déguster, miam ! Je vous souhaite une bonne semaine, en espérant que j’aurai le temps de lire et de publier des notes de lectures.

Un dimanche avant Noël # 3

ChristmasTime2015-2Comme je le disais précédemment [lien et lien], le dimanche, c’est souvent musée alors je prévois une nouvelle rubrique en 2016. En attendant, voici le troisième et dernier billet « Un dimanche avant Noël » que je mets dans le Challenge Christmas Time avec MyaRosa.

Pour ce troisième billet, je vous propose :

– la confiture d’oranges de Noël (recette ci-dessous).

– et quelques illuminations de Valence la nuit.

Noël approche et « winter is coming » 😉 [lien] alors prenez soin de vous et des vôtres.

ConfitureOranges2015

ValenceDecembre2015Nuit

Confiture d’oranges de Noël : 4 belles oranges non traitées, 1 beau citron assez gros non traité, 450 grammes de sucre blanc en poudre, un peu de cannelle, 60 grammes d’amandes effilées. Lavez bien les oranges (je les ai épluchées, je ne voulais pas garder la peau) et le citron et coupez-les en petits morceaux dans une casserole puis versez le sucre par-dessus. Laissez reposer au moins deux heures en couvrant avec un torchon propre. Ensuite ajoutez la cannelle (j’ai mis en poudre) et mettez la casserole à feu doux pendant une bonne heure en remuant régulièrement. Dix minutes avant la fin de la cuisson, faites sauter les amandes effilées dans une poêle (pas trop chaude) et garnissez le fond des pots avec les amandes grillées (j’en ai gardé un peu pour les mettre à la moitié des pots). Normalement, vous devez avoir trois pots de 450 à 500 grammes. Laissez refroidir puis mettez au frais et consommez sans modération !