Le jeudi, c’est musée #8

Cette fois, je ne vous emmène finalement pas au musée mais dans une médiathèque ! C’est bien un lieu de culture, de savoir et d’histoire aussi, n’est-ce pas ? Je veux partager avec vous une exposition visible jusqu’au samedi 30 avril 2016. Les unes de ces journaux – édités entre 1853 et 1925 – ont un point commun : elles montrent le génocide des Arméniens. Et comme je vous l’ai dit dans Le jeudi, c’est musée #1, il y a à Valence de nombreux Arméniens arrivés au début du XXe siècle et un Centre du Patrimoine arménien unique au monde.

ExpoArmenie1

ExpoArmenie2

ExpoArmenie3

ExpoArmenie4

Publicités

Tout va bien ! Expo de Mana Neyestani

NeyestaniExpo1J’ai du retard sur mes billets, j’aurais dû vous parler de cette expo plus tôt… Des dessins de presse de Mana Neyestani sont exposés au Centre du patrimoine arménien à Valence [lien]. L’expo a commencé le 5 juin et dure jusqu’au 30 août.

Mana Neyestani naît en 1973 à Téhéran en Iran où il étudie l’architecture. Dès 1989, ses illustrations et caricatures paraissent dans des journaux iraniens mais certains de ses dessins dérangent (en particulier un cafard) et il est enfermé pendant trois mois. Il s’exile avec son épouse en Malaisie jusqu’en 2010 avant de s’installer à Paris.

Son frère aîné, Touka Neyestani, né en 1960 à Shahrood, est lui aussi dessinateur et caricaturiste mais il vit à Toronto au Canada.

Mana Neyestani a publié :

Kaaboos (Cauchemar) en 2000, Ghost House en 2001 et M. Ka’s love puzzle en 2004 en Iran.

Une métamorphose iranienne en 2012 aux éditions çà et là [lien] (4 pages d’extraits sur le site).

Tout va bien ! (recueil de dessins de presse) en 2013 aux éditions çà et là [lien] (10 pages d’extraits sur le site).

Petit manuel du parfait réfugié politique en 2015 aux éditions çà et là [lien] (7 pages d’extraits sur le site).

J’ai beaucoup aimé cette expo car les dessins sont plein d’inventivité et d’humour tout en dénonçant la tyrannie tant politique que religieuse. Mon mari y a vu des choses similaires aux dessins de Claude Serre, l’humour noir, l’absurde, le trait de crayon.

À vous de vous faire une idée puisque sous les couvertures des trois bandes dessinées (que j’ai très envie de lire !), je vous mets trois des dessins exposés de Mana Neyestani.

MayaNeyestaniBD

NeyestaniExpo2

8 mars – Journée internationale de la femme

NeyestaniExpo3

Mots mêlés

NeyestaniExpo4

La danse