Image

Mes coups de… /7-2018 – Rencontres photo Chabeuil

D’habitude la rubrique « Mes coups de… » est publiée le dimanche mais j’ai pris du retard…

Coup de cœur

Pour Les rencontres de la photo n° 18 qui se déroulaient du 15 au 23 septembre 2018 à Chabeuil dans la Drôme. Prise par le travail et d’autres activités, je n’y suis allée que le dernier jour, le dimanche 23 septembre, avec une copine (que je remercie encore) et nous avons passé une excellente journée, très ensoleillée alors le repas fut un pique-nique avec vue sur le Vercors et il y avait encore des papillons et des sauterelles !

Sur 34 expositions, j’en ai vu une vingtaine et j’ai pris quelques photos. C’est dommage, je n’ai pas pris de photos de Erased de Bertrand Meunier (en Chine) et Avant que l’eau des banquises… de Véronique Loh (à Venise), deux belles expos qui m’ont beaucoup plu mais il est possible de voir le travail de Bertrand Meunier ici et celui de Véronique Loh ici. Et une expo manquée : Lisboa, sur les pas de Fernando Pessoa de Gilles Lange (le lieu était un peu décentré et il a été zappé…) mais il est possible de voir le travail de ce photographe ici.

Voilà, une très belle édition avec une gagnante rayonnante ! Claudia Masciave, une Brésilienne qui vit à Grenoble depuis 8 ans, a reçu le Prix de la ville et le Prix du public et je l’ai dûment félicitée 🙂 Vous pouvez en savoir plus sur elle ici, ici, ici et la suivre sur sa page FB et sur sa chaîne YT.

Publicités

Le jeudi, c’est musée #16

Lors des Journées du Patrimoine, le Centre du Patrimoine Arménien (CPA) – qui avait fermé pour travaux – a rouvert ses portes. Extension de 450 m² à 1100 m² (c’est énorme !), nouvel accueil, habillage de la façade façon arménienne (khatchkars, « stèles en pierre sculptées emblématiques de l’art arménien », comme de la « dentelle de pierre »), auditorium, nouvelle boutique, terrasse et nouveau site bien plus beau que celui d’avant [lien vers le site].

Je vous ai déjà parlé du CPA ici, ici, ici et dans une certaine mesure ici.

Je n’y suis pas allée le samedi 15 septembre puisque j’étais à Mangalaxy (un autre univers !) mais le dimanche 16 avec une copine et nous avons passé un très bel après-midi, fatigant mais enrichissant.

Pour mieux lire, cliquez sur l’image.

Au Centre du Patrimoine Arménien, il y a toujours le parcours permanent concernant la « petite et grande histoire autour du génocide et de l’exil des Arméniens » car de nombreux Arméniens sont arrivés à Valence dans les années 1920. Je reverrai ça une prochaine fois !

Et il y a, comme avant, une exposition temporaire sur les thèmes de l’exil, les migrations, les diasporas et par extension les conflits ou les conditions climatiques qui poussent les populations à partir. Pour la réouverture, l’exposition est Nous et les Autres, des préjugés au racisme (en provenance du Musée de l’Homme) du 15 septembre 2018 au 24 mars 2019 [lien vers le programme en pdf].

Statuettes en bois, Nigéria, fin XIXe-début XXe siècles : militaires et fonctionnaires coloniaux « avec des traits de populations indigènes »

À 16 heures, un beau concert, avec l’Ensemble Geghard Vocal, une chorale venue d’Arménie [lien vers le site de cette chorale] avec un répertoire sacré et profane (vidéo à venir si j’arrive à accéder à ma chaîne YT que je n’ai pas alimentée depuis deux ans…).

Ensemble Geghard Vocal (Arménie)

Et enfin, après l’effort, le réconfort avec une poire Belle-Hélène 🙂

Image

Projet 52-2018 #38 et Défi 52 semaines 2018 #38

Pour cette trente-huitième semaine du Projet 52-2018 de Ma, le thème est bonbon. Je ne mange pas de bonbons (à part des liquorice – réglisse, bonbons anglais – de temps en temps) mais voici des bonbons de chocolat ! Je vous souhaite un bon weekend et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez voir Ma.

Bonbons de Façon Chocolat (Drôme)

Quant au Défi 52 semaines 2018, le thème est métal. Voici deux œuvres d’art de l’exposition « De l’autre côté du miroir : reflets de collection » dont j’ai déjà parlé ici. La première est Mi-clos, une œuvre de 1960 en métal de Philolaos Tloupas, un artiste grec (1923-2010). La deuxième est Les nobles fardeaux, une œuvre de 1910 en bronze (alliage de différents métaux : cuivre, étain, plomb, zinc) d’Antoine Bourdelle, un artiste français (1861-1929). J’espère que ça vous plaît !

Mi-clos de Philolaos Tloupas (1960)

Les nobles fardeaux d’Antoine Bourdelle (1910)

Image

Projet 52-2018 #37 et Défi 52 semaines 2018 #37

Vous pouvez cliquer sur les photos !

Pour cette trente-septième semaine du Projet 52-2018 de Ma, le thème est patrimoine. J’en profite pour vous montrer quelques photos de la très belle expo « De l’autre côté du miroir : reflets de collection » en ce moment au Musée de Valence (du 13 juillet 2018 au 27 janvier 2019). « Cette exposition lève le voile sur la collection du musée jusqu’alors restée dans le secret des réserves. » avec plus de 200 œuvres scénarisées en 10 motifs. Je vous souhaite un bon weekend ensoleillé et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez voir Ma.

Tarte chocolat-orange

Quant au Défi 52 semaines 2018, le thème est repas. Je vous ai récemment montré deux salades de lupins, une tarte fondante au Reblochon, et une salade de riz (je n’en avais pas fait en juillet-août et j’en ai eu subitement envie !) et voici encore quelques délicieuses choses pour se régaler : une tarte aux asperges vertes, une tarte chocolat-orange (que j’ai apportée à la reprise du travail pour fêter mon anniversaire avec les collègues) et une autre tarte chocolat-ananas (que j’ai faite pour la réunion d’équipe) avec un cake aux poires d’une autre collègue et un panier de pêches de vigne (c’est que nous sommes… très gourmands !).

Cake aux poires, tarte chocolat-ananas et pêches de vigne

Image

Le jeudi, c’est musée #13

CoreeLogo7Après les deux chroniques de lectures (Hiver à Sokcho d’Elisa Shua Dusapin et La baignoire de Lee Seung-u), voici le dernier article pour le Challenge coréen (je ferai tout de même un bilan) et aussi le dernier billet 2016 pour la rubrique Le jeudi, c’est musée.

Fin novembre, j’ai visité une exposition de peintures coréennes à l’École Supérieure d’Art et Design (ÉSAD) de Valence. Dix œuvres de Soo Kyoung Lee, artiste de Séoul née en 1969, étaient présentées sur le thème « Les errances de la couleur ». Les couleurs y étaient effectivement déployées dans des formes abstraites surprenantes. En voici trois, voyez par vous-mêmes !

sookyounglee1

sookyounglee2

sookyounglee3

Le jeudi, c’est musée #12

Il y a trois semaines, j’ai visité l’exposition « Tombée dans le paysage » de Mengpei Liu à la galerie des Beaux-Arts à Grenoble. L’expo dure jusqu’au 3 décembre. Mengpei Liu est une charmante jeune Chinoise de 25 ans (elle est née en 1991) originaire de la province Anhui qui a étudié aux Beaux-Arts de Grenoble pendant deux ans, qui a travaillé sur le thème du paysage « shanshui » (montagne-eau) et qui parle très bien le français. Elle étudie maintenant à Paris et s’apprête à peindre des paysages urbains. Vu la qualité de ses tableaux de paysages de montagne, j’ai hâte de voir ça ! Pour la suivre, sa page FB. Et le billet de Lee Rony avec qui j’ai visité l’expo. De mon côté, je vous montre pour l’instant mes deux tableaux préférés : L’arbre et La pluie.

mengpeiliuarbre

mengpeiliupluie

Image

Projet 52-2016 #47

Pour la quarante-septième semaine du Projet 52-2016 de Ma, le thème choisi par Ma est noir et blanc.

Je ne photographie pas en noir et blanc alors ce n’est pas évident… Mais comme je suis dans une période Kandinsky (voir ici, ici – du noir et blanc d’ailleurs – et ici), je vais vous présenter deux œuvres en noir et blanc ! La première s’intitule Formes noires sur blanc (1934) et la deuxième Blanc sur noir (1937).

Je vous souhaite un bon weekend avec Kandinsky et, si vous voulez participer aussi à ce projet photographique sur l’année, allez vite voir Ma !

kandinskyformesnoiressurblanc

Formes noires sur blanc (1934) : huile sur toile (Musée Zervos, Vézelay, France)

kandinskyblancsurnoir

Blanc sur noir (1937) : tempera sur papier noir (Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, Paris, France)