Image

Projet 52-2018 #39 et Défi 52 semaines 2018 #39

Pour cette trente-neuvième semaine du Projet 52-2018 de Ma, le thème est véhicule. En France, les véhicules de pompier sont rouges mais ce n’est pas le cas partout alors il ne faut pas confondre un bus à Kyôto (rouge) et un camion de pompier à Kamakura (blanc) ! Je vous souhaite un bon weekend et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez voir Ma.

Kyôto

Kamakura

Quant au Défi 52 semaines 2018, le thème est automne. Pour rester au Japon, voici deux photos automnales prises à Ikuta Ryokuchi (生田緑地) à Tama-ku à Kawasaki dans la préfecture de Kanagawa (entre Tôkyô et Yokohama). C’est un parc avec une vingtaine de maisons et de fermes traditionnelles (Nihon Minka-en 日本民家園).

Publicités
En passant

En coup de vent…/ 68 – Mangalaxy

Bonjour, c’est avec du retard que je vous montre une sélection de photos prises lors de ma visite à Mangalaxy #3 le samedi 15 septembre 2018. Troisième édition et troisième année que je m’y rends : j’aime toujours autant le Japon et sa culture mais il y a des choses qui ne sont plus de mon âge comme la J-pop tonitruante… mais je n’ai jamais aimé la J-pop commerciale ! Normalement je devrais vous montrer quelques photos de l’exposition One Piece (ワンピース) du mangaka ODA Eiichirô (尾田 栄一郎) et les deux lampes que j’ai achetées (une prochaine fois). Bonne fin de semaine 🙂

Hanada le garnement #2 de Makoto Isshiki

Hanada le garnement #2 de Makoto Isshiki.

Ki-oon, collection Kizuna, octobre 2017, 224 pages, 7,90 €, ISBN 979-10-327-0144-7. Hanada shônen-shi 花田少年史 (2015) est traduit du japonais par Sébastien Ludmann.

Genres : manga, seinen, fantastique.

ISSHIKI Makoto 一色 まこと est mangaka depuis 1986, elle est connue en France pour Piano Forest (Piano no mori ピアノの森) adapté en film d’animation.

Lien vers Hanada le garnement #1. Le site officiel de Hanada (en japonais). La série est terminée en 5 tomes.

Dans ce tome 2, on retrouve Ichiro Hanada et son copain Sota (ils ont 9-10 ans). Avec leurs camarades, ils préparent le championnat des CE2 de l’école primaire Nakayamada. La maman de Sota, veuve, rencontre avec la marieuse un homme divorcé qui est le papa de Kei, elle aussi en CE2. Mais Kei et Sota ne s’entendent pas du tout et le mariage arrangé est compromis. Quant à Ichiro, il mange toujours autant et voit toujours des fantômes effrayants qui lui demandent l’impossible…

C’est toujours drôle, parfois effrayant, d’autant plus que les fantômes peuvent occuper le corps du garnement. On s’amuse bien avec Ichiro, enfin sauf quand « on » est enfermé dans la remise sans rien à manger et quand « on » risque la mort sur un lit d’hôpital !

Une lecture pour La BD de la semaine et les challenges BD et Un max de BD en 2018, plus le Challenge de l’étéLittérature de l’imaginaire et Raconte-moi l’Asie.

Toutes les BD de la semaine chez Stéphie.

Throwback Thursday livresque 2018-32

Pour ce jeudi 9 août, le thème du Throwback Thursday livresque 2018 est « Asie ». Je n’ai pas su choisir entre le Japon et la Corée (du Sud) alors voici deux agréables romans pour l’été : Le démon de l’île solitaire d’Edogawa Ranpo, un roman policier japonais, et Séoul zone interdite de JUNG Myeong-seop, un roman post-apocalyptique sud-coréen. Vous pouvez voir les autres participations chez BettieRose. Bonne fin de semaine et bon weekend ensoleillé mais pas caniculaire j’espère !

Street Fighting Cat #1 de SP Nakatema

Street Fighting Cat #1 de SP Nakatema.

Doki Doki, juillet 2017, 192 pages, 7,50 €, ISBN 978-2-81894-186-7. Noraneko sekai vol. 1 野良猫世界 (2015) est traduit du japonais par Julien Pouly.

Genre : manga.

SP☆Nakatema (SP☆なかてま) est le dessinateur et le scénariste de la série en 4 tomes Street Fighting Cat éditée au Japon chez Shôgakukan.

« La nuit, quand les humains s’endorment, une guerre sans fin redémarre dans les coins sombres et sur les toits. Les chats des rues se battent pour leurs territoires ! Question d’honneur et de prestige… Mais c’est avant tout leur instinct qui pousse ces furtifs félins à s’affronter au cours de rixes d’une incroyable férocité, faisant fi des risques de blessures, et bravant la mort. Voilà le vrai visage des chats des rues. » (p. 5, début du manga).

J’ai aimé que les chats soient tous différents avec leur physique et leur caractère : Torao (le chef de la bande), Hideyoshi (surnommé Hige le tocard), Nobunaga, Kotarô (le nouveau membre), Gan, Obaba et Arashi. C’est déjanté, j’ai beaucoup ri ! Le tome 2 est paru en même temps que le tome 1, en juillet 2017 ; le tome 3 en septembre 2017 et le tome 4 en novembre 2017 : la série est complète et j’espère lire ces trois tomes rapidement.

Avez-vous remarqué que les chats portent des noms de samouraï ou de daimyô ou de personnalités célèbres (un jeune auteur de romans policiers, un groupe de pop…).

Qui a dit que ce genre de manga n’était que pour les garçons ?

Une lecture pour les challenges BD, Littérature de l’imaginaire, Raconte-moi l’Asie #3 et Un max ce BD en 2018 (La BD de la semaine fait une pause pendant les vacances, non ?).

Image

Projet 52-2018 #24 et Défi 52 semaines 2018 #24

Box grillée jeudi de la semaine dernière… Une semaine sans wifi et Internet… Mais me voilà de retour !

Pour cette vingt-quatrième semaine du Projet 52-2018 de Ma, le thème est marché : j’ai puisé dans mes archives car je voulais vous montrer un marché japonais. Je vous souhaite un bon weekend et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez voir Ma.

Un étal de thés à Yokohama (Japon)

Un étal de fruits à Yokohama (Japon)

Quant au Défi 52 semaines 2018, le thème est noir et blanc alors j’ai simplement transformé la photo de fruits ci-dessus en noir et blanc (je trouve que ça les rend un peu inquiétants !).

Image

Projet 52-2018 #17 et 18

Bonjour, je suis de retour ! Le temps que je déménage et que j’emménage, je suis restée seulement cinq jours sans Internet mais, lorsque j’ai réinstallé mon ordinateur, je me suis rendue compte que mon écran ne fonctionnait plus (photo ci-dessous) : quelqu’un a dû s’asseoir dessus alors que je l’avais posé sur un canapé…

Heureusement un copain informaticien m’a prêté un écran en attendant que j’en achète un autre et me voici en ce samedi de début mai pour vous présenter mes photos du thème de la semaine dernière et du thème de cette semaine.

Pour la dix-septième semaine du Projet 52-2018 de Ma, le thème était cinéma. Voici une photo d’une partie de mes DVD : tout (livres, CD, DVD) a été empilé et ça va me prendre des semaines (voire des mois) afin de tout ranger !

Et pour la dix-huitième semaine du Projet 52-2018 de Ma, le thème est fontaine et je vous emmène encore une fois au Japon, plus précisément à Kyôto.

Je vous souhaite un excellent long weekend que j’espère ensoleillé et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez vite voir Ma !

PS : je vous montre aussi mon fond d’écran de mai, toujours chez paon paon (chaque mois, je trouve son fond d’écran joli et reposant).