Le jeudi, c’est musée/expo #26

Suite à la lecture des deux bandes dessinées, Général Leonardo 1 – Au service du Vatican et Général Leonardo 2 – Croisade vers la Terre Sainte d’Erik Svane et Dan Greenberg, j’ai pensé à voir (en ligne) l’exposition Léonard de Vinci (1452-1519) réalisée du 24 octobre 2019 au 24 février 2020 au Louvre pour l’anniversaire (500 ans) de sa mort.

Léonard est né le 15 avril 1452 à Vinci près de Florence. Ce que j’aime chez lui ? Sa curiosité, son amour de la Nature, son génie ! Sa chance ? Vivre dans l’Europe de la Renaissance ! Florence était une ville riche en pleine expansion et humaniste. Par rapport aux bandes dessinées (citées ci-dessus) dans lesquelles Leonardo se veut contre la guerre et partisan de la paix, il faisait en réalité connaître ses talents d’ingénieur militaire et dessinait des machines de guerre (ce qui peut-être ne l’empêchait pas d’être pour la paix).

Il s’est intéressé à presque tout ! La Nature, les sciences (mathématiques, anatomie, astronomie, géologie, physique…), les Arts (dessin, peinture, il a inventé la perspective !, architecture…), etc. et a écrit de nombreux codex (dont beaucoup ont malheureusement disparu…). Mais il est possible de consulter en ligne le Codex Atlanticus (en italien et en anglais). Un de ses plus grands fans était sûrement François 1er, roi de France, qui a déclaré : « Il n’y a jamais eu un autre homme né au monde qui en savait autant que Léonard. ».

Deux citations magnifiques de Léonard de Vinci. « J’ai l’intention de laisser un souvenir impérissable dans la mémoire des mortels. » (c’est fait !). « Les détails font la perfection, et la perfection n’est pas un détail. » (c’est parfait !).

Pour tout savoir sur Léonard de Vinci, son œuvre, sa mort en France (c’est pourquoi la Joconde, héritée par François 1er, est en France), visitez Beaux-Arts Léonard de Vinci (le cahier hors-série sur l’exposition est aussi visible sur Calaméo) et Le Louvre.

Général Leonardo 2 d’Erik Svane et Dan Greenberg

Général Leonardo 2Croisade vers la Terre Sainte d’Erik Svane et Dan Greenberg.

Paquet, septembre 2007, 48 pages, 14,99 €, 978-2-88890-228-7.

Genres : bande dessinée danoise, Histoire.

Erik Svane naît au Danemark (il a la double nationalité, danoise et américaine). Il a vécu dans plusieurs pays en Europe et sur le continent américain. Il est journaliste (magazines BD européens et américains) et auteur : 2 tomes de Général Leonardo et La bannière étalée (essai, 2005).

Dan Greenberg naît en France. Il étudie le cinéma section animation. Il est dessinateur.

Fred Vigneau et Vanessa Jesné de Makma sont les coloristes.

En exergue : « La guerre est la plus grande folie de l’homme, et pourtant son passe-temps favori semble être torturer, violer, et tuer. Leonardo Da Vinci. » (p. 2).

Au bout de maintes expériences, le prototype de Leonardo vole enfin et Leonardo est devenu ami avec le jeune Salaï. Un Hospitalier, « un chevalier de l’ordre de l’hôpital de Saint-Jean de Jérusalem » (p. 6), veut des machines volantes pour libérer Rhodes assiégée par les mahométans.

Mais l’Inquisition commence « pour débusquer les parjures et les hérétiques » (p. 7). En attendant à Rhodes, la bataille fait rage, dans les airs avec les « aigles » de Leonardo mais aussi sur mer et sur terre.

Quelle sera la prochaine étape, Jérusalem, Constantinople, les Balkans ? « Combattre et perdre ; chacun sait le faire ; mais combattre et gagner est une science qui n’est pas donnée à tous. » (p. 28). De son côté, Leonardo aimerait la paix.

Un très bon tome 2 qui donne à réfléchir sur la paix, la neutralité et la guerre, peut-être un peu moins amusant que le premier tome. Mais, mais, il y a un tome 3 !!!

Je remercie Lydia.

Pour La BD de la semaine, les challenges BD, Jeunesse Young Adult #10 et Petit Bac 2021 (catégorie Prénom pour Leonardo). Et je rajoute le Challenge lecture 2021 puisqu’on peut lire autre chose que des romans (catégorie 36 pour le livre basé sur des faits réels). Plus de BD de la semaine chez Noukette.

Général Leonardo 1 d’Erik Svane et Dan Greenberg

Général Leonardo 1 – Au service du Vatican d’Erik Svane et Dan Greenberg.

Paquet, mai 2006, 48 pages, 14,99 €, ISBN 978-2-88890-100-5.

Genres : bande dessinée danoise, Histoire.

Erik Svane naît au Danemark (il a la double nationalité, danoise et américaine). Il a vécu dans plusieurs pays en Europe et sur le continent américain. Il est journaliste (magazines BD européens et américains) et auteur : 2 tomes de Général Leonardo et La bannière étalée (essai, 2005).

Dan Greenberg naît en France. Il étudie le cinéma section animation. Il est dessinateur.

Fred Vigneau et Pascal Agunaou de Makma sont les coloristes.

Florence, XIVe siècle. Leonardo se livre à d’étranges expériences sur la crucifixion qui horrifie l’archevêque mais quoi de mieux que de rétablir la vérité ? « Vous pensez que les Romains n’ont jamais crucifié leurs victimes par les paumes ? – Sûrement que si, au début ! Mais ! Comme celles-ci n’ont pas dû tenir, ils ont dû améliorer le concept exactement de la même manière que je l’ai faite. » (p. 4). « Mais vous êtes complètement malade !?! Votre maison et jardin remplis de cadavres crucifiés ! » (p. 5). Comprenez bien la différence entre la crucifixion en croix et les crucifixions en masse ? Macabre, vous avez dit macabre ! Trois semaines après, Leonardo est convoqué au Saint-Siège.

Mais ce sont d’autres inventions que son linceul ou sa camera obscura « qui ont retenu l’attention des plus hautes instances de l’Église. » (p. 16). Mais Leonardo n’est pas d’accord. « Non, je ne veux rien avoir à faire avec votre croisade, et quand je dis non, c’est non ! » (p. 19). La riposte du Saint-Siège ne se fait pas attendre…

Histoire, religion et humour sont au rendez-vous dans cette agréable bande dessinée bien documentée. Mais de belles idées comme « unir la chrétienté » ou « l’avenir de nos enfants » aboutissent malheureusement à des conflits…

Un bon moment de lecture et je vous présenterai le tome 2 un prochain mercredi. Et je remercie Lydia.

Pour La BD de la semaine, les challenges BD, Jeunesse Young Adult #10 et Petit Bac 2021 (catégorie Prénom pour Leonardo). Et je rajoute le Challenge lecture 2021 puisqu’on peut lire autre chose que des romans (catégorie 36 pour le livre basé sur des faits réels). Plus de BD de la semaine chez Moka.