Semaine à mille pages – mai 2022

J’ai oublié de publier le billet de la Semaine à mille pages qui se déroule du lundi 9 au dimanche 15 mai. À part en janvier, je n’ai pas réussi les 1000 pages pour les marathons suivants…

Mes lectures pour ce marathon

Lundi 9 mai : Epsil∞n n° 6 (décembre 2021) et Epsil∞n n° 7 (janvier 2022), 2 fois 100 pages = 200 pages.

Mardi 10 mai : Un chat dans la gorge d’Émilie Chazerand et Amandine Piu (Benjamins Media, 2020, France / Italie), 48 pages.

Mercredi 11 mai : je n’ai pas eu le temps de lire…

Jeudi 12 mai : je n’ai pas eu le temps de lire…

Vendredi 13 mai : Tête de mule d’Øyvind Torseter (La joie de lire, 2016, Norvège), 120 pages.

Samedi 14 mai : La machine Ernetti de Roland Portiche (Albin Michel/Versilio, 2020, France) 448 pages mais je n’en ai lu aujourd’hui que 161 et, très bon roman mais demain je lirai autre chose pour avancer plus vite dans le marathon et je continuerai La machine Ernetti de Roland Portiche lundi.

Dimanche 15 mai : Les cahiers japonais tome 1 – Un voyage dans l’empire des sens d’Igort  (Futuropolis, 2015, Italie), 184 pages. Gentlemind 2 de Díaz Canales, Valero et Lapone (Dargaud, 2022, Espagne), 72 pages.

Total : 7 livres (dont 1 pas terminé) et 785 pages (je ne suis de nouveau pas arrivée aux 1000 pages).

Week-end à 1000 – avril 2022

Je n’ai pas pu participer au Week-end à 1000 de printemps du Pingouin Vert le week-end dernier alors je vais lire pour la session de rattrapage du vendredi 22 au dimanche 24 avril. Le groupe FB.

Mes lectures pour ce marathon

Vendredi 22 (après 19 heures) : Kamisama 3 – Au bout du chemin (Ki-oon, 2010, 136 pages).

Samedi 23 : L’ours d’Andrew Krivak (Globe, 2021, 160 pages).

Dimanche 24 (jusqu’à minuit) : GrandMèreDixNeuf et le secret du Soviétique d’Ondjaki (Métailié, 2021, 192 pages). Ah ah, ce n’est pas en lisant des livres si courts et en rédigeant la note de lecture en même temps que la lecture que j’allais arriver à 1000 pages. J’ai quand même eu le temps, entre 21 h 30 et minuit de lire un autre roman, Orient de José Carlos Llop (Chambon, 2022, 224 pages).

Total : 4 livres et 712 pages.

Semaine à mille pages – avril 2022

Cela fait depuis février que je n’ai pas participé à un marathon de lecture et j’ai failli oublier cette Semaine à mille pages organisée par Petit Pingouin Vert du lundi 4 au dimanche 10 avril 2022.

Mes lectures pour ce marathon

Lundi 4 : Epsil∞n n° 4 (UHM, 2021, 100 pages).

Mardi 5 : je n’ai pas lu.

Mercredi 6 : Voyage au bout de l’enfance de Rachid Benzine (Seuil, 2022, 84 pages).

Jeudi 7 : Vie et poésie de Taras Chevtchenko (XIXe siècle, Ukraine, environ 10 pages).

Vendredi 8 : Ali et sa mère russe d’Alexandra Chreiteh (Perspective Cavalière, 2022, 96 pages).

Samedi 9 : La vie qui commence d’Adrien Borne (JC Lattès, 2022, 240 pages).

Dimanche 10 : La Caverne de Marina et Sergueï Diatchenko (Albin Michel, 2009, 416 pages).

Total : 5 livres + des poèmes et 946 pages.

Semaine à lire et Semaine à mille pages – février 2022

Après les deux premiers marathons de l’année (en janvier), voici :

La 1ère Semaine à lire du samedi 12 au vendredi 19 février 2022 organisée par Lili bouquine.

Et la 2e Semaine à mille pages du lundi 14 au dimanche 20 février 2022 organisée par Petit Pingouin Vert.

Mes lectures pour ces marathons

Samedi 12 : Un mariage royal (Une enquête de Sparks & Bainbridge, 2) d’Allison Montclair (10-18, 2021, 384 pages)

Dimanche 13 : Un doux parfum de mort de Guillermo Arriaga (Libretto, 2005, 176 pages)

Lundi 14 : je n’ai pas lu (le lundi, c’est toujours compliqué, ménage, commissions, kiné, j’espère lire cette semaine malgré le travail).

Mardi 15 : bon, eh bien, le mardi pareil, longue journée…

Mercredi 16 : Taupe & Mulot d’Henri Meunier et Benjamin Chaud avec La tarte aux lombrics (Hélium, 2019, 64 pages), Les beaux jours (Hélium, 2019, 64 pages) et Bonnet blanc et blanc bonnet (Hélium, 2021, 64 pages) soit 192 pages

Jeudi 17 : euh…

Vendredi 18 : euh…

Samedi 19Vertiges de Quito de Didier Tronchet (Futuropolis, 2014, 120 pages)

Dimanche 20La messe de l’athée d’Honoré de Balzac (numérique, 1836, 30 pages). Des haïkus pour le Défi du 20 février (mais je ne peux pas quantifier le nombre de pages).

Total pour la Semaine à lire : 3 livres et 752 pages.

Total pour la Semaine à mille pages : 5 livres et 342 pages (+ des haïkus).

Semaine à mille pages et Week-end à 1000 – janvier 2022

Allez, les deux premiers marathons de l’année !

La Semaine à mille pages du Petit Pingouin Vert court du lundi 24 au dimanche 30 janvier 2022. Le groupe FB.

Le Week-end à 1000 de Lili bouquine court du vendredi 28 au dimanche 30 janvier 2022. Le groupe FB.

Mes lectures

Lundi 24 : Habitant de nulle part, originaire de partout de Souleymane Diamanka (Points, 2021, 144 pages)

Mardi 25 : Dans la neige d’Arnaud Rykner (Rouergue, 2016, 128 pages)

Mercredi 26 : Elle et son chat de Makoto Shinkai et Tsubasa Yamaguchi (Pika, 2021, 164 pages)

Jeudi 27 : j’ai eu une longue journée au travail et je suis rentrée tard (après 22 heures) donc je n’ai pas lu.

Vendredi 28 : je commence à lire après 19 heures afin que ça compte pour les deux marathons. La puissance des mouches de Lydie Salvayre (Seuil, 1995, 176 pages)

Samedi 29 : La bibliomule de Cordoue de Lupano et Chemineau (Dargaud, 2021, 264 pages) et Howl d’Allen Ginsberg (1955, 96 pages)

Dimanche 30 : Celestia de Manuele Fior (Atrabile, 2020, 272 pages) et Kanopé 1 – Rencontre de Louise Joor (Delcourt, 2014, 128 pages) et Kanopé 2 – Héritage de Louise Joor (Delcourt, 2019, 136 pages)

Total : 9 livres et 1508 pages.

Dont 6 livres et 1072 pages pour le Week-end à 1000.

Semaine à mille pages et Week-end à 1000 – décembre 2021

Je participe aux deux derniers marathons de l’année.

La Semaine à mille pages organisée par Petit Pingouin Vert dure du lundi 6 au dimanche 12 décembre.

Le Week-end à 1000 organisé par Lili bouquine dure du vendredi 10 au dimanche 12 décembre.

Mes lectures pour ces marathons

Lundi 6 : je pensais assurer avec L’accident de chasse de David L. Carlson et Landis Blair (Sonatine, 472 pages) mais je n’ai pu lire que 130 pages.

Mardi 7 : sortie du travail tard, 19 heures, je suis rentrée 45 minutes plus tard et je n’ai pas eu le temps de lire…

Mercredi 8 : ouf, je continue L’accident de chasse de David L. Carlson et Landis Blair (Sonatine, 472 pages) que j’ai terminé donc 342 pages.

Jeudi 9 : pas eu le temps de lire…

Vendredi 10 : Petits monstres, fantastique Moyen-Âge de Sabine Maffre (BnF, 2021, 48 pages) et Méditations, miniatures indiennes de Pauline Chougnet (BnF, 2021, 48 pages) soit 96 pages.

Samedi 11 : Le cercle de Providence, 1 – L’appel de Viozat, Ott, Amalric (Jungle, 2020, 56 pages).

Dimanche 12 : Message personnel (Opcop 1) d’Arne Dahl (Actes Sud, 2014, 464 pages).

Total : 5 livres et 1088 pages. Semaine à mille pages réussie.

Dont 4 livres et 616 pages pour le Week-end à 1000, pas réussi mais l’important est de participer 😉

Semaine à mille pages – octobre 2021

Avec la préparation du déménagement, les déménageurs venus (presque) tout mettre dans des cartons vendredi et le fait que je travaillais hier, samedi, j’avais pensé ne pas pouvoir participer à cette Semaine à mille pages toujours organisée par Petit Pingouin Vert et ce du 11 au 17 octobre. J’étais d’autant plus déçue que je n’avais pas participé à un marathon depuis fin août… Et puis, j’ai finalement lu, un peu chaque jour et heureusement j’ai noté le nombre de pages et voici ce que ça donne :

Lundi 11 : New Cherbourg stories 1 – Le monstre de Querville de Pierre Gabus et Romuald Reutimann (Casterman, 2020, 72 pages).

Mardi 12 : New Cherbourg stories 2 – Le silence des Grondins de Pierre Gabus et Romuald Reutimann (Casterman, 2020, 64 pages).

Mercredi 13 : Le culte de Mars de Mobidic (Delcourt, 2020, 112 pages).

Jeudi 14 : Deux femmes et un jardin d’Anne Guglielmetti (Interférences, 2021, 96 pages).

Vendredi 15 : Les damnés de la Commune 1 À la recherche de Lavalette de Raphaël Meyssan (Delcourt, 2017, 144 pages) et Les damnés de la Commune 2 – Ceux qui n’étaient rien de Raphaël Meyssan (Delcourt, 2019, 144 pages).

Samedi 16 : La lionne : un portrait de Karen Blixen d’Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg (Sarbacane, 2015, 200 pages).

Dimanche 17 : Le petit Soviet d’Éric Decouty (Liana Levi, 2021, 272 pages).

Total : 8 livres dont 2 romans et 6 BD = 1104 pages. Parfait 🙂

Semaine à mille pages et Week-end à 1000 – août 2021

Après la réussite du Week-end à 1000 du 20 au 22 août (4 livres et 1106 pages), je profite encore des vacances pour participer à un autre marathon, à deux autres marathons en fait.

Le premier est la Semaine à mille pages organisée par Petit Pingouin Vert du lundi 23 au dimanche 29 août. Plus d’infos sur le groupe FB.

Le deuxième est le Week-end à 1000 organisé par Lili bouquine du vendredi 27 au dimanche 29 août, toujours le vendredi soir à partir de 19 heures jusqu’au dimanche minuit. Plus d’infos sur le groupe FB.

Mes lectures pour ces marathons (je rajouterai les infos au fur et à mesure selon les moments où je me connecterai)

Lundi 23 août : La valise de Sergueï Dovlatov (La Baconnière, 2021, 176 pages) et Les oubliés de Prémontré de Jean-Denis Pendanx et Stéphane Piatzszek (Futuropolis, 2018, 104 pages) soit 280 pages.

Mardi 24 août : Le jardin de Hye-young Pyun (Rivages, 2019, 160 pages).

Mercredi 25 août : Son espionne royale et la fiancée de Transylvanie de Rhys Bowen (Robert Laffont, 2020, 360 pages).

Jeudi 26 août : j’ai eu un problème de wifi qui m’a empêchée de me connecter durant deux jours… Et puis j’ai peu lu parce que j’avais beaucoup de choses à faire… et qu’il y avait 3 épisodes d’Un espion très recherché sur Arte. J’ai commencé La Source au bout du monde tome 2 de William Morris (Libretto, 2017), 352 pages) mais je n’ai lu que 65 pages.

Vendredi 27 août (après 19 heures) : pareil qu’hier, beaucoup de choses à faire, mais j’ai pu lire en soirée La Source au bout du monde tome 2 de William Morris (Libretto, 2017), 352 pages) jusqu’à la page 272 soit 207 pages.

Samedi 28 août : j’ai terminé La Source au bout du monde tome 2 de William Morris (Libretto, 2017, 352 pages) soit 80 pages et j’ai commencé Inspection de Josh Malerman (Calmann Lévy, 2020, 464 pages) soit 122 pages (la première partie).

Dimanche 29 août : j’ai continué Inspection de Josh Malerman (Calmann Lévy, 2020, 464 pages) mais je n’ai pas pu le terminer, 212 pages, je le terminerai dans la semaine.

Totaux pour la Semaine à mille pages : 6 livres (dont 1 pas terminé, il me reste moins de 130 pages) et 1486 pages.

Totaux pour le Week-end à 1000 : 2 livres (dont 1 pas terminé, le même que ci-dessus) et 621 pages.

Week-end à 1000 du 20 au 22 août 2021

Ah, un marathon de lecture, ça faisait longtemps ! Depuis les 11-13 juin en fait. Comme je suis en vacances cette semaine et la semaine prochaine, je vais en profiter ! Le Week-end à 1000, organisé par Lili bouquine, c’est du vendredi 19 heures au dimanche minuit et il y en a un tous les week-ends d’août mais je n’ai pas pu participer aux précédents (à cause du travail y compris le samedi). Celui-ci court donc du vendredi 20 à 19 heures au dimanche 22 à minuit (et je verrai si je participe aussi à celui du week-end prochain).

Mes lectures pour ce marathon

Vendredi 20 août : Ma sœur Mongsil de KWON Jung-saeng (Decrescenzo, 2021, 200 pages).

Samedi 21 août : Éclaircir les ténèbres de Nicolas Bouchard (Snag, 2018, 408 pages).

Dimanche 22 août : Le corbeau d’Oxford de Faith Martin (Harper Collins, 2019, 306 pages) et Melvina de Rachele Aragno (Dargaud, 2020, 192 pages).

Totaux : 4 livres et 1106 pages.

Demain commence un autre marathon, la Semaine à mille pages organisée par Petit Pingouin Vert.

Semaine à mille pages et Week-end à 1000 – juin 2021

Je tente mais je ne suis pas sûre de pouvoir beaucoup lire avec la reprise du travail en présentiel de mardi à samedi… (et avec des épisodes de séries à voir dont certains en replay).

Tout d’abord la Semaine à mille pages organisée par Petit Pingouin Vert du lundi 7 au dimanche 13 juin.

Ensuite le Week-end à 1000 organisé par Lili bouquine du vendredi 11 (après 19 heures) au dimanche 13 juin.

Mes lectures pour ces marathons

Semaine à mille pages seulement :

Lundi 7 : Raven & l’ours 2 de Bianca Pinheiro (La boîte à bulles, 2018), une bande dessinée brésilienne, 80 pages.

Mardi 8 : j’avais commencé Sa Majesté mène l’enquête 1 – Bal tragique à Windsor de S.J. Bennett (Presses de la Cité, 2021, 352 pages) durant le week-end (j’avais lu les deux premières parties soit 166 pages), aujourd’hui j’ai lu 54 pages.

Mercredi 9 : je me suis installée pour continuer Sa Majesté mène l’enquête 1 – Bal tragique à Windsor de S.J. Bennett mais je me suis endormie…

Jeudi 10 : cette fois, je ne me suis pas endormie mais j’ai travaillé 2 heures de plus pour la soirée de dépouillement du Prix La Passerelle 2021 (je prépare un billet pour demain matin avec les résultats et vous me direz si vous avez lu ces romans et ce que vous en avez pensé).

Semaine à mille pages et Week-end à 1000 :

Vendredi 11 : Solo 1 – Les survivants du chaos d’Oscar Martin (Delcourt, 2014), 128 pages.

Samedi 12 : je voulais lire mais je me suis endormie en rentrant…

Dimanche 13 : j’ai mis les bouchées doubles, j’ai terminé Sa Majesté mène l’enquête 1 – Bal tragique à Windsor de S.J. Bennett, 132 pages et j’ai lu Toto ninja chat 1 – L’évasion du cobra royal de Dermot O’Leary (Gallimard, 2019), 208 pages soit 340 pages.

Total pour la Semaine à mille pages = 4 livres et 602 pages.

Total pour le Week-end à 1000 = 2 livres et demi et 468 pages.