Là-bas, août est un mois d’automne de Bruno Pellegrino

Là-bas, août est un mois d’automne de Bruno Pellegrino.

Zoé, janvier 2018, 224 pages, 17 €, ISBN 978-2-88927-507-6.

Genres : littérature suisse, roman, biographie.

Bruno Pellegrino, né en 1988 à Morges, vit à Lausanne. Il est membre fondateur de l’AJAR (1), un collectif d’auteurs romands fondé en 2012. Bizarrement, il est écrit sur la 4e de couverture que Là-bas, août est un mois d’automne est son premier roman alors qu’ont déjà été publiés Atlas nègre (Tind, 2015), un roman d’aventure autobiographique mi carnet de voyage mi conte initiatique, Électrocuter une éléphante (Paulette, 2017), un roman humoristique rédigé comme une conférence, et Stand by 1/4 avec Aude Seigne (2) et Daniel Vuataz (Zoé, 2018), la première partie d’un roman sous forme de feuilleton prévu en 4 parties. Quant à L’idiot du village (Buchet-Chastel, 2011), c’est un recueil de nouvelles qui a reçu le Prix du jeune écrivain. (1) J’avais beaucoup apprécié Vivre près des tilleuls de l’AJAR en mai dernier. (2) J’ai a-do-ré Une toile large comme le monde d’Aude Seigne en octobre 2017.

Gustave et Madeleine Roud vers 1907, photographie de Georges Nitsche, Lausanne, fonds Gustave Roud, CRLR

Gustave, c’est Gustave Roud (1897-1976), un poète et photographe romand que je ne connaissais pas avant d’avoir ce roman en main. Bruno Pellegrino s’est inspiré de la vie de Gustave et de sa sœur Madeleine (de 4 ans son aînée) pour faire l’éloge de la liberté et de la lenteur. « Il consigne, de toute urgence, le nom des choses qui prennent fin. » (p. 12). Gustave est passionné par les fleurs et les corps presque nus aux champs (qu’il photographiait), Madeleine par l’espace et la conquête spatiale. « Elle ne regarde pas les hommes. » (p. 21), « salue quelques têtes connues » (p. 22), « Madeleine la discrète, la secrète, le mystère Madeleine. » (p. 23). J’ai appris que, sur Mir, la zinnia est la première espèce à éclore en orbite, en janvier 1976, à bord de la Station spatiale internationale, ça m’a émue.

Zinnias à fleurs doubles

Là-bas, août est un mois d’automne est un beau roman nostalgique qui raconte l’enfance de Madeleine et Gustave, la maladie et la mort de leur mère (en 1933), la ferme de leur enfance qu’ils quittent à la mort de leur grand-père maternel, les saisons et les avancées spatiales, les livres de la bibliothèque de leur père… « Elle sort les livres, les feuillette, les pose à côté d’elle, n’en range aucun. » (p. 49). Et leur goût pour le thé. « Madeleine et Gustave se shootent au thé. Ces gestes qu’on accomplit ici, lents et précis, soignés, délicats, vastes et tranquilles, sont les gestes des parents et des tantes, perpétués dans le calme de la chambre basse. » (p. 55-56).

J’utiliserais aussi ces adjectifs « lent et précis, soigné, délicat, vaste et tranquille » pour décrire Là-bas, août est un mois d’automne alors si vous avez besoin d’aventures et d’action, passez votre chemin ! Mais si vous avez envie de découvrir Madeleine et Gustave et la vie en Suisse à leur époque (entre le début du XXe siècle et la fin des années 70), ce livre tout en douceur est fait pour vous !

Une lecture pour les challenges Petit Bac 2018 (pour la catégorie « Passage du temps » avec au choix août, mois et automne !), Rentrée littéraire janvier 2018, Voisins Voisines 2018 (Suisse) et je suis vraiment en retard pour publier cette note de lecture car j’ai lu le livre en février pour le premier Weekend à 1000 de l’année…

Publicités
Image

Projet 52-2018 #20 et Défi 52 semaines 2018 #20

Pour cette vingtième semaine du Projet 52-2018 de Ma, le thème est repos. Pour moi, repos rime avec dodo donc voici une photo avec… oh, une intruse en bas à droite ! Mais je préfère ne pas recadrer la photo et la laisser telle qu’elle est. Je vous souhaite un excellent weekend et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez vite voir Ma !

Cette semaine, le thème du Défi 52 semaines 2018 est rose, hum le rose n’est pas ma couleur préférée, loin de là… (ainsi que le violet) donc voici les deux seules choses roses que j’ai chez moi (bon, j’ai aussi des gants en caoutchouc roses mais ce n’est pas très hygiénique de les prendre en photo sur la table de salon avec d’autres objets…). Par contre, j’aime beaucoup les fleurs (pas coupées) et voici donc du lilas (ça change des roses) pris en photo le 24 avril dans des teintes de rose du plus foncé au plus clair 🙂

Si vous aimez les chats, je vous conseille ce n° 1 de Miaou qui est vraiment très bien !

Image

Projet 52-2018 #19 et Défi 52 semaines 2018 #19

Pour cette dix-neuvième semaine du Projet 52-2018 de Ma, le thème est artisanal. Il y a depuis quelques années, à Valence, en novembre, un salon art et artisanat et j’y ai pris cette photo. Pour moi, artisanat égale objet utile et/ou décoratif qui est aussi œuvre d’art. Comme le thème du Défi 52 semaines 2018 est fleur, je veux vous inviter à découvrir les œuvres florales de cet artisan fleuriste, meilleur ouvrier de France (que je ne connais pas personnellement au cas où vous vous demanderiez) sur son site, http://www.jeanlouisamice.com/. Alors, qu’en pensez-vous ? Je vous souhaite un excellent weekend et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez vite voir Ma !

En passant

En coup de vent… / 57

Suite à mon En coup de vent… / 56, je veux vous dire que je suis de retour puisque je suis dans mon nouveau chez moi (depuis le 23 avril au soir) et que j’ai de nouveau une connexion. Un petit problème avec mon écran et avec la pièce où je voulais mettre l’ordinateur… C’est pourquoi mon bureau reste vide et que j’ai installé provisoirement l’ordinateur sur la table du salon ce qui n’est pas pratique du tout mais j’espère que le problème sera réglé rapidement ! Sur la première série de photos, vous pouvez voir la salle à manger – salon bien encombrée et sur la deuxième série de photos, la deuxième chambre qui doit me servir de bureau – bibliothèque – chambre d’amis mais… Dans cette pièce aucune prise avec la terre donc il vaut mieux que je n’y branche pas mon ordinateur (déjà que l’écran est foutu !). Quant aux bibliothèques, il y en a quatre que je ne les ai pas gardées (plus une grande étagère) et je n’aurai pas assez pour tout ranger. Heureusement j’ai quelques placards, d’ailleurs je vous montrais déjà une photo de mes DVD samedi. Comme tout a été mis n’importe comment, j’en ai pour des plombes à tout trier et ranger… Et de votre côté, je ne sais pas si vous faites un pont ou si vous travaillez mais je vous souhaite une bonne semaine, enfin ce qu’il en reste ! PS : j’avais oublié de vous dire que PatiVore a fêté ses 3 ans le 1er mai 🙂

Salle à manger – salon

Bureau – bibliothèque – chambre d’amis

Image

Défi 52 semaines 2018 #17 et 18

Pour la même raison que j’ai pris du retard dans le Projet 52-2018 #17 et 18, j’ai manqué les rendez-vous pour le Défi 52 semaines 2018 de Girl kissed by fire. Le thème de la semaine dernière était or et le thème de cette semaine est ville. Comme j’ai peu de temps et beaucoup de choses à rattraper et à faire, voici simplement deux photos : la première représente des feuilles couleur or (c’est une création de Sylvie Dols exposée avec ses autres livres d’artistes) et la deuxième photo provient de mes archives avec une vue d’automne (2017) de la ville de Grenoble. Je vous souhaite un excellent long weekend 🙂

Un des livres d’artistes de Sylvie Dols

Grenoble en automne

Image

Projet 52-2018 #17 et 18

Bonjour, je suis de retour ! Le temps que je déménage et que j’emménage, je suis restée seulement cinq jours sans Internet mais, lorsque j’ai réinstallé mon ordinateur, je me suis rendue compte que mon écran ne fonctionnait plus (photo ci-dessous) : quelqu’un a dû s’asseoir dessus alors que je l’avais posé sur un canapé…

Heureusement un copain informaticien m’a prêté un écran en attendant que j’en achète un autre et me voici en ce samedi de début mai pour vous présenter mes photos du thème de la semaine dernière et du thème de cette semaine.

Pour la dix-septième semaine du Projet 52-2018 de Ma, le thème était cinéma. Voici une photo d’une partie de mes DVD : tout (livres, CD, DVD) a été empilé et ça va me prendre des semaines (voire des mois) afin de tout ranger !

Et pour la dix-huitième semaine du Projet 52-2018 de Ma, le thème est fontaine et je vous emmène encore une fois au Japon, plus précisément à Kyôto.

Je vous souhaite un excellent long weekend que j’espère ensoleillé et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez vite voir Ma !

PS : je vous montre aussi mon fond d’écran de mai, toujours chez paon paon (chaque mois, je trouve son fond d’écran joli et reposant).

Image

Projet 52-2018 #16 et Défi 52 semaines 2018 #16

Pour cette seizième semaine du Projet 52-2018 de Ma, le thème est personnage célèbre. Je suis très occupée ce weekend alors je publie à l’arrache une photo sur laquelle vous verrez un ou plusieurs personnages célèbres. Cette photo est spéciale car c’est la première que j’ai prise en ce lieu. Et, comme le thème du Défi 52 semaines 2018 est « au hasard », allez, choisissez au hasard un personnage célèbre ! Je vous souhaite un excellent weekend (ici très ensoleillé, chez vous aussi j’espère !). Et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez vite voir Ma !