Image

Projet 52-2020 #28

Vingt-huitième semaine pour le Projet 52-2020 de Ma avec le thème souvenir d’enfance. Il ne me reste plus vraiment d’objets de mon enfance parce que, il y a des années, j’ai donné tous mes jouets et tous mes livres mais il me reste quelques jeux (et des photos et des souvenirs bien sûr). Voici donc une photo de jeux de société qui, avec la lecture, la télévision et les jeux en extérieur, ont rythmé mon enfance (et mon adolescence). Et vous, vous étiez plutôt jeu de l’oie, jeu des petits chevaux, marelle, solitaire ou mikado ? Je vous souhaite un beau week-end et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez voir Ma !

Image

Projet 52-2020 #27

Vingt-septième semaine (2e moitié de l’année) pour le Projet 52-2020 de Ma avec le thème apaisant. Beaucoup de choses sont apaisantes et reposantes… J’ai choisi un coucher de soleil, une journée qui se termine, des couleurs superbes. Même s’il n’est pas de saison puisque j’ai pris cette photo en février. Je vous souhaite un beau week-end et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez voir Ma !

Image

Projet 52-2020 #26

Vingt-sixième semaine pour le Projet 52-2020 de Ma avec le thème caché. Cette photo est prête depuis début mai car j’avais jeté un coup d’œil aux prochains thèmes et j’étais persuadée que le 19e thème était caché ! Ce thème a été facile pour moi car mon petit matou me fait le coup pratiquement chaque jour et même deux ou trois fois par jour ; il pense qu’il est bien caché mais il y a toujours un bout de corps, une patte ou la queue qui dépassent, ah ah ah, trop marrant ! Je vous souhaite un beau week-end et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez voir Ma !

Image

Projet 52-2020 #25

Cliquez sur la photo !

Vingt-cinquième semaine pour le Projet 52-2020 de Ma avec le thème marche(s). Faut-il le prendre comme la marche en tant que randonnée ou les marches d’un escalier ? J’ai hésité et puis j’ai décidé de choisir marches. C’est escalier est celui de l’Hôtel de ville (Place de la Comédie) à Lyon (1er arrondissement) pris en photo lors des Quais du polar. J’avais prévu d’y retourner en avril de cette année et de revoir deux couples d’amis qui habitent Lyon, peut-être même des blogueuses, et puis tout a été annulé… Mais ce n’est que partie remise, j’espère ! Je vous souhaite un beau week-end et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez voir Ma !

Image

Projet 52-2020 #24

Vingt-quatrième semaine pour le Projet 52-2020 de Ma avec le thème jardin. La première photo (prise le 4 juin) montre un magnolia dans un jardin près de chez moi ; il y a deux fleurs, une à gauche et une à droite (moins visible, au-dessus de la pente droite du toit). Je ne résiste pas à vous mettre une deuxième photo (double) qui montre un yuzu, à Kyôto au Japon (que j’aime ce fruit ! hybride de mandarine sauvage et de citron d’Ichang, mais on n’en trouve pas ici…). Vous vous demandez sûrement quel est le lien entre ces deux arbres ? Eh bien, vous allez être surpris mais ils sont tous les deux de la famille des Magnoliidae ! Je vous souhaite un beau week-end et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez voir Ma !

Au fil du Nil, n°s 23 et 22

C’est grâce à Antigone que j’ai découvert cette revue, Au fil du Nil, merci Antigone ! Le dernier numéro, le n° 23, est en ligne au format pdf alors, par curiosité, je l’ai lu !

Au fil du Nil est une revue annuelle réalisée par les étudiants de 3e année d’Angoulême à l’EESI (École Européenne Supérieure de l’Image, Angoulême Poitiers).

J’ai donc lu ce dernier numéro, le n° 23, réalisé avec l’artiste Pakito Bolino (ancien étudiant à l’EESI, créateur de la maison d’éditions Le dernier cri), février 2013, 86 pages, 20 €.

Au Fil du Nil n° 23 (pages 24-25)

C’est une revue surprenante, une revue d’Art, dessins, collages et bandes dessinées. Du noir et blanc, de la couleur, pas mal de rouge, mais pas que, du bleu aussi, c’est sombre, c’est original, c’est vraiment étonnant, parfois même un peu dérangeant mais c’est évidemment un des objectifs des artistes ! Vous connaissiez ? Si oui, tant mieux pour vous ; si non, vous verrez c’est une chouette découverte !

Au Fil du Nil n° 23 (pages 48-49)

Le tableau pages 38-39 me fait un peu penser à Guernica de Picasso (1937).

Au Fil du Nil n° 23 (pages 38-39)

En plus, j’aime beaucoup les pages 24-25, 48-49 et 70-71 : les trois illustrations sont ci-dessus et ci-dessous pour que vous vous fassiez une idée du contenu.

Au Fil du Nil n° 23 (pages 70-71)

Par curiosité, je lu le n° 22, juin 2012, 95 pages, 20 €. Ce numéro est différent, déjà il a plus de pages (9 pages de plus) et son contenu est aussi différent : il y a ici des photographies, des bandes dessinées plus longues (Ascension, l’histoire de Nina, géologue devenue astronaute de Naïs Coq ; Terrain bosselé, sur le football, de Nicolas Savoye).

Au Fil du Nil n° 22 (pages 12-13)

J’ai bien aimé les pages 12-13, 40-41 et 88-89 et vous pouvez voir ces illustrations ci-dessus et ci-dessous.

Au Fil du Nil n° 22 (pages 40-41)

Au Fil du Nil n° 22 (pages 88-89)

Partir, voyager, oui mais où et pourquoi ? « Le pays n’est qu’un prétexte, le choix en revient pour une part à l’inconscient et au hasard : le but est de découvrir sur place. Tout comme cela ne m’intéresse pas qu’on me raconte l’histoire d’un film avant d’aller le voir, je préfère partir avec le minimum d’informations nécessaires. Comment représenter ce qu’on n’a jamais vu ? » se demande Léa Donadille qui présente sa version de l’Australie, avec un poème de Herman Melville, issu de Les îles enchantées. (p. 32-33).

Au Fil du Nil n° 22 (pages 32-33)

Bravo pour le travail de ces étudiants ; à l’occasion je lirai les numéros précédents.

En passant

En coup de vent… 110

Chers amis, bonjour, je vous souhaite une bonne nouvelle semaine en espérant que vous allez bien et que vous avez un bon moral.

La semaine dernière, j’ai fait du rangement dans mes livres en particulier les mangas, manwhas, manhuas : je voulais mettre de côté les manwhas pour le Challenge coréen et surprise, j’ai retrouvé ma liseuse (perdue depuis 2 ans) ! Je l’avais posée sur une pile de livres mais… j’ai rajouté des livres sur cette pile et deux piles devant, impossible de voir que la liseuse y était… J’ai pris une photos (dans la chambre d’amis, la lumière est toujours orangée) de ce que j’ai déjà trouvé : vous pouvez voir les manwhas verticalement et horizontalement et j’ai rajouté quelques livres pour d’autres challenges (ils sont sur la gauche), trois livres pour Les étapes indiennes et trois livres pour Contes et légendes #2 (même si je ne sais pas si je lirai tout ça).

Cliquez sur la photo !

Ma liseuse (Kobo) est tout à gauche et il y a aussi une belle surprise : j’ai reçu samedi Le livre de M de Peng Shepherd, un premier roman post-apocalyptique qui paraîtra chez Albin Michel Imaginaire le 17 juin : merci beaucoup à Albin Michel Imaginaire, j’ai hâte (après une petite pause lecture) de lire ce pavé de 592 pages ! Si vous aimez (ou voulez découvrir) la littérature de l’imaginaire, piochez sans crainte chez Albin Michel Imaginaire !

Voilà, je pense vous avoir dit tout ce qui était important (pour ma vie de blogueuse). Prenez bien soin de vous et faites-vous plaisir !

Image

Projet 52-2020 #23

Vingt-troisième semaine pour le Projet 52-2020 de Ma avec le thème spécialité locale. J’aurais pu aller dans une bonne pâtisserie acheter une belle pogne mais je suis toute seule pour la manger alors c’est un peu compliqué pour moi. Donc, direction mes archives avec cette photo (recadrée) sur laquelle vous pouvez voir une pogne (à gauche) et un Saint-Genix (à droite) tous les deux de chez Nivon. Je vous souhaite un bon week-end et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez voir Ma !

Image

Projet 52-2020 #22

Vingt-deuxième semaine pour le Projet 52-2020 de Ma avec le thème la vie en rose. J’étais dépitée, le rose est une couleur que je n’aime pas et je ne vois pas, du peu que j’ai, quoi prendre en photo (de photogénique)… Hier, en cherchant une photo de Kamakura (publiée ici), j’ai regardé s’il y avait du « rose japonais », eh bien non… C’est pourquoi je n’ai préparé aucune photo pour ce matin. Et puis, mais que vois-je ? Cette lampe japonaise (en bois et papier) est devant moi, tout le temps ! Je l’allume souvent le soir. Alors la voici, éteinte et allumée. J’espère qu’elle vous plaît (je ne l’ai pas achetée au Japon mais lors d’un salon). Je vous souhaite un bon week-end et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez voir Ma !

Et donc, je mets ce billet dans Un mois au Japon !

Image

Projet 52-2020 #21

Vingt-et-unième semaine pour le Projet 52-2020 de Ma avec le thème bibliothèque. Facile, je travaille dans une bibliothèque ! Sauf que je n’y ai pas mis les pieds depuis le 17 mars au matin et que je suis encore confinée (à titre préventif) jusqu’au 2 juin… Heureusement il y a eu un événement national, comme chaque année : la nuit de la lecture le samedi 18 janvier 2020 ! 4e édition ; que nous appelons ici la nuit des médiathèques. Je vous avais déjà montré quelques photos (8, en fait) dans mon Journal de bord 1-2020 mais en voici 4 autres (j’espère qu’elles vous plaisent et vous montrent bien comme c’était un agréable moment et pour les lecteurs et pour les bibliothécaires). Je vous souhaite un bon week-end et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez voir Ma !

Nuit des médiathèques (samedi 18 janvier 2020)