Semaine à mille pages et Week-end à 1000 – novembre 2020

Comme chaque mois, voici la Semaine à mille pages organisée par Petit Pingouin Vert ; elle se déroule du lundi 9 au dimanche 15 novembre 2020. Avec le confinement, j’aurai le temps de lire ! Lien vers le groupe FB.

C’est également le Week-end à 1000 organisé par Lili bouquine ; il se déroule du vendredi 13 au dimanche 15. Lien vers le groupe FB.

Mon suivi de lecture

Lundi 9 : Audience captive d’Ann Warren Griffith (Le passager clandestin, 50 pages)

Mardi 10 : Les aventures de Spirou et Fantasio, 18 – QRN sur Bretzelburg de Franquin et Greg (Dupuis, 64 pages).

Mercredi 11 : Éloquence de la sardine, incroyables histoires du monde sous-marin de Bill François (Fayard, 224 pages).

Jeudi 12 : L’examen de Richard Matheson (Le passager clandestin, 48 pages) et Un Logique nommé Joe de Murray Leinster (Le passager clandestin, 48 pages) soit 96 pages.

Total avant le week-end = 434 pages.

Vendredi 13 : Un travail comme un autre d’Alex W. Inker (Sarbacane, 184 pages).

Samedi 14 : Charlock 1 – La disparition des souris de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (Flammarion Jeunesse, 80 pages) et Charlock 2 – Le trafic de croquettes de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (Flammarion Jeunesse, 80 pages). + une lecture en soirée ? Oui, pour Les feuilles allemandes, Le bruit de la lumière de Katharina Hagena (Le Livre de poche, 288 pages) = 204 pages lues soit 364 pages.

Dimanche 15 : Le bruit de la lumière de Katharina Hagena (Le Livre de poche, 288 pages) terminé = 84 pages. Je suis à 1066 pages, c’est bon pour la Semaine à mille pages mais pas pour le Week-end à 1000 (632 pages) alors je me lance dans Angor de Franck Thilliez, un pavé (Fleuve noir, 624 pages) = 372 pages lues (très bon roman, je le finirai demain) soit 456 pages.

Total : 10 livres et 1438 pages pour la Semaine à mille pages.

Total : 5 livres et 1004 pages pour le Week-end à 1000.

Semaine à mille pages – octobre 2020

Comme pour la Semaine à mille pages de septembre (durant laquelle je n’ai lu que 914 pages…), je ne suis pas sûre d’arriver à 1000 pages mais je tente du 12 au 18 octobre.

Lundi 12 : Voix sans issue de Marlène Tissot (Au Diable Vauvert, 272 pages).

Mardi 13 : La fenêtre au sud de Gyrðir Elíasson (La Peuplade, 168 pages).

Mercredi 14 : Le lièvre d’Amérique de Mireille Gagné (La Peuplade, 184 pages). Je découvre La Peuplade et cette maison d’éditions québécoise (qui distribue en France) me semble bien éclectique. Je préparerai en tout cas ma note de lecture pour le Mois du Québec en novembre (c’est tout bientôt).

Jeudi 15 : Le dit du Mistral d’Olivier Mak-Bouchard (Le Tripode, 360 pages).

Déjà 984 pages, j’en suis contente, cela veut dire que je vais dépasser les 1000 pages 🙂

Vendredi 16 : je n’ai pas lu…

Samedi 17 : je n’ai pas lu… Je suis allée à un spectacle et je vous en parlerai lundi [lien]. Heureusement qu’il reste demain pour arriver aux 1000 pages !

Dimanche 18 : Les miracles du Bazar Namiya de Keigo Higashino (Actes Sud, 384 pages).

TOTAL = 5 livres et 1 368 pages.

Semaine à mille pages – septembre 2020

Je n’étais pas sûre en début de semaine de participer à cette Semaine à mille pages de la rentrée mais j’ai pu lire du 7 au 13 septembre même si je ne sais pas si j’ai atteint les 1000 pages.

Lundi 7 : pas lu.

Mardi 8 : pas lu.

Mercredi 9 : Le courage des autres de Hugo Boris (Grasset, 180 pages).

Jeudi 10 : Ce crime est à moi de Philippe Ridet (Équateurs, 208 pages).

Vendredi 11 : Beyrouth entre parenthèses de Sabyl Ghoussoub (L’antilope, 144 pages).

Samedi 12 : Le voyage de la femme éléphant de Manuela Salvi et Maurizion A.C. Quarello (Sarbacane, 38 pages) et Cyniquetamere n° 1 (24 pages).

Dimanche 13 : Un gars et son chien à la fin du monde de C.A. Fletcher (Nouveaux Millénaires, 320 pages).

TOTAL = 6 livres et 914 pages (zut, je n’ai pas réussi les 1000 pages).

Semaine à lire – août 2020

Je n’avais pas fait attention qu’en plus des Marathon de l’été – semaine 7 et Semaine à mille pages (qui duraient du lundi 17 au dimanche 23), il y avait la Semaine à lire qui allait du vendredi 21 au vendredi 28 août.

Avec le Marathon de l’été – semaine 8 (qui court du lundi 24 au dimanche 30), ce sera donc les deux derniers marathons car, si tout va bien, je reprends le travail mardi prochain (le 1er septembre).

Mes lectures pour ce marathon

Vendredi 21 : Les recettes du Globe-Cooker : Inde de Fred Chesneau (Mango, 50 pages) -> 50 pages.

Samedi 22 : Les recettes du Globe-Cooker : Japon de Fred Chesneau (Mango, 50 pages) -> 50 pages.

Dimanche 23 : Les recettes du Globe-Cooker : Thaïlande de Fred Chesneau (Mango, 50 pages) -> 50 pages. Je commence L’énigme de Saint-Olav (Melchior l’apothicaire, 1) d’Indrek Hargla (Babel noir, 432 pages) -> 174 pages. Soit au total 224 pages.

Lus pour le Marathon gourmand du week-end

Lundi 24 : je continue L’énigme de Saint-Olav (Melchior l’apothicaire, 1) d’Indrek Hargla (Babel noir, 432 pages) -> 142 pages.

Mardi 25 : je termine L’énigme de Saint-Olav (Melchior l’apothicaire, 1) d’Indrek Hargla (Babel noir, 432 pages) -> 116 pages, très bon roman policier historique estonien.

Mercredi 26 : je n’ai pas lu (plein de choses à faire avant la reprise…).

Jeudi 27 : comme hier mais je vais lire demain !

Vendredi 28 : Isabella Bird, femme exploratrice 3 de Taiga SASSA (Ki-oon, 208 pages) et Isabella Bird, femme exploratrice 4 de Taiga SASSA (Ki-oon, 208 pages) et Isabella Bird, femme exploratrice 5 de Taiga SASSA (Ki-oon, 208 pages) soit 624 pages.

TOTAL : 7 livres et 1206 pages lues.

Marathon de l’été 2020 – semaine 8

Après les Marathon de l’été – semaine 1, Marathon de l’été – semaine 2, Marathon de l’été – semaine 3, Marathon de l’été – semaine 4, Marathon de l’été – semaine 5, Marathon de l’été – semaine 6 et Marathon de l’été – semaine 7, voici le Marathon de l’été – semaine 8 (l’avant-dernier marathon) avec sa nouvelle thématique (voir ci-dessous).

Ce Marathon de l’été – semaine 8 court du lundi 24 au dimanche 30 août 2020.

Infos, logo et inscription chez Marjorie + sur le groupe FB.

Les deux catégories

Tongs et Mojito : je lis ce que je veux à mon rythme, faut pas exagérer, c’est les vacances ! Je continue avec cette catégorie.

La PàL en String : avec moi, la PàL va se retrouver à poil, des milliers de pages, des dizaines de livres, je me fixe des objectifs fermes et je m’y tiens (ou pas).

La thématique (elle est facultative et les thématiques prévues sont listées chez Marjorie) : fenêtre sur cour soit « biographie, autobiographie, roman, roman graphique, développement personnel, féminisme, politique ».

Mes lectures pour ce marathon

Lundi 24 : je continue L’énigme de Saint-Olav (Melchior l’apothicaire, 1) d’Indrek Hargla (Babel noir, 432 pages) que j’ai commencé hier -> 142 pages.

Mardi 25 : je termine L’énigme de Saint-Olav (Melchior l’apothicaire, 1) d’Indrek Hargla (Babel noir, 432 pages) -> 116 pages, très bon roman policier historique estonien.

Total : 150 + 432 = 582 pages lues.

Mercredi 26 : je n’ai pas lu (plein de choses à faire avant la reprise…).

Jeudi 27 : comme hier mais je vais lire ce week-end 🙂

Vendredi 28 : Isabella Bird, femme exploratrice 3 de Taiga SASSA (Ki-oon, 208 pages) et Isabella Bird, femme exploratrice 4 de Taiga SASSA (Ki-oon, 208 pages) et Isabella Bird, femme exploratrice 5 de Taiga SASSA (Ki-oon, 208 pages) soit 624 pages.

Total avant le week-end : 582 + 624 = 1206 pages lues.

Samedi 29 : je n’ai pas lu, j’ai occupé ma journée autrement.

Dimanche 30 : Le rêve de mon père 2 de Taiyô Matsumoto (Kana, 240 pages) et Le rêve de mon père 3 de Taiyô Matsumoto (Kana, 256 pages) soit 496 pages.

TOTAL : 6 livres et 1702 pages.

Je ne vais pas m’inscrire au dernier marathon, celui de la semaine 9, car lundi sera chargé (comme d’habitude) et mardi ce sera la reprise du travail donc je ne pourrai, à mon avis, pas lire avant le week-end.

Marathon gourmand – août 2020

Un Marathon gourmand organisé le week-end du vendredi 21 au dimanche 23 août par Bidib et par Fondant Grignotte. Dans le cadre du challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2020 que je n’ai honoré qu’une fois depuis le début de l’année…

J’ai pris une photo des trois livres de cuisine que je vais lire, un par jour. Oui, je vais les compulser et je vous dirai la (ou les deux ou trois) recette(s) que je veux vraiment réaliser. Parce que les livres de cuisine, une fois feuilletés, se retrouvent souvent sur les étagères et ne servent pas réellement. J’ai ces livres depuis 6 ans (mars 2014) et je ne les ai jamais que feuilletés, il est temps que je les lise !

Mes lectures pour ce marathon gourmand

1. Les recettes du Globe-Cooker : Inde de Fred Chesneau (Mango, 50 pages) -> lu vendredi, billet en ligne samedi midi.

2. Les recettes du Globe-Cooker : Japon de Fred Chesneau (Mango, 50 pages) -> lu samedi, billet en ligne samedi soir.

3. Les recettes du Globe-Cooker : Thaïlande de Fred Chesneau (Mango, 50 pages) -> lu dimanche billet en ligne dimanche en début de soirée.

Bilan : 3 « petits » livres mais beaux, agréables, utiles et 150 pages en tout.

Marathon de l’été 2020 – semaine 7 et Semaine à mille pages

Après les Marathon de l’été – semaine 1, Marathon de l’été – semaine 2, Marathon de l’été – semaine 3, Marathon de l’été – semaine 4, Marathon de l’été – semaine 5 et Marathon de l’été – semaine 6, voici le Marathon de l’été – semaine 7 avec sa nouvelle thématique (voir ci-dessous).

Ce Marathon de l’été – semaine 7 court du lundi 17 au dimanche 23 août 2020, en même temps que la Semaine à mille pages d’août du Pingouin Vert.

Infos, logo et inscription chez Marjorie + sur le groupe FB.

Les deux catégories

Tongs et Mojito : je lis ce que je veux à mon rythme, faut pas exagérer, c’est les vacances ! Je continue avec cette catégorie.

La PàL en String : avec moi, la PàL va se retrouver à poil, des milliers de pages, des dizaines de livres, je me fixe des objectifs fermes et je m’y tiens (ou pas).

La thématique (elle est facultative et les thématiques prévues sont listées chez Marjorie) :  au cœur de l’Histoire soit « livres qui traitent de l’Histoire au sens large ».

Mes lectures pour ces deux marathons

Lundi 17 : eh bien, comme très souvent le lundi, je n’ai pas lu.

Mardi 18 : je lis Volia Volnaïa de Victor Remizov (Belfond, 464 pages), après avoir dévoré Devouchki (son 2e roman) il y a 3 semaines, Volia Volnaïa signifie « Liberté Libre ». -> 141 pages lues.

Mercredi 19 : je continue Volia Volnaïa de Victor Remizov (Belfond, 464 pages). -> 164 pages.

Jeudi 20 : je termine Volia Volnaïa de Victor Remizov (Belfond, 464 pages) avant le Marathon gourmand de ce week-end. -> 159 pages. Et j’ai continué L’edda poétique jusqu’à la page 556 c’est-à-dire que j’ai terminé le 1er livre (et je lirai le 2e livre soit 130 pages plus tard). -> 180 pages.

Total avant le Marathon gourmand : 644 pages.

Vendredi 21 :  -> Les recettes du Globe-Cooker : Inde de Fred Chesneau (Mango, 50 pages). -> 50 pages.

Samedi 22Les recettes du Globe-Cooker : Japon de Fred Chesneau (Mango, 50 pages) -> 50 pages.

Dimanche 23 : Les recettes du Globe-Cooker : Thaïlande de Fred Chesneau (Mango, 50 pages) -> 50 pages. Il n’est que 17 heures, j’ai bien envie de commencer un roman policier 😉 Eh oui, j’ai encore lu, j’ai commencé L’énigme de Saint-Olav (Melchior l’apothicaire, 1) d’Indrek Hargla (Babel noir, 432 pages) et c’est super bien 🙂 -> 174 pages mais ce n’est pas suffisant pour arriver aux 1000 pages…

TOTAL : 6 livres (dont un était commencé et un est en cours) et 968 pages.

Marathon de l’été 2020 – semaine 6

Après les Marathon de l’été – semaine 1, Marathon de l’été – semaine 2, Marathon de l’été – semaine 3, Marathon de l’été – semaine 4 et Marathon de l’été – semaine 5, voici le Marathon de l’été – semaine 6 avec sa nouvelle thématique (voir ci-dessous).

Ce Marathon de l’été – semaine 6 court du lundi 10 au dimanche 16 août 2020.

Infos, logo et inscription chez Marjorie + sur le groupe FB.

Les deux catégories

Tongs et Mojito : je lis ce que je veux à mon rythme, faut pas exagérer, c’est les vacances ! Je continue avec cette catégorie.

La PàL en String : avec moi, la PàL va se retrouver à poil, des milliers de pages, des dizaines de livres, je me fixe des objectifs fermes et je m’y tiens (ou pas).

La thématique (elle est facultative et les thématiques prévues sont listées chez Marjorie)

Sombre nature soit « l’histoire se passe dans la nature, la nature tient une place importante dans l’histoire, nature et/ou animaux ».

Mes lectures pour ce marathon

Lundi 10 : j’aurais pu lire après 21 heures mais je ne l’ai pas fait, j’ai préféré préparer les billets de la semaine, comme ça je suis tranquille pour lire les jours suivants 😉

Mardi 11 : je lis Porc braisé d’An Yu (Delcourt, 208 pages), roman à paraître le 9 septembre 2020 et que je viens de recevoir, je l’ai dévoré et coup de cœur ❤ La première partie se déroule à Beijing (donc citadine) mais la deuxième partie se déroule au Tibet en particulier dans un village donc on peut dire que c’est Nature (pour la thématique de la semaine). -> 208 pages lues.

Mercredi 12 : une nouvelle policière : Un quai dans la brume de Louisa Treyborac (e-book auto-édité, 22 pages), « une improbable enquête » pour une improbable nouvelle… Water Knife de Paolo Bacigalupi (Au Diable Vauvert, 378 pages), un roman de science-fiction américain. -> 214 pages lues. Total = 22 + 214 = 236 pages lues.

Jeudi 13 : je termine Water Knife de Paolo Bacigalupi (Au Diable Vauvert, 378 pages). -> 164 pages lues. Et je commence L’edda poétique (Fayard, 686 pages), un recueil de poésies scandinaves (islandaises et norvégiennes principalement) qui datent des IXe & Xe siècles que je vais lire peu à peu en août pour le challenge Les classiques c’est fantastique. -> 120 pages. Total = 164 + 120 = 284 pages lues.

Vendredi 14 : je continue L’edda poétique (Fayard, 686 pages) et ce n’est pas parce que c’est de la poésie que c’est facile à lire ! -> 256 pages lues. Je vais faire une pause ce week-end et lire un ou deux romans plus divertissants (je continuerai la poésie la semaine prochaine).

Nombre de pages lues avant le week-end : 984 pages.

Samedi 15 : je lis Sa majesté des chats de Bernard Werber (Albin Michel, 464 pages). -> 464 pages lues.

Dimanche 16 : je lis La ronde des innocents de Valentin Musso (Points, 384 pages), c’est son premier roman et je n’ai encore jamais lu cet auteur.

TOTAL : 6 livres (dont 1 en cours) et 1832 pages.

Marathon de l’été 2020 – semaine 5

Après les Marathon de l’été – semaine 1, Marathon de l’été – semaine 2, Marathon de l’été – semaine 3 et Marathon de l’été – semaine 4, voici le Marathon de l’été – semaine 5 avec sa nouvelle thématique (voir ci-dessous).

Ce Marathon de l’été – semaine 5 court du lundi 3 au dimanche 9 août 2020.

Infos, logo et inscription chez Marjorie + sur le groupe FB.

Les deux catégories

Tongs et Mojito : je lis ce que je veux à mon rythme, faut pas exagérer, c’est les vacances ! Je continue avec cette catégorie.

La PàL en String : avec moi, la PàL va se retrouver à poil, des milliers de pages, des dizaines de livres, je me fixe des objectifs fermes et je m’y tiens (ou pas).

La thématique (elle est facultative et les thématiques prévues sont listées chez Marjorie)

Les livres oubliés soit « les livres que vous avez commencés mais jamais terminés parce que vous les avez oubliés ».

Mes lectures pour ce marathon

Lundi 3 : je n’ai pas lu (lundi dernier, j’ai vraiment eu de la chance de pouvoir lire) alors je commence… demain !

Mardi 4 : eh bien, je n’ai pas lu… Pourquoi ? Parce que j’ai rédigé une dizaine de notes de lectures en retard au propre. Lire ou écrire, il faut choisir !

Mercredi 5 : je commence Clara et la pénombre de José Carlos Somoza (Babel noir, 656 pages) mais je n’ai pas lu beaucoup… 79 pages seulement. C’est que j’ai plusieurs films en DVD à regarder avant de les rendre (vu le retard que j’ai et vu qu’ils sont réservés, ça devient urgent !). Je sens que je vais beaucoup moins lire cette semaine…

Jeudi 6 : je n’ai pas lu… J’ai regardé deux films en DVD, un de 3 heures l’après-midi et un de 2 heures le soir.

Vendredi 7 : je n’ai toujours pas lu… J’avais des papiers à faire… Je suis aussi allée à la médiathèque et j’ai rendu 12 livres (peut-être même 13) et 6 DVD. J’ai compris pourquoi je lis moins cette semaine, parce qu’après le 28′ sur Arte, la nuit tombe et je n’ai pas envie d’allumer la lumière… J’espère lire samedi & dimanche pour finir Clara et la pénombre.

Samedi 8 : je lis ! Je continue Clara et la pénombre de José Carlos Somoza (Babel noir, 656 pages). -> 392 pages lues (il m’en reste 185 pour demain).

Dimanche 9 : je continue Clara et la pénombre de José Carlos Somoza (Babel noir, 656 pages). -> 185 pages lues.

TOTAL : 1 livre et 656 pages.

Marathon de l’été 2020 – semaine 4

Après les Marathon de l’été – semaine 1, Marathon de l’été – semaine 2 et Marathon de l’été – semaine 3, voici le Marathon de l’été – semaine 4 avec sa nouvelle thématique (voir ci-dessous).

Ce Marathon de l’été – semaine 4 court du lundi 27 juillet au dimanche 2 août 2020.

Infos, logo et inscription chez Marjorie + sur le groupe FB.

Les deux catégories

Tongs et Mojito : je lis ce que je veux à mon rythme, faut pas exagérer, c’est les vacances ! Je continue avec cette catégorie.

La PàL en String : avec moi, la PàL va se retrouver à poil, des milliers de pages, des dizaines de livres, je me fixe des objectifs fermes et je m’y tiens (ou pas).

La thématique (elle est facultative et les thématiques prévues sont listées chez Marjorie)

Voyage soit « les livres dont l’action se passe dans un autre pays, ceux qui vous font penser à des voyages… imaginaires ou non ». Alors, pour moi, voyages en Russie, en Corée du Sud, au Danemark et en Allemagne.

Mes lectures pour ce marathon

Lundi 27 : j’ai pu lire, ce qui est rare pour un lundi ! Et je voyage en Russie avec Devouchki de Victor Remizov (Belfond, 400 pages), je voulais lire Volna volnaïa, son premier roman, avant mais je ne l’ai pas eu. -> 129 pages soit 8 chapitres.

Mardi 28 : je continue et termine Devouchki de Victor Remizov (Belfond, 400 pages), très bon roman sur les jeunes adultes dans la Russie contemporaine. -> 271 pages lues.

Mercredi 29 : j’ai dévoré Kim Jiyoung, née en 1982 de Cho Nam-joo (Nil, 216 pages), un excellent roman sud-coréen que j’ai acheté aujourd’hui, roman coup de poing, roman coup de cœur ❤

Jeudi 30 : je commence Octobre de Søren Sveistrup (Le livre de poche, 736 pages) pour un voyage au Danemark. -> 204 pages lues soit 40 chapitres.

Vendredi 31 : je continue mon voyage au Danemark avec Octobre de Søren Sveistrup (Le livre de poche, 736 pages). -> 186 pages lues soit jusqu’au chapitre 78.

Samedi 1 : je continue et termine Octobre de Søren Sveistrup (Le livre de poche, 736 pages). -> 346 pages.

Dimanche 2 : je lis La goûteuse d’Hitler de Rosella Postorino (Le livre de poche, 384 pages), la romancière est Italienne mais elle fait voyager ses lecteurs dans l’Allemagne de 1943.

TOTAL : 4 livres et 1736 pages.