Semaine à mille pages – mai 2021

Le Week-end à 1000 à peine terminé, que voici la Semaine à mille pages du Petit Pingouin Vert, elle dure du lundi 3 au dimanche 9 mai (à minuit). Infos et inscription sur le groupe FB.

Mes lectures pour ce marathon

Lundi 3 mai : Fantômes et samouraïs – Hanshichi mène l’enquête à Edo d’OKAMOTO Kidô (Picquier poche, 2007, 464 pages), pour l’instant je n’ai lu que 3 histoires soit 110 pages.

Mardi 4 mai : je continue Fantômes et samouraïs – Hanshichi mène l’enquête à Edo d’OKAMOTO Kidô (Picquier poche, 2007, 464 pages), j’ai lu 2 histoires soit 68 pages.

Je ne lis pas ce livre très vite parce que ce n’est pas un roman alors je fais des pauses entre chaque histoire, et puis je rédige ma note de lecture en même temps que la lecture. Demain, je lirai autre chose avant de reprendre ce recueil de nouvelles.

Mercredi 5 mai : Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler de Luis Sepúlveda (Métailié, 2012, 126 pages), 126 pages.

Jeudi 6 mai : Le dernier loup de László Krasznahorkai (Cambouraki, 2019, 80 pages), 80 pages.

Vendredi 7 mai : je reprends Fantômes et samouraïs – Hanshichi mène l’enquête à Edo d’OKAMOTO Kidô (Picquier poche, 2007, 464 pages), j’ai lu 4 histoires soit 126 pages.

Samedi 8 mai : eh bien, je n’ai pas lu… J’avais besoin de repos et de temps pour regarder quelques épisodes de séries en replay.

Dimanche 9 mai : Robogenesis de Daniel H Wilson (OutreFleuve, 2017, 496 pages), 496 pages.

Total : 4 livres et 1006 pages.

Week-end à 1000 du 30 avril au 2 mai 2021

Après la Semaine à lire d’avril, c’est le tour du Week-end à 1000 organisé par Lili bouquine + le groupe FB. Il dure du vendredi 30 avril au dimanche 2 mai.

Mes lectures durant ce marathon

Vendredi 30 avril (à partir de 19 heures) : La légende de Songoku d’Osamu Tezuka (Delcourt, 2007, tome 1 = 320 pages), 320 pages.

Samedi 1er mai : La légende de Songoku d’Osamu Tezuka (Delcourt, 2007, tome 2 = 320 pages, tome 3 = 288 pages), 608 pages.

Dimanche 2 mai : La légende de Songoku d’Osamu Tezuka (Delcourt, 2008, tome 4 = 288 pages), 288 pages.

Total : 4 livres et 1216 pages.

Semaine à lire – avril 2021

En plus du Read-a-thon Un mois au Japon qui dure le week-end, c’est la Semaine à lire qui dure du vendredi 16 au vendredi 23 avril 2021. Plus d’infos sur le groupe FB.

Mes lectures durant ce marathon

Vendredi 16 avril (après 21 heures) : un roman hongrois qui se déroule au Japon, que j’ai découvert grâce à Rachel et qui – vous allez voir – a un titre à rallonge ! Au nord par une montagne, au sud par un lac, à l’ouest par des chemins, à l’est par un cours d’eau de László Krasznahorkai (Cambourakis, 2010, 192 pages), 192 pages.

Samedi 17 avril : Magus of the Library de Mitsu Izumi (Ki-oon, tome 1 = 242 pages, tome 2 = 256 pages, tome 3 = 304 pages), 802 pages.

Dimanche 18 avril : Magus of the Library de Mitsu Izumi (Ki-oon, tome 4 = 232 pages) et L’homme qui marche de Jirô Taniguchi (Casterman, 1995, 144 pages), 376 pages.

Lundi 19 avril : le lundi, c’est toujours un peu compliqué, commissions, ménage, kiné, je n’ai pas lu…

Mardi 20 avril : Big Girls de Jason Howard (404 éditions, 2021, 295 pages), 295 pages. Je précise que l’éditeur annonce 144 pages pour l’édition papier mais je l’ai lu en numérique et il y avait bien 295 pages (j’ai fait une impression écran pour vous montrer, c’est en bas à gauche).

Mercredi 21 avril : L’impossible dimanche de Marek Hłasko (Cynara, 1988, 128 pages), 128 pages.

Jeudi 22 avril : j’ai dû sortir et c’est toujours un peu compliqué (attendre les bus…) et le soir j’ai regardé les 4 premiers épisodes de Salamandre sur Arte donc je n’ai pas lu…

Vendredi 23 avril : Mémoires du masque de Kim Jung-Han (Asuka, 2004-2005, tome 1 = 192 pages, tome 2 = 192 pages, tome 3 = 176 pages soit au total 560 pages), 560 pages. Attention, j’ai rédigé ma note de lecture en lisant mais le lien ne sera valide que le mercredi 28 avril à 7 heures.

Total : 11 livres (dont 8 BD) et 2353 pages.

Read-a-thon du Mois au Japon 2021

Ce week-end, c’est le Read-a-thon de Un mois au Japon – avril 2021. Ce marathon de lecture dure le samedi 17 et le dimanche 18 avril mais je vais commencer de lire ce soir (parce que la Semaine à lire commence ce soir à 19 heures). Quant aux organisatrices, Hilde et Lou, elles ont commencé un journal de bord dès lundi 12 avril, ce que je n’ai pas fait car je n’ai pas lu de japonais.

Mes lectures pour ce Read-a-thon

Vendredi 16 avril (après 21 heures) : je vais lire un roman hongrois mais qui se déroule au Japon, que j’ai découvert grâce à Rachel et qui – vous allez voir – a un titre à rallonge ! Au nord par une montagne, au sud par un lac, à l’ouest par des chemins, à l’est par un cours d’eau de László Krasznahorkai (Cambourakis, 2010, 192 pages), 192 pages.

Ensuite, je veux lire des mangas ce week-end.

Samedi 17 avril : Magus of the Library de Mitsu Izumi (Ki-oon, tome 1 = 242 pages, tome 2 = 256 pages, tome 3 = 304 pages), total = 802 pages.

Dimanche 18 avril : Magus of the Library de Mitsu Izumi (Ki-oon, tome 4 = 232 pages) et L’homme qui marche de Jirô Taniguchi (Casterman, 1995, 144 pages), 376 pages.

Total : 6 livres et 1370 pages.

Ce marathon est terminé mais la Semaine à lire – avril 2021 continue jusqu’à vendredi minuit.

Semaine à mille pages – avril 2021

Après la Semaine à mille pages de janvier (1248 pages), la Semaine à mille pages de février (seulement 809 pages) et la Semaine à mille pages de mars (1400 pages), voici la Semaine à mille pages d’avril, du lundi 5 au dimanche 11, toujours organisée par Petit Pingouin Vert. Comme je me suis plantée lors du Week-end à 1000 fin mars, j’étais malade et je n’ai d’ailleurs presque rien lu la semaine dernière mais je vais mieux et j’ai très envie de lire alors je tente ce nouveau marathon de lecture confiante.

Mes lectures pour ce marathon

Lundi 5 avril : La Mort et le Météore de Joca Reiners Terron (Zulma, 2020, 192 pages), c’est le premier roman de ce Brésilien traduit en français, coup de cœur, 192 pages.

Mardi 6 avril : La gouvernante suédoise de Marie Sizun (Arléa, 2016, 320 pages), coup de cœur aussi, 320 pages.

Mercredi 7 avril : Le cœur battant du monde de Sébastien Spitzer (Albin Michel, 2019, 448 pages), 271 pages.

Jeudi 8 avril : je termine Le cœur battant du monde de Sébastien Spitzer (Albin Michel, 2019, 448 pages), décidément un 3e coup de cœur, 177 pages.

Vendredi 9 avril : Haïkus des quatre saisons avec des estampes de Hokusai (Seuil, 2010, 128 pages), 128 pages.

Samedi 10 avril : L’énigme de la porte Rashomon de I.J. Parker (Belfond, 2007, 546 pages), 185 pages.

Dimanche 11 avril : L’énigme de la porte Rashomon de I.J. Parker (Belfond, 2007, 546 pages), lecture en cours mais je l’aurai fini avant minuit, 361 pages.

Total : 5 livres et 1634 pages.

Week-end à 1000 – mars 2021

Après le Week-end à 1000 de janvier et la Semaine à lire de février (je n’ai pas participé au Week-end à 1000 qui suivait, un oubli…), voici le Week-end à 1000 du 26 au 28 mars 2021. Avec une trachéite et une rhinopharyngite, je ne promets rien…

Mes lectures pour ce marathon

Vendredi 26 mars (après 19 heures) : Erectus de Xavier Müller (XO, 2018, 440 pages), je l’avais déjà commencé (j’en suis à la partie 5 page 213), 227 pages.

Samedi 27 mars : La remontrance du tigre de Park Ji-won (Decrescenzo, 2017, 192 pages)

Dimanche 28 mars (jusqu’à minuit) : Bon, eh bien, j’ai été trop optimiste mais la maladie m’a rattrapée, j’avais la tête comme dans un étau, impossible de lire, tant pis, je me suis reposée.

Total = 2 livres et 419 pages.

Semaine à mille pages – mars 2021

Après la Semaine à mille pages de janvier (1248 pages) et la Semaine à mille pages de février (seulement 809 pages…), voici la Semaine à mille pages du 15 au 21 mars, toujours organisée par Petit Pingouin Vert.

Mes lectures pour ce marathon

Lundi 15 mars : La fuite du cerveau de Pierre-Henry Gomont (Dargaud, 2020, 192 pages) pour La BD de la semaine de mercredi, 192 pages.

Mardi 16 mars : je lis Futu.re de Dmitry Glukhovsky (Le livre de poche, 2019, 960 pages), je l’ai déjà commencé (483 pages) donc je ne donnerai que le nombre de pages lues durant ce marathon, 206 pages.

Mercredi 17 mars : je termine Futu.re de Dmitry Glukhovsky (Le livre de poche, 2019, 960 pages), 271 pages.

Jeudi 18 mars : La guerre des salamandres de Karel Čapek au théâtre (L’avant-scène théâtre, 2018), 80 pages.

Vendredi 19 mars : je lis pour une lecture commune La Peau de chagrin d’Honoré de Balzac, 209 pages.

Samedi 20 mars : je termine La Peau de chagrin d’Honoré de Balzac + la préface, 122 pages.

Dimanche 21 mars : Ténèbre de Paul Kawczak (La Peuplade, 2020), 320 pages.

Total = 5 livres et 1400 pages.

 

Semaine à lire et Semaine à mille pages – février 2021

Deux marathons de lecture en février qui se chevauchent mais les dates de début et de fin sont un peu décalées. Donc…

Après le Week-end à 1000 fin janvier, voici la première Semaine à lire de l’année et elle se déroule du vendredi 12 au vendredi 19 février, organisée par Lili bouquine avec les infos sur le groupe FB.

Après la première Semaine à mille pages également fin janvier [c’est le même lien en fait], voici la deuxième Semaine à mille pages, celle de février, qui se déroule du lundi 15 au dimanche 21 février, organisée par le Petit Pingouin Vert avec les infos sur le groupe FB.

Mes lectures pour ces marathons (je vais jongler avec les dates)

Uniquement pour la Semaine à lire :

Vendredi 12 (après 19 heures) : Le bureau du mariage idéal d’Allison Montclair (10/18, 2020, 384 pages), je l’avais déjà commencé ce week-end et j’ai lu 75 pages.

Samedi 13 : je termine Le bureau du mariage idéal d’Allison Montclair, 94 pages.

Dimanche 14 : Le cabinet des antiques d’Honoré de Balzac (+ préface, France Loisirs, 1985, 188 pages).

Total avant la Semaine à mille pages = 357 pages.

Pour la Semaine à lire et la Semaine à mille pages :

Lundi 15 : le lundi, c’est toujours un peu compliqué et je n’ai pas lu…

Mardi 16 : Gretch & Ferragus, dragons mégalos, 1 – Carboniser pour mieux régner de Joshua Wright (Robinson, Hachette, 2019, 47 pages) pour La BD de la semaine demain.

Mercredi 17 : Histoire naturelle des plus rares curiositez de la mer des Indes – Poissons, écrevisses et crabes de diverses couleurs et figures extraordinaires que l’on trouve autour des isles Moluques et sur les côtes des terres australes illustré par Samuel Fallours (Louis Renard, 1719, tome 1 = 62 pages, tome 2 = 66 pages), 128 pages.

Jeudi 18 : Chronique d’une mort annoncée de Gabriel García Márquez (Le livre de poche, 2019, 128 pages).

Vendredi 19 : L’aliéniste de J.M. Machado de Assis (Métailié, 1881, 98 pages).

Uniquement pour la Semaine à mille pages :

Samedi 20 : L’aliéniste de Fábio Moon et Gabriel Bá (Urban Comics, 2014, 72 pages). Je commence Deux gouttes d’eau de Jacques Expert (Sonatine, 2015, 336 pages), j’en ai lu 74. Soit au total 146 pages.

Dimanche 21 : je continue et termine Deux gouttes d’eau de Jacques Expert (Sonatine, 2015, 336 pages), j’en ai lu 262 pages.

Total pour la Semaine à lire (du 12 au 19) : 7 livres et 758 pages.

Total pour la Semaine à mille pages (du 15 au 21) : 7 livres et 809 pages.

Semaine à mille pages + Week-end à 1000 – janvier 2021

Du lundi 25 au dimanche 31 janvier 2021, c’est la première Semaine à mille pages de l’année, toujours organisée par le Petit Pingouin Vert [groupe FB]. Mes lectures pour ce premier marathon en 2021 :

Lundi 25 janvier : une bande dessinée, Sur un air de fado de Nicolas Barral (Dargaud, 2021, 160 pages). La mémoire du temps de Frank Leduc (Nouveaux auteurs, 2020, 374 pages). Soit 534 pages.

Mardi 26 janvier : Tous les péchés sont capitaux de Daria Desombre (Le Masque, 2019, 384 pages), je n’ai lu que le soir, 77 pages, pas plus (la minette m’a carrément empêchée de lire !). Soit 77 pages.

Mercredi 27 janvier : Les histoires du Petit Renaud de Léopold Chauveau (Gallimard, 1927, 96 pages) mais je vais continuer ce soir Tous les péchés sont capitaux de Daria Desombre, 70 pages. Soit 166 pages.

Jeudi 28 janvier : hum… pas de lecture aujourd’hui… En fait, j’ai regardé les 40 épisodes de Les mystères de Paris d’Eugène Sue en animation (soit trois heures en tout).

Le premier Week-end à 1000 [groupe FB] de l’année commence du vendredi 29 (19 heures) au dimanche 31 (minuit) alors je le couple avec la Semaine à mille pages 😉 Vais-je lire 1000 pages ce week-end ?…

Vendredi 29 janvier : Le courtier Delaunay de Georges-Olivier Châtaureynaud (Zulma, nouvelle, 17 pages) et je continue Tous les péchés sont capitaux de Daria Desombre, 106 pages. Soit 123 pages.

Samedi 30 janvier : je termine Tous les péchés sont capitaux de Daria Desombre, 131 pages, et je commence Mémoire de soie d’Adrien Borne (JC Lattès, 2020, 250 pages), 90 pages. Soit 221 pages.

Dimanche 31 janvier : je termine Mémoire de soie d’Adrien Borne, 160 pages et je vais sûrement commencer un autre livre avant ce soir minuit. Dégels de Julia Phillips (Autrement, 2019, 384 pages), 63 pages. Soit 223 pages.

Total pour le week-end à 1000 : 1 nouvelle + 2 livres + 1 commencé et seulement 584 pages…

Total pour la semaine à mille pages : 1 nouvelle + 5 livres + 1 commencé et 1248 pages.

 

Semaine à 1000 pages – décembre 2020

Je pensais que la Semaine à lire de Lili bouquine (4-12 décembre) serait le dernier marathon de l’année mais j’avais oublié la Semaine à 1000 pages du Petit Pingouin Vert qui commence aujourd’hui, donc du lundi 7 au dimanche 13 décembre alors je marathonerai un jour de plus pour cette Semaine à 1000 pages. Infos sur le groupe FB.

Mes lectures pour ce marathon

Lundi 7 : La guérilla des animaux de Camille Brunel (Alma, 280 pages) et, en soirée, je commence La source au bout du monde (tome 1) de William Morris (Libretto, 464 pages). Eh bien, je n’ai lu que 68 pages mais j’aime beaucoup alors je le continuerai demain. Total = 348 pages.

Mardi 8 : la journée fut longue (et occupée) et je n’ai pu lire qu’un peu en soirée. J’ai donc continué La source au bout du monde (tome 1) de William Morris. En fait, la police de caractère est petite et je lis moins vite que je le voudrais. J’en suis à la page 188, j’ai en fait lu la première partie entre hier soir et ce soir. Total = 120 pages.

Mercredi 9 : j’ai fait une petite pause dans La Source pour lire Harpo de Fabio Viscogliosi (Actes Sud, 176 pages), une petite pépite de lecture 🙂 Mais je continue La Source au bout du monde (tome 1) de William Morris avec 87 pages. Total = 263 pages.

Jeudi 10 : j’ai encore fait une petite pause dans La Source pour lire Umbrella Academy 1 – La suite apocalyptique de Way, Bá et Stewart (Delcourt, 224 pages), j’aime La Source mais, comme je l’ai dit mardi la police de caractère est petite et mes yeux ont besoin de faire des pauses, et puis j’avais des impératifs de rendre Harpo et Umbrella Academy à la médiathèque car réservés, mais je continuerai La Source demain. Total = 224 pages.

Vendredi 11 : après Le guide SF à l’usage des lecteurs 4 : le post-apocalyptique (Delcourt, 10 pages) et Le guide SF à l’usage des lecteurs, 5 : l’uchronie (Delcourt, 9 pages), je continue bien sûr La source au bout du monde (tome 1) de William Morris et je l’ai terminé, soit 125 pages. Total = 144 pages.

Samedi 12 : je lis Le bonhomme de neige de Jo Nesbø (Gallimard, 528 pages) et c’est la première fois que je lis cet auteur mais j’ai vu la série télévisée Occupied. J’ai lu 3 parties, il m’en reste 2 pour demain. Total = 288 pages.

Dimanche 13 : je continue et termine Le bonhomme de neige de Jo Nesbø (Gallimard, 528 pages). Total = 240 pages.

Total = 5 livres + 2 livrets et 1691 pages.