Marathon de lecture de l’été, 19-20-21 juillet 2019

Je n’ai participé à aucune semaine à lire et aucun marathon de lecture depuis le début de l’année… Comme ça me manquait, j’ai cherché et j’ai retrouvé le calendrier des week-ends à 1000 de Lili bouquine (groupe FB). En juillet étaient prévus quatre week-ends à lire estivaux mais j’ai raté les deux premiers (les 5-6-7 et les 12-13-14). Ce week-end, je participe donc au troisième week-end à lire estival (les 19-20-21) et si je peux, je participerai le week-end prochain au quatrième et dernier week-end à lire estival (les 26-27-28).

Mes lectures pour ce marathon

Vendredi et samedi : Le cri de Nicolas Beuglet (XO, octobre 2016, 496 pages), très bon thriller, je vous le conseille.

Dimanche : Hana no Breath de Caly (H2T, juin 2017 pour le tome 1, juillet 2018 pour le tome 2, 204 pages chacun), un joli manga-like (similaire à un manga mais pas japonais, français) genre shôjo sur un amour homosexuel (et le basket !) que je vous conseille aussi d’autant plus que j’ai eu la chance de rencontrer la mangaka (trop mignonne, presque japonaise !).

Total de pages : 496 + 204 + 204 = 904 pages (pas sûre de lire encore ce soir pour arriver aux 1 000 pages car il y a deux épisodes de Grantchester saison 4, hi hi hi !).

Publicités

Deux marathons de lecture pour Noël !

Deux marathons de lecture pour Noël ! Il me faut bien ça pour faire face à ma panne de lecture…

Le premier est prévu de longue date, c’est la dernière Semaine à lire (associée aux week-ends à 1000) qui se déroule du vendredi 21 au vendredi 28 décembre 2018 (groupe FB). Il faut se donner un objectif alors je cible 1 000 pages (plus ne serait pas raisonnable car je travaille la semaine prochaine).

Le deuxième est impromptu, c’est le Rat a week – édition Noël organisé par Marjorie (groupe FB) sur une idée d’une blogueuse (que je ne connais pas). Ce marathon se déroule du lundi 17 décembre 2018 au dimanche 6 janvier 2019 (soit trois semaines).

Eh bien, les deux sont déjà commencés au moment où j’écris (et où je publie) ce billet mais ce n’est pas grave et c’est avec plaisir que j’y participe.

Mes lectures pour ces marathons

(Je mettrai à jour régulièrement).

Samedi 22 décembre – Longue journée avec une séance cinéma (Oscar et le monde des chats) et le soir lecture de Prendre refuge de Zeina Abirached et Mathias Énard, grosse bande dessinée de 344 pages parue chez Casterman en septembre 2018. ❤

Dimanche 23 décembre – Journée lecture avec La servante écarlate (The Handmaid’s Tale) de Margaret Atwood, un roman de science-fiction paru en 1985 que j’avais envie de lire depuis très longtemps, 544 pages pour l’édition Pavillons Poche en juin 2017. ❤

Lundi 24 décembre – Je n’ai pas encore décidé de ce que je vais lire, c’est que, après deux coups de cœur, il faut que je choisisse bien ! Les derniers jours de Hugues Boulet, j’ai choisi ce roman car c’est un livre voyageur que je dois envoyer à une autre participante, une lecture de 174 pages, agréable mais ambiguë.

Total provisoire : 344 + 544 + 174 = 1062 pages. Finalement, en trois jours j’ai atteint mon objectif de la Semaine à lire alors qu’il reste 4 jours 🙂

Mardi 25 décembre – Journée lecture avec Le cœur perdu des automates de Daniel H. Wilson, un beau roman mi-historique mi-science-fiction paru chez OutreFleuve en septembre 2018, 416 pages que j’ai dévorées d’une traite, avec quelques petites pauses goûter, boissons chaudes. 🙂

Du mercredi 26 au vendredi 28 décembre, pour finir la Semaine à lire – J’avais dit que je travaillais et que je ne pourrais pas lire… J’ai quand même eu le temps de lire un petit roman jeunesse le soir, Le journal de Gurty : Parée pour l’hiver de Bertrand Santini, un roman de 176 pages paru en novembre 2016 chez Sarbacane (j’avais déjà beaucoup ri avec le tome 1, Le journal de Gurty : Vacances en Provence de Bertrand Santini).

Total pour la Semaine à lire : 344 + 544 + 174 + 176 = 1 238 pages. J’avais ciblé 1 000 pages alors je suis satisfaite et je continue le marathon avec le Rat a week – édition Noël pendant encore une semaine.

Du dimanche 30 décembre 2018 au mardi 1er janvier 2019 – J’ai travaillé samedi et j’étais si fatiguée que je me suis couchée très tôt donc pas de lecture samedi. Dimanche j’ai commencé un roman que je n’ai pas eu le temps de terminer lundi donc je l’ai terminé mardi. C’est État de nature de Jean-Baptiste de Froment, un premier roman de 265 pages à paraître Aux Forges de Vulcain le 4 janvier mais je l’ai reçu jeudi dernier (merci à l’éditeur !)

Mercredi 2 janvier 2019 – J’ai lu deux livres jeunesse, Le premier amour de Grand Corbeau de Muriel Bloch, un conte inuit de 32 pages chez Didier Jeunesse en 2014, et Le renard sans le corbeau de Pascale Petit et Gérard DuBois, un recueil de fables de 36 pages chez Notari en 2018, soit en tout 68 pages.

Jeudi 3 janvier 2019 – J’ai un peu lu le décalé magazine [sic] reçu hier et j’ai feuilleté deux nouvelles revues, Terra Darwin (que je vous ai montrée ici) et Yummy Pets mais je ne les comptabilise pas pour le marathon.

Vendredi 4 janvier 2019 – Je profite de mes congés et ce matin j’ai lu Nous étions beaux la nuit de Philippe Fusaro, un beau roman musical qui se déroule à Rome en Italie, 192 pages à La fosse aux ours en août 2018, il est dédicacé par l’auteur et partira comme livre voyageur 😉 Ensuite j’ai lu Rendez-vous avec le crime de Julia Chapman, la première enquête des détectives du Yorkshire, 408 pages chez Robert Laffont en avril 2018, c’est une agréable alternative à la série Agatha Raisin je trouve.

Total provisoire avant le week-end, dernière ligne droite du marathon : 1 238 + 265 + 32 + 36 + 192 + 408 = 2 171 pages, pas mal, j’espère encore lire durant les deux derniers jours 😉

Samedi 5 janvier 2019 – J’ai peu lu car je suis allée au cinéma avec une amie (L’empereur de Paris, pas mal, sombre) mais le soir, j’ai lu un livre qu’elle m’a offert (avec une très belle tasse, photo ci-dessous, elle sait que j’aime les chats !), Mais que pense vraiment mon chat ? de Dannyboy et Sophie Johnson, un petit livre illustré et humoristique de 104 pages paru chez Solar en octobre 2018.

Dimanche 6 janvier 2019 – J’ai pris grand plaisir à lire Les attracteurs de Rose Street de Lucius Shepard, un roman de science-fiction steampunk de 136 pages paru en août 2018 chez Le Bélial. Il me reste du temps pour lire encore un livre. J’ai lu L’homme gribouillé de Serge Lehman et Frederik Peeters, une grosse bande dessinée de 326 pages parue en janvier 2018 chez Delcourt. J’ai commencé le marathon avec une grosse bande dessinée et je le termine de même.

Total pour le Rat a week Noël  : 2 171 + 104 + 136 + 326 = 2 737 pages 🙂

Le livre et la tasse offerts par une amie samedi 5 ; la revue, je l’ai achetée jeudi 3.

Marathon de l’épouvante – automne 2018

Marjorie – du blog Chroniques littéraires – organise un marathon de l’épouvante du lundi 1er octobre au dimanche 4 novembre 2018.

Infos, catégories, logos et inscription chez Marjorie + le groupe FB.

Les catégories

Automne, plaid et cocooning : des livres doux qui font penser à l’automne, qu’il y ait ou non du mystère et de la magie dedans. Des livres qui vous font vous sentir bien.

Forêt enchantée et Farfadets : de la magie, des sorcières, des sortilèges. Le mystère est présent mais à petite dose.

Cimetières et Outre-tombe : de l’horreur, du thriller, du fantôme pas gentil, de la possession… si vous lisez la nuit.

Le nombre de pages

Lutins : 500 pages,

Créatures : 1 000 pages,

Envoûtement : 2 000 pages,

Possession : 3 000 pages.

Mes lectures pour ce marathon

Pendant les 12 premiers jours d’octobre, j’ai zappé ce marathon… J’ai lu, mais pour le travail et ces lectures ne rentraient pas dans le marathon… Sauf une nouvelle, premier lien ci-dessous.

1. 65 pages avec Le vampire de  John William Polidori (1819, Angleterre)

2. 368 pages avec Éclosion d’Ezekiel Boone (2018, États-Unis) mais la note de lecture paraîtra en novembre pour le Défi littéraire de Madame lit.

3. 384 pages avec Infestation d’Ezekiel Boone (2018, États-Unis) mais la note de lecture paraîtra en novembre pour le Défi littéraire de Madame lit.

4. 310 pages avec Les montagnes hallucinées, 1 de Gô Tanabe d’après H.P. Lovecraft (1932, États-Unis)

Total : 1 127 pages = catégorie Créatures honorée (ce qui correspond bien à ce que j’ai lu en fait !)

5. En cours : 384 pages avec Riverkeep de Martin Stewart (2018, Écosse)

Rat a week spécial rentrée avec Marjorie

Un marathon de lecture avant la fin des vacances ? Pourquoi pas ! Avec Marjorie, le Rat a week spécial rentrée commence aujourd’hui dimanche 26 août à minuit jusqu’au dimanche 2 septembre à minuit. L’objectif est de lire au moins 500 pages dans la semaine. Logos, inscription et infos chez Marjorie ici et ses livres, ses défis et son suivi ici. Et le groupe FB.

Les défis (on peut en choisir un ou plusieurs)
– Terminer tous les livres commencés (cela n’exclut pas de lire en plus des livres non commencés)
– Lire des livres ayant la même couleur (ex : une dominante de bleu sur la couverture, ou de jaune ou de vert…)
– Lire uniquement des livres du même genre
– Lire au moins un livre de plus de 600 pages
– Lire une saga en entier
– Lire uniquement des livres de genres différents
– Lire uniquement des livres de moins de 200 pages
– Lire au moins 5 livres

Mes lectures pour ce marathon

Nuit de dimanche à lundi : j’ai lu Apparences de Lydia Le Fur, un bon thriller avec une pointe de science-fiction (200 pages).

Lundi et mardi : j’ai lu Dreadnought (Le siècle mécanique, 3) de Cherie Priest (480 pages).

200 + 480 = 680 pages : l’objectif de 500 pages que Marjorie impose pour ce marathon est déjà atteint et dépassé 😉

Mardi : j’ai lu L’endormeur, 1 : Château rose de Morgan Navarro, une bande dessinée (192 pages).

Mercredi : j’ai lu L’endormeur 2 : Interzone de Morgan Navarro, une bande dessinée (200 pages).

Jeudi : j’ai commencé Le Club des veuves qui aimaient la littérature érotique de Balli Kaur Jaswal, d’une romancière pendjabie née à Singapour (112 pages sur 352).

Vendredi : j’ai terminé Le Club des veuves qui aimaient la littérature érotique de Balli Kaur Jaswal (240 pages + les 112 d’hier = 352 pages).

Samedi : je suis sortie et je n’ai pas eu le temps de lire.

Dimanche : j’ai lu Hanada le garnement #2 de Makoto Isshiki, un manga (224 pages).

Total  : 200 + 480 + 192 + 200 + 352 + 224 = 1648 pages en 6 livres. Je suis contente, un beau marathon 🙂

Weekend à 1000 août 2018

J’ai participé au premier weekend à 1000 de l’année en février mais j’ai manqué celui de mai.

Toujours organisé par Lili bouquine, le Weekend à 1000 revient les 10-11-12 août : il se déroule du vendredi 10 à 19 heures au dimanche 12 à minuit.

Plus d’infos sur le groupe FB.

Mes lectures

Vendredi soir : j’ai commencé à lire Le camphrier dans la ville flottante de Nicolas Labarre (5 chapitres, 75 pages, ça démarre petitement).

Samedi : j’ai terminé  Le camphrier dans la ville flottante de Nicolas Labarre (les 181 pages restantes soit 256 pages en tout), je ne suis pas convaincue mais j’ai préparé au brouillon une note de lecture quand même. Chat-Bouboule : chroniques d’un prédateur de salon de Nathalie Jomard (96 pages), au moins ce livre est drôle.

Dimanche : j’ai lu Boneshaker (Le siècle mécanique, 1) de Cherie Priest (mais seulement 308 pages, soit 19 chapitres, sur les 480 pages totales).

Marathon réussi ? Eh non, pas cette fois, tant pis… La faute à Jurassic World : Fallen Kingdom 😛 Au cinéma dimanche après-midi avec une copine et on a passé un bon moment, ça en jette !, puis papotage autour d’un verre, mais j’ai moins lu que prévu. Au total donc : 256 + 96 + 308 = 660 pages lues.

Semaine à lire juillet 2018

Avec Lili bouquine qui organise le Weekend à 1000 (j’ai participé en février), c’est en ce moment la Semaine à lire du 13 au 20 juillet 2018. C’est la deuxième de l’année mais vous vous doutez bien que je n’ai pas pu participer fin mars début avril… Plus d’infos sur le groupe FB.

Mes lectures

Vendredi 13 : La quête onirique de Vellit Boe de Kij Johnson (200 pages), commencé le soir, en sortant du travail, terminé le samedi en fin de matinée.

Samedi 14 : Une rose et un balai de Michel Simonet (168 pages).

Dimanche 15 : Nous d’Evgueni Zamiatine (240 pages).

Lundi 16 : je n’ai pas eu le temps de lire (le lundi, c’est compliqué, ménage, commissions, kiné…).

Mardi 17 : La famille Yassine et Lucy dans les cieux de Daniella Carmi (192 pages).

Ensuite, travail, pas le temps de lire…

Total de pages lues : 200 + 168 + 240 + 192 = 800, pas mal mais c’est sûr que j’aurais pu faire mieux 😉

Weekend à 1000 février 2018

Premier Weekend à 1000 de l’année, toujours organisé par Lili bouquine et qui se déroule du vendredi 9 février à 19 heures au dimanche 11 février à minuit. Plus d’infos sur le groupe FB. Je suis en weekend et je suis prête avec quelques romans et quelques bandes dessinées ! Bonnes lectures à tous et bon weekend 🙂

Mes lectures

Vendredi 9 : Là-bas, août est un mois d’automne de Bruno Pellegrino (Zoé, janvier 2018, 224 pages).

Samedi 10 : Les enfants de cendres de Kristina Ohlsson (J’ai Lu, novembre 2017, 445 pages), c’est le Mois du polar avec Sharon alors j’ai décidé de lire du roman policier ce weekend.

Dimanche 11 : L’élixir du diable de Raymond Khoury (Pocket, janvier 2013, 480 pages).

Marathon réussi ? Oui, avec 1149 pages 🙂 Et bonnes pioches, trois bons livres 🙂