Image

Projet 52-2018 #16 et Défi 52 semaines 2018 #16

Pour cette seizième semaine du Projet 52-2018 de Ma, le thème est personnage célèbre. Je suis très occupée ce weekend alors je publie à l’arrache une photo sur laquelle vous verrez un ou plusieurs personnages célèbres. Cette photo est spéciale car c’est la première que j’ai prise en ce lieu. Et, comme le thème du Défi 52 semaines 2018 est « au hasard », allez, choisissez au hasard un personnage célèbre ! Je vous souhaite un excellent weekend (ici très ensoleillé, chez vous aussi j’espère !). Et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez vite voir Ma !

Publicités

En coup de vent… / 56

Simplement un petit bonjour – très ensoleillé quand même ! – pour vous dire que je suis très occupée en ce moment et que je ne serai pas présente sur le blog (peut-être jusqu’à la fin du mois). Quant à lire, je n’y pense même pas… Profitez bien, j’espère qu’il fait beau chez vous aussi 🙂 Sinon je vous mets les belles jeunes feuilles bien vertes du printemps (photos prises il y a treize jours, les feuilles ne sont déjà plus belles comme ça maintenant).

Image

Projet 52-2018 #15 et Défi 52 semaines 2018 #15

Pour cette quinzième semaine du Projet 52-2018 de Ma, le thème est livre. Puisque ce blog est un livre ouvert sur mes lectures (mais pas que, c’est vrai), je vous propose un livre ouvert avec une dédicace. J’ai beaucoup aimé ce premier roman, Code 93 d’Olivier Norek et je vous le conseille vivement. Je vous souhaite un bon weekend et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez voir Ma !

Le thème du Défi 52 semaines 2018 est également livre cette semaine ! Alors je veux vous parler d’un autre livre, un beau livre de photographies :

Hiding in the City de Liu Bolin.

Galerie Paris-Beijing, 2013, 150 pages, 49 €, ISBN 979-10-90176-49-2.

Liu Bolin naît le 7 janvier 1973 dans la province de Shandong. Il est diplômé de l’Académie des beaux-arts de Shandong mais vit et travaille à Beijing. Il était sculpteur mais son atelier a été détruit en 2005. Depuis, il photographie… des modèles qui disparaissent dans le décor.

Bien sûr le livre peut sembler un peu cher (près de 50 €) mais c’est un livre d’art vraiment réussi et les camouflages sont bluffants (une petite astuce : vous pouvez souvent repérer le(s) personnage(s) sur les photos grâce aux chaussures).

Mes photos préférées sont la 26 (p. 42) et la 43 (p. 44), toutes deux devant le drapeau chinois, la 59 (p. 61) « I participate, I devote » car j’aime beaucoup ce bleu, la 91 (p. 95) sur la Grande Muraille de Chine (ci-dessus), la 101 (p. 104) devant des pandas, et la number one, c’est la fresque Neuf Dragons (p. 18-19).

En dehors du fait que ce soit un beau livre, j’ai choisi ce livre pour le thème livre car quelques photos sont devant des livres : la 100 de la partie Chine (p. 100-101) est devant des magazines chinois ; la 6 de la partie France (p. 114-115) est devant des livres aux Archives de Paris et la 2 (p. 118) devant des magazines français ; la 7 de la partie Italie (p. 132-133) est devant un rayon de livres d’art, et la 3 de la partie États-Unis (p. 140) est devant des magazines américains.

Un très beau livre avec une idée originale et des photos d’une belle esthétique.

Printemps de l’imaginaire francophone 2018

L’année dernière, mon Printemps de l’imaginaire francophone n’avait pas été une grande réussite : un seul roman… (mais un très bon roman !). C’est pourquoi je me réinscris cette année en espérant faire mieux (c’est-à-dire plus de lectures), ce qui n’est pas gagné vu que ce challenge est commencé depuis plus d’un mois… et que j’ai zappé le départ alors que j’attendais son retour avec impatience !!! Voilà ce qui arrive lorsqu’on est super occupé et qu’on se connecte peu…

Le Printemps de l’Imaginaire Francophone, 3e édition, est toujours organisé par Zahardonia ; il consiste à défendre la littérature francophone de l’imaginaire et donc de lire des livres de science-fiction, fantasy, fantastique, merveilleux écrits en français (par des auteurs français, belges, canadiens, suisses, etc.), sous forme de romans, nouvelles, BD (y compris manfras), albums illustrés, etc., et ce du 1er mars au 1er juin 2018.

Inscription, infos et logo chez Zahardonia et sur le groupe FB.

Zahardonia propose six paliers (trois de plus que l’année dernière) :

1. Rêveur invétéré : 1 livre

2. Sorcier vagabond : 3 livres

3. Scientifique fou : 6 livres

4. Alchimiste méticuleux : 9 livres

5. Mage érudit : 12 livres

6. Bibliothécaire céleste : 15 livres.

Et des défis (ce qui est nouveau !) :

1. Lire un auteur belge francophone

2. Lire un auteur candien francophone

3. Lire un auteur suisse francophone

4. Lire un livre en rapport avec le vent ou l’air (dans le titre ou le contenu) [parce que l’air est l’élément du printemps]

5. Lire un livre d’au moins 500 pages

6. Ne lire que des romans et des nouvelles

7. Lire un recueil de nouvelles

8. Lire un livre auto-édité

9. Lire un livre d’une petite maison d’édition

10. Lire un récit avec une héroïne

11. Ne lire que des récits écrits par des autrices

12. Lire une suite de série

13. Terminer une série

14. Lire une relique de votre PAL

15. Lire un livre d’un auteur que vous avez découvert au cours du challenge (dans les PAL ou les suggestions des autres participants par exemple).

Mes lectures pour ce challenge

Au moins une mais plus j’espère !

Mes coups de… /6-2018

Encore deux coups de blues, ça fait beaucoup depuis le début de l’année…

Isao Takahata recevant son Cristal d’honneur au Festival international du film d’animation d’Annecy 2014 (Boungawa)

Coup de blues #1

Isao Takahata (1935-2018) était un immense réalisateur de films d’animation japonais, co-fondateur du studio Ghibli (avec Hayao Miyazaki) : Horus prince du soleil (1968), Panda petit panda (1972-1973), la série animée Heidi (1974), la série animée Conan le fils du futur (1978, participation à des épisodes), Kié la petite peste (1981), Goshu le violoncelliste (1982), Le tombeau des lucioles (1988), Omoide poroporo, souvenirs goutte à goutte (1991), Pompoko (1994), Mes voisins les Yamada (1999), Le conte de la Princesse Kaguya (2013), tous, je les ai tous vus, et revus. Il est mort jeudi… Le studio Ghibli va-t-il se remettre de cette perte ? R.I.P. Plus d’infos sur Studio Ghibli (en japonais) et sur Buta Connection (en français).

Coup de blues #2

Jacques Higelin (1940-2018) était un grand artiste, auteur, compositeur, interprète, multi instrumentiste, acteur aussi. Il est mort vendredi. Ce n’était pas un chanteur que j’écoutais souvent mais, quand je suis née, en 1966, il avait déjà joué dans plusieurs films et il enregistrait ses premières chansons. Des chansons à textes, des chansons rock. J’avais treize ans quand je l’ai entendu pour la première fois (ou alors j’ai oublié les titres précédents), c’était Champagne alors… Champagne pour tout le monde ! (parce que je ne n’aime pas le caviar), l’idée lui plairait je pense même si c’est triste pour ses proches. R.I.P. Plus d’infos sur http://www.jacqueshigelin.fr/.

Coup de gueule

De la violence partout… Partout ! Des agressions, des attentats… ÇA SUFFIT !!!

Spring Flower Challenge avec Galleane

J’ai craqué pour le nouveau challenge de Galleanne, le Spring Flower Challenge, pour honorer le printemps, sa saison préférée. Il se déroule du 1er avril au 31 mai 2018 (il est donc déjà commencé depuis une semaine mais comme j’ai été très peu connectée cette semaine, je ne l’ai pas vu passer avant…).

Infos, joli logo et inscription chez Galleane. Une seule lecture printanière suffit mais Galleane a concocté 4 menus facultatifs (avec chacun un petit logo) :

Menu 1 => ADEPTE DE LA NATURE

Lire un livre du genre nature writing.

Définition rapide : romans qui « ne prennent pas simplement la nature pour cadre : ils en font un élément central de la narration, qui marque profondément le destin des hommes » (propos trouvés sur le site Gallmeister).

Menu 2 => ÊTRE FLEUR BLEUE

Lire une romance.

Menu 3 => SOUS UN ÉCRIN DE NATURE

Lire un livre comportant sur sa couverture des éléments propres à la nature : fleurs, feuilles, herbe, arbres, montagne, forêt…

Menu 4 => MÉNAGE DE PRINTEMPS

Lire un livre qui est depuis plus d’un an dans votre PAL.

Rien que pour l’idée et les jolis logos, je veux participer ! 🙂

Ma (ou mes) lecture(s)

Image

Projet 52-2018 #14

Pour cette quatorzième semaine du Projet 52-2018 de Ma, le thème est cloche. C’est vrai que nous avons entendu les cloches de Pâques. Mais voici une cloche différente, c’est la même cloche sur les deux photos : à gauche en gros plan et à droite en contre-jour avec le butoir en bois ; vous l’aurez peut-être deviné, c’est une cloche japonaise, et c’est dans un temple à Nagano. Je vous souhaite un bon weekend et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez voir Ma !