En coup de vent…/ 72 – Jean-Baptiste Andrea

Bonjour, vous rappelez-vous de Ma reine de Jean-Baptiste Andrea, un premier roman paru en août 2017 chez L’iconoclaste ? Bon, j’ai dit et redit (ici, ici et ici en bas) que je ne l’avais pas aimé mais au moins, j’en ai parlé et, si je vous en reparle, c’est que j’ai eu l’occasion de rencontrer l’auteur hier soir à la médiathèque La Passerelle à Bourg lès Valence (Drôme). Un auteur, Jean-Baptiste Andrea donc, d’une grande gentillesse, « intelligent et drôle » – sic une collègue sous le charme 😉 –, très abordable, naturel et j’ai été touchée par son état d’esprit et ses idées : discussions sur le roman, sa création, les personnages (Shell et Viviane), la Provence, la littérature (c’est un grand lecteur), le cinéma (il a réalisé trois films, a aussi scénarisé et aime regarder des films voire des séries), l’écologie, le bien-être animal, la mort, le bouddhisme, etc. Il a même parlé bagnoles avec un collègue (ah, les hommes…), collègue que je remercie au passage car il m’a remplacée pour que je puisse assister à la rencontre (sinon, j’aurais raté une heure sur les deux…).

Jean-Baptiste Andrea (l’auteur, à gauche) et François (le bibliothécaire, à droite)

Une fierté pour l’auteur : son roman traduit en italien, allemand, roumain, espagnol (Mexique), coréen (Corée du Sud) et chinois (j’espère que je n’en oublie pas), une belle consécration (presque) internationale !

Une bien belle rencontre qui – si elle ne me fait pas aimer plus le roman – me donne toutefois envie de le relire. Si, si ! Car, vous le savez, il est passé après Neverland de Timothée de Fombelle qui m’avait tellement émue qu’il n’y avait pas de place pour Ma reine juste après et aussi je l’ai lu très vite, pour le travail, et je ne l’ai peut-être pas apprécié à sa juste valeur, en tout cas c’est ce que je pense après avoir entendu l’auteur en parler, donc si j’ai l’occasion de le relire, je le ferai et, on ne sait jamais, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, mais je ne promets rien 😛 L’auteur m’a demandé ce qu’il me restait de ma lecture, un peu plus d’un an après, eh bien il me reste la colline avec la nature, la grotte, le berger avec son patou, ce qui est pas mal finalement.

Par contre, je lirai assurément le deuxième roman qui se déroulera en montagne et qui est annoncé pour septembre 2019. Patience donc…

J’espère que vous aurez l’occasion de rencontrer Jean-Baptiste Andrea, même si vous n’avez pas encore lu (ou pas aimé) son roman car c’est vraiment quelqu’un de bien 🙂

Je vous souhaite une bonne fin de semaine. Et je vous mets le lien de Martine (avec une belle photo différente de la mienne car elle était sur le côté).

Publicités

Throwback Thursday livresque 2018-40

Zut, zut, zut, j’ai encore oublié de participer au Throwback Thursday livresque jeudi, donc hier ! Pour ce jeudi 4 octobre, le thème du Throwback Thursday livresque 2018 est « Livre préféré de l’été ». Aïe… J’aurais aimé que ce thème soit au pluriel !!! J’ai en tout cas participé au Challenge de l’été 2018 et j’ai lu en 3 mois une cinquantaine de livres et je n’arrive pas à n’en choisir qu’un préféré… J’aimerais en mettre trois (dans l’ordre de lecture car ils sont ex aequo) : La famille Yassine et Lucy dans les cieux de Daniella Carmi (L’antilope, 2017, Israël), Le Club des veuves qui aimaient la littérature érotique de Balli Kaur Jaswal (Belfond, 2018, Singapour) en littérature adulte (les deux sont à la fois instructifs et divertissants, et même drôles) et la petite pépite jeunesse : Miss Pook et les enfants de la lune de Bertrand Santini (Grasset Jeunesse, 2017, France). Ça vous va si je vous en mets trois ? 😉 Vous pouvez voir les autres participations chez BettieRose. Bonne fin de semaine et bon weekend automnal.

Marathon de l’épouvante – automne 2018

Marjorie – du blog Chroniques littéraires – organise un marathon de l’épouvante du lundi 1er octobre au dimanche 4 novembre 2018.

Infos, catégories, logos et inscription chez Marjorie + le groupe FB.

Les catégories

Automne, plaid et cocooning : des livres doux qui font penser à l’automne, qu’il y ait ou non du mystère et de la magie dedans. Des livres qui vous font vous sentir bien.

Forêt enchantée et Farfadets : de la magie, des sorcières, des sortilèges. Le mystère est présent mais à petite dose.

Cimetières et Outre-tombe : de l’horreur, du thriller, du fantôme pas gentil, de la possession… si vous lisez la nuit.

Le nombre de pages

Lutins : 500 pages,

Créatures : 1 000 pages,

Envoûtement : 2 000 pages,

Possession : 3 000 pages.

Mes lectures pour ce marathon

Pendant les 12 premiers jours d’octobre, j’ai zappé ce marathon… J’ai lu, mais pour le travail et ces lectures ne rentraient pas dans le marathon… Sauf une nouvelle, premier lien ci-dessous.

1. Le vampire de  John William Polidori (65 pages)

En coup de vent…/ 70

Bonsoir, le mois d’octobre est arrivé avec de la grisaille, de la pluie et des températures largement en baisse. Mais, mon radiateur est prêt ! Le fait d’avoir reçu mes bibliothèques y est pour beaucoup ! J’ai terminé ce matin, à midi et demi, et j’ai pris un déjeuner bien mérité avant d’aller voir une amie et son bébé puis le kiné bien mérité aussi. Certains livres sont rangés dans les bibliothèques mais d’autres sont empilés dans la deuxième chambre, en attente. Bonne soirée et bon mois d’octobre en espérant des jours plus beaux 🙂

Cliquez sur l’image !

Et j’en profite pour vous montrer mon fond d’écran d’octobre, toujours chez paon paon.

En coup de vent…/ 69

Bonsoir, le mois de septembre est passé tellement vite ! Les journées sont de plus en plus courtes mais je reste de bonne humeur. Le matin, il fait frais mais toutes les journées ont été chaudes et ensoleillées, sauf aujourd’hui où il a plu. Mais bienvenue à l’automne ! J’ai profité des Journées du patrimoine, de Mangalaxy #3 entre autres (il faut que je vous parle des Rencontres photo de Chabeuil) et j’ai encore des expos à voir. J’ai fait de la confiture de pêches de vigne : je n’ai pris que 20 pêches dans le panier que vous voyez ici (dernière photo) donc il n’y a que deux pots mais la confiture est très bonne et j’en referai. J’ai monté les deux lampes japonaises achetées à Mangalaxy : l’orange ne va pas rester au salon, elle est prévue pour la deuxième chambre. Et puis je vous montre de prochaines lectures dont Miss Sarajevo d’Ingrid Thobois reçu grâce aux Matchs de la rentrée littéraires organisés par Rakuten (ex PriceMinister) et les marraines : Antigone de Les Lectures d’Antigone, Jeannot de Jeannot se livre (chaîne YT), Leiloona de Bricabook, Moka de Au milieu des livres et Sylvie de Sylire. Voilà, je vous souhaite une bonne soirée et un agréable mois d’octobre avec des surprises, des découvertes et de belles lectures !

Confiture de pêches de vigne

Lampes japonaises

De prochaines lectures

Challenge Suivez le thème avec Philippe

Pour plusieurs raisons, le challenge Lire sous la contrainte change de nom et devient Suivez le thème. Un nouveau logo (ci-contre) mais finalement les règles ne changent pas : simplement les participants ne suivront plus une « contrainte » mais un thème. C’est donc dans la continuité que je participe à ce « nouveau » challenge.

Plus d’infos chez Philippe.

Thème 1 : liquide (mer, océan, rivière, fontaine, cascade, source, pleurs, larmes, sang, fluide, pluie, eau, vin…) pour le 21 octobre. Avec Taqawan d’Éric Plamondon (saumon en eau douce et en eau salée) et Pêche d’Emma Glass (sang).

Image

Projet 52-2018 #36 et Défi 52 semaines 2018 #36

Pour cette trente-sixième semaine du Projet 52-2018 de Ma, le thème est sur le sol. Voyez ce qu’il y a encore au sol chez moi ! Mais le reste de mes bibliothèques arrive normalement mardi matin et j’espère tout ranger le plus rapidement possible. En attendant, je vous souhaite un bon weekend toujours estival et, si vous voulez participer à ce projet photographique, allez voir Ma.

Quant au Défi 52 semaines 2018, le thème est lourd. Eh bien, pour rester dans le même sujet que les deux photos ci-dessus, un livre ce n’est pas lourd mais des tonnes de livres… c’est du lourd et le vieux canapé ploie sous le poids !