Journal de bord 11-2022

Bonjour, j’espère que vous allez bien. Voici le Journal de bord de novembre 2022 (avec un jour de retard, désolée).

Mon mois de novembre. Un mois de novembre compliqué avec le froid qui s’installe et parfois de l’humidité (les deux sont très mauvais pour mon dos…). Un petit resto avec une amie. Quelques achats utiles : un nouveau porte-cartes (l’ancien était usé jusqu’à la corde !), une écharpe beige (genre étole châle) plus épaisse pour protéger ma gorge et un pull rouge et vert pour porter au travail la semaine de Noël. Les rendez-vous photographiques du samedi et du lundi, de la confiture de coings (excellente), une expo, 40 ans des radios libres, un marathon de lecture, la Semaine à mille pages – Novembre 2022, et un atelier d’écriture, Défi du 20 novembre 2022. Un concert piano et contrebasse jazz mais je n’ai pas pu tout entendre car je travaillais (j’essaie d’en parler dans les prochains jours sur le blog).

Le nouveau challenge auquel je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : Les feuilles allemandes.

Les livres que j’ai lus : Le dernier des siens de Sybille Grimbert (Anne Carrière, 2022, 192 pages). Les tisseuses de Naima Gerziz (Éditions d’Avallon, 2022, 182 pages). On était des loups de Sandrine Collette (JC Lattès, 2022, 208 pages). Correspondance 1925-1941 de Stefan Zweig et Klaus Mann (Phébus, 2014, 208 pages). Au vent mauvais de Kaouther Adimi (Seuil, 2022, 272 pages). Moka ne veut pas dormir, Moka part dans le Jura et Moka a des poux d’Anne Mahler (2022, 20 pages chacun soit 60 pages). Tibi la Blanche d’Hadrien Bels (L’iconoclaste, 2022, 256 pages). Les nuits prodigieuses d’Eva Dézulier (Elyzad, 2022, 240 pages). La sauvagière de Corinne Morel Darleux (Dalva, 2022, 144 pages). Contre la barbarie 1925-1948 de Klaus Mann (Phébus, 2009, 368 pages). La résistible ascension d’Arturo Ui de Bertolt Brecht (L’Arche, 1959, 112 pages). Nous, les Allemands d’Alexander Starritt (Belfond, 2022, 208 pages). Soit 14 livres et 2450 pages.

Les BD et mangas : Queenie, la marraine de Harlem d’Aurélie Lévy et Elizabeth Colomba (Anne Carrière, 2021, 168 pages). Rooster Fighter – Coq de baston tome 1 de Shu Sakuratani (Mangetsu, 2022, 192 pages). Princesse Saphir 1 d’Osamu Tezuka (Soleil Manga, 2005, 242 pages). Soit 3 BD et 602 pages.

Soit 17 lectures dont 3 BD et 3052 pages.

Les livres que j’ai achetés : aucun.

Les films que j’ai vus : Tenet, un film de science-fiction anglo-états-unien réalisé par Christophe Nolan en 2020 (que j’ai raté au cinéma, en fait je ne suis pas retournée en salles après le covid…) avec un scénario vertigineux et de l’action, très bien donc mais je n’ai pas tout compris avec les distorsions du temps ! Diane de Poitiers, un film historique français réalisé par Josée Dayan en 2022 (pas mal, en tout cas de beaux décors). Silence, un film dramatique et historique états-unien réalisé par Martine Scorcese en 2016 (un film magnifique et plus ça avançait plus je me disais que ça ressemblait au roman de Shûsakû Endo que j’avais lu au tout début des années 1990 (coup de cœur), eh oui, c’est bien l’adaptation du roman Silence paru en 1966 au Japon, en 1971 en France (Calmann-Lévy) et réédition en 1992 (Denoël). Daniel Day-Lewis, l’héritier, un film documentaire réalisé par Jeanne Burel en 2020 sur cet acteur considéré comme le meilleur au monde (fascinant et profitez-en car il est disponible sur Arte.TV jusqu’au 11 janvier 2023). WarHunt, un film fantastique horreur états-unien réalisé par Mauro Borelli en 2022 avec Mickey Rourke (la Seconde guerre mondiale, la Forêt Noire, un crash d’avion américain, des sorcières, je n’ai pas compris la fin, lol). J’ai enregistré sur la box La dernière reine de Tahiti, film biographique et historique français réalisé par Adeline Darraux en 2022 pour le regarder plus tard.

Télévision : soirée avec Arte, les dernières images du documentaire (souvent animalier ou touristique) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2). Quelques émissions musicales ou concerts principalement sur France2 ou Arte ou CultureBox (ex France4). J’ai regardé l’émission spéciale, Aux arbres citoyens, avec Cyril Dion et présentée par Léa Salamé et Hugo Clément sur France2 (très intéressante), Les rencontres du Papotin également sur France2 (des journalistes autistes, c’est totalement différent de ce qu’on a l’habitude de voir et, profitez-en, c’est visible sur France2) et la première émission Le Late avec Alain Chabat sur TF1 (c’était diffusé tard mais je ne travaillais pas le lendemain donc j’ai testé parce que je regardais parfois sur une chaîne du câble Late Show with David Letterman fin des années 1990, début des années 2000 mais je préférais Jay Leno, c’était cool pour ‘travailler’ son anglais, bref Alain Chabat s’en est inspiré, c’est amusant mais pas au point de regarder quotidiennement, surtout quand je travaille le lendemain).

Les séries que j’ai vues : j’ai terminé Legacies saison 4 (série fantastique états-unienne sur Syfy, un peu triste que tout soit terminé), Station Eleven (série états-unienne et canadienne post-apocalyptique sur Syfy), Faster than fear (série policière allemande sur 13e rue). Les nouvelles séries sont : La Brea, série états-unienne de science-fiction en 10 épisodes sur TF1 (pas la série du siècle mais j’ai pris plaisir à la regarder grâce à son univers et ses décors). The Equalizer, série policière états-unienne en 10 épisodes sur M6 (franchement j’ai bien aimé ces enquêtes atypiques et les personnages surtout Robyn McCall et le policier Marcus Dante, en plus M6 a embrayé avec la saison 2, parfait !). Esprit d’hiver, série thriller française en 3 épisodes sur Arte (huis-clos oppressant, très bonne série avec Audrey Fleurot dans un rôle différent). Cuisine interne, série culinaire et thriller française en 6 épisodes sur 13e rue (une excellente série, attention ça déménage et ça ne donne pas spécialement envie de manger !). Resident Alien saison 2, série science-fiction états-unienne avec beaucoup d’humour… extraterrestre (2e partie inédite, épisodes 9 à 16). Reprise également de I3P, série policière et psychiatrique française sur TF1 (épisodes 3 et 4, des enquêtes originales). Les invisibles saison 2, série policière française en 6 épisodes, précédemment annulée est enfin diffusée sur France2 (ces enquêtes sur des assassinés inconnus sont passionnantes et les quatre enquêteurs sont au top). Le syndrome d’Helsinki, série dramatique, policière finlandaise en 8 épisodes sur Arte (une série prenante inspirée de la crise bancaire des années 1990 avant que la Finlande ne rentre dans l’Union européenne, un scandale politique et financier).

J’espère que ce Journal de bord vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois de décembre.

< – Journaux de bord 2020. < – Journaux de bord 2021. < – Journal de bord 01-2022. < – Journal de bord 02-2022. < – Journal de bord 03-2022. < – Journal de bord 04-2022. < – Journal de bord 05-2022. < – Journal de bord 06-2022. < – Journal de bord 07-2022. < – Journal de bord 08-2022. < – Journal de bord 09-2022. < – Journal de bord 10-2022.

Publicité

Mon avent littéraire 2022

Cliquez !

Mon avent littéraire est concocté par Nicole de Mots pour mots et Delphine de La bibliothèque de Delphine-Olympe. J’avais participé chaque jour avec plaisir en 2020 et en 2021. Un thème par jour alors revenez quotidiennement, du 1er au 24 décembre, pour découvrir mes lectures 2022 selon les thèmes.

1. Ma première lecture de l’année – C’était Oiseau de Sigbjørn Skåden (Agullo, 2021) mais zut, je n’ai pas (encore) publié la note de lecture car elle doit être au brouillon dans un cahier… (il y a encore des cahiers et des feuilles volantes de notes de lectures avec les livres dans les cartons…). Dès que je la retrouve, je la publie !

Cliquez !

2. Le livre que j’attendais le plus – J’avais beaucoup aimé le premier tome alors j’attendais avec impatience la suite, Une enquête de Sparks & Bainbridge, 2 – Un mariage royal d’Allison Montclair.

3. Un auteur découvert cette année – Klaus Mann avec Correspondance 1925-1941 de Stefan Zweig et Klaus Mann et Contre la barbarie 1925-1948 de Klaus Mann pour Les feuilles allemandes.

4. Le titre le plus énigmatique – Peut-être L’ex-magicien de la taverne du Minho et autres nouvelles de Murilo Rubião.

Semaine à mille pages – Novembre 2022

Avant-dernière Semaine à mille page pour 2022, organisée par Petit Pingouin Vert, du lundi 14 au dimanche 20 novembre 2022. J’espère pouvoir lire !

Mes lectures pour ce marathon

Lundi 14 : Correspondance 1925-1941 de Stefan Zweig et Klaus Mann (Phébus, 2014, 208 pages).

Mardi 15 : Au vent mauvais de Kaouther Adimi (Seuil, 2022, 272 pages).

Mercredi 16 : Moka ne veut pas dormir, Moka part dans le Jura et Moka a des poux d’Anne Mahler (2022, 20 pages chacun soit 60 pages).

Jeudi 17 : Tibi la Blanche d’Hadrien Bels (L’iconoclaste, 2022, 256 pages).

Vendredi 18 : Les nuits prodigieuses d’Eva Duzélier (Elyzad, 2022, 240 pages).

Avant le week-end, j’en suis à 1036 pages (j’ai profité de la semaine de congés pour lire chaque jour).

Samedi 19 : je n’ai pas pris le temps de lire car j’avais plusieurs épisodes de séries à voir en replay, en particulier 2 de Cuisine interne (13e rue) et 4 du Syndrome d’Helsinki (Arte) mais je vais lire Rooster Fighter – Coq de baston tome 1 de Shu Sakuratani (Mangetsu, 2022, 192 pages) qu’une amie m’a prêté (la note de lecture sera en ligne mercredi 23).

Dimanche 20 : Contre la barbarie 1925-1948 de Klaus Mann (Phébus, 2009, 368 pages), je n’aurai sûrement pas le temps de le lire entièrement donc je viendrai rajouter le nombre de pages lues et le total général.

Total = 9 livres et … pages.

Les feuilles allemandes 2022

Après mes participations aux Feuilles allemandes en 2019 (1 lecture), 2020 (2 lectures + 1 un peu en retard) et 2021 (3 lectures + une courte BD allemande), je suis contente que ce mois consacré à la littérature allemande (germanique) revienne en novembre.

Plus d’infos et inscription chez Eva et Patrice et chez Fabienne avec des pistes en cas de manque d’inspiration avec aussi bien des auteurs classiques que des auteurs contemporains, tous d’écriture allemande et en provenance d’Allemagne, Autriche, Suisse voire plus loin s’ils sont issus de l’immigration.

Alors, envie de participer à ce mois ?

Mes lectures pour ce challenge

1. Correspondance 1925-1941 de Stefan Zweig et Klaus Mann (Phébus, 2014, Autriche et Allemagne)

2. Contre la barbarie 1925-1948 de Klaus Mann (Phébus, 2009, Allemagne)

3.  La résistible ascension d’Arturo Ui de Bertolt Brecht (L’Arche, 1959, Allemagne, 1941)

4. Nous, les Allemands d’Alexander Starritt (Belfond, 2022, Écosse mais d’origine allemande)

3 titres classiques et 1 contemporain, de très bonnes pioches pour moi 🙂

Journal de bord 10-2022

Bonjour, j’espère que vous allez bien. Voici le Journal de bord d’octobre 2022.

Mon mois d’octobre. Le 8, mon nouveau fauteuil de bureau (et ça m’a fait un choc de me séparer de l’ancien fauteuil sur lequel mon chat adoré aimait dormir). Le 13, expo photos Octobre rose. Le 15, rencontre avec Yamen Manai. Du 17 au 23, je profite de congés pour participer à la Semaine à mille pages (marathon honoré, ouf).

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : Les départements français en lectures (illimité), ABC illimité et non cumulatif.

Les livres que j’ai lus : La poule et son cumin de Zineb Mekouar (JC Lattès, 2022, 280 pages). La leçon du mal de Yûsuke Kishi (Belfond, 2022, 544 pages). Charlock 4 – Attaque chez les Chats-Mouraïs de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (Flammarion Jeunesse, 2021, 80 pages). Charlock 5 – À la recherche du Tikki d’or de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (Flammarion Jeunesse, 2022, 80 pages). Le soldat désaccordé de Gilles Marchand (Aux Forges de Vulcain, 2022, 208 pages). Monterey de Barlen Pyamootoo (L’Olivier, 2022, 208 pages). Hernani de Victor Hugo (Hetzel, 1889, 170 pages). Soit 7 livres et 1570 pages.

Les BD et mangas : Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler de Cever d’après le roman de Luis Sepúlveda (Caurette, 2021, 96 pages). Le Japon révélé – Visions of Japan de Xavier Gros, Atsuko Koga et Chiharu Nagatani (International Manga Association, 2001, 128 pages). Europa 1 – La lune de glace de Léo, Rodolphe et Janjetov (Delcourt, 2021, 48 pages). L’Éden des sorcières (tomes 1 à 3) de Yumeji (Ki-oon, 2021-2022, 576 pages). La petite voleuse de la Tour Eiffel de Manini, Richez et Ratte (Grand Angle, 2021, 64 pages). Anča & Pepík mènent l’enquête de Lucie Lomová (Dupuis, 2022, 136 pages). Soit 8 BD et 1048 pages.

Soit 15 lectures dont 8 BD et 2618 pages (je retrouve un peu le rythme).

Les livres que j’ai achetés : Epsil∞n n° 16 d’octobre 2022. Epsil∞n n° 17 de novembre 2022. Miaou hors-série Les chats du monde. L’amas ardent de Yamen Manai (J’ai lu, 2022, Tunisie). Charlock 4 – Attaque chez les Chats-Mouraïs de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (Flammarion Jeunesse, 2021, France). Charlock 5 – À la recherche du Tikki d’or de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (Flammarion Jeunesse, 2022, France). Et, enfin, Une enquête de Sparks & Bainbridge 3 – Règlements de comptes à Kensington d’Allison Montclair (10/18, 2022, Angleterre). Je ne les ai pas achetés, je les ai reçus, un thriller japonais en papier La leçon du mal de Yûsuke Kishi, merci à Lecteurs.com et à Belfond, une bande dessinée tchèque en numérique Anča & Pepík mènent l’enquête de Lucie Lomová, merci à NetGalley et à Dupuis.

Les films que j’ai vus : Charlie’s Angels réalisé par Elizabeth Banks en 2019 est un film d’action états-unien et allemand (un ami l’avait vu au cinéma à sa sortie et m’en avait dit du bien alors je me suis dit qu’il serait bien pour me changer les idées, mission accomplie, les 2 heures sont bien passées). Avengers : Endgame réalisé par Anthony et Joe Russo en 2019 est un film fantastique et science-fiction états-unien (contente d’avoir vu la suite de Avengers : Infinity War et les 3 heures sont passées sans que je m’en rende compte). La tente rouge ou Le jugement des morts (en russe : Красная палатка, Krasnaya palatka) est un film dramatique soviétique et italien réalisé par Mikhail Kalatozov en 1969 qui dure 2 heures (très beau film inspiré de l’histoire du dirigeable italien, Italia, sous le commandement d’Umberto Nobile qui voyage avec son fox-terrier, Titina, et qui après avoir effectué 5 vols en Arctique a un accident sur la banquise qui se détache avec à son bord une quinzaine d’hommes et le chien, leur sauvetage et le procès). Confident Royal réalisé par Stephen Frears en 2017 est un film historique et biographique britannique qui raconte la fin de règne de la Reine Victoria, entre 1887 et 1901, avec un confident indien, Abdul Karim nommé Munshi (très beau film tant au niveau des personnages, de leur psychologie, que de l’histoire, des couleurs). J’ai vu le début de Burn after reading réalisé par les frères Coen en 2008, un bon film d’espionnage, états-unien, britannique et français, assurément mais je me suis endormie sur le canapé au bout d’une demie heure car j’étais épuisée… (peut-être le reverrai-je en replay ou en DVD). Doctor Strange in the Multiverse of Madness réalisé par Sam Raimi en 2022 est un film de science-ficiton états-unien suite de Doctor Strange (2016) et qui se situe dans l’univers Marvel donc on y retrouve certains Avengers et des références à d’autres films Marvel (j’aime beaucoup Benedict Cumberbatch et ce film de super-héros est intense, dense, avec une pointe d’horreur, Sam Raimi oblige, les 2 heures sont vite passées). Film d’animation : Hotel Transylvania 3 – Summer Vacation, film états-unien réalisé par Genndy Tartakovsky en 2018, dans lequel la famille et les amis de Dracula partent en vacances (une surprise organisée par sa fille, Mavis), franchement j’ai beaucoup ri (peut-être même plus qu’avec les deux premiers opus) et ça m’a fait du bien.

Télévision : soirée avec Arte, les dernières images du documentaire (souvent animalier ou touristique) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2). Quelques émissions musicales ou concerts principalement sur France2 ou Arte ou CultureBox (ex France4).

Les séries que j’ai vues : j’ai terminé Hors saison (série policière franco-suisse sur France3), Vise le cœur (série policière française sur TF1), Marianne, (série policière française sur France2), Les rivières pourpres saison 4 (série policière française sur France2), Les combattantes (série historique et romanesque française sur TF1) et Syndrome [E] (série policière française sur TF1). J’ai continué Legacies saison 4 (série fantastique états-unienne sur Syfy, les 4 derniers épisodes seront diffusés en novembre). Sur le replay d’Arte (juste à temps avant la date limite), Les papillons noirs, série thriller française en 6 épisodes. Les nouvelles séries sont : Trom – Les falaises, le vent et la mort, série policière et écologique danoise et allemande en 6 épisodes sur Arte et qui se déroule aux îles Féroé (c’est beau mais c’est froid). Station Eleven, série états-unienne et canadienne de science-fiction post-apocalyptique en 10 épisodes sur Syfy (adaptation du roman éponyme de la Canadienne Emily St. John Mandel paru en 2014 que j’avais repéré mais pas lu). La jeune fille et la nuit, série dramatique et policière française en 6 épisodes sur France2 (adaptation du roman éponyme de Guillaume Musso, la série me suffit, je ne lirai pas le roman). I3P (pour Infirmerie Psychiatrique de la Préfecture de Police à Paris), série policière et psychiatrique franco-belge en 6 épisodes sur TF1 avec un Marc Lavoine surprenant mais seulement les 2 premiers épisodes ont été diffusés). Faster than fear, série policière allemande en 6 épisodes sur 13e rue (bons acteurs et série prenante). Je n’ai pas regardé les 2 premiers épisodes de Addict, série dramatique française en 6 épisodes sur TF1 mais une collègue qui aime les bonnes séries policières me dit que c’est bien et j’avais bien apprécié Sagamore Stévenin dans Falco alors je verrai peut-être en replay. Les invisibles saison 2 a été déprogrammée mais j’espère que France2 la remettra au programme !

J’espère que ce Journal de bord vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois de novembre.

< – Journaux de bord 2020. < – Journaux de bord 2021. < – Journal de bord 01-2022. < – Journal de bord 02-2022. < – Journal de bord 03-2022. < – Journal de bord 04-2022. < – Journal de bord 05-2022. < – Journal de bord 06-2022. < – Journal de bord 07-2022. < – Journal de bord 08-2022. < – Journal de bord 09-2022.

Image

Lundi Soleil 2022 #octobre (5)

Vous pouvez cliquer !

Nous sommes toujours dans le dixième thème de Lundi Soleil 2022, celui d’octobre qui est une couleur, le rose. Contrairement à ce que vous pouvez imaginer avec ces couvertures roses, ces mangas ne sont pas du genre shôjo (manga pour jeunes filles) mais sont bien pour adultes ! Avec Ryota du mandala de Jun Hatanaka, le jeune Ryota « Dans une ville thermale du Japon des années 70s, […] s’initie aux joies de l’adolescence en prenant des bains. Aventures sexuelles, histoires sentimentales, geishas, yakusas… », nous avons ici du gekiga (« dessins dramatiques »). Et avec Pink de Kyôko Okazaki, « Yumi, 22 ans, employée de bureau le jour, prostituée la nuit. Une situation que la jeune femme a choisie […] », nous avons du josei (manga féminin). Je vous souhaite une bonne semaine et vous donne rendez-vous lundi prochain pour le thème de novembre, une direction, l’ouest (les thèmes des directions sont ceux que je trouve les plus difficiles…).

Challenge ABC illimité et non cumulatif

Vu ce Challenge ABC illimité chez Millina et chez Céline (y participe aussi : Purple Velvet). J’avais déjà repéré des challenges ABC (imaginaire, entre autres) qui courent sur une année mais pas évident de se lancer et de tenir la distance… Ici, il est illimité donc moins de pression !

L’objectif est de lire 3 livres pour chaque lettre de l’alphabet, en l’honorant avec un prénom, un nom et un titre. Et pour le ‘non cumulatif’, j’ai réfléchi parce que ce n’était pas clair chez Millina, « en non cumulatif : soit un titre n’apparaît pas qu’une fois »… Je pense qu’elle voulait écrire « n’apparaît qu’une fois » donc si je lis L’amas ardent de Yamen Manai et que j’utilise Yamen pour prénom à la lettre Y, je ne peux ni utiliser Manai pour nom à la lettre M ni amas pour titre à la lettre A.

A
Prénom :
Nom :
Titre : ANČA & Pepík mènent l’enquête de Lucie Lomová (Dupuis, 2022, République tchèque)
B
Prénom :
Nom : La résistible ascension d’Arturo Ui de Bertolt BRECHT (L’Arche, 1959, Allemagne, 1941)
Titre :
C
Prénom :
Nom :
Titre :
D
Prénom :
Nom : Mokhtar et le figuier d’Abdelkader DJEMAÏ (Le Pommier, 2022, Algérie)
Titre :
E
Prénom :
Nom :
Titre : Europa 1 – La lune de glace de Leo, Rodolphe et Janjetov (Delcourt, 2021, France)
F
Prénom :
Nom :
Titre :
G
Prénom :
Nom :
Titre :
H
Prénom :
Nom : Hernani de Victor HUGO (Hetzel, 1889, France)
Titre :
I
Prénom :
Nom :
Titre :
J
Prénom :
Nom :
Titre :
K
Prénom : Contre la barbarie 1925-1948 de KLAUS Mann (Phébus, 2009, Allemagne)
Nom :
Titre :
L
Prénom :
Nom :
Titre :
M
Prénom :
Nom : Moka ne veut pas dormir, Moka part dans le Jura et Moka a des poux d’Anne MAHLER (2022, France)
Titre :
N
Prénom :
Nom :
Titre : NOUS, les Allemands d’Alexander Starritt (Belfond, 2022, Écosse mais d’origine allemande)
O
Prénom : Princesse Saphir 1 d’OSAMU Tezuka (Soleil Manga, 2005, Japon, 1953)
Nom :
Titre :
P
Prénom :
Nom : Charlock 4 – Attaque chez les Chats-Mouraïs de Sébastien PEREZ et Benjamin Lacombe (Flammarion, 2021, France)
Titre : La PETITE voleuse de la Tour Eiffel de Manini, Richez et Ratte (Grand Angle, 2021, France)
Q
Prénom :
Nom :
Titre :
R
Prénom :
Nom :
Titre :
S
Prénom :
Nom : Rooster Fighter – Coq de baston 1 de Shû SAKURATANI (Mangetsu, 2022, Japon)
Titre : La SAUVAGIÈRE de Corinne Morel Darleux (Dalva, 2022, France)
T
Prénom :
Nom :
Titre :
U
Prénom :
Nom :
Titre :
V
Prénom :
Nom :
Titre :
W
Prénom :
Nom :
Titre :
X
Prénom :
Nom :
Titre :
Y
Prénom :
Nom :
Titre :
Z
Prénom :
Nom : Correspondance 1925-1941 de Stefan ZWEIG et Klaus Mann (Phébus, 2014, Autriche et Allemagne)
Titre :

Image

Projet 52-2022 #43

Quarante-troisième semaine pour le Projet 52-2022 de Ma avec le thème coin lecture. Deux photos cette semaine, la première pour vous montrer les livres empruntés récemment et donc que je vais lire rapidement (les deux allongés sont ceux que j’ai reçus, Métal Hurlant n° 4 et La leçon du mal de Yûsuke Kishi), la deuxième pour vous montrer l’endroit le plus probable où je vais les lire, le canapé. Je vous souhaite un bon dernier week-end d’octobre et, si vous voulez participer, allez voir Ma !

Rencontre avec Yamen Manai

Cliquez !

Samedi 15 octobre (oui, je sais, j’ai du retard, n’oubliez pas que le blog est au ralenti depuis plus d’un mois…), j’ai eu le plaisir de rencontrer Yamen Manai, auteur tunisien vivant à Paris et dont j’ai lu La marche de l’incertitude (1er roman, 2010), La sérénade d’Ibrahim Santos (2e roman, 2011) et Bel abîme (4e roman, 2021). Quant à L’amas ardent (3e roman, 2017), je vais le lire prochainement.

En ce qui concerne Bel abîme, le titre initial était Tuer les chiens (Yamen voulait montrer l’humanité de l’animal et la bestialité des humains) mais la graphiste n’était pas du tout inspirée pour illustrer la couverture alors l’éditrice a demandé à ce que le titre soit changé ; l’auteur aimant les titres subtils et le roman préféré de sa mère étant Bel ami, Bel abîme lui est venu à l’esprit (il a d’ailleurs rajouté une petite phrase à la fin du roman). Je trouve que Bel abîme (dans lequel on entend le son ‘Bella’) est parfait !

L’amas ardent est une allégorie, une « caresse aux lecteurs » alors que Bel abîme est une claque, un coup de défibrillateur, écrit en 10 jours, comme une urgence, « une grande lessive collective à faire tous ensemble ».

Yamen met habituellement 3 à 4 ans pour écrire un roman et n’est, pour l’instant, pas inspiré pour un nouveau titre mais ce n’est pas grave, je vais lire L’amas ardent en attendant.

En tout cas, je vous conseille fortement cet auteur inspiré et brillant !

Challenge Les départements français en lectures

Le challenge Les départements français en lectures a été créé début mars 2022 par Flaubauski sur Babelio et relayé mi-octobre par Claude de Livres d’un jour, Audrey de Light and Smell, Céline de Mes chroniques de lectures et peut-être d’autres (Purple Velvet y participe aussi). Ce challenge débute le 1er mars 2022 et il est illimité ; avec l’effet rétroactif, j’ai déjà 17 départements honorés (dont certains avec même deux titres).

Les règles : 1. lire un auteur qui est né dans le département concerné, 2. lire une œuvre d’un auteur français dont l’intrigue, ou une partie de l’intrigue, se passe dans le département concerné. Toutes les lectures sont acceptées, romans, nouvelles, poésie, théâtre, non-fiction, BD… et livres audios. Pour déposer nos liens, donner à Flaubauski les informations dans cet ordre : département, titre, auteur, avis (je pense que c’est le lien vers notre billet).

Mes lectures, département par département

(101 départements, 96 en France métropolitaine dont 2 en Corse et 5 en Outremer).

01 Ain avec Felis silvestris d’Anouk Lejczyk, l’autrice naît dans l’Ain et situe son roman en forêt.

02 Aisne

03 Allier

04 Alpes de Haute Provence

05 Hautes Alpes avec Ma folle vie de dessinateur ou comment faire son autoportrait en toutes circonstances de Benjamin Chaud et Taupe & Mulot (4 tomes) d’Henri Meunier et Benjamin Chaud qui naît à Briançon.

06 Alpes Maritimes

07 Ardèche avec Célestopol 1922 d’Emmanuel Chastellière, l’auteur naît à Aubenas en Ardèche mais son livre se déroule sur la Lune !

08 Ardennes

09 Ariège

10 Aube

11 Aude

12 Aveyron

13 Bouches du Rhône

14 Calvados

15 Cantal

16 Charente

17 Charente Maritime

18 Cher

19 Corrèze

2A Corse du Sud

2B Haute Corse

21 Côte d’Or

22 Côtes d’Armor

23 Creuse

24 Dordogne

25 Doubs avec Hernani de Victor Hugo, sûrement le plus célèbre des auteurs nés à Besançon.

26 Drôme avec Nézida – Le vent sur les pierres de Valérie Paturaud, je ne connais pas le lieu de naissance de l’autrice mais elle vit dans la Drôme et son roman y est situé au XIXe siècle.

27 Eure

28 Eure et Loir

29 Finistère

30 Gard

31 Haute Garonne

32 Gers

33 Gironde avec Les oiseaux de Troubs, l’auteur naît à Bordeaux mais une partie de sa très belle bande dessinée se déroule au Liban.

34 Hérault

35 Ille et Vilaine

36 Indre

37 Indre et Loire

38 Isère

39 Jura

40 Landes avec SuperGroom 1 – Justicier malgré lui de Vehlmann et Yoann, l’auteur naît à Mont de Marsan.

41 Loir et Cher

42 Loire

43 Haute Loire

44 Loire Atlantique avec Coink, en avant la musique de Lionel Le Néouanic, l’auteur naît à Saint-Nazaire.

45 Loiret avec La petite voleuse de la Tour Eiffel de Manini, Richez et Ratte, Jack Manini naît à Montargis

46 Lot

47 Lot et Garonne

48 Lozère

49 Maine et Loire

Cliquez !

50 Manche

51 Marne

52 Haute Marne

53 Mayenne

54 Meurthe et Moselle avec L’extraordinaire voyage du chat de Mossoul raconté par lui-même d’Élise Fontenaille et Sandrine Thommen, l’autrice naît à Nancy mais son histoire se déroule d’Irak en Suède via la Turquie, la Grèce et l’Allemagne.

55 Meuse

56 Morbihan

57 Moselle

58 Nièvre

59 Nord

60 Oise avec Charlock 4 – Attaque chez les Chats-Mouraïs de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe, Perez naît à Beauvais

61 Orne

62 Pas de Calais

63 Puy de Dôme avec Avant que le monde ne se ferme d’Alain Mascaro, l’auteur naît à Clermont-Ferrand mais son roman se déroule en Europe de l’Est, en Asie Centrale, Inde et États-Unis.

64 Pyrénées Atlantiques

65 Hautes Pyrénées

66 Pyrénées Orientales

67 Bas Rhin avec Un chat dans la gorge d’Émilie Chazerand, Amandine Piu et Carole Bellanger, l’autrice naît à Strasbourg.

68 Haut Rhin avec Moka fête Noël et Moka part au ski d’Anne Mahler et Moka ne veut pas dormir, Moka part dans le Jura et Moka a des poux d’Anne Mahler, l’autrice naît à Colmar.

69 Rhône

70 Haute Saône avec Un libraire de Mérédith Le Dez qui naît en Haute-Saône.

71 Saône et Loire

72 Sarthe

73 Savoie

74 Haute Savoie

75 Paris avec Le Bureau des affaires occultes d’Éric Fouassier, l’auteur naît à Saint Maur des Fossés (région parisienne) et son roman se déroule à Paris et Au service secret de Marie Antoinette 2 – Pas de répit pour la reine de Frédéric Lenormand, l’auteur est né à Paris et l’enquête se déroule également à Paris.

76 Seine Maritime

77 Seine et Marne

78 Yvelines avec Lignes de Jacques Arragon, je ne connais pas le lieu de naissance de l’auteur mais son roman se déroule à Versailles puis en milieu rural.

79 Deux Sèvres

80 Somme

81 Tarn

82 Tarn et Garonne

83 Var avec Le chant des Fenjicks de Luce Basseterre, l’autrice naît à Toulon dans le Var mais son roman se passe dans l’espace.

84 Vaucluse

85 Vendée

86 Vienne

87 Haute Vienne avec L’Aimante de Caroline Doudet, l’autrice naît à Limoges mais situe son roman à Paris puis en Auvergne.

88 Vosges

89 Yonne

90 Territoire de Belfort

91 Essonne

92 Hauts de Seine avec Go West Young Man de Tiburce Oger qui naît à La Garenne Colombes et La vie qui commence d’Adrien Borne qui naît à Rueil-Malmaison et Europa 1 – La lune de glace de Leo, Rodolphe et Janjetov (Rodolphe naît à Bois Colombes)

93 Seine Saint Denis

94 Val de Marne avec Après le monde de Timothée Leman, l’auteur de cette très belle bande dessinée naît à Sucy en Brie.

95 Val d’Oise

971 Guadeloupe

972 Martinique

973 Guyane

974 La Réunion

976 Mayotte