Semaine à mille pages – octobre 2021

Avec la préparation du déménagement, les déménageurs venus (presque) tout mettre dans des cartons vendredi et le fait que je travaillais hier, samedi, j’avais pensé ne pas pouvoir participer à cette Semaine à mille pages toujours organisée par Petit Pingouin Vert et ce du 11 au 17 octobre. J’étais d’autant plus déçue que je n’avais pas participé à un marathon depuis fin août… Et puis, j’ai finalement lu, un peu chaque jour et heureusement j’ai noté le nombre de pages et voici ce que ça donne :

Lundi 11 : New Cherbourg stories 1 – Le monstre de Querville de Pierre Gabus et Romuald Reutimann (Casterman, 2020, 72 pages).

Mardi 12 : New Cherbourg stories 2 – Le silence des Grondins de Pierre Gabus et Romuald Reutimann (Casterman, 2020, 64 pages).

Mercredi 13 : Le culte de Mars de Mobidic (Delcourt, 2020, 112 pages).

Jeudi 14 : Deux femmes et un jardin d’Anne Guglielmetti (Interférences, 2021, 96 pages).

Vendredi 15 : Les damnés de la Commune 1 À la recherche de Lavalette de Raphaël Meyssan (Delcourt, 2017, 144 pages) et Les damnés de la Commune 2 – Ceux qui n’étaient rien de Raphaël Meyssan (Delcourt, 2019, 144 pages).

Samedi 16 : La lionne : un portrait de Karen Blixen d’Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg (Sarbacane, 2015, 200 pages).

Dimanche 17 : Le petit Soviet d’Éric Decouty (Liana Levi, 2021, 272 pages).

Total : 8 livres dont 2 romans et 6 BD = 1104 pages. Parfait 🙂

Image

Projet 52-2021 #41

Quarante-et-unième semaine pour le Projet 52-2021 de Ma avec le thème là où débute l’aventure. J’aurais pu vous montrer le début d’un chemin de randonnée, ou un terminal d’arrivée d’aéroport, ou une gare, ou mon nouvel appartement (encore vide, je suis au milieu des cartons ici et le déménagement se fera lundi) mais j’ai pensé que l’aventure c’est les livres (en plus, vu tous ceux qui vont déménager avec moi !) alors je vous montre une des librairies de Valence, la librairie Notre Temps. En route pour l’aventure, l’Aventure Lecture ! Je vous souhaite un bon week-end et, si vous voulez participer, allez voir Ma !

Le cahier des livres n° 1 (automne 2021)

Une nouvelle revue littéraire ! Lorsque j’ai lu l’info (en mai sur Livres Hebdo), j’ai immédiatement cherché le site de Le cahier des livres puis j’ai attendu avec impatience la parution du n° 1 (sorti plutôt en septembre qu’en août).

Créé par un trio féminin (Carine Iorenzoni, Lucie Servin et Jennifer Favorel), Le cahier des livres contient 52 pages et coûte 7,50 €.

Après l’édito de Lucie Servin (rédactrice en chef), la promotion du Festival Griboullis à Bordeaux (première édition d’un festival du livre dessiné) et le sommaire, le lecteur entre dans le vif du sujet, la littérature et les auteurs.

Au programme : Lydie Salvayre, Brigitte Fontaine, Magali Le Huche, Charles Baudelaire et Jeanne Duval, Alain Damasio, Leonardo Padura, le métier de relieur… C’est que toutes les littératures sont représentées dans Le cahier des livres : roman, témoignage, bande dessinée, imaginaire, classique, littérature française, littérature étrangère, roman policier, poésie, histoire et même journalisme avec L’affaire Dreyfus version 2.0.

Mes principaux ressentis et envies après la lecture de ce n° 1 :

Source : page FB de Le cahier des livres (19 août 2021)

Un passionnant entretien sur le nouveau roman de Lydie Salvayre, Rêver debout, qui parle de Cervantès et de l’utopie, et je vous avoue que je n’ai jamais lu Lydie Savayre (que je connais tout de même de nom) mais, qu’après la lecture de cet entretien, j’ai très envie de découvrir ses romans !

Dans la sélection littérature, je repère deux romans que j’ai commandés pour la médiathèque : Les enfants de la Volga de Gouzel Iakhina (autrice tatare qui écrit en russe) et Le chat, le général et la corneille de Nino Haratischwili (autrice géorgienne qui écrit en allemand), que je lirai dès que possible.

Enig marcheur de Russell Hoban (1980, traduction en français en 2012) est un roman que j’ai repéré depuis des années mais que je n’ai pas encore eu le temps (le courage) de lire ! Un jour peut-être…

Photo perso (octobre 2019)

Les biblios d’Alain Damasio m’ont rappelé que j’avais beaucoup aimé la rencontre avec cet auteur discret de science-fiction (3 romans en 20 ans, La zone du dehors en 1999, La horde du contrevent en 2004 et Les furtifs en 2019).

J’ai remarqué une erreur : il manque le s à ils dans « qu’il se fient » (p. 9, en bas à gauche).

Cette nouvelle revue littéraire est grand public, tout le monde peut la lire et y trouver son compte.

J’ai aimé le papier (sa texture, sa couleur) et je lirai sûrement le n° 2 (à paraître au prochain trimestre) mais il y a des bonus sur le site, Le cahier des livres, et sur la page FB.

Et vous, avez-vous lu ce Cahier des livres ? Qu’en avez-vous pensé ?

Challenge Jeunesse Young Adult #11

11e édition pour le Challenge Jeunesse Young Adult organisé par Muti ! Le challenge dure du 1er octobre 2021 au 30 septembre 2022 et l’objectif est toujours de lire de la littérature jeunesse.

Infos, très beau logo créé par Azilis et inscription chez Muti.

Les catégories
1 : Aux frontières du rêve = au moins 10 romans
2 : Badine avec les royaumes de l’enfance = au moins 20 romans
3 : À pieds joints dans la marelle = au moins 35 romans
4 : A su garder son cœur de mioche = au moins 50 romans
5 : Peter Pan dans l’âme = au moins 65 romans
6 : Au pays des mille et un livres = au moins 80 romans
7 : Vit dans un conte de fées = 100 romans et plus (pour les livrovores)

L’option BD/Mangas/Albums illustrés
1 = 5 BD/Mangas/Albums
2 = 10 BD/Mangas/Albums
3 = 15 BD/Mangas/Albums
4 = 20 BD/Mangas/Albums

Je m’inscris en catégorie 1 : Aux frontières du rêve avec l’option BD/mangas/albums (même si j’ai pris l’habitude de lire plus).

Mes lectures pour ce challenge

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

+ ?

Mes lectures BD, mangas et albums illustrés

1.

2.

3.

4.

5.

+ ?

Journal de bord 9-2021

Bonjour chers visiteurs,

Après le Journal de bord 01-2021, le Journal de bord 02-2021, le Journal de bord 03-2021, le Journal de bord 04-2021, le Journal de bord 05-2021, le Journal de bord 6-2021, le Journal de bord 7-2021 et le Journal de bord 8-2021, voici le Journal de bord de septembre 2021.

Mois compliqué avec des examens médicaux, des visites d’appartements et bien sûr le travail. Et pas d’événement(s) culturel(s)…

Le nouveau challenge auquel je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : Mois américain.

Les livres que j’ai lus : Un colosse de Pascal Dessaint (Rivages, 2021, 128 pages). Bel abîme de Yamen Manai (Elyzad, 2021, 120 pages). Napoli mon amour d’Alessio Forgione (Denoël, 2021, 272 pages). Les confluents d’Anne-Lise Avril (Julliard, 2021, 208 pages). Au loin le ciel du Sud de Joseph Andras (Actes Sud, 2021, 112 pages). La jongleuse de Jessica Knossow (Denoël, 2021, 128 pages). Gros de Sylvain Levey (Théâtrales, 2020, 80 pages). Chausson de lune d’Annabelle Fati et Violette Viette (Voce Verso, 2020, 32 pages). L’Octopus et moi d’Erin Hortle (Dalva, 2021, 400 pages). Le roman de Jim de Pierric Bailly (POL, 2021, 255 pages). Ubasute d’Isabel Guterriez (La fosse aux ours, 2021, 128 pages). Un jour viendra de Giulia Caminito (Gallmeister, 2021, 288 pages). Soit 12 livres et 2151 pages.

Les BD et mangas : Le peintre hors-la-loi de Frantz Duchazeau (Casterman, 2021, 96 pages). Airpussy d’Ulli Lust (L’employé du moi, 2020, 40 pages). Les nouvelles aventures de Lapinot 2 – Les herbes folles de Lewis Trondheim (L’Association, 2019, 368 pages). Blanc autour de Wilfrid Lupano et Stéphane Fert (Dargaud, 2021, 144 pages). Le Club des amis 1 de Sophie Guerrive (2024, 2020, 56 pages). Terrarium 1 de Yuna Hirasawa (Glénat, 2021, 176 pages). Soit 6 livres et 880 pages.

Soit 18 lectures dont 6 BD et 3031 pages.

Les livres que j’ai achetés : Epsil∞n n° 4 d’octobre 2021. Avec le déménagement qui se profile, ce n’est pas le moment d’acheter des livres !

Les films que j’ai vus : j’ai pas mal lu et il y avait plusieurs nouvelles séries donc je n’ai vu qu’un film, Monsters réalisé par Gareth Edwards en 2010, un bon film de science-fiction avec des créatures extraterrestres.

Télévision : comme d’habitude, en soirée avec Arte, documentaire (souvent animalier ou touristique) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2). Quelques émissions musicales ou concerts sur France2 ou Arte.

Les séries que j’ai vues : Les nouvelles séries sont Legacies saison 3 sur Syfy (série fantastique états-unienne), Les invisibles sur France2 (série policière française), One Lane Bridge sur Arte (série policière néo-zélandaise), Dr Harrow saison 3 sur M6 (série policière australienne), Les enquêtes de Murdoch saison 14 sur France3 (série policière canadienne), L’absente sur France2 (série dramatique et policière française), The Watch sur Syfy (série fantasy états-unienne inspirée de Terry Pratchett) et L’homme de la chambre 301 sur Arte (série dramatique finlandaise).

Je n’ai pas regardé Mensonges (série française sur TF1), Petits meurtres entre frères (série britannique sur Arte), El Embarcadero (série espagnole sur TF1 Séries Films), Une mère parfaite (série française sur TF1), Crimes parfaits (série française sur France3) et Fugueuse (série française sur TF1), peut-être que ces séries étaient bien ?

J’espère que ce neuvième Journal de bord de l’année vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois d’octobre.

< – Journaux de bord 2020. < – Journal de bord 01-2021. < – Journal de bord 02-2021. < – Journal de bord 03-2021. < – Journal de bord 04-2021. < – Journal de bord 05-2021. < – Journal de bord 6-2021. < – Journal de bord 7-2021. < – Journal de bord 8-2021.

Journal de bord 8-2021

Bonjour chers visiteurs,

Après le Journal de bord 01-2021, le Journal de bord 02-2021, le Journal de bord 03-2021, le Journal de bord 04-2021, le Journal de bord 05-2021, le Journal de bord 6-2021 et le Journal de bord 7-2021, voici le Journal de bord d’août 2021.

Deux premières semaines d’août, travail, chaleur caniculaire, épuisée… Deux semaines suivantes, vacances bien méritées, repos, lectures… Des photos, un atelier d’écriture, des tags et des marathons. Mais quelques petits problèmes (je vais dire logistiques) la deuxième semaine des vacances… 31 août, reprise (laborieuse parce que j’ai l’impression d’être plus fatiguée qu’avant les congés et, en fait, ce n’est pas qu’une impression…).

23 août. Invitée par Atasi – du blog Inde en livres – à rejoindre le groupe Littératures indiennes et littérature sur l’Inde créé le 19 août sur FB, j’ai accepté, ce sera une (des) occasion(s) de découvertes et d’échanges.

Les nouveaux challenges auxquels je participe (en plus de ceux auxquels je me suis déjà inscrite et qui continuent) : pas de nouveau(x) challenge(s) en août.

Les livres que j’ai lus : Un hiver de coyote de Marie-Lazarine Poulle (Transboréal, 2021, 200 pages). Une loge en mer de Magali Desclozeaux (Éditions du Faubourg, 2021, 176 pages). La sorcière des marais de Karine Guiton (Didier jeunesse, 2021, 128 pages). Le cri de l’oiseau de Nadeem Aslam (Seuil, 2015, 288 pages). Livret de famille de Magyd Cherfi (Actes Sud, 2004, 72 pages). Trinity, Trinity, Trinity d’Erika Kobayashi (Damva, 2021, 220 pages). Quand nous nous réveillerons d’entre les morts de Henrik Ibsen (Actes Sud-Papiers, 2005, 80 pages). Maudit soit l’Éternel ! de Thierry Marignac (ActuSF, 2008, 80 pages). Une histoire pour l’Europe de Will Self (Mille et une nuits, 1998, 48 pages). Le fantôme de Franck Thilliez (numérique, 2007, 7 pages). Epsil∞n n° 1 (Unique Héritage Média, 2021, 100 pages). Mars violet d’Oana Lohan (Les éditions du Chemin de fer, 2021, 176 pages). Les oiseaux du temps d’Amal El-Mohtar et Max Gladstone (Mu, 2021, 192 pages). Ma sœur Mongsil de Kwon Jung-saeng (Decrescenzo, 2021, 200 pages). Éclaircir les ténèbres de Nicolas Bouchard (Snag, 2018, 408 pages). Le corbeau d’Oxford de Faith Martin (Harper Collins, 2019, 306 pages). La valise de Sergueï Dovlatov (La Baconnière, 2021, 176 pages). Le jardin de Hye-young Pyun (Rivages, 2019, 160 pages). Son espionne royale et la fiancée de Transylvanie de Rhys Bowen (Robert Laffont, 2020, 360 pages). Inspection de Josh Malerman (Calmann Lévy, 2020, 464 pages). Soit 3841 pages.

Les BD et mangas : La tour fantôme (tomes 1 à 3) de Tarô Nogizaka (Glénat, 2014, 224 pages chacun soit 672 pages). Dessiner encore de Coco (Les Arènes BD, 2021, 352 pages). L’azalée de Ga-Yan et Shin Ji-sang (Kidari Studio, 2017, 58 pages). Titeuf 17 – La grande aventure de Zep (Glénat, 2021, 64 pages). L’étranger de Jacques Ferrandez d’après l’œuvre d’Albert Camus (Gallimard, 2013, 136 pages). Melvina de Rachele Aragno (Dargaud, 2020, 192 pages). Les oubliés de Prémontré de Jean-Denis Pendanx et Stéphane Piatzszek (Futuropolis, 2018, 104 pages). Le Petit Prince de Joann Sfar d’après l’œuvre d’Antoine de Saint-Exupéry (Gallimard, 2008, 112 pages). Atar Gull ou le destin d’un esclave modèle de Nury et Brüno d’après l’œuvre d’Eugène Sue (Dargaud, 2011, 88 pages). Soit 1778 pages.

Soit 31 lectures dont 11 BD et 5619 pages. Plusieurs notes de lectures seront publiées en septembre.

Les livres que j’ai achetés: Epsil∞n n° 3 de septembre 2021 (j’ai parlé du n° 1 ici mais je n’ai pas eu le temps de lire le n° 2). En fin de mois, j’ai reçu la bande dessinée Le peintre hors-la-loi de Frantz Duchazeau (merci à Lecteurs.com) ainsi que Oh my cats ! de Kotsubu Sakaki et Le neveu d’Amérique de Luis Sepúlveda (merci à Noctenbule).

Les films que j’ai vus : Venise n’est pas en Italie réalisé par Ivan Calbérac en 2019 est une comédie franco-belge avec Benoît Poelvoorde qui m’a fait (pas rire mais) sourire (Ivan Calbérac a adapté son roman éponyme paru en 2017). La maison au bout de la rue réalisé par Mark Tonderai en 2012 est un thriller canadien et états-unien assez angoissant (il est classé dans le genre horreur) dans lequel j’ai eu la surprise de voir Max Thieriot qui joue dans la série Seal Team (que je regarde sur M6). Osez Bashung ! réalisé par Gautier et Leduc en 2021 est un film documentaire sur Bashung, l’homme et ses chansons, un bel hommage, émouvant.

 Télévision : comme d’habitude, en soirée avec Arte, documentaire (souvent animalier ou touristique) puis journal télévisé puis 28’ (mais, le dimanche soir, je regarde souvent le journal de France2). Quelques émissions musicales ou concerts (pas toujours regardés entièrement) comme Les Estivales de CultureBox (France2).

Les séries que j’ai vues : j’ai terminé Most Wanted Criminals (TF1), Prodigal Son saison 2 (TF1), Blacklist saison 7 (TF1), L’amie prodigieuse saison 2 (France2) et Seal Team saison 2 (M6). Les nouvelles séries sont Ils étaient dix, série thriller française en 6 épisodes sur France 3 d’après Agatha Christie sur M6, une série presque gore. Un espion très recherché, excellente série d’espionnage tchèque en 6 épisodes sur Arte. Commissaire Montalbano saison 14, série policière italienne en 2 épisodes (2 films d’1 h 45 chacun) sur France3, Montalbano toujours égal à lui-même et les décors de la Sicile. La grande histoire des peuples d’Amérique, une série documentaire en 4 épisodes sur (tous) les Amérindiens diffusée sur Arte (non seulement les images étaient superbes mais j’ai appris énormément de choses).

Vous remarquerez que moins de films et moins de séries = plus de lectures.

J’espère que ce huitième Journal de bord de l’année vous a intéressés et je vous souhaite un beau mois de septembre et une bonne rentrée/reprise.

<- Journaux de bord 2020. <- Journal de bord 01-2021. < – Journal de bord 02-2021. < – Journal de bord 03-2021. < – Journal de bord 04-2021. < – Journal de bord 05-2021. < – Journal de bord 6-2021. < – Journal de bord 7-2021.

Mois américain – septembre 2021

Zut, zut, zut ! J’avais prévu de participer au Mois américain (comme d’habitude) mais Cannibal Lecteur explique qu’il y a eu des problèmes sur Instagram (je n’y suis pas alors je n’étais pas au courant mais c’est quoi leur problème à ceux qui foutent la m… avec les challenges des autres ? Je dis ça parce qu’il y a également eu un problème avec le Mois anglais) et que Titine ne l’organisera pas cette année, non… Mais il y a le groupe FB.

Cependant Cannibal Lecteur (lien ci-dessus) a décidé de le faire contre vents et marées et je pense que – même si ma liste de prévisions est moins longue que la sienne – je vais le faire aussi. Cannibal Lecteur a – comme d’habitude – créé de très beaux logos, j’ai pris les deux premiers (parce que mon billet n’est pas assez long pour en déposer 6 !).

Soutenez le Mois américain, publiez au moins un billet (roman, comics, film, série…) en septembre !

Mes billets pour ce Mois américain

Semaine à mille pages et Week-end à 1000 – août 2021

Après la réussite du Week-end à 1000 du 20 au 22 août (4 livres et 1106 pages), je profite encore des vacances pour participer à un autre marathon, à deux autres marathons en fait.

Le premier est la Semaine à mille pages organisée par Petit Pingouin Vert du lundi 23 au dimanche 29 août. Plus d’infos sur le groupe FB.

Le deuxième est le Week-end à 1000 organisé par Lili bouquine du vendredi 27 au dimanche 29 août, toujours le vendredi soir à partir de 19 heures jusqu’au dimanche minuit. Plus d’infos sur le groupe FB.

Mes lectures pour ces marathons (je rajouterai les infos au fur et à mesure selon les moments où je me connecterai)

Lundi 23 août : La valise de Sergueï Dovlatov (La Baconnière, 2021, 176 pages) et Les oubliés de Prémontré de Jean-Denis Pendanx et Stéphane Piatzszek (Futuropolis, 2018, 104 pages) soit 280 pages.

Mardi 24 août : Le jardin de Hye-young Pyun (Rivages, 2019, 160 pages).

Mercredi 25 août : Son espionne royale et la fiancée de Transylvanie de Rhys Bowen (Robert Laffont, 2020, 360 pages).

Jeudi 26 août : j’ai eu un problème de wifi qui m’a empêchée de me connecter durant deux jours… Et puis j’ai peu lu parce que j’avais beaucoup de choses à faire… et qu’il y avait 3 épisodes d’Un espion très recherché sur Arte. J’ai commencé La Source au bout du monde tome 2 de William Morris (Libretto, 2017), 352 pages) mais je n’ai lu que 65 pages.

Vendredi 27 août (après 19 heures) : pareil qu’hier, beaucoup de choses à faire, mais j’ai pu lire en soirée La Source au bout du monde tome 2 de William Morris (Libretto, 2017), 352 pages) jusqu’à la page 272 soit 207 pages.

Samedi 28 août : j’ai terminé La Source au bout du monde tome 2 de William Morris (Libretto, 2017, 352 pages) soit 80 pages et j’ai commencé Inspection de Josh Malerman (Calmann Lévy, 2020, 464 pages) soit 122 pages (la première partie).

Dimanche 29 août : j’ai continué Inspection de Josh Malerman (Calmann Lévy, 2020, 464 pages) mais je n’ai pas pu le terminer, 212 pages, je le terminerai dans la semaine.

Totaux pour la Semaine à mille pages : 6 livres (dont 1 pas terminé, il me reste moins de 130 pages) et 1486 pages.

Totaux pour le Week-end à 1000 : 2 livres (dont 1 pas terminé, le même que ci-dessus) et 621 pages.

Week-end à 1000 du 20 au 22 août 2021

Ah, un marathon de lecture, ça faisait longtemps ! Depuis les 11-13 juin en fait. Comme je suis en vacances cette semaine et la semaine prochaine, je vais en profiter ! Le Week-end à 1000, organisé par Lili bouquine, c’est du vendredi 19 heures au dimanche minuit et il y en a un tous les week-ends d’août mais je n’ai pas pu participer aux précédents (à cause du travail y compris le samedi). Celui-ci court donc du vendredi 20 à 19 heures au dimanche 22 à minuit (et je verrai si je participe aussi à celui du week-end prochain).

Mes lectures pour ce marathon

Vendredi 20 août : Ma sœur Mongsil de KWON Jung-saeng (Decrescenzo, 2021, 200 pages).

Samedi 21 août : Éclaircir les ténèbres de Nicolas Bouchard (Snag, 2018, 408 pages).

Dimanche 22 août : Le corbeau d’Oxford de Faith Martin (Harper Collins, 2019, 306 pages) et Melvina de Rachele Aragno (Dargaud, 2020, 192 pages).

Totaux : 4 livres et 1106 pages.

Demain commence un autre marathon, la Semaine à mille pages organisée par Petit Pingouin Vert.

Tag je blogue

Tag vu chez Soène hier, je me suis dit que les questions étaient sympas pour y répondre en cette période estivale.

1/ As-tu une ligne éditoriale pour ton blog ? Si oui, quelle est-elle ?

PatiVore n’est pas un journal ou un magazine alors pas de ligne éditoriale mais mes mots d’ordre sont le plaisir, la culture et le partage, ça vous va ?

2/ Pourquoi avoir choisi ce titre pour ton blog ?

PatiVore me convient très bien : Pati c’est pour Patricia (mon prénom) et Vore c’est pour dévore !

3/ Pourquoi avoir choisi cette en-tête pour ton blog ?

Ben, en fait, il n’y a pas d’en-tête, simplement le titre, PatiVore, et le sous-titre « Pati dévore la vie, les livres… et le chocolat ! ».

4/ En moyenne, combien de temps mets-tu pour rédiger un billet ?

Je ne calcule pas (quand on aime, on ne compte pas, n’est-ce pas ?), ça peut être rapide si c’est simplement un court texte et une photo et ça peut être plus long si c’est une longue chronique de lecture avec des recherches (en particulier sur l’auteur mais parfois aussi sur un thème), des extraits à noter, etc.

5/ Combien de temps consacres-tu à ton blog par jour ?

Si je suis disponible, je me connecte tous les jours, mais avec le travail toute la journée devant un ordinateur, parfois je n’allume pas le mien le soir (ou même le week-end). Mais, en moyenne, je dirais entre une et deux heures par jour.

6/ Ton moment préféré pour écrire ?

Le soir ou le week-end.

7/ Considérant le nombre de visiteurs et de commentaires pour cette catégorie, tu pourrais la laisser tomber sans que le blog en souffre ?

Non, je réponds à des tags régulièrement, c’est amusant et les retours sont bons.

8/ Qui m’aime me suive. Préfères-tu avoir une grande affluence diversifiée ou le même gang de fidèles ?

Bah, je ne suis pas parmi les blogs les plus fréquentés, mes fidèles lecteurs sont supers et il y a aussi des lecteurs occasionnels, c’est bien et je pense que c’est pareil pour beaucoup de blogs qui en valent le coup. Et aussi, plus d’affluence signifie plus de blogs à visiter et parfois le temps manque…

9/ Tu as déjà pensé à devenir booktuber ?

Non, je n’aime pas me montrer, me mettre en avant physiquement, je préfère mettre en avant la culture, les livres, les expos, la musique, etc. (je rajoute les films et les séries).

10/ Tu as déjà pensé mettre la clé sous la porte pour ton blog ? Si oui, pourquoi ? Et pourquoi continuer ?

Ouh la, ça fait trois questions en une ! Alors pour ce blog (qui a fêté ses 5 ans en mai), non, je n’y ai pas pensé mais pour le blog précédent, oui, parce qu’il ne me correspondait plus, je ne m’y reconnaissais plus et la plate-forme ne me convenait plus… Alors j’ai arrêté trois ou quatre mois et puis bloguer m’a manqué donc j’ai changé de plate-forme. Je suis bien sur PatiVore et j’essaie de ne pas tomber dans la routine, pour moi et pour mes lecteurs fidèles ou occasionnels. J’espère que c’est réussi !

Voilà, je sais que pas mal de blogueurs aiment ces tags qui permettent d’en savoir un peu plus alors n’hésitez pas à commenter et à participer vous aussi ! Je vous souhaite en tout cas un bon week-end !