Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022

Même si je publie peu (7 billets en 2020 et 1 seul billet en 2021), j’aime bien ce challenge gourmand et je vais essayer de faire mieux cette année qu’en 2021 ! Le challenge Des livres (et des écrans) en cuisine dure du 1er janvier au 31 décembre 2022 mais évolue cette année avec un nouveau défi (voir ci-dessous).

Infos, logo et inscription chez Bidib et chez FondantGrignote.

L’objectif est toujours de partager des lectures (de tous genres, livres de cuisine, fictions, etc.), des films et des séries, des recettes, et de participer à des marathons de lecture, des rendez-vous inter-challenges, etc. Bref tout ce qui concerne la cuisine, la gastronomie, les arts de la table, la gourmandise !

Les partenariats inter-challenges sont :

– à la découverte des saveurs indiennes avec Les étapes indiennes organisées par Hilde et Blandine ;

– la cuisine dans les contes de fées avec le challenge Contes et Légendes de Bidib (lien à venir) ;

– la cuisine du monde avec Le tour du monde en 80 livres, le nouveau challenge de Bidib ;

– des recettes faites maison avec Les Gourmandises de Syl le dimanche.

Le nouveau défi, cette année, c’est le Menu complet qui consiste à valider 5 titres différents correspondant à : un apéritif, un plat salé, un légume, un dessert, une boisson chaude (avec des titres de livres, de films, etc.).

Mon menu complet

L’apéritif =

Le plat salé =

Le légume =

Le dessert =

La boisson chaude =

Mes billets pour ce challenge

Tag « En cuisine ! »

Lorsque j’ai vu ce tag chez Lydia qui l’avait vu chez Soène qui l’avait vu chez Cécile, etc., bref un tag qui circule, chez Passiflore aussi par exemple, j’ai eu très envie de le faire parce que je suis une gourmande (dans le sens gourmet) et j’aime cuisiner même si, en ce moment, c’est la cata !

Je vous explique : j’ai déménagé mi-octobre et dans l’ancien appartement j’avais le gaz pour le chauffage et pour ma cuisinière à gaz mais dans le nouvel appartement le chauffage est électrique et il n’y a pas le gaz, bon c’est vrai que je pourrais faire changer les brûleurs et le tuyau de la cuisinière mais elle a plus de 20 ans et transporter des bouteilles de gaz à pieds, ce n’est pas évident (même s’il en existe des plus petites qu’avant) et en bus il me semble que c’est interdit. Donc je dois acheter une cuisinière électrique mais je ne me suis pas encore décidée (plaques électriques, induction… je n’y connais rien en fait). Cependant – à cause d’un problème indépendant de ma volonté – la machine à laver le linge est provisoirement à la place que devrait occuper la cuisinière électrique c’est pourquoi l’achat n’a toujours pas été fait et que je ne peux rien cuisiner depuis mi-octobre… Je me nourris de fruits, de fruits secs, de salades, parfois de sandwichs, de chocolat noir aussi et heureusement que j’ai la bouilloire (électrique) ce qui me permet de faire chauffer de l’eau pour de la soupe (en boîte, bio) le soir, pour des infusions (je peux aussi faire du café avec ma De’Longhi) et pour le déjeuner au travail, je réchauffe des céréales bios en sachets au micro-ondes. J’espère que cette situation ne va pas durer trop longtemps mais revenons au tag !

Quel aliment aimez-vous le plus cuisiner ?

Je vais répondre comme Lydia : les pâtes parce qu’on peut tout y mettre effectivement, tomates, fenouils, fromages, parce qu’il y en a de différentes sortes et de différentes nationalités (alsaciennes, savoyardes, italiennes, chinoises, japonaises…), qu’on peut les cuisiner en plat, en gratins, etc. et en général tout le monde aime les pâtes.

Laquelle de vos réalisations a reçu le plus de suffrages ?

Sans hésiter la raclette avec différents fromages (avec certains amis, je fais même de la raclette fromages et légumes) mais en deuxième position viennent les crêpes (salées et sucrées).

La recette que votre entourage vous réclame le plus ?

Eh bien, la raclette et les crêpes !

Votre petit déjeuner préféré ?

En semaine comme le week-end, mon petit-déjeuner est le même : je prends une tasse d’eau chaude avec du citron (à jeun), ensuite je mange une banane puis tartines avec du miel (ou de la confiture car je fais parfois de la confiture, d’ailleurs il me reste un pot de confiture d’abricots de cet été) et enfin je prends un fromage blanc (parfois vache mais plutôt brebis ou chèvre) avec du miel. Le café vient plus tard (vers 11 heures).

Votre restaurant ou pâtisserie préférée ?

Cette question aurait mérité deux questions. Je ne vais pas assez souvent au restaurant pour en avoir un préféré mais mes gastronomies préférées sont l’italienne, la française et la chinoise mais j’aime découvrir de nouveaux restaurants comme un nouveau restaurant italien récemment. Quant aux pâtisseries, je les aime toutes avec une préférence pour les pâtisseries italiennes, françaises et celles au chocolat.

Votre aide la plus précieuse dans votre cuisine ?

Mon imagination mais je pense acheter quelques ustensiles que je n’ai plus comme un fouet et un mixer, entre autres.

D’après vous, que ne cuisinez-vous pas assez ?

Je ne veux pas copier sur Lydia, mais je ne mange pas de viandes (ou alors du poulet ou du porc vraiment exceptionnellement, genre au restaurant ou si je suis invitée) et je mange très peu de poissons, toutefois un peu de poissons blancs comme le merlu, le lieu noir ou la saumonette, en papillote avec du citron ou du vin blanc et avec des légumes et des épices, miam !

Quelle cuisine étrangère aimez-vous ?

Comme je l’ai dit plus haut, j’aime particulièrement la cuisine italienne et chinoise mais je peux rajouter les cuisines européennes en général et pour l’Asie : la cuisine thaïlandaise et la cuisine indienne.

En tout cas, ça m’a donné faim tout ça, vivement que je puisse à nouveau cuisiner !!!

Vous avez envie aussi de répondre à ce tag ? N’hésitez pas et partagez !

Image

Projet 52-2021 #16

Seizième semaine pour le Projet 52-2021 de Ma avec le thème pétales. Je me suis dit que toutes les photos proposées présenteraient des pétales de fleurs puisque le pétale est « une pièce florale qui entoure le système reproducteur des fleurs ». Alors je vous présente ma fleur personnelle, une fleur culinaire ! Mais, au cas où ça ne convienne pas, je propose tout de même des pétales de roses. Je vous souhaite un bon week-end et, si vous voulez participer, allez voir Ma !

Image

Projet 52-2021 #8

Huitième semaine pour le Projet 52-2021 de Ma avec le thème boisson chaude.

J’avais le choix entre thé, infusion, café (toujours noir, sans sucre), chocolat chaud (mais j’ai oublié d’acheter du lait) et soupe.

J’ai choisi café avec petits gâteaux pour le goûter.

Je vous souhaite un bon week-end printanier et, si vous voulez participer, allez voir Ma !

Riz Basmati et tofu au curry Madras

Très envie de cuisiner indien… avec les moyens du bord !

Riz Basmati, OK. Tofu (bio) coupé en dés grillés dans de l’huile d’olive, OK. Pignons de pin grillés avec le tofu, OK. Curry Madras (bio), OK.

C’est une préparation toute prête avec du curcuma, du paprika, du piment, du fenugrec, de la coriandre, des graines de moutarde, du cumin, du gingembre, de l’ail et du sel de mer, le tout issu de l’agriculture bio. C’est bon et nourrissant 😉

Et voici, j’avais envie de publier un billet culinaire pour Les gourmandises de Syl (mais je me suis plantée, c’est le 2e dimanche du mois…). Mais ce billet entre bien dans les challenges Des livres (et des écrans) en cuisine et Les étapes indiennes.

Des livres (et des écrans) en cuisine 2021

Nouvelle édition pour Des livres (et des écrans) en cuisine 2021 qui dure du 1er janvier au 31 décembre 2021. L’objectif est d’explorer les gastronomies du monde à travers nos recettes, des livres, des films, des séries, etc.

Infos, logos et inscription chez FondantGrignote et chez Bidib. Le formulaire pour déposer les liens, le récap et le groupe FB.

« Au menu, […] des lectures (albums jeunesse, romans, essais, pièces de théâtre, BDs, mangas, livres de cuisine…), des films et des séries, des recettes, des marathons de lecture, des rendez-vous interchallenges… ».

Mes billets pour ce challenge

1. Riz Basmati et tofu au curry Madras (recette)

Conférence sur la cuisine coréenne

Une conférence du 2 novembre 2020 par Jean-Yves Ruaux, journaliste et professeur à Busan (en Corée du Sud) et à Rennes (en France) offerte par le Centre culturel coréen de Paris et visible sur YouTube.

Vous voulez tout savoir sur le kimchi, le bibimpap, les nouilles, les fêtes coréennes, etc. ? Cette conférence d’environ 35 minutes – présentée avec humour – est faite pour vous ! Mais attention, elle donne faim !!! En tout cas, elle m’a donné faim, sauf pour les viandes et poissons crus… Mais le soir, chez moi, c’est soupe… Cependant soupe avec du chou donc c’est presque kimchi 😛

J’ai aimé :

– les références légendaires (Tangun, ail), historiques (avec la Chine, le Japon, l’Inde, l’Asie centrale), littéraires (Kim Ae-Ran), artistiques (estampes) et même érotiques : il conseille Aubergines magiques, contes érotiques de Corée de Li Jin-Mieung et Maurice Coyaud (couverture ci-contre) ;

– les comparaisons avec les cuisines chinoise et japonaise, au niveau des aliments (échanges, influences, différences) mais aussi de la vaisselle (par exemple bols de riz différents, baguettes différentes en métal et pas en bois) ;

– les objectifs de la cuisine coréenne : être bon, faire du bien et mettre en harmonie avec l’univers, la nature et les saisons, avec les aliments indispensables : le chou (kimchi), le riz, l’ail, le piment.

Je précise que j’ai déjà mangé coréen : trois (ou quatre) fois dans un restaurant coréen tenu par des Coréens (qui a malheureusement fermé) et une fois dans un restaurant coréen au Japon, et c’était très très bon, excellent même.

Jean-Yves Ruaux m’a fait rire lorsqu’il a dit que la Corée, c’est la Bretagne de l’Extrême-Orient.

Un billet que je mets dans le Challenge coréen et Des livres (et des écrans) en cuisine 2020.