Après le monde de Timothée Leman

Après le monde de Timothée Leman.

Sarbacane, août 2020, 158 pages, 24 €, ISBN 978-2-37731-404-1.

Genres : bande dessinée française, science-fiction.

Timothée Leman est encore peu connu alors j’ai trouvé peu d’informations… Il naît à Sucy en Brie (région parisienne). Son bac littéraire en poche, il part étudier à l’école Pivaut à Nantes, section bande dessinée, dont il sort diplômé en 2014. Il est repéré par l’association L’œil de Jack mais l’activité s’arrête au printemps 2017.

Les infos à la télévision : des tours apparaissent un peu partout dans le monde et les gens autour disparaissent. Mais Selen et Sophie n’entendent pas, elles chahutent avec leur papa. Le lendemain, Selen se réveille, elle est toute seule et, dans la panique, elle s’enfuit (c’est l’illustration de couverture).

Ailleurs, Héli est seul à la maison, depuis combien de temps, il ne sait plus alors il décide de partir et d’aller « vers la tour la plus grande de toutes » (p. 18). Il erre, il aperçoit un oiseau qui le survole, des chiens errants affamés qui le poursuivent, des plantes bizarres qui produisent des lucioles et une grosse araignée qui l’attaque, il aperçoit des cerfs qui s’enfuient, il croise quelques personnes qui sont comme des fantômes, et puis il poursuit un chat, qu’il surnomme Martino, et celui-ci le guide à l’abri dans un hôtel où le lendemain, il rencontre Selen.

Selen est allée jusqu’à la mer et a vu… une autre grande tour. Les fantômes, elle les appelle les bloqués. « C’est quand même fou, tu ne trouves pas ? – De quoi ? – Qu’il ne reste plus que nous deux. – C’est vrai… Tu crois que ça signifie quelque chose ? – Je n’en sais rien. Peut-être qu’on était fait pour se trouver. Après tout… Pourquoi on n’a pas disparu comme tout le monde ? – Je me suis souvent posé cette question… Et pendant un moment, j’aurais souhaité disparaître moi aussi. Disparaître pour ne plus être seul… Et ne plus penser. » (p. 102).

Mais plus ils approchent de l’immense tour blanche, plus ils se rendent compte qu’ils ne sont pas vraiment seuls, il y a de plus en plus de bloqués… et d’animaux bizarres…

Cette bande dessinée n’est pas que post-apocalyptique, elle est aussi philosophique, onirique et les somptueux dessins en noir et blanc (parfois un genre de gris légèrement bleuté) renforcent le côté dramatique de l’histoire (sur le site de l’éditeur, vous pouvez voir 12 planches magnifiques). Que vont bien pouvoir faire deux enfants (Selen est plutôt une ado) seuls ? Il y a une chose qui m’a plu, c’est que le monde n’est pas totalement en ruines, il est… différent. La ville est désertée, il y a des animaux errants, un peu plus de végétation, de la nourriture avariée chez les gens et dans les magasins, de violentes tempêtes mais les immeubles restent habitables. Il y a donc une très belle ambiance bien que dramatique, parce que ‘avant le monde’, c’était déjà une histoire de solitude pour Héli (pour Selen aussi, peut-être) alors il en faut du courage pour affronter seul(s) ce monde d’après, ce monde inconnu et dangereux.

Autre titre de Timothée Leman : Les aériens de Marie-Catherine Daniel (autrice) et Timothée Leman (illustrateur) publié chez Pépix Noir en 2017, c’est un roman pour les ados qu’il ne me déplairait pas de lire mais surtout j’attends la nouvelle bande dessinée de Timothée Leman !

Elles l’ont lue et appréciée : Alice, Nathalie, Yuyine, et vous ?

Pour La BD de la semaine (cependant en pause estivale) et les challenges BD 2022, Challenge lecture 2022 (catégorie 59, un roman – graphique ici – post apocalyptique), Jeunesse young adult #11, Littérature de l’imaginaire #10 et Shiny Summer Challenge 2022 (menu 2 – Orage d’été, sous menu 3 – Ça va barder = on veut du caractère, théâtre, comédie et absurdité… Ici ça barde avec du post apocalyptique et des animaux colériques).

16 réflexions sur “Après le monde de Timothée Leman

    • Ah oui, très belle BD et je n’ai pas l’impression que la fin soit ouverte comme certains l’ont dit… attention spoiler !!! Les tours de lumière disparaissent les unes après les autres dans le monde et les humains reprennent leur vie, c’est ce que j’ai vu en tout cas, et toi ?

      J’aime

Laissez un commentaire, merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.