Mon avent littéraire 2021

En décembre dernier, je participais pour la première fois à cet événement bloguesque littéraire avec Mon avent littéraire 2020 et je suis ravie que Nicole – du blog Mots pour mots – et Delphine – du blog La bibliothèque de Delphine-Olympe – le reconduisent cette année. Voici donc Mon avent littéraire 2021 qui consiste à parler des lectures de 2020 avec un thème par jour. Alors revenez chaque jour, du 1er au 24 décembre, pour découvrir tout ça !

1. Ma première lecture de l’année. C’est Général Leonardo 1 – Au service du Vatican d’Erik Svane et Dan Greenberg (Paquet, 2006, 48 pages) et j’ai embrayé avec le tome 2. Une bande dessinée danoise à la fois historique et humoristique avec Léonard de Vinci.

2. Le livre que j’attendais à tout prix. Charlock, 3 – L’affaire du collier de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (Flammarion Jeunesse, 2021), j’avais beaucoup aimé les deux premiers tomes (note de lecture à venir).

3. Un auteur découvert cette année. La jongleuse de Jessica Knossow (Denoël, 2021), entre autres (je découvre chaque année de nouveaux auteurs, soit des primo-romanciers soit des auteurs que je n’avais encore jamais lus).

4. L’atmosphère la plus envoûtante. Bel abîme de Yamen Manai (Elyzad, 2021), une pure merveille ce nouveau roman de Yamen Manai.

5. Le livre dont l’écriture m’a éblouie. Les gens de rien 1 – Jusqu’au printemps de Charles Masson (Delcourt, 2021, France), très belle écriture (et très beaux dessins) d’un médecin (je n’aurais jamais pensé aimer un livre médical, une bande dessinée en l’occurrence).

6. Mon plus gros flop. Aussi riche que le roi d’Abigail Assor (Gallimard, 2021), pas encore publié ma note de lecture.

7. La plus belle couverture. Histoire d’une baleine blanche de Luis Sepúlveda (Métailié, 2019, Chili), magnifique couverture, en plus le roman est illustré.

8. Le livre que je n’aurais pas lu si… je n’avais pas dû lire une bande dessinée érotique pour un challenge, Airpussy d’Ulli Lust (L’employé du moi, 2020, Autriche).

9. Le livre qui a fait particulièrement écho en moi. Mémoire de soie d’Adrien Borne (JC Lattès, 2020, France), peut-être parce qu’il se passe dans la Drôme (où j’habite), mais surtout ce premier roman magnifiquement écrit m’a beaucoup touchée.

10. Le livre à la construction la plus impressionnante. Une loge en mer de Magali Desclozeaux (Éditions du Faubourg, 2021, France), tout simple en fait mais un extraordinaire roman épistolaire atypique.

11. Le livre le plus engagé. Le cri de l’oiseau de pluie de Nadeem Aslam (Seuil, 2015, Angleterre / Pakistan) et, en bande dessinée, je veux ajouter Sur un air de fado de Nicolas Barral (Dargaud, 2021, France / Portugal).

12. Le personnage que j’aurais adoré rencontrer. Karen Blixen dans La lionne d’Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg (Sarbacane, 2015, France Danemark).

13. Le personnage que je voudrais surtout ne jamais croiser. L’homme qui frappe la prof devant son lycée dans Le doigt de Dalie Farah (Grasset, 2021, France, note de lecture à venir).

14. Le livre que tout le monde aime… sauf moi. Napoli mon amour d’Alessio Forgione (Denoël, 2021, Italie), étoile montante de la nouvelle génération d’auteurs italiens…

15. Le livre le plus déstabilisant. Bartleby de Herman Melville (Mille et une nuits, 1997, États-Unis), ce personnage de Bartleby est assurément déstabilisant et le roman l’est aussi même si j’avais lu la bande dessinée, Bartleby le scribe de José-Luis Munuera (Dargaud, 2021, Espagne) peu de temps auparavant.

16. Le livre le plus poétique. Haïkus des quatre saisons avec des estampes de Hokusai (Seuil, 2010, Japon), poésie japonaise, what else ?

17. Mon plus gros pavé de l’année. Futu.re de Dmitry Glukhovsky (Le livre de poche, 2019, Russie), 960 pages, pas sûre d’avoir lu plus gros cette année.

18. Le livre le plus drôle. Le mystère des pingouins de Tomihiko Morimi (Ynnis, 2020, Japon), peut-être pas extrêmement drôle mais divertissant et amusant.

19. Le livre le plus émouvant. Avant de partir de Mi-Jin Jung et Ja-Seon Gu (Sarbacane, 2019, Corée du Sud), très émouvant (la boîte de mouchoirs, s’il vous plaît).

20. Le livre qui m’a inspiré des sensations extrêmes. La Mort et le Météore de Joca Reiners Terron (Zulma, 2020, Brésil), je ne saurais dire pourquoi mais un roman exceptionnel à lire absolument !

21. Le plus beau titre. Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler de Luis Sepúlveda (Métailié, 2012, Chili / Allemagne), très beau titre, n’est-ce pas ? Et très beau roman à lire et à relire.

22. Le livre le plus dépaysant. Curiosity de Sophie Divry (Noir sur Blanc, 2021, France) qui nous emmène sur Mars, totalement dépaysant !

23. Un prix littéraire lu cette année. Ce qu’il faut de nuit de Laurent Petitmangin (La Manufacture de livres, 2020, France).

24. Un livre pour finir en beauté ! Ténèbre de Paul Kawczak (La Peuplade, 2020, France / Québec), gros coup de cœur au printemps !

20 réflexions sur “Mon avent littéraire 2021

  1. lizagrece dit :

    1. Ma première lecture de l’année. A la ligne – Feuillets d’Usine de Joseph Ponthus
    2. Le livre que j’attendais à tout prix. A la ligne – Feuillets d’Usine de Joseph Ponthus
    3. Un auteur découvert cette année. A la ligne – Feuillets d’Usine de Joseph Ponthus
    4. L’atmosphère la plus envoûtante. A la ligne – Feuillets d’Usine de Joseph Ponthus
    Malheureusement je ne lirai rien d’autre de cet auteur puisqu’il nous a quittés prématurément

    J’aime

    • Je peux le faire grâce à mes journaux de bord qui répertorie mes lectures mensuellement 😉 Enfin, pas complètement vu que j’ai des notes de lectures en retard, mais quand même ça aide 😛

      J’aime

Laissez un commentaire, merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.