Projet Ombre 2021

Le challenge Maki Project 2020 s’est terminé et Yogo n’a pas voulu le renouveler. Ombre Bones prend la relève et renomme le challenge Projet Ombre 2021. Il court du 3 janvier 2021 au 3 janvier 2022 et les consignes ont un peu changé.

L’objectif est toujours de lire du format court (nouvelle, novella…) mais pas obligatoirement en SFFF (science-fiction fantasy fantastique). Ombre Bones propose plusieurs maisons d’éditions qui publient du format court. « BDs, mangas, comics et autres ouvrages graphiques ne conviennent pas à ce challenge SAUF s’il s’agit de nouvelles illustrées bien entendu ».

Info, logo et inscription chez Ombre Bones + le formulaire pour déposer les liens.

Ombre Bones a créé 4 formules :

L’ombre du palmier : vous participez au challenge à la cool, sans vous fixer d’objectifs précis hormis celui de lire au moins un texte au format court en 2021. Peut-être que vous allez faire mieux mais vous n’avez pas trop envie de vous avancer.

L’ombre à la douzaine : vous participez au challenge en vous engageant à lire au moins une nouvelle tous les mois, pour un total de douze sur l’année. Peut-être que vous allez faire mieux mais vous êtes un peu frileux/se donc vous commencez léger. Je choisis cette formule.

Le doublé de l’ombre : vous participez au challenge en vous engageant à lire au moins deux nouvelles tous les mois, pour un total de vingt-quatre sur l’année. Peut-être que vous en lirez davantage mais au cas où…

L’ombre acharnée : vous participez au challenge dans sa version d’origine en vous engageant à lire au moins une nouvelle par semaine pour un total de minimum 52 nouvelles sur l’année 2021.

Et 12 missions (mensuelles, facultatives) :

Janvier : lire une nouvelle de science-fiction, mission honorée avec le billet n° 6.

Février : lire une nouvelle qui parle du carnaval ou du cirque avec Histoire de Limace lien n° 17.

Mars : lire une nouvelle d’un auteur ou d’une autrice francophone (et qui peut donc compter pour le Printemps de l’Imaginaire Francophone), zut, comme c’était le Mois Europe de l’Est…

Avril : lire une nouvelle humoristique (ou avec au moins une blague dedans et, oui, ça peut être une blague nulle tant que ça fait sourire), mission honorée avec le lien n° 29.

Mai : lire une nouvelle dont l’auteur a la même initiale que vous sur son nom de famille. Si vous faites nom + prénom, ça compte x2 !

Juin : lire un texte au choix qui compte double (et pour le #ProjetOmbre et pour le #S4F3 donc obligatoirement un texte court de SFFF), mission honorée avec le billet n° 33.

Juillet : lire une nouvelle qui se passe sous le soleil (climat désertique, plage, etc.).

Août : lire une anthologie complète ou un recueil complet sur le mois.

Septembre : lire une nouvelle qui parle d’une école ou se passe dans une école.

Octobre : lire une nouvelle qui (vous) fait peur.

Novembre : lire une nouvelle dont la langue d’origine n’est ni l’anglais ni le français.

Décembre : lire une nouvelle où on offre un cadeau (et, oui, ça peut être un cadeau empoisonné, soyez originaux).

Mes lectures pour ce challenge

Janvier (je précise que c’est le Mois des nouvelles)

1. In nomine Tetris de Jean-Paul Didierlaurent (In Macadam, Au Diable Vauvert, 2015, France)

2. James Day de Patrick Cialf (Ymaginères, 2011, France)

3. Musher de Marcus Malte (Zulma, 2008, France)

4. Le Mouvement F d’Antonythasan Jesuthasan (Zulma, 2018, Sri Lanka)

5. L’indiscrète de Marie Sizun (Arléa, 2020, France)

6. Rétrocession de Southeast Jones (Nouveau Monde, 2015, Belgique), mission de janvier honorée

7. Kabuliwallah de Rabîndranâth Tagore (Zulma, 2016, Inde)

8. La girafe de Thomas Gunzig (Au Diable Vauvert, 2003, Belgique)

9. Helstrid de Christian Léourier (Le Bélial, 2019, France)

10. La Mémoire de riz et Journal de David d’Ashby de Jean-Marie Blas de Roblès (Zulma, 2011, France)

11. L’empreinte de Karel Čapek (Bibliothèque russe et slave, 1917, Tchécoslovaquie)

12. Le Gel craquant d’Alexandre Afanassiev (Imago, Russie, collecté au XIXe siècle)

13. Jean de Kolno de Stefan Żeromski (Bibliothèque russe et slave, 1922, Pologne)

14. Le talisman de Vaikom Muhammad Basheer (Zulma, 2012, Inde)

15. Le courtier Delaunay de Georges-Olivier Châtaureynaud (Zulma, 2010, France)

Février (je précise qu’un autre challenge a été créé, Les textes courts)

16. Les histoires du Petit Renaud de Léopold Chauveau (Gallimard, 1927, France), mission de février honorée

17. Histoire d’une baleine blanche de Luis Sepúlveda (Métailié, 2019, Chili)

18. Le Liseron illustré par Walter Crane et Edmund Evans (Hachette, 1874, Angleterre)

19. L’aliéniste de J.M. Machado de Assis (Métailié, 2005 (1881), Brésil)

20. Un bon chanteur mort de Dominique A (La machine à cailloux, 2008, France)

Mars (je précise que c’est le Mois Europe de l’Est)

21. L’anniversaire de Nikolaï Pavlov (Bibliothèque russe et slave, 1835, Russie)

22. La misère de Nikolaï Telechov (Bibliothèque russe et slave, 1903, Russie)

23. Amelia Earhart, l’aviatrice qui voulait faire le tour du monde de Pascale Perrier et Isabelle Delorme (Oskar, 2020, France)

24. Roman en neuf lettres de Fédor Dostoïevski (ebook, 1845-1847, Russie)

25. Bartleby de Herman Melville (Mille et une nuits, 1853, États-Unis)

26. Le rendez-vous dans trois cents ans d’Alekseï Tolstoï (ebook, 1840, Russie)

27. La guerre des salamandres de Karel Čapek (L’avant-scène théâtre, 2018, Tchécoslovaquie, 1936)

28. Aux jeunes gens de Piotr Kropotkine (ebook, 1881, Russie)

Avril

29. La remontrance du tigre – Histoires excentriques du Pavillon du Jade de Park Ji-won (Decrescenzo, 2017, Corée), recueil de 10 nouvelles du XVIIIe siècle dont L’histoire du yangban lettré vraiment drôle remplit la mission d’avril (une nouvelle humoristique)

30. L’insondable profondeur de la solitude de Hao Jingfang (Pocket, 2019, Chine), recueil de 11 nouvelles de science-fiction

Mai

31. Le dernier loup de László Krasznahorkai (Cambourakis, 2019, Hongrie)

25 mai 2021 : dans ce billet, Ombre Bones explique pourquoi le challenge s’arrêtera le 30 juin.

32.  Fantômes et samouraïs – Hanshichi mène l’enquête à Edo d’OKAMOTO Kidô (Philippe Picquier, 2007, Japon, 1917-1937), recueil de 14 nouvelles policières

25 mai 2021 : Ombre Bones annonce le clap de fin anticipé du challenge, ceci au 30 juin 2021. C’est dommage mais je comprends, chacun a sa vie et ses envies. Si je lis une (ou des) nouvelle(s) avant le 30 juin, je mettrai le(s) lien(s) ci-dessous.

33. Maître Zacharius ou l’horloger qui avait perdu son âme de Jules Verne (Ouest France, 2000, France, 1853-1854)

Le bilan chez Ombre Bones.

18 réflexions sur “Projet Ombre 2021

Laissez un commentaire, merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.